navigation

Personnalité du 26/02/2012 – Hélène SEGARA 26 février, 2012

Posté par phoenix2savoie dans : 02/2012,Chanteur,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

Hélène SEGARA

Personnalité du 26/02/2012 - Hélène SEGARA dans 02/2012 homepagetemplates On line : 1 2 3

newsg dans Chanteur News : 1 2 3
articleconnexe dans Personnalités du jour Article connexe : Andrea BOCELLI

thmenatal Thème natal

symbolebiographie Biographie

photosimages Photos

video-icon Vidéos

astro1 Révolution Solaire
——————————————————————————————————————————-

Hélène SEGARA

née le 26/02/1971 à 10h00 à Six-Fours-les-Plages (83) – FRANCE

THEME NATAL

hlnesegara26021971

Qu’est-ce qu’un Thème Natal ?

Grâce aux coordonnées de naissance (date, heure et lieu), il est possible de calculer votre Thème Natal. Sur cet instantané pris au moment de votre premier cri sont inscrits vos facilités et vos talents, ainsi que les obstacles qui peuvent empêcher ou retarder leur éclosion. Afin de prendre connaissance de ces informations et de trouver, grâce à elles, le chemin de l’épanouissement, il convient de se livrer à un décryptage minutieux.

Revenir en haut de la page. 24

BIOGRAPHIE

Hélène Ségara (née Hélène Rizzo *, le 26 février 1971 à Six-Fours-les-Plages, dans le Var) est une chanteuse qui connait un succès populaire depuis 1996 avec des titres tels que Il y a trop de gens qui t’aiment, Elle tu l’aimes, On n’oublie jamais rien on vit avec ou L’amour est un soleil.

Révélée par son interprétation d’Esméralda dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris et grâce à son duo Vivo per lei avec le ténor italien Andrea Bocelli, elle est aussi compositeur (Rien n’est comme avant) et présentatrice TV occasionnelle (Allo gulli, ici bébé sur Gulli).

Enfance sur la Côte d’Azur

Hélène Ségara est née le 26 février 1971 à Six-Fours-les-Plages dans la ferme de son grand-père, d’un père italien et d’une mère arménienne. Elle dit avoir été marquée dans son enfance par le divorce de ses parents alors qu’elle avait 8 ans et la mort de son grand-père quand elle avait 16 ans1. Son désir de chanter et d’en faire son métier la pousse à quitter les milieux scolaires et familiaux à l’âge de 15 ans. Elle enchaîne alors les petits boulots et se produit dans les piano-bars de la Côte d’Azur. À 18 ans, elle donne naissance à son premier enfant, Raphaël. Son répertoire s’étoffe de nombreuses influences musicales et de plus d’un millier de titres2. En 1993, paraît un premier single, Loin, qui ne rencontre pas le succès mais qui lui permet de faire sa première apparition télévisée (dans La chance aux chansons).

L’arrivée à Paris

En 1996, accompagnée de son jeune fils, elle emménage à Paris où elle fait la connaissance de Christian Loigerot, qui deviendra par la suite l’un de ses compositeurs. Elle rencontre également Orlando, frère de Dalida, qui l’encadre et donne une nouvelle impulsion à sa carrière. L’expérience et le professionnalisme de ce mentor marquent profondément la jeune chanteuse, mais elle reste sous contrat avec son premier producteur.

Un début de succès commence en 1996 avec Je vous aime adieu, extrait du premier album de la chanteuse, Cœur de verre, et le duo Vivo per lei, interprété avec Andrea Bocelli. Hélène Ségara interprète ensuite le rôle d’Esméralda dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris composée par Richard Cocciante et Luc Plamandon aux côtés de Julie Zenatti. Alors qu’elle avait auditionné pour ce rôle en 1997, elle n’est sélectionnée qu’en 1999, suite au désistement de la chanteuse israélienne Noa.

Sa carrière est alors mise en danger lorsqu’on lui diagnostique un kyste aux cordes vocales, en pleine tournée. Au cours d’une représentation au Canada, elle perd sa voix. La chanteuse doit se faire opérer, et son producteur revend alors son contrat à Orlando.

Les années 2000

Après un repos forcé, elle enregistre son second opus, Au nom d’une femme, en 2000. Grâce aux tubes Il y a trop de gens qui t’aiment, Elle tu l’aimes, Parlez-moi de nous et Tu vas me quitter, l’album se hisse au sommet du top 50, et devient disque de diamant. Hélène Ségara entame alors une tournée de deux ans, qui donnera lieu à un album live enregistré à l’Olympia de Paris. Un sondage IFOP la consacre « chanteuse française préférée des Français ». Dès lors, elle intègre la fameuse troupe des Enfoirés.

En mars 2003, paraît l’album Humaine, avec notamment On n’oublie jamais rien, on vit avec (en duo avec Laura Pausini) et L’amour est un soleil, composé par Romano Musumarra. 700 000 exemplaires de cet album sont vendus. En août, elle épouse à Ajaccio Mathieu Lecat (fils du journaliste Didier Lecat), avec qui elle aura deux autres enfants, Matteo (5 mai 2003) et Maïa (11 octobre 2004). Elle repart en tournée fin 2003, mais doit interrompre ses représentations en raison d’une grossesse difficile.

Son quatrième album, Quand l’éternité…., sort en 2006, porté par les singles Méfie-toi de moi et Rien n’est comme avant. Différent des précédents, aux influences rock plus marquées et avec des titres pour la plupart composés par l’interprète, l’album sera disque d’or, pour plus de 200 000 exemplaires vendus. Début 2007, elle part en tournée en France, en passant notamment par le Palais des Sports de Paris.

Après l’édition de plusieurs compilations, elle sort en février 2008 un duo avec Bruno Pelletier, La moitié de nous, dont une partie des bénéfices est reversée à l’association Rêves. L’année 2008 est également consacrée à l’enregistrement d’un nouvel album : sorti le 17 novembre, Mon pays c’est la terre est composé de 15 reprises de chansons provenant de différents pays, dont un duo avec Maurane. Cet album ne rencontrera pas le succès (environ 50 000 ventes) malgré une nouvelle tournée, Un tour de la terre, et quelques dates à l’Olympia.

Les années 2010

En mars 2010 est publié le livre Au coeur du Laos, dans lequel Hélène Ségara évoque son voyage au Laos, effectué pour une émission de télévision : agrémenté de nombreuses photos, ce livre témoigne, aux côtés de l’association ElefantAsia, du combat pour la défense des éléphants d’Asie, menacés d’extinction par la destruction des forêts et le bûcheronnage.

Par ailleurs, la chanteuse devient présentatrice TV le 27 novembre 2010 sur la chaîne Gulli pour l’émission Allo Gulli, ici Bébé.

En décembre 2010 elle participe aux concerts de Notre-Dame de Paris avec la troupe originelle à Kiev (l’Ukraine), Moscou et Saint-Petersbourg (la Russie).

En janvier 2011, elle est nommée au grade de chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres.

Un nouvel album, Parmi la Foule, paraît le 25 avril 2011, contenant 12 chansons dont La vie avec toi (composé par son compagnon et Emmanuel Da Silva), A la renverse, et un duo avec son fils, Un monde à l’envers. Elle a donné de nombreux concerts pendant l’été avec les reprises de ses plus grands succès et participé à plusieurs festivals. La tournée Parmi la foule devrait quant à elle commencer au mois de mars 2012 : 3 concerts sont déjà prévus à Paris, à l’Alhambra les 16, 17 et 18 mars 2012.

Le 5 octobre 2011, Hélène Segara est invitée dans la délégation présidentielle de Nicolas Sarkozy, en compagnie de Charles Aznavour, pour un déplacement dans la région du Caucase.

Les 13, 16, 17 et 18 décembre 2011, Hélène Ségara a retrouvé le casting original de Notre-Dame de Paris, Garou, Patrick Fiori, Julie Zenatti, Luck Mervil, Daniel Lavoie et Bruno Pelletier, pour 4 représentations exceptionnelles : la première à Kiev en Ukraine, au Palais des Sports, puis les 3 suivantes à Paris, au Palais Omnisport de Bercy. Sous la forme d’un concert hommage, ils ont interprêté les plus grandes chansons de la comédie musicale, accompagnés par un orchestre symphonique et quarante choristes.

Engagements

Discographie

Albums

  • 1996 : Coeur de verre
  • 2000 : Au nom d’une femme
  • 2001 : En concert à l’Olympia
  • 2002 : Hélène (en espagnol)
  • 2003 : Humaine
  • 2004 : Le Best Of
  • 2006 : Quand l’éternité…
  • 2008 : Mon pays c’est la terre
  • 2011 : Parmi la foule

Singles

Clips

Reprises

Livres

Distinctions

Concerts

Au nom d’une femme (2000 à 2002)
Hélène Ségara est partie en tournée en France, en Belgique et en Suisse, en passant par l’Olympia, le Palais des congrès de Paris, et par le Forest National, la plus grande salle de Belgique.
Humaine (2003-2004)
Après la parution de Humaine, elle passera 6 jours à l’Olympia de Paris du 3 au 8 novembre 2003 avant d’entamer une tournée française, et repasse à Paris les 13 et 14 mars 2004 au Zénith.
Quand l’Éternité (2007-2008)
Après Quand l’Éternité…, elle entame une tournée française, en passant au Palais des Sports à Paris, et des concerts ont également lieu à La Réunion, en Suisse, en Russie, au Liban, en Algérie, au Maroc et en Chine.
Un tour de la terre (2008-2010)
Après la sortie de son album en novembre 2008, elle entame une nouvelle tournée en passant notamment à l’Olympia à Paris les 22 et 23 novembre. Cette tournée de deux ans emmena la chanteuse au Liban, Ukraine, Maroc, Suisse, Belgique, et Russie. Durant l’été 2010, Hélène Ségara est la tête d’affiche des Estivales de Var-matin pour une trentaine de dates.

Récompenses, prix et distinctions

(*) Wikipedia

Revenir en haut de la page. 24

photosimages
PHOTOS

helenesegarasourire

helenesegara9 helenesegara10

helenesegarapublic

helenesegaraplanche

helenesegara3 helenesegarabelleenblan

helenesegaraenjean

bar

Revenir en haut de la page. 24

video-icon

VIDEOS

Image de prévisualisation YouTube

.

Helene SEGARA en duo avec Raf

Revenir en haut de la page. 24

RS

Révolution Solaire de Hélène SEGARA

hlnesegarars26022012

Pour le 26/02/2012 à 07h48 T.U., à Six-Fours-les-Plages (France).

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 7 ET DU NOEUD SUD EN MAISON 1:

Le domaine des unions, des fusions et des associations devient maintenant le plus profitable. La réussite de la période sera issue de vos alliances et de vos bons rapports avec autrui. Choisissez donc de « faire équipe » et de partager équitablement les tâches et les résultats. Seul, vous vous retrouveriez débordé, incapable de tout assumer, tenu d’abandonner des secteurs essentiels. Pire, un excès de tâches compromettra votre santé. Cette dernière, sous contrôle de votre ascendant, subit actuellement les influences du nœud sud qui balaie votre maison I. Ce nœud vous met ainsi en demeure de choisir entre votre indépendance et l’adhésion aux autres. Votre intégrité physique en dépend. Si vous projetez des aménagements ou des modifications dans vos affaires, évitez de le faire par fierté. Vous flatteriez ainsi votre ego et vous échoueriez, car votre ego est aussi contrôlé par votre ascendant. Assurez-vous plutôt en votre âme et conscience que ce que vous entreprenez est conforme à ce qu’autrui espère vraiment de vous. Ne vous laissez pas emballer par un besoin d’autosatisfaction, d’étalage ou de revanche car ceci serait un centrage sur vous même et sur vos seules options personnelles.

Faites-vous voir dans vos cercles et agrandissez-les. Vous n’y rencontrerez pas – ou peu – d’opposants. Au contraire, vous y serez bien accueilli et vous en retirerez des fruits inhabituels. Par ailleurs, s’il vous faut régler un problème juridique, vous aurez plus facilement gain de cause, à condition de vous livrer sincèrement. En résumé, le bon équilibre de votre période actuelle proviendra de votre capacité à cultiver vos relations, de manière sincère et désintéressée, sans revendications personnelles. Vous devez vous intégrer au-delà du besoin de vous distinguer. Individualisme, autonomie, indépendance ou autosuffisance sont des états à bannir jusqu’à la fin de période.

Revenir en haut de la page. 24

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 25/02/2012 – Joakim NOAH 25 février, 2012

Posté par phoenix2savoie dans : 02/2012,Personnalités du jour,Sportifs , ajouter un commentaire

Joakim NOAH

Personnalité du 25/02/2012 - Joakim NOAH dans 02/2012 homepagetemplates On line : 1 2 3 4

newsg dans Personnalités du jour News : 1 2 3 4
articleconnexe dans Sportifs Article connexe : Yannick NOAH, Barack OBAMA

thmenatal Thème natal

symbolebiographie Biographie

photosimages Photos

video-icon Vidéos

astro1 Révolution Solaire
——————————————————————————————————————————-

Joakim NOAH

né le 25/02/1985 à New York (NY) – USA

THEME NATAL

joakimnoah25021985

Qu’est-ce qu’un Thème Natal ?

Grâce aux coordonnées de naissance (date, heure et lieu), il est possible de calculer votre Thème Natal. Sur cet instantané pris au moment de votre premier cri sont inscrits vos facilités et vos talents, ainsi que les obstacles qui peuvent empêcher ou retarder leur éclosion. Afin de prendre connaissance de ces informations et de trouver, grâce à elles, le chemin de l’épanouissement, il convient de se livrer à un décryptage minutieux.

Revenir en haut de la page. 24

BIOGRAPHIE

Joakim Simon Noah (*), né le 25 février 1985 à New York, est un joueur de basket-ball de nationalité américaine, française et suédoise. Noah joue pour les Bulls de Chicago dans le championnat de National Basketball Association après avoir joué au sein de l’équipe des Gators de la Floride de l’université de Floride avec lesquels il a été double champion universitaire NCAA en 2006 et 2007. Depuis 2009, il est également membre de l’équipe de France. Il mesure 2,11 m pour 105,2 kg et évolue au poste de pivot et d’ailier fort (intérieur).

Famille et enfance

Joakim Noah est né le 25 février 1985 à New York. Il est le fils du chanteur et ancien joueur français de tennis Yannick Noah, vainqueur des Internationaux de France de tennis en 1983 et plusieurs années « personnalité préférée des Français », et de la sculptrice Cécilia Rhode qui fut Miss Suède en 1978 ainsi que le petit-fils de Zacharie Noah, joueur camerounais de football professionnel, vainqueur de la Coupe de France de football en 1961. Sa grand-mère paternelle aurait aussi été joueuse amatrice de basket-ball au Cameroun. De son important métissage culturel, il se définit lui-même comme un « viking africain ».

À partir de trois ans, il réside en France et joue notamment au Paris-Levallois Basket en benjamin.

Il retourne aux États-Unis à treize ans,. Il a joué dans les équipes de basket-ball de plusieurs écoles d’enseignement secondaire, d’abord à l’École internationale des Nations Unies de New York à partir de treize ans. Il a ensuite joué à la Poly Prep Country Day School de Brooklyn à partir de quinze ans, puis à la Lawrenceville School de Lawrenceville dans le New Jersey. Avec cette dernière, il remporte avec l’équipe de basket-ball le titre de l’État.

Il a côtoyé dans sa jeunesse le basketteur Patrick Ewing, ami de son père.

Carrière universitaire

Il rejoint en 2004, à dix-neuf ans, l’université de Floride et leur équipe de basket-ball des Gators de la Floride. Pendant sa première saison (freshman) en 2004-2005, il participe à 29 matchs, obtenant une moyenne de 3,5 points, 2,5 rebonds et 0,5 passes pour 9,4 minutes de jeu par match en saison régulière. Il est à l’époque barré dans l’équipe par le pivot David Lee, futur joueur des Knicks de New York.

220px-Joakim_Noah_Gators

Joakim Noah chez les Gators de la Floride.

Encore peu connu, il « explose » pendant sa deuxième saison (sophomore) en 2005-2006. Il a remporté avec son équipe le tournoi de la Southeastern Conference et remporte la finale du Final Four NCAA 2006 face aux UCLA Bruins de l’université de Californie à Los Angeles. Il est nommé Most Outstanding Player du tournoi et finit avec une moyenne de 14,2 points, 7,1 rebonds et 2,1 passes pour 24,9 minutes de jeu par match en saison régulière, soit 39 matchs. Lors de la finale, il a cumulé 16 points (7/9, dont 5 dunks), 9 rebonds, 3 passes décisives et 6 contres. Le précédent record de contres en finale NCAA était de 4 et remontait à 2001 par Loren Woods des Arizona Wildcats. Ses records personnels sont alors de 37 points et 17 rebonds et ont été réalisés le 17 décembre 2006 contre l’université de Florida A&M.

La fédération française de basket-ball, qui le considère comme un bon espoir, évoque la possibilité d’entamer une procédure pour qu’il puisse jouer en équipe de France, puisqu’il a le choix entre les équipes américaine, suédoise et française.

Il est alors annoncé dans les dix premiers choix de la draft NBA en 2006 mais il choisit de rester à Florida une année supplémentaire, comme ses coéquipiers Al Horford et Corey Brewer, et de défendre son titre universitaire. Il se justifie en expliquant se sentir trop juste techniquement et physiquement pour passer professionnel, choix cependant rare pour un MOP.

Lors de la saison 2007, les Gators repartent avec la même équipe. Avec une nouvelle victoire dans le Final Four17, ils réalisent le doublé, exploit qui n’avait plus été réalisé depuis 1992 par l’université Duke avec Grant Hill. Cette victoire est obtenue avec le même cinq de départ que l’année 2006, exploit qui n’avait encore jamais été réalisé.

Carrière professionnelle

220px-Joakim_Noah_rebound

Joakim Noah faisant un contre.

2007-2008

Joakim Noah a annoncé son souhait de participer à la draft NBA et est choisi par les Bulls de Chicago en neuvième choix de la draft NBA 2007 qui se tient au Madison Square Garden à New York le 28 juin 2007. Chicago avait obtenu ce choix de draft des Knicks de New York suite à une transaction incluant notamment Eddy Curry.

Il a signé un contrat de deux ans, avec une option pour une troisième et quatrième année, le 27 juillet 2007. Il touche 3,69 millions de dollars sur ces deux années. Noah et ses ex-coéquipiers des Gators Corey Brewer et Al Horford, sont devenus le trio d’une même université le plus haut choisi dans l’histoire de la NBA. Horford a été choisi à la troisième place par les Hawks d’Atlanta et Brewer a été choisi au septième rang par les Timberwolves du Minnesota.

Cependant, ses débuts chez les Bulls sont difficiles, notamment en raison d’un mauvais départ en championnat de l’équipe et de médiocres statistiques personnelles en partie dues à son faible temps de jeu. Le 2 janvier il marque 17 points, prend 6 rebonds et délivre 4 passes décisives (en ayant joué le quatrième quart-temps en entier) contre les Charlotte Bobcats.

La première saison de Noah est un échec en raison de son faible impact, mais aussi de par un comportement considéré comme inapproprié pour un rookie, revendiquant une certaine liberté d’attitude et de paroles,. En effet, Noah déclare à plusieurs reprises qu’il souhaite être un leader sur le terrain et dans les vestiaires. Cependant des retards répétés aux entraînements lui sont reprochés ce qui lui vaut de nombreuses amendes et quelques réprimandes publiques de la part de ses dirigeants. De plus, il se dispute avec un assistant de l’entraîneur Jim Boylan le 11 janvier 2008, puis avec l’intérieur Ben Wallace, l’un de ses coéquipiers, lors d’un entraînement. Il est suspendu pour deux matches par son équipe. L’entraîneur Boylan déclare « On n’est plus à l’université ici. C’est la NBA, on est chez les pros et Joakim ne l’a pas démontré à plusieurs reprises récemment. ». Néanmoins, au fil de sa carrière, Noah garde cette réputation de « grande gueule de la NBA ».

220px-Joakim_Noah_mars_2009

Lors du match contre les Wizards de Washington le 26 mars 2009.

2008-2009

Durant sa seconde saison NBA, il progresse dans le jeu, mais ses statistiques restent cependant sobres : 6 points et 7 rebonds par match en saison régulière pour moins de 20 minutes de jeu. Il se révèle au premier tour des plays-offs contre les Celtics de Boston en passant à 11 points et 13 rebonds par match, marquant le panier décisif du 6e match, sauvant son équipe de l’élimination.

Durant l’automne 2008, il reprend contact avec un de ses amis de New York, Alex Perris, qu’il a connu lors de son passage à l’École internationale des Nations Unies. Ce dernier, pratiquant le culturisme, lui donne des conseils pour améliorer son régime alimentaire et l’adapter au sport de haut-niveau.

2009-2010

Lors de sa troisième saison, Noah se fait remarquer aux rebonds. Le 16 novembre 2009, il devient le premier Français à mener le classement du meilleur rebondeur de la NBA en saison régulière. Le 23 décembre 2009, il est second de la ligue avec 12,2 prises par match (contre 12,9 à Dwight Howard). Une semaine après avoir battu son record personnel avec 20 rebonds (dont 14 offensifs, contre les Nuggets), Noah en capte 21 le 22 décembre 2009 face aux Lakers.

Cet excellent début de saison permet à Noah de faire taire les critiques à l’image du journaliste Rick Morrissey du Chicago Sun qui mange littéralement un de ses anciens articles le critiquant. Le journaliste avait effectué la promesse de le faire si le joueur arrivait à beaucoup progresser. Il ne passe pas loin de la sélection au NBA All-Star Game.

Le 25 avril, contre les Cavaliers de Cleveland, il est le premier joueur des Bulls à réussir un 20-20 en playoffs (plus de 20 dans deux catégories statistiques, avec ici, 20 points et 21 rebonds). Les Bulls sont éliminés par les Cavaliers en cinq rencontres et Noah prend en moyenne 13 rebonds par match. Sa saison reste cependant marquée par une blessure au pied qui l’oblige à jouer avec des piqûres de cortisone.

2010-2011

220px-Nick_Young%2C_Carlos_Boozer_and_Joakim_Noah

Nick Young, Carlos Boozer et Joakim Noah.

Pour la saison NBA 2010-2011, les Bulls, après avoir un temps recherché à signer deux des agents libres les plus en vue de l’intersaison (LeBron James, Dwyane Wade ou Chris Bosh, tous trois se retrouvant finalement au Heat de Miami), se rabattent sur l’intérieur Carlos Boozer en provenance du Jazz de l’Utah pour l’associer à Noah. Cela n’empêche cependant pas des spéculations sur un échange entre Noah et Carmelo Anthony des Nuggets de Denver. Noah fait l’impasse sur le championnat du monde 2010 pour faciliter la négociation et les Bulls font traîner en longueur les discussions. Noah profite de l’inter-saison pour travailler les nouveaux systèmes de jeu du nouvel entraîneur Tom Thibodeau, réputé pour son jeu défensif. Boozer se blesse lors de la pré-saison et dans le même temps, coïncidence ou non, Noah prolonge aux Bulls pour un contrat de 60 millions de dollars sur cinq ans avec des bonus, malgré une conjoncture salariale en baisse dans la NBA. Scottie Pippen, ancienne star des Bulls, avait notamment fait une déclaration en soutien à Noah vis-à-vis de l’échange avec Anthony. L’entraîneur Tom Thibodeau souhaite faire du Français « sa pierre angulaire en défense », n’hésitant pas à le comparer à l’ailier fort Kevin Garnett malgré le fait que Noah affiche au cours de la saison une forte rivalité avec ce dernier. Avec son nouveau contrat, il devient le sportif français le mieux payé. Noah est désigné co-capitaine de l’équipe avec Derrick Rose, Carlos Boozer et Luol Deng.

Au moment où le retour de Boozer permet de démontrer le potentiel de l’association entre lui et Noah, Joakim se blesse le 27 novembre lors d’un match contre les Kings de Sacramento. Il joue les neuf matches suivants avec une gêne mais sa déchirure d’un ligament du pouce droit l’oblige à finalement se faire opérer et à être indisponible au moins deux mois. Coup dur pour les ambitions du club et du joueur, remplacé temporairement par Taj Gibson, Noah revient avant les playoffs, en février, après 31 matchs manqués. Contrairement aux attentes, la franchise n’a pas déjoué pendant son absence et est parvenue à conserver de bonnes statistiques. Noah explique avoir notamment travaillé son tir pendant son absence et ses statistiques au rebond impressionnent.

220px-Joakim_Noah_and_JaVale_McGee

Joakim Noah face à JaVale McGee.

À la fin de la saison régulière, au coude à coude avec les Spurs de San Antonio, les Bulls finissent à la première place du classement général avec un bilan de 62 victoires pour 20 défaites, notamment grâce à une bonne deuxième partie de saison à l’image du meneur Derrick Rose, futur meilleur joueur de la saison. Cela ne s’était pas vu depuis « l’ère Jordan » en 1998, d’autant que Thibodeau décroche lui aussi un titre de meilleur entraîneur de l’année. La première série de matchs des playoffs NBA 2011 se joue contre les Pacers de l’Indiana, seule équipe qualifiée avec plus de défaites que de victoires. Les Bulls l’emportent 4-1 avec des statistiques meilleures pour Joakim Noah qu’en saison régulière et suite à l’élimination des Pacers, Danny Granger, amer, s’est plaint de « coups de coude » du Français en mettant en cause sa façon de jouer. Noah y répond en déclarant « je ne joue pas plus dur qu’un autre […] je ne cherche pas à blesser quelqu’un, juste à gagner ». Lors du cinquième match contre les Pacers, le grand-père de Joakim, Zacharie Noah, avait fait le déplacement depuis le Cameroun. La deuxième série des playoffs se joue contre les Hawks d’Atlanta et Joakim est complimenté par son entraîneur qui le décrit comme exemplaire. Peu après, il est nommé dans la All-NBA Defensive Second Team et Chicago remporte la série 4-2, s’offrant donc une place en finale de la conférence Est face au Heat de Miami et son redouté trio Chris Bosh, LeBron James et Dwyane Wade. Lors du premier match gagné par les Bulls, James déclare que « Noah […] a fait très mal » aux joueurs du Heat, notamment par ses prises de rebonds offensifs. Lors du troisième match de la série, Noah répond par une injure à caractère homophobe à un supporter de l’équipe adverse. Il s’en excuse et reçoit une amende de 50 000 $, mais évite une suspension. Finalement, les Bulls perdent la série 4-1 et Joakim Noah ne participe pas à sa première finale NBA.

2011-2012

La saison NBA 2011-2012 est menacée de lock-out. Plusieurs joueurs français de NBA signent alors dans des clubs européens. Noah confie que s’il devait le faire aussi, ce serait au Paris-Levallois Basket où il a évolué plus jeune.

Le 22 février 2012, il signe sa meilleure performance en match contre les Milwaukee Bucks : il est crédité de 13 points, 13 rebonds et 10 passes. C’est son premier triple-double en carrière, le deuxième pour un français après Boris Diaw. Avec 10 passes, il signe son record personnel de passes.

Équipe de France

220px-Joakim_Noah_and_Kevin_Seraphin

Joakim Noah et Kevin Seraphin, autre joueur français finaliste de l’Euro 2011.

Après avoir été fait officiellement citoyen français en 2007 et avoir annoncé sa volonté de jouer en équipe de France, en juillet 2009 à Strasbourg, Noah participe à un tournoi de trois matches amicaux avec l’équipe de France (Autriche, Belgique et République tchèque), trois victoires où il marque en tout 37 points, avant de rejoindre la préparation de la prochaine saison NBA. Bien que sélectionné en équipe de France, il n’honore pas sa sélection pour le championnat du monde de basket-ball masculin 2010 dans l’attente de la négociation de son contrat avec les Bulls, tout en réaffirmant son intérêt pour participer aux Jeux olympiques d’été de 2012. À l’été 2010, il est néanmoins approché par l’équipe des États-Unis de basket-ball, mais également l’équipe du Cameroun et l’équipe de Suède. Si les équipes camerounaise et suédoise semblent avoir trop de retard pour s’imposer en compétition, l’équipe américaine n’apporte elle pas l’assurance d’une place à Noah à cause de la forte concurrence. Le choix de l’équipe de France semble donc logique avec des joueurs cadres jouant en NBA et un niveau élevé.

En février 2011, il s’estime « sûr » de participer au championnat d’Europe de basket-ball 2011 avec l’équipe de France et déclare que sa non participation au championnat du monde 2010 était « compréhensible ». Il confirme également qu’une participation aux Jeux olympiques d’été de 2012 l’intéresse vraiment et que cela n’est possible que si l’équipe de France se qualifie. Il espère de plus gagner de l’expérience en compétition internationale.

Joakim Noah défendant sur Pau Gasol lors de l'eurobasket2011

Joakim Noah défendant sur Pau Gasol lors de l’eurobasket2011

En mai 2011, Tony Parker, un des cadres de l’équipe de France, déclare « [qu']en Europe, Noah est ce qu’il nous manque », insistant sur sa « présence à l’intérieur ». Le poste de pivot est en effet un point faible traditionnel de l’équipe mais devrait être stabilisé avec Noah et Ronny Turiaf. Peu après, le sélectionneur de l’équipe de France, Vincent Collet, sélectionne Joakim Noah dans une liste provisoire de vingt-quatre joueurs pour le championnat d’Europe de basket-ball 2011. Il indique cependant que Noah sera bien dans l’équipe définitive qui ira à l’Euro, bien que la question de l’assurance n’est pas encore réglée et une éventuelle blessure possible lors des play-offs. Le 14 juin, Noah fait partie d’une nouvelle sélection qui deviendra finale après un stage préparatoire. En juillet, en France, les examens effectués dans le cadre de la préparation à la compétition révèle des séquelles d’une ancienne blessure à la cheville, blessure occasionnée lors des play-offs NBA. Indisponible plusieurs semaines, il retourne se soigner aux États-Unis. Son retour a l’entrainement a lieu le 6 août et il joue quelques minutes le 8 août contre l’Espagne où il marque 6 points. Il participe au tournoi London prepares que l’équipe de France remporte, avec 7,4 points et 8,4 rebonds de moyenne.

L’équipe de France est finaliste au championnat d’Europe de basket-ball 2011 et se qualifie ainsi pour les Jeux olympiques d’été de 2012.

Style de jeu

Joakim « Dukes » Noah est connu pour un jeu très physique, notamment en défense où il capte de nombreux ballons au rebond, il est aussi un bon contreur. Ce jeu axé sur la défense en fait un joueur peu offensif à la marque mais il n’est pas rare qu’il termine un match avec plus de 10 points, ce qui se traduit sur ses statistiques par de nombreux doubles-doubles. Il est d’ailleurs la pierre angulaire de la défense des Chicago Bulls.

Son style de tir est très caractéristiques et peu académique comme le dit George Eddy. De ce fait c’est un jour qui marque très près du panier voir souvent au dunk. Cependant, son taux de lancer franc est assez bon pour un pivot (il tourne autour des 75 % en saison). Il lui arrive aussi de marquer des shoots à mi-distance mais cela est plus rare. Il faut aussi noter que depuis ses débuts en NBA, il n’a jamais marqué de 3 points (c’est un domaine dans lequel il n’excelle pas particulièrement).

Une de ces très grande qualité est aussi son sens du collectif, son jeu de passes qui est proche de celui d’un arrière lui permet de bien distribuer le jeu. C’est pour ça qu’il n’est pas rare qu’il termine un matcha avec des statistiques de passes supérieures à la moyenne de passes. Son triple-double réalisé le 22 février 2012 face au Milwaukee Bucks avec 13 points, 13 rebonds et 10 passes, c’est une preuve de son jeu défensif mêlé à une bonne vision de jeu.

Sa deuxième qualité est sa mobilité qui, combinée avec son altruisme, fait de lui un atout pour le jeu de Derrick Rose. En effet, Noah est utilisé pour créer des écrans, cela permet aux autres joueurs de s’éloigner de l’adversaire (et d’avoir un champ de tir plus dégagé) ou de bouger plus facilement pour atteindre le panier (technique souvent utilisée par Derrick Rose).

Son association avec Carlos Boozer, un ailier fort offensif et shooteur donne au secteur intérieur des Chicago Bulls, une puissance des 2 côtés d’un terrain. Noah s’occupant plus de la défense et des rebonds alors que Boozer s’occupe quant à lui plus de tirer ou de gêner les adversaires.

Son énergie et son sens collectif en fait un homme très apprécié de ses coéquipiers de NBA comme de l’équipe de France.

Vie privée

Joakim Noah est diplômé d’anthropologie et s’intéresse aux religions. Il parle couramment français, suédois et anglais et s’intéresse à l’arabe. Noah partage son temps entre Chicago et la Floride. Il est un grand fan de la musique de Bob Marley et de l’Arsenal Football Club. Durant sa jeunesse, il était également fan des Knicks de New York.

220px-Barack_Obama%2C_Joakim_Noah%2C_and_Derrick_Rose

Joakim Noah et Derrick Rose après une partie de basket-ball avec le président Obama en août 2010

Il est impliqué dans diverses œuvres caritatives, notamment à destination des jeunes de la région de Chicago. Il a fondé sa propre fondation, la Noah’s Arc Foundation en référence à l’Arche de Noé, dont la mission consiste à guider les jeunes vers l’autonomie à travers le sport et les arts. Véritable compétiteur, il déteste perdre et considère son père comme son meilleur ami. Sa mère lui a transmis sa culture artistique.

Depuis 2007, il est sponsorisé par la marque française Le Coq Sportif dont il porte l’équipement. Son père étant également sponsorisé par la marque, ils apparaissent notamment ensemble dans une mini-série internet intitulée Combat de coqs réalisée par Isabelle Camus, nouvelle compagne de Yannick.

Le 25 mai 2008, en vacances en Floride, il est arrêté par la police locale de Gainesville pour avoir ouvert une bouteille d’alcool sur la voie publique. Après une fouille, la police trouve sur lui une cigarette de marijuana. Le soir, il est arrêté par la police pour excès de vitesse au volant d’un véhicule. La police remarque de plus qu’il ne porte pas de ceinture et que son permis est suspendu. Comme son casier judiciaire est vierge, il est condamné à une amende de 200 dollars.

À l’été 2010, il participe à une rencontre sportive privée avec d’autres stars NBA autour du président américain Barack Obama à l’occasion de l’anniversaire de ce dernier.

En juin 2011, Joakim Noah fait une apparition dans le clip de Congé Récession, chanson du rappeur MC Wack

Palmarès

En club

Sélection nationale

Distinctions individuelles

(*) Wikipedia

Revenir en haut de la page. 24

photosimages
PHOTOS

joakimnoahj

noah575

joakimnoahy

joakimnoahmomdad

joakimnoahetyannicknoah

yannicknoahetsonfilsain

joakimnoah2

bar

Revenir en haut de la page. 24

video-icon

VIDEOS
Joakim Noah s’est entraîné avec les Bleus
Joakim Noah : son après-saison NBA
Joakim Noah : « jouer notre meilleur basket »

Revenir en haut de la page. 24

 

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 21/02/2012 – Jennifer Love HEWITT 21 février, 2012

Posté par phoenix2savoie dans : 02/2012,Chanteur,Cinéma,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

Jennifer Love HEWITT

Personnalité du 21/02/2012 - Jennifer Love HEWITT dans 02/2012 homepagetemplates On line : 1 2 3 4

newsg dans Chanteur News : 1 2

thmenatal dans Cinéma Thème natal

symbolebiographie dans Personnalités du jour Biographie

photosimages Photos

video-icon Vidéos

astro1 Révolution Solaire
——————————————————————————————————————————-

Jennifer Love HEWITT

née le 21/02/1979 à 22h48 à Waco (Texas) – USA

THEME NATAL

jenniferlovehewitt21021

Qu’est-ce qu’un Thème Natal ?

Grâce aux coordonnées de naissance (date, heure et lieu), il est possible de calculer votre Thème Natal. Sur cet instantané pris au moment de votre premier cri sont inscrits vos facilités et vos talents, ainsi que les obstacles qui peuvent empêcher ou retarder leur éclosion. Afin de prendre connaissance de ces informations et de trouver, grâce à elles, le chemin de l’épanouissement, il convient de se livrer à un décryptage minutieux.

Revenir en haut de la page. 24

BIOGRAPHIE

Jennifer Love Hewitt, (*) née le 21 février 1979 à Waco dans l’état du Texas aux États-Unis, est une actrice, productrice, scénariste et chanteuse américaine.

Dès son enfance, Jennifer Love Hewitt est poussée par sa mère à devenir une artiste. À 3 ans elle fait sa première scène et à 5 ans elle suit des cours de claquettes, danse, théâtre et chant avant de rejoindre une troupe, le Texas Show Team, faisant des tournées à travers le monde. Elle a un frère : Todd.

Carrière

Souhaitant devenir actrice, elle parcourt les castings et joue dans plusieurs publicités. Elle décroche un poste de présentatrice sur Disney Channel dans l’émission pour enfants « Kids Incorporated », puis son premier rôle à 14 ans dans Sister Act, acte 2 en 1992. Cette émission lui ouvre les portes vers la série La Vie à cinq qui la fait connaître du public en 1995. C’est la même année qu’elle enregistre son deuxième album Let’s Go Bang. Elle partage son temps entre sitcoms et les studios de cinéma puisqu’elle tourne en 1997 puis 1998 les deux épisodes de Souviens-toi l’été dernier. En 1999 avec la fin de la série La Vie à cinq, Jennifer connaît une période creuse pendant laquelle elle ne participe qu’à quelques téléfilms, mais elle fait son retour sur grand écran en 2001 dans Beautés Empoisonnées et dans les bacs des disquaires en 2002 avec son quatrième album Barenaked. En 2004, elle joue dans Garfield 1 et 2 avec Breckin Meyer. Elle continue auprès de Jackie Chan dans Le Smoking et dans une comédie dramatique produit par elle-même If Only aux côtés de Paul Nicholls.

Depuis 2005, elle est l’héroïne et la co-productrice de la série télévisée Ghost Whisperer diffusée aux États-Unis sur CBS, en France sur TF6 et sur TF1, au Québec sur Ztélé, en Belgique sur Plug TV et sur Club RTL, et en Suisse sur la TSR1. Cette série connaît un succès auprès du public, mais a été annulée en mai 2010 par CBS.

Elle aurait gagné 6,5 millions de dollarsUS sur la période 2009-2010

En mars 2010, Jennifer publie un livre sur l’amour, où elle parle de son expérience dans le domaine de la séduction, The Day I Shot Cupid, qui connaît un succès aux États-Unis.

Jennifer revient à la télévision en juillet 2010 dans le téléfilm The Client List produit par la chaîne Lifetime. Elle y joue une mère de famille contrainte de fréquenter le monde du strip-tease et de la prostitution afin de subvenir aux besoins de ses 3 enfants et de son mari, en arrêt de travail suite à une blessure. Le téléfilm donnera lieu a une série prévue pour 2012.

Elle apparaît dans l’épisode 3 de la saison 12 de la série New York Unité Spéciale diffusé le 28 septembre 2010 sur NBC et le 18 mars 2011 à 22 h 15 sur RTL-TVI.

Jennifer Love Hewitt fait une apparition dans son propre rôle dans la série de NBC, Love Bites en juin 2011. Et participe à un épisode de Hot in Cleveland diffusé en juillet 2011 sur TV Land.

Vie privée

L’actrice Jennifer Love Hewitt et l’écossais Ross McCall se fiancent en novembre 2007 et commencent à préparer leur mariage. Lors d’une interview sur la chaîne américaine CBS, Jennifer dit à la présentatrice Nancy O’Dell qu’elle a déjà sa robe de mariée, une robe « très simple. Je ne suis pas de celles qui veulent 900 boutons de bas en haut et toutes ces excentricités », explique l’actrice. Le mariage doit se dérouler selon la tradition écossaise, au son de la cornemuse, « mais sans kilt », a prévenu Jennifer Love Hewitt.

Cependant, le 5 janvier 2009, Jennifer Love Hewitt rompt ses fiançailles avec McCall et le couple se sépare, après trois ans de vie commune.

Quelques semaines après, la star de Ghost Whisperer s’affiche dans les rues de Los Angeles au bras de son collègue Jamie Kennedy (déjà vu dans la saga Scream, notamment, et qui interprète le personnage d’Eli James dans Ghost Whisperer). Le comique a fait savoir que cette histoire est sérieuse : « Nous sommes un peu plus que deux personnes qui sortent ensemble, nous sommes même plus qu’amoureux ! ». Cette nouvelle vient clore une période trouble pour Jennifer qui avait dû faire face à de violentes critiques : un magazine américain lui reprochait sa perte de poids aussi rapide que spectaculaire (elle avait perdu 9 kg en dix semaines) pendant l’été 2008, d’autant qu’en réalisant un épisode de la quatrième saison de Ghost Whisperer, elle ajoute une nouvelle corde à son arc professionnel.

En mars 2010, Jennifer Love Hewitt et Jamie Kennedy se séparent.

Depuis juillet 2010, Jennifer Love Hewitt, âgée de 31 ans, est en couple avec l’acteur / réalisateur de 27 ans, Alex Beh. L’actrice a confié à l’US magazine : « j’ai rencontré Alex par des amis à un dîner », après avoir rompu avec son partenaire de la série Ghost Whisperer, Jamie Kennedy. Jennifer a ajouté : « On rigole beaucoup… il est hilarant ! ». Alex Beh a même avoué avoir lu le livre de Jennifer sur les relations amoureuses, The Day I Shot Cupid, et il conclut : « C’est très informatif. J’ai appris tout ce que j’ai eu besoin de savoir. Quand je l’ai rencontrée, j’ai vraiment pu tracer toutes les choses à faire et à ne pas faire ». Puis en mai 2011, après moins d’un an de relation, Jennifer Love Hewitt a rompu avec Alex Beh.

Chanson

Jennifer se consacre également à la chanson en sortant un album intitulé Love Songs en 1992, en participant à la bande originale de Souviens-toi… l’été dernier 2 et enchaîna plusieurs albums jusqu’en 2002 avec l’album BareNaked qui connut un succès mitigé aux États-Unis. Elle chante aussi deux chansons dans le film Si seulement…, Love Will Show You Everything et Take My Heart Back.

Filmographie

Cinéma

Films

Prochainement

Films d’animation

Comme productrice

Comme scénariste

Télévision

Téléfilms

Séries télévisées

Discographie

Distinctions

Récompenses

1994
Young Artist Award meilleure prestation d’ensemble pour une série câblée pour Kids Incorporated (avec le reste du casting)
1998
Blockbuster Entertainment Award de la meilleure révélation féminine pour Souviens-toi… l’été dernier
1999
Blockbuster Entertainment Award de la meilleure actrice (Horreur) pour Souviens-toi… l’été dernier
Teen Choice Award de la meilleure actrice pour Souviens-toi… l’été dernier 2
2000
People’s Choice Award de la meilleure actrice dans une nouvelle série pour Sarah
2003
DVD Premiere Award meilleure chanson originale pour Le Bossu de Notre-Dame 2 : Le Secret de Quasimodo
Kids’ Choice Award de la meilleure bagarreuse pour Le Smoking
2006
Kids’ Choice Award de la meilleure actrice de télé pour Ghost Whisperer
2007
Saturn Award de la meilleure actrice pour Ghost Whisperer
2008
Saturn Award de la meilleure actrice pour Ghost Whisperer

Anecdotes

Elle a raconté, lors d’une interview avec la chaîne américaine ABC, utiliser une crème cristallisée sur ses parties intimes. « C’est trop mignon car ça rend mon vagin étincelant. On dirait une boule de disco. Je pense que toutes les femmes devraient essayer ».

(*) Wikipedia

Revenir en haut de la page. 24

photosimages
PHOTOS

jenniferlovehewitt107

jenniferlovehewittb

jenniferlovehewitt46

jenniferlovehewitt01

jenniferlovehewittj

jenniferlovehewittwallp

bar

Revenir en haut de la page. 24

video-icon

VIDEOS

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Revenir en haut de la page. 24

RS

Révolution Solaire de Jennifer Love HEWITT

jenniferlovehewittrs210

Pour le 21/02/2012 à 04h50 T.U., à Waco (Texas).

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 2, ET NOEUD SUD EN MAISON 8

Vous disposez d’un soutien planétaire pour réaliser vos désirs et vos souhaits les plus chers. Vous pouvez enfin obtenir les résultats espérés par rapport à ce que vous avez semée. Ni plus ni moins. Mais attention: si tout vous est égal, si vous ne formulez pas vos buts avec une extrême précision ; en d’autres termes, si vous ne demandez rien, le destin ne pourra que vous satisfaire de la même manière, c’est-à-dire avec « rien ».

Vous êtes seul à pouvoir générer une réponse du destin… La condition est de formuler la demande… Avec précision, persistance et détermination. Demandez, redemandez et… Vous recevrez, c’est votre période.

Par ailleurs, vous constaterez que l’état de vos finances personnelles, celles que vous obtenez par vos propres efforts s’améliorera nettement.

Activez vous donc vers l’amélioration de vos ressources ; vous serez largement récompensé de vos efforts.

Cette période favorise les requêtes, les finances et les ressources personnelles, sous tous rapports. Si c’est de l’argent que vous souhaitez, vous trouverez les moyens de l’acquérir. Si c’est une réputation, vous l’obtiendrez. Si c’est la connaissance, vous trouverez le maître. Ayez une confiance absolue dans vos démarches. Accomplissez-les et puis laissez le destin faire le reste. A ce stade, vous êtes convaincu qu’elles porteront des fruits. Par conséquent, elles ne vous concernent plus. Oubliez-les de manière à éviter les attentes anxieuses ou obsessionnelles. Ce sont ces dernières qui « bloquent » le déroulement de votre destin et empêchent celui-ci de réaliser vos désirs. Faites en vous la paix de l’esprit, adoptez une attitude confiante.

Evitez tout emprunts, aides ou supports d’autrui. Rappelez-vous que seuls vos efforts sont productifs en une telle période. Dans le même esprit, ne tentez pas de vous associer avec une ou un partenaire doté. C’est un piège qui aliénera votre liberté.

C’est en vous seul que vous devez trouver la force d’accomplir vos espérances. A cette condition, toutes les forces planétaires concourront à vous satisfaire.

Revenir en haut de la page. 24

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 20/02/2012 – RIHANNA 20 février, 2012

Posté par phoenix2savoie dans : 02/2012,Chanteur,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

RIHANNA

Personnalité du 20/02/2012 - RIHANNA dans 02/2012 homepagetemplates On line 1 2 3 4 5

newsg dans Chanteur News : 1 2 3
articleconnexe dans Personnalités du jour Article connexe : Chris BROWN

thmenatal Thème natal

symbolebiographie Biographie

photosimages Photos

video-icon Vidéos

——————————————————————————————————————————-

RIHANNA

née le 20/02/1988 à Saint Michael – BARBADE

THEME NATAL

rihanna20021988

Qu’est-ce qu’un Thème Natal ?

Grâce aux coordonnées de naissance (date, heure et lieu), il est possible de calculer votre Thème Natal. Sur cet instantané pris au moment de votre premier cri sont inscrits vos facilités et vos talents, ainsi que les obstacles qui peuvent empêcher ou retarder leur éclosion. Afin de prendre connaissance de ces informations et de trouver, grâce à elles, le chemin de l’épanouissement, il convient de se livrer à un décryptage minutieux.

Revenir en haut de la page. 24

BIOGRAPHIE

Rihanna (*), de son vrai nom Robyn Rihanna Fenty, née le 20 février 1988 à Saint-Michael (Barbade)1, est une auteur-compositrice-interprète et occasionnellement actrice. Bien que la chanteuse ait un univers musical très large, sa musique évolue principalement entre le R&B et la pop. Elle a sorti six albums studio et deux albums de remixes depuis le début de sa carrière en 2005.

Enfance et débuts (1988–2004)

Robyn Rihanna Fenty est née à la Barbade, dans la paroisse de Saint Michael, elle est la fille de Ronald et Monica Fenty. Rihanna a 2 frères cadets Rorrey et Rajad Fenty. Sa mère est native de la République du Guyana. Son père, lui, est d’origine barbadienne et irlandaise. Elle a déclaré que son enfance avait été assombrie par la dépendance de son père à la cocaïne, la marijuana et l’alcool. Ses parents divorcent l’année de ses 14 ans. La jeune fille a également reçu des insultes de la part de ses camarades en raison de sa peau moins noire que les autres.

Passionnée de musique, Rihanna chante souvent en écoutant du reggae. Elle rencontre en 2003 le producteur Evan Rogers, alors qu’elle participe à un concours de chant. Séduit, il décide de lui faire enregistrer une maquette de 4 chansons à New York. Jay-Z fait signer un contrat à la jeune fille sur Def Jam, le label qu’il dirige à l’époque. Le single Pon de Replay devient son premier succès.

Music of the Sun et A Girl Like Me (2005-2006)

Music of the Sun, le premier album de Rihanna qu’elle a co-écrit, sort en août 2005. Cet album, un mélange de reggae, de R&B avec une touche de pop, signe les premiers succès de la chanteuse et se vend à plus de 2 millions d’exemplaires. Le premier single, Pon de Replay, atteint la 2e place du Billboard Hot 100. Par la suite, sortent If It’s Lovin’ That You Want, avec un succès moindre, et Let Me, qui fonctionne assez bien en clubs. L’album rencontrera un succès mondial relatif, recevant un disque d’or au Royaume-Uni et un disque de platine au Canada et aux États-Unis. Pour continuer la promotion de l’album, Rihanna assure la première partie des concerts de Gwen Stefani.

Son deuxième album, A Girl Like Me, sort en avril 2006, porté par les hits SOS (samplant Tainted Love de Soft Cell), Unfaithful et Break It Off. SOS sort le 7 février 2006 aux États-Unis et devient, deux mois plus tard, son premier numéro 01 au Billboard Hot 100 où il reste trois semaines consécutives. Unfaithful, le deuxième extrait, est récompensé aux NRJ Music Awards comme la meilleure chanson internationale de l’année 2006, et s’écoule à 4,5 millions d’exemplaires. Le single suivant, Break It Off interprété avec Sean Paul, connaîtra également un grand succès. Pour terminer l’exploitation de l’album, sort We Ride, un titre qui s’impose difficilement, s’écoulant à 1,1 million d’exemplaires.

L’album A Girl like Me, un mélange de pop, R&B et reggae, s’écoule quant à lui à 3,5 millions de copies. Rihanna part à cette période en tournée avec les Black Eyed Peas aux États-Unis et les Pussycat Dolls en Europe.

Good Girl Gone Bad à Good Girl Gone Bad: The Remixes (2007-2009)

180px-Rihanna-brisbane-cropped

Rihanna en concert à Brisbane, en Australie (2008).

Pour cet album, Rihanna abandonne le reggae et le dancehall pour s’orienter vers la pop, le R&B, la dance et le pop rock. Parallèlement, ses tenues de scènes deviennent de plus en plus provocantes, n’hésitant plus à flirter avec le fétichisme (short et body en vinyle, fuseaux en cuir ou en latex).

L’album sort en juin 2007, porté par Umbrella qui remporte un immense succès à travers le monde (8 millions écoulés) et qui reste 7 semaines consécutives numéro 01 au Billboard Hot 100. Suivent ensuite Shut Up And Drive (2,1 millions), Don’t Stop The Music qui domine également les charts de nombreux pays (7 millions) et Hate That I Love You avec Ne-Yo (3,5 millions). En novembre 2008, Rehab sort en single (1,7 million) avec Justin Timberlake dans les chœurs (auteur de la chanson, il apparaît également dans le clip). C’est le huitième et dernier extrait de l’album Good Girl Gone Bad, qui est alors la deuxième meilleure vente d’albums de 2008 aux États-Unis, avec plus de 8 millions d’exemplaires vendus.

Elle enregistre Live Your Life avec le rappeur T.I., qui sort le 23 septembre 2008 et se classe rapidement numéro 01 du Billboard Hot 100.

Le 17 juin 2008, alors que Good Girl Gone Bad est un succès dans le monde entier, une réédition de l’album, Good Girl Gone Bad: Reloaded paraît, avec trois inédits qui sortent à tour de rôle en single : Take a Bow, If I Never See Your Face Again et Disturbia.

Take a Bow, une ballade R&B écrite par Ne-Yo, s’écoule à 5 millions d’exemplaires dans le monde. Début juillet 2008, If I Never See Your Face Again, un titre des Maroon 5 réarrangé pour l’occasion du duo avec Rihanna, reçoit un succès mitigé (1,5 million de copies) par rapport aux deux autres singles issus de Good Girl Gone Bad: Reloaded. Disturbia, est un succès dans le monde entier, restant deux semaines numéro 01 du Billboard Hot 100. Écoulé à plus de 7 millions d’exemplaires, ce morceau co-écrit par son ex petit-ami Chris Brown confère à Rihanna une image plus sombre, qu’elle véhicule durant sa tournée mondiale, le Good Girl Gone Bad Tour. Cette tournée est enregistrée lors d’un concert à Manchester le 6 décembre 2007 et dont le DVD sort en mai 2008 sous le nom de Good Girl Gone Bad Live.

À la suite du succès mondial de Good Girl Gone Bad et sa réédition Good Girl Gone Bad: Reloaded, est lancé le 27 janvier 2009 aux États-Unis l’album de remixes Good Girl Gone Bad: The Remixes, proposant les différents hits de l’album original dans de nouvelles versions inédites, revisités par les plus grands producteurs de dance music du moment.

Rated R à Rated R: Remixed (2009-2010)

200px-Rihanna_AMA_2009_Red_carpet

Rihanna à la cérémonie des American Music Awards en 2009.

L’enregistrement de Rated R a eu pour origine de sombres épisodes survenus dans la vie privée de la chanteuse (notamment son agression par Chris Brown), ce qui explique l’univers plus dur, sombre mais également mûr, artistique et personnel de l’album ainsi qu’une nouvelle image de Rihanna.

À la suite des démêlés de la chanteuse avec Chris Brown et des photos dénudées de celle-ci parues sur internet, la rédactrice en chef de Vogue Anna Wintour refuse que Rihanna pose en couverture du célèbre magazine. Toutefois, la chanteuse fera la couverture de l’édition italienne de Vogue en septembre 2009, avec des clichés réalisés par Steven Klein où Rihanna incarne une sorte de Grace Jones dans des looks ultra-structurés inspirés des années 1980.

la chanteuse fait son retour dans le monde de la musique aux côtés de Jay-Z et Kanye West sur le titre Run This Town, sorti le 24 juillet 2009. Le titre se classe deuxième au Billboard Hot 100 et remporte un Grammy Award récompensant la meilleure collaboration rap.

Rated R sort le 23 novembre 2009 en Europe. Le premier extrait, Wait Your Turn, est accompagné d’un clip en noir et blanc. Seulement promotionnel, le titre n’est pas exploité en tant que single : c’est Russian Roulette qui tiendra ce rôle. Le single se classe dans le top 10 de nombreux pays.

220px-Rihanna_avril_2010

Rihanna en concert à Lyon dans le cadre de sa tournée The Last Girl On Earth Tour en avril 2010.

Hard en featuring avec Young Jeezy, le troisième extrait de Rated R, connaît un succès radio aux États-Unis, tandis que le suivant, Rude Boy, rencontre un succès international et reste cinq semaines numéro 01 du Billboard Hot 100. Il est consacré meilleur tube de l’année 2010 par le blog AOL Radio. Si Rockstar 101 en featuring avec Slash passe assez inaperçu, Te Amo rencontre le succès dans les hit-parades européens, soutenu par un clip sensuel avec la présence de Laetitia Casta. Rated R dépasse les deux millions d’albums vendus dans le monde.

Rihanna se lance dans une tournée, The Last Girl On Earth Tour, dont la partie européenne débute le 16 avril 2010 à Anvers, en Belgique, passant notamment par la France pour trois dates à Lyon, Marseille et Paris. La partie américaine de la tournée commence à son tour au mois de juillet, avec en première partie Ke$ha et Travis Barker, jusqu’à la fin du mois d’août à New York. La tournée reprend néanmoins en Australie en février 2011, où Rihanna se produit pour six dates dans les plus grandes villes du pays.

Le 25 mai 2010 paraît la version remixée de l’album Rated R: Remixed (pour laquelle elle ne fera aucune promotion), contenant la quasi totalité des titres de l’album original remixés par le producteur et remixeur new-yorkais Chew Fu, déjà sollicité par Lady GaGa et les Black Eyed Peas.

Loud (2010-2011)

220px-Rihanna%2C_LOUD_Tour%2C_Florida_7

Rihanna durant sa tournée The Loud Tour en Floride en juillet 2011.

Son cinquième album, Loud, sort le 15 novembre 2010, un an après Rated R, apparaissant comme plus accessible que son prédécesseur, plus joyeux et festif, mélangeant des sonorités pop, R&B ou encore dance, rock et reggae, et comprenant notamment une suite du duo Love the Way You Lie que Rihanna a interprété avec Eminem sur l’album Recovery de ce dernier. Intitulé Love the way you lie (Part II), il contient également un featuring du rappeur.

En cinq semaines, Loud se vend à 1 636 000 copies, soit le meilleur démarrage pour Rihanna.

Le premier single, Only Girl (In the World), davantage orienté dance, connait le succès partout dans le monde, se classant notamment numéro 01 au Royaume-Uni, en Australie ou encore au Canada. Aux États-Unis, le titre s’est classé numéro 01 au Billboard Hot 100 plusieurs semaines après sa sortie, alors que le deuxième single What’s My Name avait déjà pris le relais et atteint le sommet du classement peu de temps auparavant.

What’s My Name?, le deuxième extrait en featuring avec le chanteur Drake, davantage R&B et pop, atteint la première place du Billboard Hot 100, tout comme le single suivant, S&M dont le clip est interdit dans plusieurs pays, et dont le titre est censuré par les radios britanniques où il est renommé Come on. Elle collabore avec Britney Spears pour un remix du titre. Dévoilé le 11 avril 2011, ce remix permet à Rihanna d’obtenir son dixième numéro 1 au Billboard Hot 100.

Le clip de la ballade pop rock California King Bed, qu’elle interprète notamment aux Academy of Country Music Awards en duo avec Jennifer Nettles, paraît le 6 mai 2011, remporte un succès beaucoup moins important que ses prédécesseurs, tout comme Man Down, aux influences reggae, qui ne connaît le succès qu’en France, où il se classe numéro 01. La vidéo de ce titre soulève la polémique pour sa violence, Rihanna s’y faisant agresser et tuant un homme par vengeance.

Cheers (Drink to That), contenant un sample du morceau I’m With You d’Avril Lavigne est lancé en septembre 2011 comme sixième single.

Par ailleurs, Rihanna apparaît sur un morceau en collaboration avec David Guetta, Who’s That Chick?, premier single de la réédition de l’album One Love du DJ. Elle chante également sur All of the Lights, extrait de l’album My Beautiful Dark Twisted Fantasy de Kanye West et sur Pink Friday, le premier album de Nicki Minaj où elle interprète en duo Fly.

Rihanna a également lancé début 2011 la commercialisation de son premier parfum, Reb’l Fleur. La même année, elle pose dans l’édition américaine du magazine Vogue, devenant ainsi la troisième femme de couleur à en faire la couverture, après Naomi Campbell et Halle Berry.

Alors que Rihanna a achevé son Last Girl on Earth Tour par ses dates australiennes en mars 2011, une nouvelle tournée, The Loud Tour, débute l’été 2011 avec de nombreuses dates européennes et américaines.

Talk That Talk (2011-2012)

Talk That Talk, le sixième album de Rihanna, paraît le 21 novembre 2011. L’album pourrait être décrit comme un condensé de ses deux derniers albums, Rated R (2009) et Loud (2010) alternant entre des titres orientés électro, pop ou R&B. On retrouve deux collaborations sur ce disque, Calvin Harris sur We Found Love et Jay-Z sur le titre Talk That Talk.

Le 22 septembre 2011, alors que le morceau Cheers (Drink to That) est à peine lancé en tant que sixième single de l’album Loud, Rihanna sort We Found Love, le premier single de Talk That Talk. Ce titre, résolument électro, est produit par Calvin Harris, qui a notamment travaillé avec Kylie Minogue. La chanson remporte un franc succès à travers le monde, devenant le 11e numéro 01 de Rihanna en restant 13 semaines en tête du Billboard Hot 100. Il se classe également au top des charts en France, en Allemagne, au Canada et au Royaume-Uni entre autres. En France, le clip fait l’objet d’une censure par le Conseil supérieur de l’audiovisuel, qui interdit sa diffusion avant 22 heures.

You Da One, second single de l’album est publié le 11 novembre 2011. Le clip est sorti le 23 décembre 2011. Talk That Talk en duo avec Jay-Z sera son prochain single.

La chanteuse interprète pour la première fois Princess Of China en duo avec Coldplay à la 54ème cérémonie des Grammy Awards après avoir chantée We Found Love. Elle gagne 2 récompenses pour All of the Lights avec Kanye West mais ne remporte aucune récompense solo.

Vie privée

Rihanna est en couple avec Chris Brown durant l’année 2008. Le 8 février 2009, alors que le couple doit se rendre à la cérémonie des Grammy Awards, une dispute entre les deux jeunes gens éclate et dégénère. Dans l’altercation, Chris Brown frappe Rihanna, lui causant de sérieuses blessures au visage. L’affaire fait grand bruit dans la presse internationale et de nombreuses personnalités apportent leur soutien à Rihanna, à commencer par son producteur et ami Jay-Z, l’ex-Spice Girls, Mel B, ou encore Jessica Alba, entre autres. Chris Brown est poursuivi par la justice pour coups et blessures : il est condamné à 180 jours de travaux d’intérêt général, ses avocats lui évitant la peine de prison de cinq ans qu’il encourait. Le chanteur présente par la suite ses excuses à Rihanna qui affirme ne pas éprouver de haine envers lui. Néanmoins, cette expérience laisse des séquelles : la chanteuse met plusieurs mois avant de se remettre de ce choc émotionnel et de revenir à ses activités professionnelles.

En avril 2010, invitée sur la station de radio américaine KIIS-FM, Rihanna officialise sa relation avec Matt Kemp, joueur de baseball de l’équipe des Dodgers de Los Angeles. Celle-ci s’achève fin 2010.

Fin 2011, Rihanna annule les deux concerts du Loud Tour qui devaient avoir lieu en Suède à Malmö le 31 octobre et à Stockholm le 1er novembre. La chanteuse est hospitalisée en raison d’un épuisement. Elle fait son retour sur scène le 4 novembre à Hanovre, en Allemagne.

Records

Rihanna est l’artiste détenant le plus grand nombre de singles s’étant classés en première position du Billboard Hot 100 depuis 2000, avec 11 titres numéro un (chronologiquement, SOS (Rescue Me), Umbrella, Take a Bow, Disturbia, Live Your Life avec T.I., Rude Boy, Love the Way You Lie avec Eminem, What’s My Name? avec Drake, Only Girl (In the World), le remix de S&M avec Britney Spears et We Found Love avec Calvin Harris). Ainsi Rihanna est l’artiste ayant mis le moins de temps à décrocher onze titres numéro un au Billboard Hot 100, détrônant ainsi Mariah Carey.

Elle est également la plus jeune artiste à détenir onze numéro un, dépassant Janet Jackson et Stevie Wonder et est la neuvième artiste de l’histoire à avoir à son actif au moins dix titres numéro un (et la quatrième artiste féminine après Mariah Carey, Madonna et Janet Jackson).

Grâce à son single We Found Love, Rihanna devient l’artiste ayant obtenu le plus rapidement vingt singles top 10 au Billboard Hot 100, battant le record de Madonna.

Toujours en matière de singles, elle est l’artiste féminine ayant obtenu le plus de top 10 dans le classement américain des ventes de singles durant la décennie 2000, avec 17 top 10, dont cinq en 2010. Umbrella détient également le record de longévité en pôle position dans les charts au Royaume-Uni.

De plus, Rihanna est la seule artiste totalisant neuf numéro un au Billboard Pop Songs aux États-Unis.

Philanthropie

En 2006, Rihanna a fondé l’association Believe qui vient en aide aux enfants dans le besoin partout dans le monde. L’association a pour but de fournir aux jeunes éducation, financement, société et soutien médical quand et là où ils en ont besoin.

La chanteuse a également fait de nombreux concerts gratuits ou dont les bénéfices ont été versés à un peuple, comme le concert à Birmingham organisé le 11 juillet 2011 en raison des tornades qui ont frappés l’Alabama. Ainsi, Rihanna a versé l’intégralité des bénéfices du concert, soit 89 000 $ à la ville de Tuscaloosa afin d’aider à sa reconstruction.

Rihanna a notamment chantée en compagnie de Calvin Harris après les Grammy Awards, le 12 février 2012 à Los Angeles, à House of Blues, dans le cadre d’un concert de charité dont les bénéfices ont été reversés au centre hospitalier pour enfants de la ville.

Discographie

Article détaillé : Discographie de Rihanna.

Albums

(*) Wikipedia

Revenir en haut de la page. 24

photosimages
PHOTOS

rihanna1s

rihannae

rihannajeans

rihannaetchriss

rihanna1o

rihanna2y

rihanna4

rihannasexy07

rihannati

bar

Revenir en haut de la page. 24

video-icon

VIDEOS

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Revenir en haut de la page. 24

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 19/02/2012 – Nicolas COPERNIC 19 février, 2012

Posté par phoenix2savoie dans : 02/2012,Personnalités du jour,Scientifique , ajouter un commentaire

Nicolas COPERNIC

Personnalité du 19/02/2012 - Nicolas COPERNIC dans 02/2012 homepagetemplates On line : 1 2

thmenatal dans Personnalités du jour Thème natal

symbolebiographie dans Scientifique Biographie

photosimages Photos

video-icon Vidéos

astro1 Révolution Solaire
——————————————————————————————————————————-

Nicolas COPERNIC

né le 19/02/1473 à 17h13 à Torun – POLOGNE

THEME NATAL

nicolascopernic19021473

Qu’est-ce qu’un Thème Natal ?

Grâce aux coordonnées de naissance (date, heure et lieu), il est possible de calculer votre Thème Natal. Sur cet instantané pris au moment de votre premier cri sont inscrits vos facilités et vos talents, ainsi que les obstacles qui peuvent empêcher ou retarder leur éclosion. Afin de prendre connaissance de ces informations et de trouver, grâce à elles, le chemin de l’épanouissement, il convient de se livrer à un décryptage minutieux.

Revenir en haut de la page. 24

BIOGRAPHIE

Nicolas Copernic (*) (polonais : Mikołaj Kopernik [mi'kɔwaj kɔ'pɜrnik], allemand : Nikolaus Kopernikus, latin : Nicolaus Copernicus Torinensis/Thorunensis/Torunensis), né le 19 février 1473 à Toruń, Prusse royale (Royaume de Pologne) et mort le 24 mai 1543 à Frombork, Prusse royale (Royaume de Pologne), était un chanoine, médecin et astronome de langue allemande. Il est célèbre pour avoir développé et défendu la théorie selon laquelle le Soleil se trouve au centre de l’Univers (héliocentrisme) et la Terre — que l’on croyait auparavant centrale et immobile — tourne autour de lui. Les conséquences de cette théorie — dans le changement profond des points de vue scientifique, philosophique et religieux qu’elle imposa — sont baptisées révolution copernicienne.

Ses études

Né dans une famille de marchands et de fonctionnaires hanséates, Barbara Watzenrode et Niklas Koppernigk, il est recueilli par son oncle maternel, futur évêque de Varmie (en allemand : Ermland), Lukas Watzelrode (ou Lucas Watzenrode) à la suite du décès de son père (vers 1483).

220px-Torun-Rynek-ratusz-2

Toruń (en allemand: « Thorn »), la ville où est né Nicolas Copernic

Celui-ci veille sur son neveu et s’assure qu’il fréquente les meilleures écoles et universités ; en 1491, il devient étudiant à l’Académie de Cracovie (actuellement l’Université Jagellonne) où il étudie les mathématiques et l’astronomie (quadrivium), mais aussi la médecine et le droit, tout en suivant probablement le trivium, cours habituel de la Faculté des arts (centré sur la dialectique et la philosophie). Il quitte cette université après trois ou quatre ans, trop tôt pour obtenir un diplôme.

Il retourne alors chez son oncle, qui tente de le faire élire chanoine au chapitre de la cathédrale de Frombork. Sans attendre la confirmation de son élection (en 1497), il se rend en 1496 en Italie où il étudie à l’université de Bologne le droit canonique puis le droit civil, mais aussi la médecine et la philosophie. Il y apprend de plus le grec, qui lui servira grandement pour étudier les sources de la science antique. A Bologne, il loge chez l’astronome Domenico Maria Novara, qui est l’un des premiers à remettre en cause l’autorité de Ptolémée. Selon Rheticus, « il fut moins le disciple que l’assistant et le témoin des observations du très savant Dominicus Maria ». C’est ainsi que Copernic fit la première observation dont nous ayons connaissance, celle de l’occultation de l’étoile Aldébaran par la Lune, le 9 mars 1497.

En 1500, il donne, d’après Rheticus, une conférence sur l’astronomie à Rome, et y observe une éclipse partielle de lune. Le chanoine Copernic se rend l’année suivante au chapitre de la cathédrale de Frombork, où on lui accorde une absence supplémentaire de deux ans pour étudier la médecine. Il poursuit donc ses études en médecine et droit à l’université de Padoue, réputée pour son enseignement de médecine. Mais c’est à Ferrare, le 31 mai 1503, qu’il obtient le titre de docteur en droit canon (le doctorat de médecine aurait nécessité trois années d’études).

À la fin de ses études, en 1503, il quitte définitivement l’Italie et réintègre son diocèse.

Un humaniste aux activités multiples

À son retour en Pologne, Copernic s’installe auprès de son oncle dans le palais épiscopal de Lidzbark Warmiński. Il assiste l’évêque dans l’administration du diocèse (qui disposait d’une autonomie politique vis-à-vis du roi de Pologne), et devient également son médecin personnel. La réputation du médecin Copernic semble avoir été grande, puisqu’après la mort de Lukas Watzelrode, il soigne deux de ses successeurs (les évêques Maurice Ferber et Johannes Dantiscus), mais aussi d’autres personnalités et des gens du peuple.

220px-Mikolaj_Kopernik

Nicolas Copernic tenant un muguet, attribut du médecin.

En bon humaniste, Copernic s’essaye aussi à la traduction du grec : son premier livre, imprimé en 1509, est une traduction latine de lettres grecques dont l’auteur est un Byzantin du VIIe siècle, Théophylacte Simocatta. Copernic devient ainsi le premier Polonais à publier en Pologne une traduction d’un auteur grec.

Copernic ne succèdera pas à son oncle, ainsi que celui-ci l’aurait souhaité, mais il ne délaisse pas pour autant ses tâches de chanoine de l’évêché de Warmie (institution politique tout autant que religieuse). Ainsi, il occupe à plusieurs reprises le poste important d’administrateur des biens du chapitre à Olsztyn (Allenstein). L’invasion de la Warmie par les chevaliers teutoniques en 1520 l’amène même à devenir commandant militaire d’Olsztyn jusqu’à la fin des hostilités. C’est encore à Olsztyn qu’il compose un Essai sur la frappe de la monnaie, à l’occasion de la crise monétaire qui touche son pays.

Tout au long de ces années, et probablement dès son retour d’Italie, Copernic continue ses recherches en astronomie, et réalise quelques observations des astres depuis la tour de la cathédrale de Frombork (en allemand Frauenburg), qu’il a fait aménager pour cela et où il vécut la plus grande partie de sa vie. Il se convainc rapidement de la nécessité d’abandonner le modèle d’Univers de Ptolémée au profit d’un système héliocentrique. C’est ainsi qu’il écrit, dès les années 1511-1513, De Hypothesibus Motuum Coelestium a se Contitutis Commentariolus (connu sous le titre de Commentariolus), un court traité qui expose le système héliocentrique et qu’il fait circuler, sous forme manuscrite, auprès de ses amis.

220px-Zamek_w_Lidzbarku_Warmi%C5%84skim

Palais épiscopal de Heilsberg (Lidzbark Warmiński) où vécut Copernic

C’est à la même période que Copernic, dont les compétences astronomiques sont visiblement reconnues, est sollicité dans le cadre du Ve concile du Latran sur la réforme du calendrier.

Il écrit plus tard son œuvre principale De Revolutionibus Orbium Coelestium, Des révolutions des sphères célestes, achevé vers 1530. Cette œuvre magistrale ne sera publiée, par un imprimeur luthérien de Nuremberg, que le 24 mai 1543, peu de temps avant la mort de Copernic. Elle n’aurait sans doute jamais été publiée sans l’intervention enthousiaste d’un jeune professeur de mathématiques, Georg Joachim Rheticus.

Le système et les théories de Copernic

220px-CopernicSystem

Le système héliocentrique de Copernic (De Revolutionibus orbium coelestium).

Copernic propose une rupture radicale dans l’organisation du cosmos jusque-là établie : les systèmes du monde admis à son époque avaient un point commun, leur géocentrisme : la Terre était immobile au centre de l’univers, tous les astres tournant autour. Au contraire, Copernic place le Soleil au centre du monde, la Terre devenant une planète tournant autour de ce point fixe ; c’est l’héliocentrisme.

Les motivations de Copernic

Pour justifier cette remise en cause totale, Copernic met en exergue les défaillances des systèmes astronomiques existants : tout d’abord, leur multiplicité, d’Eudoxe à Ptolémée en passant par les nombreux aménagements opérés aux théories de ce dernier par les astronomes qui lui ont succédé. Ensuite, leur incapacité à décrire avec précision les phénomènes observés. Enfin, le manque d’ordre et d’harmonie dans ces systèmes extrêmement complexes. Concernant la théorie de Ptolémée, il ajoute une sévère critique de l’astucieuse invention de ce dernier, l’équant, qui viole le principe de l’uniformité des mouvements circulaires par rapport à leur centre, ce qui la rend irréaliste aux yeux de Copernic.

Il propose en réponse à ces insuffisances un système reposant sur quelques axiomes révolutionnaires (présentés dès le Commentariolus), et étayé par une démonstration mathématique minutieuse (exposée dans le De Revolutionibus).

Les axiomes du système héliocentrique

Ayant disposé le Soleil au centre de l’Univers, il dote donc la Terre de deux mouvements principaux : sa rotation (la Terre tourne sur elle-même et fait un tour sur son axe en une journée) explique dans un premier temps le mouvement diurne de la sphère céleste en un jour, la sphère des étoiles demeurant immobile ; sa révolution annuelle autour du Soleil fait de la Terre une planète, toutes les planètes tournant autour du Soleil. La Terre n’est plus que le centre des mouvements de la Lune. Pour Copernic, «le mouvement de la terre seule suffit donc à expliquer un nombre considérable d’irrégularités apparentes dans le ciel», notamment le mouvement rétrograde des planètes, phénomène qui n’était expliqué qu’à grand peine par les systèmes géocentriques. Pour justifier que l’on ne perçoive pas les effets de la révolution annuelle de la Terre par un effet de parallaxe sur les étoiles, Copernic postule enfin que la sphère des étoiles se situe à une distance considérable, bien plus importante que ce que l’on imaginait jusqu’alors.

Les avantages du système copernicien

Pour son auteur, la grande force de ce système héliocentrique est qu’il introduit ordre et harmonie dans le cosmos. Il y a en particulier une corrélation logique entre les distances des planètes au centre du système et leur période de révolution. En effet, plus l’orbite d’une planète est grande, plus il lui faudra de temps pour faire une révolution complète autour du Soleil (ce qui n’était pas le cas pour Mercure et Vénus dans le système de Ptolémée, ces deux planètes ayant la même période de révolution que le Soleil). Copernic n’a plus besoin des monstrueux épicycles des planètes que Ptolémée avait introduits pour expliquer leurs rétrogadations. Il élimine également l’incroyable coïncidence qui donnait par exemple à Mars, Jupiter et Saturne la même période d’un an sur ces épicycles (de tailles pourtant inégales). Sa théorie explique en outre pourquoi les planètes internes, Vénus et Mercure, ne s’écartent jamais beaucoup du Soleil (et ne se retrouvent jamais en opposition par rapport à lui).

Le système de Copernic permet même de mesurer les distances de chaque planète au Soleil, ce qui était impossible dans un système géocentrique. C’est ce qui permettra plus tard à Johannes Kepler de calculer les trajectoires de ces astres, et d’établir les lois du mouvement dans le Système Solaire, lois sur lesquelles Isaac Newton s’appuiera pour élaborer sa théorie de la gravité.

L’univers de Copernic, plus simple et plus moderne que celui de Ptolémée ?

Malgré la modernité révolutionnaire de son système, Copernic conserve toutefois certains éléments archaïques des anciens systèmes du monde : ainsi l’idée aristotélicienne (pourtant abandonnée par Ptolémée et même probablement déjà par Hipparque) des sphères solides, ou encore la sphère des fixes, contenant les étoiles et marquant la limite d’un univers fini.

On oppose souvent la complexité du système de Ptolémée et de leurs dérivés à la simplicité du système de Copernic. En effet, le premier comporte une multitude de cercles (excentriques et épicycles), tandis que la représentation classique du second ne montre que les six cercles des planètes et celui de la Lune (voir l’illustration). Et il est vrai, comme Copernic nous le dit, que son modèle a permis de supprimer les énormes cercles disgracieux (épicycles ou excentriques) destinés à justifier les inégalités des mouvements des astres (rétrogradations). Cependant, ce schéma du système héliocentrique est trompeur, car extrêmement simplifié. En effet, Copernic considère que le mouvement circulaire uniforme est un principe fondamental de l’astronomie. Or, les observations contredisent l’uniformité des mouvements célestes. Pour concilier ce principe avec la réalité, Copernic, qui a rejeté l’équant de Ptolémée, est obligé d’ajouter à son système une multitude de petits épicycles et d’excentriques dont l’effet est de moduler la vitesse de chaque planète sur son parcours. Au nom du principe antique de l’uniformité des mouvements circulaires, Copernic a donc rendu son système tout aussi complexe que celui de Ptolémée. Cependant, de nombreux commentateurs de l’œuvre du chanoine-astronome maintiennent que celui-ci a introduit une simplification, car les épicycles de Copernic, beaucoup plus petit que les cercles déférents, ne sont là que pour corriger les petites variations de vitesse et de position des planètes (qui se déplacent en réalité à vitesse variable sur des orbites elliptiques) par rapport à une trajectoire circulaire uniforme, et ne sont pas nécessaires, en première approche, pour décrire les irrégularités apparentes les plus importantes de leurs trajectoires (rétrogradations). Au contraire, les épicycles de Ptolémée, de tailles beaucoup plus importantes (et comparables à celles des déférents), sont indispensables pour expliquer ces irrégularités et ne peuvent donc être omises, même en première approximation.

Les influences de Copernic

Les inspirateurs, selon Copernic, de sa théorie

Copernic n’est pas l’inventeur de la théorie héliocentrique. Selon Archimède et Plutarque, l’astronome grec Aristarque de Samos était partisan de l’héliocentrisme, dès le IIIe siècle avant Jésus-Christ. Copernic d’ailleurs mentionne son prédécesseur, ainsi que les sources antiques qui lui ont inspiré l’hypothèse du mouvement de la Terre. Car, selon son propre témoignage, il a commencé sa recherche, en bon humaniste, par la lecture des textes des Anciens :

« C’est pourquoi je pris la peine de lire les livres de tous les philosophes que je pus obtenir, pour rechercher si quelqu’un d’eux n’avait jamais pensé que les mouvements des sphères du monde soient autre que ne l’admettent ceux qui enseignèrent les mathématiques dans les écoles. Et je trouvai d’abord chez Cicéron que Nicétus pensait que la terre se mouvait. Plus tard je retrouvai aussi chez Plutarque que quelques autres ont également eu cette opinion. »

— Nicolas Copernic, De Revolutionibus orbium coelestium

Il nomme alors, dans une citation de [pseudo] Plutarque, Philolaus le Pythagoricien (pour qui la Terre tournait, comme le Soleil et tous les astres, autour d’un feu central), Héraclide du Pont et Ecphantus le Pythagoricien (qui admettaient la rotation de la Terre sur son axe). Et il poursuit : « Partant de là, j’ai commencé, moi aussi, à penser à la mobilité de la terre. »

Il est à noter que, s’il reconnaît que ces astronomes antiques ont eu l’idée du mouvement de la Terre, il ne signale pas qu’Héraclide avait imaginé, en plus de la rotation de la Terre sur elle-même, que Mercure et Vénus tournaient autour du Soleil, ni qu’Aristarque était à l’origine d’un système héliocentrique : il se contente d’écrire que, selon certains, Aristarque, comme Philolaus, avait admis la mobilité de la Terre. Cette unique mention d’Aristarque, d’ailleurs, sera rayée dans le manuscrit et n’apparaîtra pas dans la version imprimée du De Revolutionibus.

Enfin, il fait référence à Martianus Capella, ainsi qu’à « quelques autres Latins », qui « estimèrent en effet, que Vénus et Mercure tournent autour du soleil, qui est au centre, et pour cette raison-là ne peuvent s’éloigner de lui plus loin que ne le permettent les convexités de leurs orbes ». Le système de Capella (que celui-ci appelle « système égyptien », et qui est aussi celui d’Héraclide), dans lequel seules Vénus et Mercure tournent autour du Soleil, ce dernier et les autres planètes tournant autour de la Terre, pourrait avoir amené Copernic sur la voie de l’héliocentrisme.

Naboth Conventional.JPGNaboth Capella.JPGNaboth Copernicus.JPG

Représentation par Valentin Naboth, en 1576, du modèle géocentrique classique (à gauche), du modèle géo-héliocentrique transmis par Martianus Capella (au centre) et du modèle héliocentrique de Copernic.

Les influences possibles ou probables

En plus des influences grecques qu’il revendique, Copernic a peut-être été influencé par des astronomes arabes et perses du Moyen Âge. Il n’en fait pas mention dans son œuvre, mais certains modèles mathématiques utilisés pour décrire le mouvement des astres sont identiques à ceux établis par les astronomes de l’école de Maragha aux XIIIe et XIVe siècles. Ainsi, il utilise pour décomposer un mouvement linéaire en mouvements circulaires la même méthode que l’astronome perse al-Tusi. De même, son modèle du mouvement de la Lune est pratiquement identique à celui d’Ibn al-Shatir, qui a en outre développé au XIVe siècle des théories planétaires proches de celles décrites par Copernic. Copernic a-t-il eu connaissance des textes de l’école de Maragha ? Nous l’ignorons, mais nous ne pouvons qu’être frappés par ces similitudes.

Ce qui est intéressant, c’est que certains astronomes du monde musulman ont évoqué contre Ptolémée la possibilité d’un mouvement de la Terre, suivant en cela les Grecs et Latins que nous avons cités. Ainsi, la rotation de la Terre sur elle-même a été discuté dès le Xe siècle, en particulier par al-Biruni (qui l’a finalement rejetée pour les mêmes raisons qu’Aristote et Ptolémée). Plus tard, des astronomes de Maragha, parmi lesquels Ibn al-Shatir, ont poursuivi et approfondi cette réflexion.

En Europe également, le système de Ptolémée et la physique d’Aristote ont été contestés par des philosophes et des astronomes connus de Copernic, et qui ont pu l’amener sur la voie de l’héliocentrisme. Ainsi, les philosophes Nicolas de Cues (XVe siècle), qui dans la Docte ignorance chasse la Terre du centre du monde et la rend mobile, ou Jean Scot Érigène (IXe siècle), qui, allant plus loin qu’Héraclide et Capella, fait tourner autour du Soleil non seulement Mercure et Vénus, mais aussi Mars et Jupiter. Au XIVe siècle, des débats ont eu lieu à l’université de Paris sur l’hypothèse du mouvement de rotation de la Terre, comme le rapporte Pierre Duhem, qui cite à ce propos Nicole Oresme, dont il fait un « précurseur de Copernic ». L’astronome du XVe siècle Peurbach et son élève Regiomontanus, étudiés par Copernic, pourraient avoir eu, selon E. Zinner, une influence sur la conversion de Copernic à l’héliocentrisme. Le premier avait débattu du mouvement de la Terre, et noté la corrélation entre les mouvements des planètes et ceux du Soleil ; le second aurait écrit à la fin de sa vie : « Il faut modifier un peu le mouvement des étoiles à cause du mouvement de la Terre ».

Copernic, inventeur génial ou plagiaire ?

Nous voyons donc que les réflexions sur le mouvement de la Terre et la place du Soleil n’étaient pas neuves au temps de Copernic, et que, contrairement à ce que l’on pourrait penser, elles avaient largement eu cours au Moyen Âge, tant dans l’Europe chrétienne que dans le monde musulman. Thomas S. Kuhn écrit à ce propos :

« Du fait que Copernic commença là où Ptolémée s’était arrêté, beaucoup de gens conclurent que la science fut inexistante au cours des siècles qui séparent la vie de ces deux hommes. En fait, l’activité scientifique, bien qu’intermittente, fut très intense et joua un rôle essentiel dans la préparation du terrain qui permit à la révolution copernicienne de commencer et de s’imposer. »

Toutefois, il ne faudrait pas pour autant, ainsi que le fait Arthur Koestler, minimiser l’apport personnel de Copernic dans la révolution héliocentrique. L’opinion du célèbre auteur des Somnambules a d’ailleurs été reprise depuis, l’étude récente des précurseurs arabo-perses de l’astronome polonais tendant à la renforcer. Mais Koestler reconnaît lui-même que Copernic a eu l’immense mérite de développer l’idée de l’héliocentrisme, envisagée par d’autres avant lui, pour en faire un système complet, à l’instar de celui de Ptolémée. Personne avant lui n’avait construit un tel système, dans toute sa complexité, ni défendu l’héliocentrisme avec autant d’application et de conviction. Et nul ne conteste que c’est le De Revolutionibus, conçu comme un nouvel Almageste, qui marque, par son importance historique considérable, l’origine de ce qu’il est convenu d’appeler, à juste titre, la révolution copernicienne.

La révolution copernicienne

Article détaillé : Révolution copernicienne.

Avant Copernic, la façon de voir le cosmos reposait sur la thèse aristotélicienne que la Terre est au centre de l’univers et que tout tourne autour d’elle : « l’univers géocentrique ». La description des mouvements des astres reposait sur le système dit « de Ptolémée » et la théorie des épicycles. Cette vision de l’univers (le géocentrisme) demeura la doctrine établie jusqu’à la fin de la Renaissance et ne fut totalement abandonnée par les savants et par l’Église que vers 1750.

Les réticences

220px-Jan_Matejko-Astronomer_Copernicus-Conversation_with_God

Portrait de Copernic par Jan Matejko : Conversation avec Dieu.

Au XVIe siècle, on croit fermement que la Terre est immobile, et la théorie du géocentrisme est la règle universelle. On accepte mal que la terre soit mobile. Les chercheurs et scientifiques du XVIe siècle acceptent certains éléments de la théorie, en revanche la base de l’héliocentrisme est rejetée.

L’acceptation de la nouvelle théorie va devenir l’enjeu d’une lutte d’influence aux confins de l’Université, de la politique et de la religion. Dès 1533, le pape Clément VII avait lu les travaux de Copernic sans les critiquer et des cardinaux romains l’avaient encouragé à continuer ses recherches. Fort de cet accueil, Copernic fait parvenir au pape Paul III un exemplaire de la première version de son livre De revolutionibus coelestium avant même la parution de la version définitive. De son vivant, à aucun moment, Copernic ne fut inquiété par l’Église.

Cependant, seuls une dizaine de chercheurs de son époque lui accordent un appui. Mais ces chercheurs travaillent souvent à l’extérieur des universités (subventionnées), dans des cours royales ou impériales, ou encore même tout près de l’Église. Les plus célèbres sont Galilée (1564-1642) (qui n’était pas contemporain de Nicolas Copernic, mort en 1543), Léonard de Vinci (ses correspondances privées en font état au travers de messages codés) et l’astronome allemand Johannes Kepler. En 1582, lors de la grande réforme du calendrier par le pape Grégoire XIII les travaux de Copernic sur l’héliocentrisme furent utilisés. Ce n’est qu’après, qu’une féroce bataille d’universitaires va déclencher la polémique qui aboutira à la condamnation des travaux de Copernic, malgré des efforts pour tenter de trouver un compromis.

Près de cent ans après la parution du livre Des révolutions des sphères célestes, réticences et hésitations existent toujours. Si certains philosophes jésuites sont profondément convaincus, certains sont même disciples de Copernic, d’autres acceptent plutôt le système de Tycho Brahe. L’astronome danois Tycho Brahe soutient une théorie qui garde la terre immobile mais qui prévoit que toutes les autres planètes tournent autour du Soleil pendant que celui-ci tourne autour de la Terre. La même théorie de compromis est défendue par François Viète, qui dans son Harmonicon céleste, décrit le système de Copernic, le compare à celui de Ptolémée et donne aux orbites planétaires des formes elliptiques.

Galilée défend les travaux de Copernic et mène une féroce guerre d’influence contre ses collègues universitaires italiens qui montent contre lui les dominicains. Galilée est l’ami du pape et ne peut être directement attaqué. Ses adversaires vont donc s’attacher à mettre à l’Index les travaux de Copernic qui est sa référence. Le pape refuse de déclarer Copernic hérétique mais ne peut empêcher de faire condamner ce qui pourrait déborder sur la théologie. Le système de Copernic sera finalement condamné en 1616. Galilée reste un fervent défenseur de la théorie copernicienne et son attitude aboutit au fameux procès de 1633 où il est condamné par un tribunal ecclésiastique. Ce procès est en fait une bourde politico-religieuse plus que scientifique. Les racines de cette condamnation sont plutôt à rechercher dans les tenants et aboutissants de la guerre de Trente Ans et aux pressions des Habsbourg sur le pape Urbain VIII.

Dès 1664, les auteurs coperniciens sont retirés de l’Index, mais il faut attendre la fin du XVIIe siècle pour voir se réconcilier la plupart des savants de l’Europe, grâce à la mise en place de la mécanique céleste d’Isaac Newton. Mis à part la Grande-Bretagne, la France, les Pays-Bas et le Danemark, le reste de l’Europe garde sa position anti-copernicienne pendant encore un siècle. La première preuve scientifique de la rotation de la Terre autour du Soleil fut produite, en 1728, par James Bradley, par l’explication qu’il donna à « l’aberration de la lumière ».

À partir de 1741 et en plusieurs étapes, le pape Benoît XIV abandonne de fait le système géocentrique. Les livres de Copernic et Galilée sont rayés de l’Index en 1757. Galilée est réhabilité en 1784, mais ce n’est que dans les années 1820-1830 que l’Église accepte définitivement et complètement l’idée que la Terre tourne autour du Soleil.

Son influence

180px-Warszawa_Copernicus

Monument en l’honneur de Mikołaj Kopernik de Bertel Thorvaldsen à Varsovie.

180px-Copernicus_Walhalla

Buste (1807) de Schadow dans le Walhalla, à Donaustauf, Allemagne

Copernic a retardé de plusieurs années la parution de l’œuvre de sa vie. Ses croyances et la peur de la réaction de l’Église et de Wittenberg en sont les principales raisons. Ce texte ne sera publié que le jour de sa mort.

Il n’oublia pas une dédicace au pape Paul III dans son œuvre rédigée en latin où il revendiqua le droit à la liberté d’expression.

Copernic sut libérer les scientifiques et chercheurs de leurs préjugés (le système cosmologique d’Aristote et de Ptolémée était longtemps resté la référence). Il amena aussi par la suite les théologiens à s’interroger sur l’interprétation des textes sacrés. Il fallut attendre le XIXe siècle pour que les théologiens prennent une certaine distance vis-à-vis de l’interprétation trop littérale des textes sacrés, ce qui nécessita tout de même un renouvellement des études bibliques (exégèse et herméneutique).

L’influence de Copernic se fit sentir jusque dans le domaine philosophique : Descartes, qui avait rédigé un Traité du monde et de la lumière, fut étonné de la décision de l’Inquisition lorsqu’il apprit la condamnation de Galilée (procopernicien) en 1633. C’est la raison pour laquelle Descartes s’orienta vers la philosophie et rédigea le fameux Discours de la méthode et quelques autres ouvrages philosophiques qui constituaient un projet de recherche d’une science universelle.

Ce n’est pas sans raison que l’on parle de révolution copernicienne, car l’influence du système de Copernic se fit sentir profondément dans tous les domaines de la connaissance humaine.

Controverse sur sa nationalité

La nationalité de Copernic est, depuis le XIXe siècle, sujette à controverses. Ainsi, note Konrad Rudnicki, « le père de Copernic était polonais, et sa mère allemande. Il est né sur le territoire de la Pologne, dans une ville hanséatique avec une population majoritairement allemande. Il a longtemps été débattu pour savoir si Nicolas Copernic était vraiment allemand ou polonais. Cette discussion est devenue une féroce querelle savante aux époques nationalistes (de la deuxième moitié du XIXe siècle jusqu’à la Seconde Guerre mondiale) ».

Toutefois, de son vivant, le concept de nationalité n’existait pas. Le mot lui-même n’a été forgé qu’au XVIIIe siècle.

Enquête sur sa tombe

Le lieu exact d’inhumation de Copernic demeura longtemps inconnu avant que des ossements soient retrouvés en 2005 dans la cathédrale de Frombork (Pologne), près de l’autel dont il avait la charge.

Le 20 novembre 2008, des chercheurs de l’Institut médico-légal de Cracovie et de l’université d’Uppsala ont confirmé que le crâne et le fémur retrouvés sont bien ceux de Copernic, grâce à deux cheveux retrouvés dans un exemplaire du Calendarium Romanum Magnum de Johannes Stoeffler (dont Copernic s’est servi toute sa vie).

Le 22 mai 2010, l’astronome dont les restes ont été identifiés, a été enterré à nouveau à la cathédrale de Frombork dans le Nord de la Pologne, au lendemain du 467e anniversaire de sa mort. Lors d’une cérémonie religieuse, le cercueil de Copernic a été à nouveau enfoui sous le sol de la cathédrale construite au XIVe siècle, au pied d’une tombe neuve en granit noire frappée d’une représentation d’un modèle du système solaire. Dans un discours, l’archevêque Jozef Zycinski a déploré les « excès de zèle de défenseurs autoproclamés de l’Église ». Il a rappelé dans ce contexte la condamnation en 1616 par le pape Paul V de l’œuvre de l’astronome, considérée à l’époque comme contraire aux Écritures.

Hommages

Bibliographie

Œuvres de Copernic

Œuvres complètes, en cours d’édition à Berlin depuis 1974 : Nicolaus Copernicus-Gesamtausgabe :

Traductions françaises :

Études sur la personne et l’œuvre

(*) Wikipedia

Revenir en haut de la page. 24

photosimages
PHOTOS

nikolauskopernikus

nicolascopernic

nicolascopernicpolska20

bar

Revenir en haut de la page. 24

video-icon

VIDEOS

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Revenir en haut de la page. 24

RS

Révolution Solaire de Nicolas COPERNIC

nicolascopernicrs190215

Pour le 19/02/1543 à 15h24 T.U., à Torun (Pologne).

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 6 ET DU NOEUD SUD EN MAISON 12:

L’entrée du nœud nord dans votre maison VI va rendre plus faciles toutes vos tâches et besognes habituelles : les obstacles se lèveront, les fardeaux s’allégeront, les oppositions tomberont. Remettez donc sur l’enclume ce travail que des difficultés vous avaient empêché d’achever. Vous allez maintenant les résoudre avec une facilité inhabituelle. Surtout, ne vous dérobez pas à vos tâches car c’est leurs accomplissements qui produiront vos succès de la période qui suivra immédiatement celle-ci. Actuellement, une confiance inébranlable en vos réalisations est le gage absolu de votre réussite ultérieure même si des échecs antérieurs ont pu vous convaincre du contraire. Toute dérobade, par facilité, vous porterait à d’amers regrets plus tard. Ne laissez donc pas passer cette chance. Vous constaterez par ailleurs que vos subalternes ou collègues vous assisteront beaucoup plus spontanément si vous faites appel à eux. Vous aurez un sens plus aigu du détail et ceci vous sera profitable car vous gagnerez à être méthodique dans toutes vos activités et à les achever scrupuleusement. Vos facultés de discernement se trouveront magnifiées. Vous ne rencontrerez plus ces obstacles insurmontables antérieurs. Au contraire, vous constaterez avec étonnement qu’une tonne ne pèse plus que le poids d’une plume. En médecine, c’est maintenant que vous ferez les meilleurs diagnostics et que vous obtiendrez les résultats les plus étonnants vis-à-vis de vos patients. Les guérisons se multiplieront étrangement. Ces réussites valent pour tous ceux dont l’occupation est le médical, le paramédical ou l’assistance sociale, mais plus en cabinet qu’en hôpital. A titre plus personnel, si vous êtes malade, votre santé se rétablira beaucoup plus facilement si vous acceptez ces soins qui purent être inefficaces en d’autres périodes. C’est maintenant que vous trouverez le médecin, la médecine ou la cure que vous cherchiez en vain jusqu’à présent. Choisissez donc cette période pour partir en cure thermale, par exemple. Par ailleurs, si vous le souhaitez, vous trouverez maintenant les personnes pour vous aider que vous aviez recherchées en vain jusqu’à présent. N’hésitez pas à les recruter car ces aides vous seront profitables. Si vous gérez une affaire, c’est le moment de revoir la gestion de votre personnel et de lui accorder les avantages et la considération qu’il mérite. N’hésitez pas à faire preuve de magnanimité et de largesse à son égard ; vous serez largement compensé à terme.

En gestion d’entreprise, c’est, en effet, la qualité de votre personnel et la considération que vous lui apportez qui sera l’atout majeur de votre réussite. Concentrez donc vos efforts vers la direction du personnel et veillez au moindre détail, car, à présent, votre entreprise ne fructifiera qu’au travers des hommes et des femmes qui la  composent. Accordez donc à ceux-ci les motivations auxquelles ils aspirent. En résumé, dépassez les tendances à vous lamenter ou à abandonner, agissez à partir d’une confiance absolue en vos possibilités, faites appel à toutes les aides possibles pour vous seconder. Toutes les assistances vous seront accordées avec facilité, aussi bien de la part de vos collègues que de celle de vos inférieurs ou des sous-traitants. De plus, chacun d’eux vous apportera la compétence qui garantira votre succès ultérieur.

Revenir en haut de la page. 24

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 08/02/2012 – Jules VERNE 8 février, 2012

Posté par phoenix2savoie dans : 02/2012,Personnalités du jour,Scientifique , ajouter un commentaire

 

Jules VERNE

Personnalité du 08/02/2012 - Jules VERNE dans 02/2012 homepagetemplates On line : 1 2 3
articleconnexe dans Personnalités du jour Article connexe : Charles Baudelaire, William Shakespeare

thmenatal dans Scientifique Thème natal

symbolebiographie Biographie

photosimages Photos

video-icon Vidéos

astro1 Révolution Solaire
——————————————————————————————————————————-

Jules VERNE

né le 08/02/1828 à 12h00 à Nantes (44) – FRANCE

THEME NATAL

julesverne08021828

Qu’est-ce qu’un Thème Natal ?

Grâce aux coordonnées de naissance (date, heure et lieu), il est possible de calculer votre Thème Natal. Sur cet instantané pris au moment de votre premier cri sont inscrits vos facilités et vos talents, ainsi que les obstacles qui peuvent empêcher ou retarder leur éclosion. Afin de prendre connaissance de ces informations et de trouver, grâce à elles, le chemin de l’épanouissement, il convient de se livrer à un décryptage minutieux.

Revenir en haut de la page. 24

BIOGRAPHIE

Jules Verne, (*) né le 8 février 1828 à Nantes en France et mort le 24 mars 1905 à Amiens en France, est un écrivain français dont une grande partie des œuvres sont consacrées à des romans d’aventures et de science-fiction (ou d’anticipation).

En 1863 paraît chez l’éditeur Pierre-Jules Hetzel (1814-1886) son premier roman Cinq semaines en ballon qui connaît un immense succès, au-delà des frontières françaises. Lié à l’éditeur par un contrat de vingt ans, Jules Verne travaillera en fait pendant quarante ans à ses Voyages extraordinaires qui compteront 68 volumes et paraîtront pour une partie d’entre eux dans le Magasin d’éducation et de récréation destiné à la jeunesse. Richement documentés, les romans de Jules Verne se situent aussi bien dans le présent technologique de la deuxième moitié du XIXe siècle (Les Enfants du capitaine Grant (1868), Le Tour du monde en quatre-vingts jours (1873), Michel Strogoff (1876), L’Étoile du sud (1884), etc.) que dans un monde imaginaire (De la Terre à la Lune (1865), Vingt mille lieues sous les mers (1870), Robur le conquérant (1886), etc.).

L’œuvre de Jules Verne est populaire dans le monde entier et, selon l’Index Translationum, avec un total de 4 223 traductions, il vient au deuxième rang des auteurs les plus traduits en langue étrangère après Agatha Christie1. Il est ainsi en 2011 l’auteur de langue française le plus traduit dans le monde. L’année 2005 a été déclarée « année Jules Verne », à l’occasion du centenaire de la mort de l’auteur.

Jeunes années

Plaque apposée sur la maison natale de Jules Verne à Nantes

Jules Verne naît au 4 de la rue Olivier de Clisson dans le quartier de l’île Feydeau. C’est le fils de Pierre Verne, avoué, originaire de Provins, et de Sophie Allote de la Fuÿe, issue d’une famille nantaise de navigateurs et d’armateurs, d’ascendance écossaise. Jules est l’aîné d’une famille de cinq enfants, comprenant son frère Paul (1829-1897) et ses trois sœurs : Anna, née en 1836, Mathilde, née en 1839, et Marie, née en 1842. En 1829, les Verne s’installent au 2 quai Jean Bart où naissent Paul, Anna et Mathilde. En 1840, nouveau déménagement dans un immeuble imposant de la rue Jean-Jacques Rousseau, proche du port, où naît Marie.

220px-Jules_Verne_enfant

Statue de Jules Verne enfant à Nantes

En 1834, à l’âge de six ans, il est mis en pension dans une école tenue par une certaine Mme Sambin. L’année suivante, il entre avec son frère au Collège Saint-Stanislas, un établissement religieux conforme à l’esprit très catholique de son père (d’une façon générale, le Lycée royal n’a pas bonne réputation dans la bourgeoisie nantaise). On y trouve quelques traces de ses premiers succès scolaires, dont voici le palmarès :

De plus, plusieurs accessits de musique vocale montrent son goût pour cette matière, goût qu’il conservera toute sa vie.

En 1840, Jules Verne entre au Petit Séminaire de Saint-Donatien, où il accomplit la quatrième, la troisième et la seconde. Son frère le suit, en pension comme lui. Dans son roman inachevé, Un prêtre en 1839, Jules Verne a décrit ce petit séminaire de façon peu élogieuse.

La même année, Pierre Verne achète à Chantenay une villa pour les vacances. Toute la famille aime à se retrouver dans cette maison de campagne. Les vacances de Jules se passent également à Brains, dans la propriété de son oncle Prudent Allotte, La Guerche. Prudent Allotte est un ancien armateur célibataire, qui a fait le tour du monde et est revenu s’installer au pays natal en 1827/1828. Il est maire de Brains de 1828 à 1837. Le jeune garçon aime à faire d’interminables parties de jeu de l’Oie avec le vieux bourlingueur.

La légende affirme qu’en 1839, à l’âge de 11 ans, le petit Jules se serait embarqué sur un long courrier à destination des Indes, en qualité de mousse. Son père l’aurait récupéré in extremis à Paimbœuf. Jules Verne aurait avoué être parti pour rapporter un collier de corail à sa cousine, Caroline Tronson, dont il était amoureux. Rudement tancé par son père, il aurait promis de ne plus voyager qu’en rêve. Ce n’est probablement qu’une légende enjolivée par l’imagination familiale car, dans ses Souvenirs d’enfance et de jeunesse, il raconte qu’il est monté à bord d’un voilier, l’a exploré, a tourné le gouvernail, etc., ce en l’absence d’un gardien, ce qui lui vaudra la réprobation du capitaine.

220px-Nantes_-_lyc%C3%A9e_Clemenceau

Lycée Royal de Nantes (actuellement lycée Clemenceau) où Jules Verne étudia

De 1844 à 1846, Jules et Paul entrent au lycée Royal (actuellement lycée Clemenceau). Jules Verne fréquente en compagnie de ses camarades le Cercle des externes du Collège Royal qui se tient dans la librairie du Père Bodin, Place du Pilori. Après avoir terminé les classes de rhétorique et philosophie, il passe les épreuves du baccalauréat à Rennes et reçoit la mention « assez bien », le 29 juillet 1846.

En 1847, Jules Verne est envoyé à Paris par son père, prioritairement pour suivre ses études, mais aussi peut-être afin de l’éloigner de Nantes. En effet, Caroline Tronson (1826-1902), la cousine de Jules, dont il est épris, doit se marier le 27 avril de la même année avec Émile Dezaunay, un homme de quarante ans. Jules Verne en ressentira une amertume profonde au point d’écrire à sa mère, six ans plus tard, lorsque cette dernière lui demande de les accueillir à Paris  : « Je serai aussi aimable que le comporte mon caractère biscornu, avec les nommés Dezaunay ; enfin sa femme va donc entrevoir Paris ; il paraît qu’elle est un peu moins enceinte que d’habitude, puisqu’elle se permet cette excursion antigestative ». Caroline Tronson, après son mariage avec Dezaunay, eut cinq enfants.

Après un court séjour à Paris, où il passe ses examens de première année de droit, il revient à Nantes pour préparer avec l’aide de son père la deuxième année. C’est à cette époque qu’il fait la connaissance de Rose Herminie Arnaud Grossetière, née en 1827, pour laquelle il va éprouver une violente passion. Son premier cahier de poésie contient de nombreuses allusions à la jeune femme, notamment Acrostiche ou La Fille de l’air. L’amour de Jules semble avoir été partagé un moment, mais l’idylle est rompue. Les parents d’Herminie voient d’un mauvais œil leur fille se marier à un jeune étudiant, dont l’avenir n’est pas encore assuré. Ils la destinent à Armand Terrien de la Haye, un riche propriétaire de dix ans son aîné. Le mariage aura lieu le 19 juillet 1848. Jules Verne est fou de rage. Il écrit de Paris à sa mère une lettre hallucinante, sans doute composée dans un état de semi ébriété. Sous couvert d’un songe, il crie sa douleur du mariage d’Herminie en un récit vengeance de noces maudites : « La mariée était vêtue de blanc, gracieux symbole de l’âme candide de son fiancé ; le marié était vêtu de noir, allusion mystique à la couleur de l’âme de sa fiancée ! » ou « La fiancée était froide, et comme une étrange idée d’anciens (sic) amours passait en elle ». Cet amour avorté va marquer à jamais l’auteur et son œuvre, dans laquelle on trouvera un nombre important de jeunes filles mariées contre leur gré (Gérande dans Maître Zacharius ou l’horloger qui avait perdu son âme, Sava dans Mathias Sandorf, Ellen dans Une ville flottante, etc.) au point que Christian Chelebourg peut parler à juste titre de « complexe d’Herminie » dans les Voyages extraordinaires. Jules Verne gardera également toujours rancune à sa ville natale et à la société nantaise, qu’il pourfendra dans certaines poésies, notamment La Sixième ville de France et Madame C…, une violente diatribe visant sans doute une des commères de la ville.

Étudiant à Paris

En juillet 1848, Jules Verne quitte définitivement Nantes pour Paris. Son père l’envoie poursuivre ses études de droit, en espérant qu’il lui succède un jour. Dans ses bagages, le jeune homme emporte un roman inachevé, Un prêtre en 1839, des pièces de théâtre dont deux tragédies en vers Alexandre VI et La Conspiration des poudres et ses poèmes. Alors qu’en 1847, il avait été accueilli par sa tante Charuel au no 2 de la rue Thérèse, près de la butte Saint-Roch, en 1848, il obtient de son père de pouvoir louer un appartement meublé, qu’il partage avec Édouard Bonamy, un autre étudiant originaire de Nantes, dans un immeuble situé au 24 rue de l’Ancienne Comédie, donnant sur la Place de l’Odéon.

Jules Verne arrive à Paris dans une période révolutionnaire. En février, le roi Louis-Philippe a été renversé et s’est enfui ; le 24 février, a été établi le gouvernement provisoire de la Deuxième République. Mais les manifestations se succèdent et le climat social est tendu. En juin, les barricades se dressent de nouveau dans Paris ; le gouvernement envoie le général Cavaignac écraser l’insurrection. Fin juin, quand le futur écrivain débarque dans la capitale, Cavaignac vient de former un gouvernement qui durera jusqu’à la fin de l’année. Verne écrit à ses parents : « Je vois que vous avez toujours des craintes en province ; vous avez beaucoup plus peur que nous n’avons à Paris… J’ai parcouru les divers points de l’émeute, rues St-Jacques, St-Martin, St-Antoine, le petit pont, la belle Jardinière ; j’ai vu les maisons criblées de balles et trouées de boulets. Dans la longueur de ces rues, on peut suivre la trace des boulets qui brisaient et écorniflaient balcons, enseignes, corniches sur leur passage ; c’est un spectacle affreux, et qui néanmoins rend encore plus incompréhensibles ces assauts dans les rues ! ».

Le 3 août, Jules Verne passe avec succès son examen pour la deuxième année de droit. Lorsqu’Édouard Bonamy quitte Paris pour retourner à Nantes vers la fin de l’année, il obtient une chambre pour lui seul, dans la même maison. Il joue de ses relations pour fréquenter le grand monde. Son oncle Chateaubourg l’introduit dans les salons littéraires. Il fréquente celui de Mme de Barrère, amie de sa mère, et de Mme Mariani. Tout en continuant ses études, il se passionne pour le théâtre et écrit de nombreuses pièces qui resteront pour la plupart inédites jusqu’en 2005. Il dévore les drames de Victor Hugo, d’Alexandre Dumas, d’Alfred de Vigny, les comédies d’Alfred de Musset, mais il avoue une préférence pour deux classiques : Molière et Shakespeare.

L’influence la plus forte à cette époque pour le jeune écrivain est celle de Victor Hugo. Verne raconte à Robert H. Sherard : « J’étais au plus haut point sous l’influence de Victor Hugo, très passionné par la lecture et la relecture de ses œuvres. À l’époque, je pouvais réciter par cœur des pages entières de Notre-Dame de Paris, mais c’étaient ses pièces de théâtres qui m’ont le plus influencé, et c’est sous cette influence qu’à l’âge de dix-sept ans, j’ai écrit un certain nombre de tragédies et de comédies, sans compter les romans ».

Durant cette période, les lettres de Jules Verne à ses parents concernent surtout ses dépenses et l’argent dont il a besoin. Cependant, au mois de mars 1849, un autre évènement inquiète le jeune étudiant : « Ma chère maman, le choléra est donc définitivement à Paris, et je ne sais quelles terreurs de malade imaginaire me poursuivent continuellement ! Ce monstre s’est grossi pour moi de toutes les inventions les plus chimériques d’une imagination fort étendue à cet endroit-là !  ». Au même moment, Jules Verne doit se soumettre à la conscription, mais est épargné par le tirage au sort. Il écrit à son père :

« Tu as toujours l’air attristé au sujet de mon tirage au sort, et du peu d’inquiétude qu’il m’aurait causé ! Tu dois pourtant savoir, mon cher papa, quel cas je fais de l’art militaire, ces domestiques en grande ou petite livrée, dont l’asservissement, les habitudes, et les mots techniques qui les désignent les rabaissent au plus bas état de la servitude. Il faut parfois avoir fait abnégation complète de la dignité d’homme pour remplir de pareilles fonctions ; ces officiers et leur poste préposés à la garde de Napoléon, de Marrast, que sais-je ! – Quelle noble vie! Quels grands et généreux sentiments doivent éclore dans ces cœurs abrutis pour la plupart ! – Prétendent-ils se relever par le courage, par la bravoure! mots en l’air que tout cela! Il n’y a ni courage, ni bravoure à se battre quand on ne peut pas faire autrement ? Et me cite-t-on un haut fait d’armes accompli dans des circonstances, chacun sait qu’il y en a les 19/20 à mettre sur le compte de l’emportement, la folie, l’ivresse du moment ! Ce ne sont plus des hommes qui agissent, ce sont des bêtes furieuses, excitées par la fougue de leurs instincts. Et en tout cas, vint-on me montrer le sang-froid le plus calme, la tranquillité la plus surprenante dans l’accomplissement de ces hauts faits que l’on paye d’une croix, je répondrai que l’on n’est généralement pas sur terre pour risquer sa vie ou arracher celle des autres, et qu’en fait de condition, j’en connais de plus honorables et de plus relevées. »

Ce violent pamphlet contre l’armée n’est pas seulement une réaction de jeunesse. Toute sa vie, Jules Verne professera des idées antimilitaristes, non seulement dans ses lettres, mais aussi dans ses romans où il expose son dégoût de la guerre, à commencer par le premier Voyage extraordinaire, lorsque le Victoria survole deux peuplades aux prises au cours d’un combat sanguinaire :

«  – Ce sont de vilains bonshommes ! dit Joe. Après cela, s’ils avaient un uniforme, ils seraient comme tous les guerriers du monde.
… Fuyons au plus tôt ce spectacle repoussant ! Si les grands capitaines pouvaient dominer ainsi le théâtre de leurs exploits, ils finiraient peut-être par perdre le goût du sang et des conquêtes!  »

Afin de gagner un peu d’argent, le jeune étudiant donne des leçons, ce que Pierre Verne voit d’un mauvais œil, travaille chez un ami avocat, Paul Championnière. Dès cette époque, la santé de Jules Verne est déficiente. Pour n’avoir pas toujours mangé à sa faim, il souffre de maux de ventre et d’estomac. L’entéralgie vernienne provient peut-être de troubles gastriques héréditaires, mais surtout d’une précoce boulimie, sans doute pathologique. En 1851, il connait sa première crise de paralysie faciale. Olivier Dumas précise ces attaques qui frapperont Verne quatre fois dans sa vie : « La paralysie faciale de Jules Verne n’est pas psychosomatique, mais due seulement à une inflammation de l’oreille moyenne dont l’œdème comprime le nerf facial correspondant. Le médiocre chauffage du logement de l’étudiant entraîne la fréquence de ses refroidissements. L’explication de cette infirmité reste ignorée de l’écrivain ; il vit dans la permanente inquiétude d’un dérèglement nerveux, aboutissant à la folie ».

Entre-temps, Verne a réussi son examen de droit et peut devenir avocat, comme le souhaite son père. Il fonde, avec quelques amis, le dîner des « Onze-sans-femme ». À côté de Victor Massé, Léo Delibes, Auguste Lelarge, on trouve Fournier-Sarlovèze, Bazille, Bertall, Charles Béchenel. Il déménage et occupe une chambre garnie dans un hôtel proche de Notre-Dame de Lorette.

Débuts littéraires

Grâce à ses visites de salon, il est entré en contact avec Alexandre Dumas par l’intermédiaire d’un chiromancien célèbre de l’époque, le Chevalier d’Arpentigny. Il se lie d’amitié avec le fils de l’écrivain et lui propose le manuscrit d’une comédie intitulée Les Pailles rompues. Les deux hommes corrigent la pièce et Dumas fils obtient de son père qu’elle soit jouée au Théâtre-Historique. Nous sommes le 12 juin 1850. Jules Verne a vingt-deux ans.

En 1851, il rencontre Pierre-Michel-François Chevalier dit Pitre-Chevalier (1812-1863). Celui-ci, breton et nantais comme Jules Verne, est rédacteur en chef de la revue Musée des familles. L’écrivain lui soumet une nouvelle Les Premiers Navires de la marine mexicaine. Pitre-Chevalier accepte de la publier. La même année parait une seconde nouvelle, Un voyage en ballon, qui, en 1874, prendra comme titre Un drame dans les airs, chez Hetzel.

220px-Jules_Verne_autograph

Signature
220px-Mus%C3%A9e_Jules_Verne

Musée Jules-Verne à Nantes

Pitre-Chevalier laisse Jules Verne libre de ses choix. La censure ne sévit pas au Musée des familles. L’écrivain peut y glisser des allusions grivoises qui n’offusquent pas le moins du monde l’éditeur. Il en sera tout autrement avec Pierre-Jules Hetzel. Il suffit de comparer les versions des nouvelles parues dans le Musée avec celles reprises pour les Voyages extraordinaires pour s’en convaincre.

Alexandre Dumas fils met Verne en relation avec les frères Seveste qui viennent de reprendre le Théâtre-Historique, après la faillite due aux prodigalités de Dumas père. La nouvelle salle devient le Théâtre-Lyrique. Jules Seveste, le nouveau directeur, engage Verne comme secrétaire. Un travail astreignant, car le jeune homme ne touche pas de salaire. En revanche, il peut faire jouer ses pièces, la plupart écrites en collaboration avec Michel Carré.

En janvier 1852, il prend sa décision et refuse la charge d’avoué que son père lui propose. « [...] Je me bornerai à voir si je ferais bien de prendre ta charge, au point de vue moral, et matériel. [...] D’un autre côté, je commence à bien me connaître ; ces coups de tête contre lesquels tu cherches à me prémunir, je les ferais, tôt ou tard; j’en suis certain; la carrière qui me conviendrait le plus, ce serait celle que je poursuis; [...] si je ne puis parvenir, non par manque de talent, mais par défaut de patience, par découragement, eh bien, ce qui me conviendra le plus au monde, ce sera le barreau qui me ramènerait à Paris. [...] C’est parce que je sais ce que je suis, que je comprends ce que je serai un jour; comment donc me charger d’une étude que tu as faite si bonne, que ne pouvant gagner entre mes mains, elle ne pourrait qu’y dépérir. [...] ». Un an plus tôt, il avait écrit à sa mère : « [...] je puis faire un bon littérateur, et ne serais qu’un mauvais avocat, ne voyant dans toutes choses que le côté comique et la forme artistique, et ne prenant pas la réalité sérieuse des objets. [...] ».

Il fréquente la Bibliothèque nationale, se passionnant pour la science et ses découvertes les plus récentes, mais c’est surtout la géographie qui l’attire. Vers cette époque, Verne fait la connaissance d’un personnage étonnant, géographe illustre et infatigable voyageur, l’explorateur Jacques Arago, qui continue à parcourir le monde malgré sa cécité. Il publie même le récit de ses voyages autour du monde sous le titre Souvenirs d’un aveugle. Le jeune écrivain retrouve près de lui toutes les sensations de ses premières lectures. Jacques Arago lui ouvre des horizons et l’entraîne vers un genre nouveau de littérature, alors en pleine expansion, le récit de voyage.

En 1852, deux autres textes de Verne paraissent dans le Musée des familles : Martin Paz, une longue nouvelle et une comédie-proverbe en un acte, Les Châteaux en Californie, qui regorge de sous-entendus grivois.

En août 1853, il s’éloigne un moment de Paris pour se rendre à La Guerche où son oncle Prudent offre un grand repas afin de fêter le retour de Paul Verne, le frère de Jules, aspirant auxiliaire dans la marine. La même année, il quitte le quartier Notre-Dame de Lorette pour s’installer sur les Grands Boulevards, d’abord au 11, boulevard Bonne-Nouvelle, puis au 18. Sur le même palier, s’est installé un jeune compositeur originaire de Nantes, Aristide Hignard. Les deux jeunes gens vont très vite sympathiser. Ils fréquentent le salon du musicien Talexy. Ils se lancent dans l’opérette, ou plutôt l’opéra-comique, au moment où Jacques Offenbach crée un véritable engouement pour ce genre de spectacle. Le 28 avril 1853 est représenté Le Colin-maillard au Théâtre-Lyrique. C’est une période où Jules Verne ne cesse d’écrire. Des nouvelles de cette époque, on peut citer Pierre-Jean et Le siège de Rome. Il travaille aussi sur Monna Lisa commencé dès 1851 et qu’il ne finira qu’en 1855.

Au cours de son séjour à Nantes, l’écrivain s’est amouraché de Laurence Janmar. Fin 1853, suite à une lettre de Pierre Verne, Jules Seveste donne un congé de deux mois à son secrétaire. En effet, Jules suit les conseils de sa mère, qui tient à le marier, et Sophie Verne a sans doute pensé à Laurence. En janvier 1854, le président Janvier de la Motte donne un grand bal travesti. Le jeune écrivain y retrouve celle qu’il convoite. Laurence Janmar, habillée en gitane, se plaint à son amie que son corset, trop riche en baleines, lui meurtrit les côtes. Verne, toujours à l’affût d’un bon mot, soupire alors : « Ah! que ne puis-je pêcher la baleine sur ces côtes ? ». En fait, Laurence veut épouser Charles Duverger, mariage qui a lieu le 2 août 1854.

En juillet 1854, Jules Seveste meurt du choléra. Son successeur, Émile Perrin, tente de retenir Jules Verne, mais ce dernier tient à garder sa liberté. Perrin va jusqu’à lui proposer la direction du Théâtre-Lyrique. « J’ai refusé. Il m’a même offert de diriger le théâtre, moi seul, tout en restant directeur en nom, et ayant une part dans les bénéfices; j’ai refusé encore; je veux être libre et prouver ce que j’ai fait ». Dans le Musée, un nouveau texte de l’écrivain : Maître Zacharius ou l’horloger qui avait perdu son âme. C’est un conte fantastique profondément imprégné de l’influence d’Hoffmann. Zacharius, maître-horloger de Genève, a rendu ses horloges si régulières qu’elles sont devenues parfaites… Mais un jour, elles se dérèglent une à une. Pour la première fois dans l’œuvre de Jules Verne apparaît le thème du Temps, qui aura de nombreux dérivés, le plus célèbre étant celui que l’on retrouve dans Le Tour du monde en quatre-vingts jours.

Malgré son refus de devenir directeur du Théâtre-Lyrique, Verne y conserve son poste de secrétaire jusqu’à fin 1855, ce qui lui permet de représenter, le 6 juin de cette année, un second opéra-comique écrit sur une musique d’Hignard, Les Compagnons de la Marjolaine. Il écrit à son père : « J’étudie encore plus que je ne travaille; car j’aperçois des systèmes nouveaux, j’aspire avec ardeur au moment où j’aurai quitté ce Théâtre Lyrique qui m’assomme ». Puis plus tard, à sa mère: « Cela ne m’empêche pas de travailler toute la journée chez moi, en ne sortant que dans les circonstances nécessaires. ». Dans cette même lettre, on notera l’endroit où l’écrivain parle de l’incendie de la Manutention qui témoigne de l’esprit anarchiste de Jules Verne: « J’ai assisté au bel incendie de la Manutention; j’étais aussi près que possible et vis-à-vis ; c’est le plus magnifique spectacle que j’aie jamais vu; je regrette même qu’il n’ait pas brûlé deux ou trois bâtiments de plus ; c’est au gouvernement ; qu’est-ce que ça fait ? ».

C’est une période d’intense activité créatrice. Les pièces de théâtre s’accumulent. Il peaufine notamment l’une d’entre elles Les Heureux du jour, qui semble lui tenir particulièrement à cœur. Il écrit plusieurs nouvelles dont Le mariage de M. Anselme des Tilleuls et Un hivernage dans les glaces. Cette dernière parait en 1855 dans le Musée. De tous les manuscrits de Verne avant sa rencontre avec Hetzel, c’est celui qui se rapproche le plus des Voyages extraordinaires, véritable prélude aux Aventures du capitaine Hatteras. À cette époque, il est atteint d’une deuxième crise de paralysie faciale. Son ami et médecin Victor Marcé le soigne à l’aide de l’électricité. Il déménage et s’installe au cinquième étage d’un immeuble au 18, Boulevard Poissonnière.

220px-Verne-ZPM

Illustration de Lorenz Frølich pour Un hivernage dans les glaces, paru dans le Musée des familles en 1855.

Depuis que Jules Verne a fondé le dîner des Onze-sans-femme, plusieurs de ses membres se sont tout de même mariés. Influencé par eux, Jules Verne parle de mariage dans presque toutes les lettres à sa mère ; il lui demande de lui trouver une épouse, parfois sur le ton de la plaisanterie : « J’épouse la femme que tu me trouveras; j’épouse les yeux fermés, et la bourse ouverte; choisis, ma chère mère, c’est sérieux ! » ou « Trouvez-moi une femme bossue, et qui ait des rentes – et tu verras. ». Mais on sent bien que l’angoisse de l’avenir le tiraille : « Toutes les jeunes filles que j’honore de mes bontés se marient toutes invariablement dans un temps rapproché! Voire! Mme Dezaunay, Mme Papin, Mme Terrien de la Haye, Mme Duverger et enfin Mlle Louise François. ». Après le mariage de Laurence Janmar avec Duverger, Verne, amoureux éconduit, s’interroge. Pour le consoler, sa mère l’envoie en avril 1854 à Mortagne pour y connaître un bon parti. Il lui répond dans une lettre où il invente une rencontre avec le père de sa future, d’un humour scatologique et agressif, où l’on retrouve le ton des nouvelles de Maupassant, un des écrivains français que Verne place au plus haut. Le style n’est pas sans rappeler celui du Mariage de M. Anselme des Tilleuls.

En mars 1856, Auguste Lelarge, ami de Jules Verne et membre des Onze-sans-femme va se marier avec Aimée de Viane. Il demande à l’écrivain d’être son témoin. Celui-ci accepte. Le mariage doit se dérouler le 20 mai à Amiens, ville de la fiancée. À l’occasion de son séjour, Verne y fait la connaissance de la sœur de la mariée, Honorine, veuve à 26 ans d’Auguste Hébé-Morel, et mère de deux filles, Valentine et Suzanne.

Mariage et Bourse

Honorine du Fraysne de Viane (1830-1910) séduit assez vite Jules Verne. Dans une lettre enthousiaste à sa mère, il lui fait remarquer : « Je ne sais pas, ma chère mère, si tu ne trouveras pas quelque différence entre le style de cette page et celle qui la précède, tu n’es pas habituée à me voir faire ainsi un éloge général de toute une famille, et ta perspicacité naturelle va te faire croire qu’il y a quelque chose là-dessous ! Je crois bien que je suis amoureux de la jeune veuve de vingt-six ans ! Ah ! pourquoi a-t-elle deux enfants ! Je n’ai pas de chance ! ». En quelques jours, il se décide. Il se mariera. La famille d’Honorine semble lui avoir fait bon accueil et le retient quelques jours à Amiens. Verne s’engage à devenir sérieux et à oublier les aléas de sa vie de bohème. Mais il doit trouver une situation stable. La littérature ne lui rapporte que de maigres revenus et pour nourrir une femme et deux enfants, il se doute bien que cela sera insuffisant.

Avec l’aide de son futur beau-frère, Ferdinand de Viane, il envisage des plans d’investissement en Bourse et de se lancer dans une activité d’agent de change, comme son ami Dumas fils. Or, s’il suffit d’obtenir une charge, il faut de l’argent pour l’acquérir. Il demande 50 000 francs à son père pour acheter cette charge. Son père s’inquiète de cette nouvelle lubie. Jules Verne lui répond : « Je vois bien que tu me prends encore pour un garçon irréfléchi, se montant la tête pour une idée nouvelle, tournant à tous les vents de la fantaisie, et ne voulant m’occuper de change que par amour du changement. [...] Il est moins question que jamais d’abandonner la littérature ; c’est un art avec lequel je me suis identifié, et que je n’abandonnerai jamais ; [...] mais tout en m’occupant de mon art, je me sens parfaitement la force, le temps et l’activité de mener une autre affaire. [...] Il me faut une position et une position offrable, même aux gens qui n’admettent pas les gens de lettres ; la première occasion de me marier, je la saisis d’ailleurs ; j’ai par-dessus la tête de la vie de garçon, qui m’est à charge [...] cela peut paraître drôle, mais j’ai besoin d’être heureux, ni plus, ni moins. ». Et quelques semaines plus tard : « … Je n’accepterais d’avoir atteint l’âge de plusieurs de mes amis, et d’être à courir comme eux après une pièce de cent sols. Non, certes, cela peut être drôle et faisable à vingt ans, mais pas au-dessus de trente ans. ».

Pierre Verne finit par céder. Jules se retrouve placier en Bourse à l’enseigne de l’agent suisse Fernand Eggly, originaire de Genève, au 72 rue de Provence, à Paris.

Auguste Morel n’est décédé que depuis dix mois. À l’époque le deuil se portait longtemps. Pourtant les évènements se précipitent. Aimée De Viane, par son mariage avec Auguste Lelarge, est devenue la belle-sœur d’Henri Garcet, cousin de Jules Verne. C’est, sans doute, son ami Charles Maisonneuve qui lui permet d’entrer chez Eggly, étant lui-même remisier chez un confrère. D’ailleurs, il n’est pas certain que Jules Verne ait acheté la part que l’on dit, le remisier étant appointé et non associé. Le futur marié est pris de frénésie, au point de s’occuper de tout durant le mois de décembre 1856. Il ne veut personne de la famille : « Je me charge, mon cher père, de voir ma tante Charuel à cet égard, et de la mettre au courant de nos affaires. Quant à l’inviter, je tiens essentiellement à n’en rien faire ! Je dirai que le mariage se célèbre à Amiens ; rien ne me serait plus désagréable que cette invitation. ».

Le 2 janvier 1857, Pierre Verne fait établir un acte notarié, donnant une procuration de sa femme pour léguer à son fils les quarante mille francs de dot, « en avancement d’hoirie et à imputer sur la succession du premier mourant des donateurs ». Le 8 janvier, ils se rendent à Essome, chez Auguste Lelarge, notaire, et signent le contrat de mariage. Et le mariage a lieu le 10 janvier. Le matin, ils se retrouvent à la mairie du 3 (actuellement mairie du 2e). Puis le groupe de treize personnes prend la direction de l’église Saint-Eugène qui venait d’être édifiée dans la nouvelle rue Sainte-Cécile, à l’emplacement de l’ancien Conservatoire de musique. Après la cérémonie religieuse, c’est le déjeuner, treize couverts « à tant par tête », comme l’avait voulu et annoncé Jules Verne lui-même : « J’étais le marié. J’avais un habit blanc, des gants noirs. Je n’y comprenais rien ; je payais tout le monde : employés de la Mairie, bedeaux, sacristain, marmiton. On appelait : Monsieur le marié ! C’était moi ! Dieu merci : il n’y avait que douze spectateurs ! ».

Le couple et les deux enfants demeurent jusqu’au 15 avril dans l’appartement du boulevard Poissonnière, tandis que Jules en cherche un plus conséquent. À la fin du mois, ils sont en grand déménagement. La jeune femme a fait venir ses meubles et objets d’Amiens et le ménage s’installe rue Saint-Martin, dans le quartier du Temple. Mais le couple vit chichement. La vocation boursière de Jules Verne est médiocre. Il fait un piètre coulissier et, d’après Félix Duquesnel, son ami, il « réussissait plus de bons mots que d’affaires ». Si Honorine avait cru pouvoir trouver l’aisance à Paris, elle dut vite déchanter. Ce mariage, tant désiré par Verne, lui laisse bientôt un goût amer. Honorine, qui l’avait fait rire, finit par l’ennuyer. Il est un mauvais mari, incapable de satisfaire les désirs de sa femme, friande de mondanités.

Quand il n’est pas à la Bourse, il s’enferme dès le matin dans son cabinet de travail pour écrire toute la journée. Vers cette époque, il écrit une nouvelle, San Carlos, qui conte comment des contrebandiers espagnols se jouent des douaniers français. En 1857, parait le premier recueil de chansons Rimes et mélodies, sur une musique d’Hignard, chez Heu éditeur. En 1858, Verne connait sa troisième crise de paralysie faciale. Le 17 février, aux Bouffes-Parisiens, se joue la première de Monsieur de Chimpanzé, opérette en un acte, toujours avec Hignard. Le sujet est curieux, lorsqu’on sait que l’auteur est tout nouveau marié : Isidore, le héros, est obligé de faire le singe pour pouvoir épouser sa belle. Cette année-là, il revient faire quelques visites à Nantes. Le 15 juillet 1859, Jules Verne écrit à son père : « Alfred Hignard m’offre, ainsi qu’à son frère, un passage gratuit d’aller et retour en Écosse. Je me hâte de saisir aux cheveux ce charmant voyage… ».

Voyages et paternité

En 1859, il entreprend donc un voyage en Angleterre et en Écosse en compagnie d’Aristide Hignard. Il prend des notes et, dès son retour, couche ses impressions sur le papier. En 1862, il présente un manuscrit à Hetzel, qui le refuse. Verne s’en inspirera alors pour la rédaction de ses romans écossais.

Entre 1860 et 1861, le couple déménage trois fois : de la rue Saint-Martin au 54 Boulevard Montmartre, puis au 45 Boulevard Magenta, enfin au 18, Passage Saulnier.

Le 2 juillet 1861, de nouveau grâce à Alfred Hignard, les deux amis, ainsi qu’Émile Lorois, s’embarquent pour la Norvège. L’écrivain ne rentrera que cinq jours après qu’Honorine a accouché d’un garçon, Michel, le 4 août. L’arrivée de cet enfant bouleverse la vie de Jules Verne. Il ne s’est pas préparé à ces nouvelles responsabilités. Il doit concilier son projet littéraire et l’obligation de subvenir aux besoins d’une famille qui s’élargit. Il continue donc son métier à la Bourse, où il côtoie ses anciens amis ou de nouveaux comme Hector Malot.

Un aspect particulier de la vie de Jules Verne concerne sa relation avec Estelle Hénin, dont il fait la connaissance en 1859 . Marguerite Allotte de la Fuÿe évoque cette femme dans sa biographie de 1928 : « une mortelle, une seule, captiva durant quelques saisons ce cœur extrêmement secret. La sirène, l’unique sirène, est ensevelie dans le cimetière de corail ». D’après elle, Estelle serait morte en 1885, date reprise par Jean-Jules Verne, qui note qu’elle habitait Asnières. Dans sa thèse sur Jules Verne (1980), Charles-Noël Martin confirme l’existence d’Estelle Duchesne, mais pense qu’elle est morte le 13 décembre 1865. Estelle Hénin épouse Charles Duchesne, clerc de notaire à Cœuvres, le 30 août 1859. En 1863, Estelle s’installe à Asnières, cependant que son mari continue de travailler à Cœuvres. Les visites de Jules Verne à la maison des Duchesne à Asnières se situent de 1863 à février 1865. Estelle meurt après la naissance de sa fille Marie. Pour certains verniens, Marie Duchesne pourrait être la fille de l’écrivain.

Les Voyages extraordinaires

220px-Hetzel_front_cover

Couverture des éditions Hetzel : Les Aventures du Capitaine Hatteras au Pôle Nord

En 1862, Jules Verne soumet à l’éditeur Pierre-Jules Hetzel (1814-1886) son roman Cinq semaines en ballon, qui paraît en 1863 et connaît un immense succès, même au-delà des frontières françaises. Il signe alors avec Pierre-Jules Hetzel un contrat qui le lie pour 20 ans avec cet éditeur ; il s’y engage à fournir des romans notamment pour le Magasin d’éducation et de récréation, revue destinée à la jeunesse. En fait, Jules Verne va travailler pendant quarante ans à ses Voyages extraordinaires qui compteront soixante-quatre volumes. En 1863, toujours, Jules Verne écrit Paris au XXe siècle, qui ne paraîtra qu’en 1994.

Le 27 février 1863, il est admis comme membre de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques.

Le 26 décembre 1863, Verne fait paraître dans le Musée des familles un article relatant l’expérience de son ami Nadar à bord d’un ballon gigantesque, le Géant. Le photographe crée la Société d’encouragement pour la locomotion aérienne au moyen d’appareils plus lourds que l’air, dont Jules Verne est le censeur.

Vers cette époque, il découvre l’univers d’Edgar Poe au travers des traductions de Charles Baudelaire. L’écrivain américain le fascine, au point qu’il lui consacre la seule étude littéraire qu’il ait écrite, parue en 1864 dans le Musée des familles, Edgar Poe et ses œuvres.

En 1864 encore, Jules Verne publie les romans Les Aventures du capitaine Hatteras, qui parait d’abord dans le Magasin avant d’être publié en volume et Voyage au centre de la Terre.

Par ailleurs, il quitte son emploi d’agent de change, et déménage à Auteuil.

En 1865, il devient membre de la Société de géographie.

Le 16 mars 1867, en compagnie de son frère Paul, il embarque sur le Great Eastern à Liverpool pour les États-Unis, il tirera de sa traversée le roman Une ville flottante (1870). Jules Verne achète son bateau le Saint-Michel en 1868, chaloupe de pêche aménagée pour la plaisance, il en fera son cabinet de travail.

Bien que mobilisé comme garde-côte au Crotoy pendant la guerre de 1870, Jules Verne continue d’écrire.

Son père, Pierre Verne, meurt le 3 novembre 1871, à Nantes.

Il s’installe à Amiens, ville natale de son épouse, en 1872 :

« Sur le désir de ma femme je me fixe à Amiens, ville sage, policée, d’humeur égale, la société y est cordiale et lettrée. On est près de Paris, assez pour en avoir le reflet, sans le bruit insupportable et l’agitation stérile. Et pour tout dire, mon Saint-Michel reste amarré au Crotoy. »

— Lettre de Jules Verne à son ami Charles Wallut

Le 8 mars 1872, il devient membre titulaire de l’Académie des Sciences, des Lettres et des Arts d’Amiens dont il est élu Directeur en 1875 et en 1881 et, à cette occasion, il prononce plusieurs discours de bienvenue, notamment pour un de ses amis, le caricaturiste Gédéon Baril, qui signa les illustrations de Dix heures en chasse chez Hetzel. En revanche, il ne réussit pas à entrer à l’Académie française.

Dès juin 1867, l’Académie française couronne le Magasin d’Éducation et de Récréation, où Jules Verne a déjà fait paraître quelques romans, puis, lors de la séance du 8 août 1872, ce sont les Voyages extraordinaires dans leur ensemble qui obtiennent le même honneur. À cette occasion, M. Patin, secrétaire perpétuel de l’Académie, fait l’éloge de Jules Verne : « Les merveilles usées de la féerie y sont remplacées par un merveilleux nouveau, dont les notions récentes de la science font les frais. » Jules Verne, très content de ce prix, se met alors en tête de briguer un fauteuil dans l’honorable assemblée. Il s’en ouvre à Hetzel en mars 1876 : « Je vous rappelle, pour mémoire, que voilà 2 places vacantes à l’Académie. Vous m’avez un peu mis l’eau à la bouche. Vous avez beaucoup d’amis dans l’illustre corps. Suis-je arrivé à la situation voulue pour resupporter… un échec honorable.» Ayant échoué cette année-là, il réessaye en 1877, fort de l’appui d’Alexandre Dumas fils. Nouvelle déconvenue : c’est Victorien Sardou qui est élu. Verne ne renonce pas et tente à nouveau sa chance en 1883. Cette fois, c’est l’échec de la pièce qu’il a tirée de Kéraban-le-Têtu et qu’il a écrite sans collaboration qui lui barre la route. Verne se retire à Amiens, mais en 1884, il pose de nouveau sa candidature et presse Dumas fils de l’aider. C’est un nouvel échec, qui le dégoûte à jamais.

En 1874, il publie Le Tour du monde en quatre-vingts jours et fait l’acquisition du Saint-Michel II (basé au port du Crotoy, dans la Somme). La même année, il obtient pour son bateau la concession du Yacht-Club de France, dont il est nommé membre honoraire. En 1876, Honorine Verne est victime d’abondantes métrorragies qui manquent la faire mourir. Elle est sauvée par une transfusion de sang, cas rarissime à l’époque. Un an plus tard, Verne donne un fastueux bal costumé à Amiens, avec la participation de son ami Nadar, le modèle au Michel Ardan, héros de ses romans De la Terre à la Lune et Autour de la Lune. Malheureusement, sa femme a rechuté quelques jours plus tôt. « Je suis – écrit Jules Verne à Hetzel – non inquiet, mais horriblement embêté ». L’éditeur désapprouve manifestement ce bal, que l’auteur donne pourtant pour asseoir la position de sa femme et de ses enfants à Amiens.

De juin à août 1878, Jules Verne navigue de Lisbonne à Alger sur le Saint-Michel III, puis, en juillet 1879, en Écosse et Irlande. Troisième croisière en juin 1881, avec son frère, son neveu Gaston et Robert Godefroy : il visite la mer du Nord, la Hollande, l’Allemagne, puis par le canal de l’Eider, Kiel et la Baltique jusqu’à Copenhague. Nous avons de nombreux renseignements sur ce voyage, puisque Paul Verne en a écrit le récit, paru chez Hetzel. En 1882, il quitte le 44, boulevard Longueville, où il réside depuis 1873, pour emménager au 2, rue Charles Dubois, la fameuse maison à la tour. Le 8 mars 1885, il donnera un second bal dans sa nouvelle demeure, bal auquel sa femme peut, cette fois, assister.

En 1884, Jules Verne décide de faire une grande croisière autour de la Méditerranée. Le Saint-Michel III quitte Nantes le 13 mai. À son bord, se trouvent Paul Verne, Robert Godefroy, Michel Verne et Louis-Jules Hetzel. Il compte retrouver sa femme, en visite chez sa fille Valentine et son gendre, en Algérie. Le navire arrive à Vigo le 18, à Lisbonne le 23. Verne passe à Gibraltar le 25 mai. À son arrivée à Oran, il retrouve Honorine et est reçu par la Société de géographie de la ville. Les journaux lui consacrent de nombreux articles. Le 10 juin, il est à Bône où le bey de Tunis met à sa disposition un wagon spécial. Retrouvant son navire, il essuie une tempête près de Malte, visite la Sicile, Syracuse, puis Naples et Pompéi. À Anzio, le groupe prend le train pour Rome. Le 7 juillet, Verne est reçu en audience privée par Léon XIII. Curieusement, le lendemain, il rend visite à la Loge maçonnique de la ville. Puis il rencontre Louis-Salvador de Habsbourg-Lorraine, avec lequel il établit une relation épistolaire qui durera jusqu’à la mort de l’écrivain. Deux mois après le départ du navire, Verne est de retour à Amiens.

Son bateau le Saint Michel III avait son port d’attache au Tréport, Seine-Inférieure. L’écrivain a été photographié sur la plage de Mers-les-Bains dans la Somme.

Dernières années

220px-Jules_Verne_in_1892

Jules Verne en 1892

1886 est une année cruciale dans la vie de Verne. Le 15 février, il se décide à vendre le Saint-Michel III. L’entretien du yacht devient dispendieux, et son fils s’endette et lui coûte cher. Il le cède à moitié prix à Martial Noë. Le 9 mars, rentrant du « Cercle de l’Union » vers cinq heures, il trouve, après avoir ouvert sa porte de fer, son neveu Gaston armé d’un revolver. Il tire sur l’écrivain qui est atteint à la jambe. Gaston, arrêté, est suspecté de folie. Son père, Paul Verne, déclarera que son fils a tiré sur Jules Verne pour attirer l’attention sur celui-ci afin de le faire entrer à l’Académie française. Gaston Verne restera interné jusqu’à sa mort, le 13 février 1938. Robert Godefroy envoie un télégramme à la maison Hetzel. Mais Louis-Jules Hetzel est à Monaco, au chevet de son père qui s’éteint le 17 mars. La blessure de Jules Verne lui laissera une claudication définitive.

Le 15 février 1887, sa mère, Sophie Verne décède. L’écrivain ne peut se rendre aux obsèques, car il marche difficilement et sa guérison n’avance pas.

Contraint à se sédentariser, il reporte son intérêt vers la vie de la cité. En 1888, Jules Verne est élu au conseil municipal d’Amiens sur la liste républicaine (gauche modérée) conduite par Frédéric Petit. Il écrit à un ami, sans doute Charles Wallut : « Mon unique intention est de me rendre utile et de faire aboutir certaines réformes urbaines. ». Il y siègera quinze ans. Notons au passage que Jules Verne n’était en aucun cas un républicain de grande conviction ; il est toute sa vie resté monarchiste, mais de tendance orléaniste. Au sein de la municipalité, il est chargé, des spectacles, du cirque, des expositions. Le dossier sur le Cirque Municipal, déjà proposé durant le précédent mandat du maire, lui prend beaucoup de temps. Il s’y investit fortement, malgré les critiques sur la construction en dur d’un tel édifice. Il fait aboutir son projet et, le 23 juin 1889, prononce le discours d’inauguration.

220px-Cirque_Amiens_foule_d%C3%A9but_XXe

Le Cirque Municipal d’Amiens au début du siècle que Jules Verne inaugura par un discours en 1889.

Chevalier de la Légion d’honneur depuis août 1870, Jules Verne est promu au grade d’officier le 24 juillet 1892. Il est décoré le 11 octobre suivant par le Préfet de la Somme.

Le 27 août 1897, son frère Paul meurt des suites de troubles cardiaques dont il souffrait depuis longtemps. Verne reste prostré et refuse tout déplacement. Il écrit une lettre choquante à son neveu Maurice, qu’il termine ainsi : « Huit heures du soir. Je crains bien qu’il me soit impossible d’aller à Paris ».

En 1900, Verne quitte l’hôtel particulier de la rue Charles Dubois et réintègre la maison qu’il avait louée au 44, boulevard de Longueville. L’appartement, moins spacieux, lui permet d’y vivre plus facilement. Il y garde ses habitudes: un cabinet de travail et sa bibliothèque attenante. Toujours la même table sur laquelle il écrit depuis trente ans. L’écrivain avoue à un visiteur, Robert Sherard: « La cataracte a eu mon œil droit, mais l’autre est encore assez bon ». Il refuse donc de se faire opérer.

220px-Amiens_Tour_Jules_Verne_%28depuis_boulevard%29_1a

Maison de Jules Verne, boulevard Longueville à Amiens

En 1902, il sent ses forces intellectuelles diminuer. À une demande du directeur de l’Académie d’Amiens, il répond: « Vous me demandez d’écrire quelque chose pour l’Académie. Oubliez-vous donc qu’à mon âge les mots s’en vont et les idées ne viennent plus ».

1903. L’écrivain n’écrit guère, mais il confie à Robert H. Sherard qu’il a beaucoup d’avance et que ce n’est pas si grave qu’il doive travailler lentement. En effet, dès 1892, Verne tient une liste des romans écrits et les corrige au fur et à mesure de leur parution. Malgré tout, il accepte la présidence du groupe espérantophone d’Amiens. Ardent défenseur de cette toute jeune langue internationale, il promet à ses amis d’écrire un roman où il décrira les mérites de l’espéranto. Il commence la rédaction de Voyage d’étude vers la fin de l’année. Mais, épuisé, Verne pose sa plume au bout de 6 chapitres. Le brouillon sera repris par son fils Michel, mais l’œuvre finale (L’Étonnante Aventure de la mission Barsac) ne fera pas allusion à l’espéranto.

Le diabète, qui attaque son acuité visuelle, l’anéantit petit à petit. Après une sévère atteinte, vers la fin de 1904, une nouvelle crise le terrasse le 16 mars de l’année suivante. Jules Verne s’éteint le 24 mars 1905 à Amiens dans sa maison du 44, boulevard Longueville (aujourd’hui boulevard Jules-Verne). Ses obsèques attirent une foule de plus de cinq mille personnes. Plusieurs discours sont prononcés, notamment celui de Charles Lemire pour la Société de géographie. L’empereur Guillaume II envoie le chargé d’affaire de l’ambassade d’Allemagne présenter ses condoléances à la famille et suivre le cortège. Ce jour-là, aucun délégué du gouvernement français n’était présent aux funérailles. L’écrivain est inhumé au cimetière de La Madeleine à Amiens.

Sept romans de Jules Verne et un recueil de nouvelles paraîtront après sa mort, publiés par son fils Michel Verne, qui prendra la responsabilité de remanier les manuscrits.

Œuvres

Romans publiés du vivant de l’auteur

Ces romans constituent le cœur des Voyages extraordinaires qui ont fait la renommée de l’auteur

Romans posthumes

À la mort de Jules Verne en 1905, plusieurs de ses manuscrits sont en attente de publication, afin de respecter le rythme d’un ou deux volumes par an préféré par son éditeur. Ces romans et nouvelles ont pour la plupart été remaniés par Michel Verne, fils de l’auteur, avant leur publication. Les versions originales n’ont été publiées que plusieurs décennies plus tard. La date indiquée entre parenthèses est celle de la rédaction.

Recueils de nouvelles

Œuvres de jeunesse

Les romans et nouvelles qui anticipent les Voyages extraordinaires

Œuvres théâtrales

 Théâtre de Jules Verne.

Jules Verne est d’abord attiré par le théâtre, mais n’y connaîtra qu’un succès médiocre jusqu’à ce que certains des Voyages extraordinaires soient portés à la scène. Plusieurs de ses pièces ont été écrites en collaboration. La date est celle de la première production, à moins d’indication contraire.

Essais et ouvrages historiques

Poèmes et chansons

184 poésies et chansons de Jules Verne ont été répertoriées jusqu’à présent. La plupart des chansons sont parues dans deux recueils de musique d’Aristide Hignard: Rimes et Mélodies. Un grand nombre de poésies proviennent de deux cahiers de poésies manuscrites. Ces cahiers ont été édités.

Autres

Héritage

220px-Cesantes_Redondela_Galicia

Monument Jules Verne à Redondela, Espagne

Jules Verne laisse derrière lui une œuvre riche d’une extraordinaire créativité. C’est l’un des premiers auteurs à mêler avec autant de succès science-fiction, aventure et fantastique. Son intérêt pour la science et le fait qu’il aborde dans ses romans des thèmes qui se concrétiseront dans le courant du XXe siècle (voyage sur la lune, sous-marin, etc.) lui confèrent le statut de visionnaire. Ses romans seront fréquemment adaptés au cinéma, leur récit à grand spectacle se prêtant parfaitement aux productions hollywoodiennes. Ses personnages sont des icônes de l’imaginaire populaire (tels Phileas Fogg, le capitaine Nemo ou Michel Strogoff). On trouve dans son œuvre des choses qui n’existaient pas à son époque et qui ont été créées 50 ou 100 ans après son écriture (l’hélicoptère, sous-marin moderne, scaphandre autonome, L’homme dans l’espace etc.).

Jules Verne (homonymie).

Analyse de l’œuvre

Influences reçues

Influence de différents auteurs sur Jules Verne.

Style et structure narrative

Structure et style dans l’œuvre de Jules Verne.

Thèmes

Thématique de l’œuvre de Jules Verne.
220px-Jules_Verne_Algerie

Caricature de Jules Verne « allant recueillir aux bonnes sources des renseignements authentiques sur le monde sous-marin ». Paru dans le Journal d’Oran, 1884.

Derrière une apparente diversité, ce sont les thèmes qui donnent à l’œuvre de Jules Verne une unité profonde. À peine indiqués dans certains ouvrages, dans d’autres, ils deviennent le noyau de l’histoire. Un simple exemple, ce fameux rayon vert, qui donne son titre au roman de 1882, est déjà évoqué dans des œuvres antérieures et le sera également dans les romans postérieurs. Ces fils d’Ariane assurent la cohésion à l’ensemble des écrits de Verne, toutes formes confondues (nouvelles, théâtre, Voyages extraordinaires, ébauches, poèmes).

Critique anachronique des idées ou stéréotypes de l’œuvre vernienne

Si Jules Verne a influencé des générations de lecteurs et d’écrivains de science-fiction, son œuvre est très marquée par l’époque. Par exemple, les stéréotypes antisémites de son œuvre ne seraient plus imaginables aujourd’hui. Des passages, notamment dans Hector Servadac, ne seraient même plus proposés à édition :

« Petit, malingre, les yeux vifs mais faux, le nez busqué, la barbiche jaunâtre, la chevelure inculte, les pieds grands, les mains longues et crochues, il offrait ce type si connu du juif allemand, reconnaissable entre tous. C’était l’usurier souple d’échine, plat de cœur, rogneur d’écus et tondeur d’œuf. L’argent devait attirer un pareil être comme l’aimant attire le fer, et, si ce Shylock fût parvenu à se faire payer de son débiteur il en eût certainement revendu la chair au détail. D’ailleurs, quoiqu’il fût juif d’origine, il se faisait mahométan dans les provinces mahométanes, lorsque son profit l’exigeait, chrétien au besoin en face d’un catholique, et il se fût fait païen pour gagner davantage. Ce juif se nommait Isac Hakhabut. »

— Hector Servadac, Chapitre XVIII

« Beaucoup de Juifs, qui ferment leurs habits de droite à gauche, comme ils écrivent, – le contraire des races aryennes. »

— Claudius Bombarnac, I

Cependant, selon l’historien Jacques Sadoul : « Certes, il y a du déchet dans son œuvre immense et on ne peut que déplorer son nationalisme et son mépris des juifs ». D’autres historiens de gauche expliquent ce nationalisme de Jules Verne comme le développement d’une idéologie commune à l’époque dans la bourgeoisie. Sadoul confond nationalisme et patriotisme exacerbé par la guerre de 1870, vécue par Jules Verne comme par les élites de la Troisième République naissante.

Verne a également été antidreyfusard. Mais, en 1899, il approuve, malgré tout, la révision du procès :,

« Je connais les résultats de la séance d’hier à la Chambre. Moi, qui suis anti-dreyfusard dans l’âme, j’approuve, c’est ce qu’il y avait de mieux à faire sur la question de la révision. Mais je comprends de moins en moins l’attitude de notre Poincaré ! »

Le personnage d’Isac Hakhabut dans Hector Servadac, principale émanation de l’antisémitisme de Verne, peut s’expliquer par quatre raisons. Tout d’abord, une très large partie de la gauche radicale était à l’époque viscéralement antisémite. Ensuite, l’auteur, admirateur de Shakespeare, a sans doute voulu introduire un Shylock dans ses Voyages extraordinaires. Les deux autres raisons sont d’ordre plus biographiques. En septembre 1875, Verne reçoit d’un certain Julius Olszewicz, employé au Ministère de l’Intérieur, juif polonais naturalisé sous le nom de Julien de Verne, une lettre dans laquelle il l’appelle son frère. Malgré les démentis de l’écrivain, cette histoire a longtemps occupé la presse de l’époque, ce qui agaçait Jules Verne au plus haut point. Mais c’est surtout sa collaboration avec Dennery qui a du amener l’auteur à créer Hakhabut. En effet, l’homme de théâtre était d’origine juive. Or, Verne détestait se rendre à Antibes dans la villa de son collaborateur, qui menait une vie assez dissolue aux yeux de l’écrivain. Le manuscrit d’Hector Servadac contient d’ailleurs des précisions qui ciblent sans ambigüité Dennery, mais qui ont disparu de la version publiée. Suite à des protestations, il mettra en scène sept ans plus tard (1884) un juif sympathique dans L’Étoile du Sud.

Comme la grande majorité des publicistes le faisaient à l’époque, l’œuvre de Jules Verne marque quelquefois une condescendance voire un parfait mépris envers les « sauvages », ou « naturels » :

« Quelques minutes après, le Victoria s’élevait dans l’air et se dirigeait vers l’est sous l’impulsion d’un vent modéré. – En voilà un assaut ! dit Joe. – Nous t’avions cru assiégé par des indigènes. – Ce n’étaient que des singes, heureusement ! répondit le docteur. – De loin, la différence n’est pas grande, mon cher Samuel. – Ni même de près, répliqua Joe.  »

— Cinq semaines en ballon, chapitre XIV

Cependant, les deux critiques de loin les plus approfondis de l’œuvre vernienne, Jean Chesneaux et Olivier Dumas, ont remarqué chacun de leur côté que : « Ce racisme de Jules Verne, son attitude méprisante, s’applique davantage aux couches dirigeantes et aux aristocraties tribales qu’aux peuples d’Afrique et d’Océanie dans leur ensemble. Ce qu’il dénonce le plus volontiers, comme typique de la « barbarie » africaine, ce sont les hécatombes rituelles à l’occasion des funérailles d’un souverain, tel le roitelet congolais dans Un capitaine de quinze ans (seconde partie, chapitre 12) ou les immolations massives de prisonniers en l’honneur de l’intronisation du nouveau roi du Dahomey auxquelles met fin Robur du haut de son aéronef (p. 142) ».

Et il est vrai que ce genre de remarque reste occasionnel; on trouve davantage de personnages de couleur présentés sous un angle positif, à l’instar de Tom, Austin, Bat, Actéon et Hercule dans Un capitaine de quinze ans (« …on pouvait aisément reconnaître en eux de magnifiques échantillons de cette forte race… »). Il faut ajouter les sauvages de la Papouasie dans Vingt-mille lieues sous les mers à propos desquels le capitaine Nemo, retiré d’une « civilisation » composée de Blancs s’exclame « Et d’ailleurs sont-ils pires que les autres ceux que vous appelez les sauvages ? ». Il repoussera par des charges électriques inoffensives la menace qu’ils font peser sur son équipage. Il se montrera sans pitié pour un navire européen (on saura dans l’ile mystérieuse qu’il était anglais) qui lui a fait périr toute sa famille.

De plus, dans ces romans, Jules Verne prend nettement position contre l’esclavage, position qu’il a réaffirmée à plusieurs reprises, notamment à propos de la guerre de Sécession. C’est un militant de cette cause, ayant constamment applaudi à l’abolition de 1848. Dans ce domaine, il est de surcroît sans concession quant aux responsables et profiteurs de l’esclavage. Ainsi, notamment dans un Un capitaine de quinze ans, il s’en prend aux roitelets africains qui s’adonnent à de ravageuses guerres et à de fructueuses captures suivies de mises en esclavage de leurs frères de race, tournant souvent au drame, mais aussi à l’esclavage pratiqué dans les pays musulmans en rappelant :

« l’Islam est favorable à la traite. Il a fallu que l’esclave noir vînt remplacer, dans les provinces musulmanes, l’esclave blanc d’autrefois. »

Correspondance

Bibliographie

Bibliographie générale

Bibliographie annexe

Télévision

Poésie

(*) Wikipedia

Revenir en haut de la page. 24

photosimages
PHOTOS

julesverne3

julesverne

julesverneu

julesverneletourdumonde

julesverneetherg

bar

Revenir en haut de la page. 24

video-icon

VIDEOS
Jules Verne – Portrait

.

Image de prévisualisation YouTube Au 19ème siècle, Jules Verne a voyagé sur la lune, sous la mer et au centre de la terre… le tout sans bouger de son bureau. Son imagination a produit des oeuvres comme « Voyage au centre de la terre », « 20000 lieues sous les mers » et bien d’autres encore.

Revenir en haut de la page. 24

RS

Révolution Solaire de Jules VERNE

julesverners08021905

Pour le 08/02/1905 à 04h39 T.U., à Amiens.

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 4 ET DU NOEUD SUD EN MAISON 10:

Grâce au transit des noeuds dans l’axe Fond de Ciel / Milieu du Ciel de votre thème natal, vous bénéficiez d’un solide appui planétaire vis-à-vis de toutes les affaires immobilières.  L’achat ou la réalisation de biens immobiliers, maisons, terres ou terrains se réalisera au mieux de vos intérêts. Vos climats actuels vous feront découvrir et obtenir la maison ou l’appartement souhaités depuis si longtemps. Par ailleurs si vous souhaitez une légation ou un héritage, surtout issu d’un lien parental et mieux encore, de votre mère, cela interviendra dans le courant de la période actuelle. Faites donc converger vos efforts vers les domaines concernés, même si vous vous êtes heurté jusqu’à présent à des obstacles insurmontables ; ceux-ci s’écarteront car le temps est venu et les fruits sont mûrs, cueillez-les.

Votre période actuelle a pour but majeur de vous ressourcer, d’établir de nouveaux fondements dans votre vie, vers une restructuration. Recherchez donc une nouvelle implantation avec discernement et circonspection car celle-ci deviendra le lieu de production de vos réalisations des prochaines neuf années correspondant à un demi parcours des nœuds. Le soin apporté à ce choix a autant d’importance que celui que votre mère apporta à la préparation de votre naissance (neuf mois). Comme elle, vous êtes maintenant en gestation. Ne tentez donc pas de forcer ni de précipiter une élévation sociale ou professionnelle. Le cycle actuel ne vous le permet pas. Inutile donc de chercher à accélérer votre croissance  ou l’éclat dans une vie extérieure ou professionnelle. Vous gaspilleriez vos efforts inutilement en oeuvrant dans cette dernière direction. Tentez au mieux de maintenir le cap de vos affaires en minimisant les dégâts car vous n’éviterez pas une certaine stagnation, voire un extrême ralentissement. Tout effort d’élévation, toute tentative d’accentuation de réussite ou de renommée – sociale ou professionnelle – vous coûteront plus cher qu’ils ne pourront vous rapporter, tant physiquement que financièrement. Dépensez-vous plutôt dans l’embellissement ou dans la rénovation de votre commerce, de votre entreprise ou de votre maison. Restructurez en prévision de la période suivante qui favorisera le commerce local. Cette période a pour but essentiel de vous pousser à revoir vos bases qu’une élévation ou un essor inconsidéré compromettraient jusqu’à faire s’effondrer l’édifice. Analysez donc les fondements et les structures de vos assises, y compris celles de votre vie familiale. Votre destin place actuellement la priorité sur cette dernière. Accordez plus de temps aux vôtres, en leur réservant une meilleure partie de vous-même et de votre temps. Achetez ou transformez vos installations ou équipements existants, embellissez.

Un changement de résidence pourrait se révéler très bénéfique et renouveler positivement votre vie. Vous constaterez qu’en fin de compte, durant cette période, vous tirerez bien plus de satisfactions de votre vie familiale que de votre vie professionnelle ou sociale plutôt décevante. Vous êtes en gestation. Contentez-vous donc de bien construire votre nid telle une hirondelle à son retour au niveau cycle de printemps.

Revenir en haut de la page. 24

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 06/02/2012 – Natalie COLE 6 février, 2012

Posté par phoenix2savoie dans : 02/2012,Chanteur,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

Natalie COLE

Personnalité du 06/02/2012 - Natalie COLE dans 02/2012 homepagetemplates On line 1 2 3

newsg dans Chanteur News
articleconnexe dans Personnalités du jour Article connexe : Nat King COLE, Whitney HOUSTON

thmenatal Thème natal

symbolebiographie Biographie

photosimages Photos

video-icon Vidéos

astro1 Révolution Solaire
——————————————————————————————————————————-

Natalie COLE

né le 06/02/1950 à 18h07 à Los Angeles (Californie) – USA

THEME NATAL

nataliecole06021950

Qu’est-ce qu’un Thème Natal ?

Grâce aux coordonnées de naissance (date, heure et lieu), il est possible de calculer votre Thème Natal. Sur cet instantané pris au moment de votre premier cri sont inscrits vos facilités et vos talents, ainsi que les obstacles qui peuvent empêcher ou retarder leur éclosion. Afin de prendre connaissance de ces informations et de trouver, grâce à elles, le chemin de l’épanouissement, il convient de se livrer à un décryptage minutieux.

Revenir en haut de la page. 24

BIOGRAPHIE

Natalie ou Nathalie Cole (*) est une chanteuse de jazz, soul et R&B, musicienne et actrice américaine née le 6 février 1950 à Los Angeles, Californie. Elle a reçu le Grammy Award du meilleur nouvel artiste en 1976. Elle est la fille du chanteur de jazz Nat King Cole et de Maria Cole (qui était chanteuse dans le groupe « The Duke Ellignton Orchestra »), avant qu’elle n’épouse Nat.

Natalie Cole was born the second of five children on February 6, 1950 to the legendary singer Nat « King » Cole and his wife Maria Cole (who, before her marriage to Nat, was a singer with the Duke Ellington Orchestra). Natalie (who’s nickname is Sweetie) was raised in the elegant Hancock Park district of Los Angeles, California. Music was a big part of her childhood – different kinds of music that also included jazz and rock. Since her Dad was on the same label as the Beatles, he would bring home their latest albums and would also bring those of Ella Fitzgerald and Billie Holiday. Natalie made her singing debut at the age of six on her Dad’s Christmas album. He had given her a tape recorder which she used to tape herself singing a few of Ella’s tunes at age 11. After hearing Natalie’s voice on the tape and being amazed, Nat asked conductor Nelson Riddle to write her into a song in his nightclub act. She performed for a week because she was in school, but it was her first paying job. Nat « King » Cole died of lung cancer when Natalie was 15 years old.

After Nat « King » Cole’s death, Maria Cole and her children eventually moved to Massachusetts. Natalie was into listening to the rock-‘n’-roll music of singers such as Janis Joplin and the Jefferson Airplane. Natalie enrolled at the University of Massachusetts at Amherst. When she started at the University, she originally wanted to be a physician. At some point, she hooked up with a band in Amherst as lead singer and they played jazz as well as rock. The one thing that bothered her was that club owners would sometimes bill her as Nat King Cole’s daughter. She received a B.A. degree in child psychology from the University of Massachusetts in 1972 and continued performing. She increasingly won more distinctive venues. She developed her own style, which included the gospel flavor and rhythm-and-blues styles.

Chuck Jackson and Marvin Yancy (two Chicago-based songwriters and record producers) caught her act at Mister Kelly’s nightclub in Chicago. They liked the range of her talent and took her into the studio to record a demo tape. They began writing original compositions that fit her voice. They contacted the major record labels to obtain a recording contract for Natalie. However, it was Capitol Records, the label Nat « King » Cole had recorded for, who offered Natalie a contract. In 1975, Natalie Cole made her debut album, Inseparable. She took the music industry by storm. Two hit singles resulted which were « Inseparable » and « This Will Be. » (Click here for the lyrics to « This Will Be. ») Natalie earned a gold record and in 1976 won two Grammy awards. One of the things that I remember the most is how Natalie was compared so much to the singer, Aretha Franklin among others.

Her follow-up album, Natalie, in 1976 yielded the hit single « Sophisticated Lady » from which she won another Grammy award. Also, « Mr. Melody » was a top 10 single. Natalie just couldn’t lose with the stuff she used (smile); she is such a gifted songbird. She has worked very hard in her career. Natalie and Marvin Yancy also got married in July of 1976. Capitol Records released Natalie’s third album, Unpredictable, which was a million seller and contained the hit single « I’ve Got Love On My Mind. » Natalie gave birth to her son, Robert Adam Yancy, in October of 1977. From what I could gather, Thankful was released in November of 1977 which went platinum and yielded the hit single « Our Love. » (Click here for the lyrics to « Our Love. ») I remember watching her television special that aired in 1978 and included the group Earth, Wind & Fire among others. In the summer of 1978, Natalie released Natalie…Live which is a two-record set. Ms. Cole (along with Chaka Khan) is also featured singing background vocals on Stephen Bishop’s Bish album of 1978 (ABC Records) on the song « A Fool At Heart. » I Love You So was released in 1979 which contained the hit singles « Stand By » and « Sorry. » Natalie also received a star on the Hollywood Walk Of Fame in 1979! « Go Natalie! »

Discographie

Albums

(*) Wikipedia

Revenir en haut de la page. 24

photosimages
PHOTOS

mreadyfolder

nataliecole

nataliecole200810 nataliecole2

nataliecole

bar

Revenir en haut de la page. 24

video-icon

VIDEOS

Image de prévisualisation YouTube Nat « King » COLE et Natalie COLE – Unforgettable

.

Autres Vidéos :

Natalie COLE et Whitney HOUSTON – Say a little prayer

Diana KRALL et Natalie COLE – Route 66

Natalie COLE – Say you love me

Revenir en haut de la page. 24

RS

Révolution Solaire de Natalie COLE

nataliecolers06022012

Pour le 06/02/2012 à 00h00 T.U., à Los Angeles (CA).

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 4 ET DU NOEUD SUD EN MAISON 10:

Actuellement grâce au transit des noeuds dans l’axe Fond de Ciel / Milieu du Ciel de votre thème natal, vous bénéficiez d’un solide appui planétaire vis-à-vis de toutes les affaires immobilières.  L’achat ou la réalisation de biens immobiliers, maisons, terres ou terrains se réalisera au mieux de vos intérêts. Vos climats actuels vous feront découvrir et obtenir la maison ou l’appartement souhaités depuis si longtemps. Par ailleurs si vous souhaitez une légation ou un héritage, surtout issu d’un lien parental et mieux encore, de votre mère, cela interviendra dans le courant de la période actuelle. Faites donc converger vos efforts vers les domaines concernés, même si vous vous êtes heurté jusqu’à présent à des obstacles insurmontables ; ceux-ci s’écarteront car le temps est venu et les fruits sont mûrs, cueillez-les.

Votre période actuelle a pour but majeur de vous ressourcer, d’établir de nouveaux fondements dans votre vie, vers une restructuration. Recherchez donc une nouvelle implantation avec discernement et circonspection car celle-ci deviendra le lieu de production de vos réalisations des prochaines neuf années correspondant à un demi parcours des nœuds. Le soin apporté à ce choix a autant d’importance que celui que votre mère apporta à la préparation de votre naissance (neuf mois). Comme elle, vous êtes maintenant en gestation. Ne tentez donc pas de forcer ni de précipiter une élévation sociale ou professionnelle. Le cycle actuel ne vous le permet pas. Inutile donc de chercher à accélérer votre croissance  ou l’éclat dans une vie extérieure ou professionnelle. Vous gaspilleriez vos efforts inutilement en oeuvrant dans cette dernière direction. Tentez au mieux de maintenir le cap de vos affaires en minimisant les dégâts car vous n’éviterez pas une certaine stagnation, voire un extrême ralentissement. Tout effort d’élévation, toute tentative d’accentuation de réussite ou de renommée – sociale ou professionnelle – vous coûteront plus cher qu’ils ne pourront vous rapporter, tant physiquement que financièrement. Dépensez-vous plutôt dans l’embellissement ou dans la rénovation de votre commerce, de votre entreprise ou de votre maison. Restructurez en prévision de la période suivante qui favorisera le commerce local. Cette période a pour but essentiel de vous pousser à revoir vos bases qu’une élévation ou un essor inconsidéré compromettraient jusqu’à faire s’effondrer l’édifice. Analysez donc les fondements et les structures de vos assises, y compris celles de votre vie familiale. Votre destin place actuellement la priorité sur cette dernière. Accordez plus de temps aux vôtres, en leur réservant une meilleure partie de vous-même et de votre temps. Achetez ou transformez vos installations ou équipements existants, embellissez.

Un changement de résidence pourrait se révéler très bénéfique et renouveler positivement votre vie. Vous constaterez qu’en fin de compte, durant cette période, vous tirerez bien plus de satisfactions de votre vie familiale que de votre vie professionnelle ou sociale plutôt décevante. Vous êtes en gestation. Contentez-vous donc de bien construire votre nid telle une hirondelle à son retour au niveau cycle de printemps. Votre été, c’est pour la période suivante. C’est à dire du 06/02/2013 au 06/02/2015.

Revenir en haut de la page. 24

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 05/02/2012 – André CITROËN 5 février, 2012

Posté par phoenix2savoie dans : 02/2012,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

André CITROËN

Personnalité du 05/02/2012 - André CITROËN dans 02/2012 homepagetemplates On line
articleconnexe dans Personnalités du jour Article connexe : Gustave EIFFEL, Sébastien LOEB,

thmenatal Thème natal

symbolebiographie Biographie

photosimages Photos

video-icon Vidéos

astro1 Révolution Solaire
——————————————————————————————————————————-

André CITROËN

né le 05/02/1878 à 00h30 à Paris – FRANCE

THEME NATAL

andrcitron05021878

Qu’est-ce qu’un Thème Natal ?

Grâce aux coordonnées de naissance (date, heure et lieu), il est possible de calculer votre Thème Natal. Sur cet instantané pris au moment de votre premier cri sont inscrits vos facilités et vos talents, ainsi que les obstacles qui peuvent empêcher ou retarder leur éclosion. Afin de prendre connaissance de ces informations et de trouver, grâce à elles, le chemin de l’épanouissement, il convient de se livrer à un décryptage minutieux.

Revenir en haut de la page. 24

BIOGRAPHIE

André Citroën (André Gustave Citroën *), né le 5 février 1878 à Paris et mort le 3 juillet 1935, est un ingénieur polytechnicien français, pionnier de l’industrie automobile, fondateur de l’empire industriel automobile Citroën en 1919.

Il est l’une des figures les plus importantes de l’industrie automobile. Son œuvre dépasse les frontières françaises tant les méthodes de production et de marketing à grande échelle qu’il introduisit, ont révolutionné le domaine. L’Amérique où s’invente la production moderne de l’automobile est devenue la référence d’André Citroën. Il désire être le Henry Ford européen, appliquant les méthodes du fordisme additionnées à l’exigence et l’innovation technique, et construire une voiture populaire pour mettre l’automobile à la portée du plus grand nombre.

André Citroën ne s’est pas fait connaître comme ingénieur automobile, mais en tant qu’industriel. Sa gestion de l’entreprise et son charisme plus que son « génie de l’invention » lui ont permis de s’entourer de grands noms et de talents de l’époque. Il sait les motiver grâce à un entregent hors pair. Il a également su apporter les techniques développées en Europe, notamment de l’Allemagne, et d’outre-Atlantique. André Citroën n’a pas plus inventé la traction avant qu’il n’a été le premier à avoir commercialisé une voiture dotée de cette technique ; mais la firme met au point un joint homocinétique plus simple et plus fiable que ses prédécesseurs. Les Citroën 7, 11 et 15 « traction avant » restent les premières automobiles à avoir popularisé cette technique, au point d’être devenues dans le langage courant les « Tractions ». Il est également réputé pour son savoir-faire médiatique, à l’image de la formidable campagne orchestrée lors du lancement de la Traction Avant. Le slogan « En avant ! » deviendra le symbole de la firme.

Malgré ces nombreuses qualités, le goût pour la démesure d’André Citroën et l’expansion trop rapide de sa firme mènent la société Citroën à la liquidation judiciaire, puis à sa reprise par Michelin pour éviter la faillite.

Origine et jeunesse

André Citroën naît à Paris le 5 février 1878 à 0 h 30 . Il est le cinquième et dernier enfant de Lévie Citroen, diamantaire juif néerlandais, émigré à Paris en 1873, et de Masza Kleinman, juive polonaise originaire de Varsovie.

Le nom Citroën possède toute une histoire. L’arrière-grand-père d’André, dénommé Roelof, est un marchand d’agrumes en Hollande. En 1810, lorsque Napoléon Ier annexe la Royaume de Hollande, les juifs néerlandais sont soumis au code Napoléon et doivent choisir un nom pour leur identification. Roelof choisit alors de se faire appeler «Limoenman» (homme-citron), surnom que ses clients lui donnaient. Son fils, Barend, ne prend pas la suite des affaires de Roelof et se tourne vers la négoce de joyaux, qui connaît un essor important au XIXe siècle. Suite à ce nouveau statut social, Barend francise progressivement son nom, dans un premier temps en Limoenman-Citron puis en Citroen.

220px-Paris-LOC_cph_3b40741

Vue aérienne de l’exposition universelle de 1889 à l’occasion de laquelle la tour Eiffel fut construite

Les époux Citroen vivent dans un appartement du 9e arrondissement de Paris, au 44, rue Laffitte, puis après la naissance de leurs enfants et l’accès à un certain niveau de vie, dans la rue de Châteaudun3. En 1884, son père se suicide alors qu’il n’a que six ans. Ce dernier se lança dans une spéculation à haut risque sur une mine de diamant en Afrique du Sud, mais les actions se révélèrent sans aucune valeur. La famille n’est pas ruinée mais la banqueroute pèse sur les épaules de Lévie. Dans un état profond de dépression, il se suicide en se jetant par la fenêtre de l’immeuble ; il avait auparavant fait une première tentative de suicide mais avait échoué. Surveillé depuis par ses parents, il réussit néanmoins à déjouer cette surveillance le 16 septembre 1884 à 3 h du matin ; il se brise les cuisses et la colonne vertébrale, et décèdera le matin malgré les soins administrés par le médecin de quartier. André est alors élevé par sa mère qui reprend le négoce de diamants et de perles fines de son époux. La famille Citroen, qui s’installe suite à cette tragédie au 62, rue La Fayette, reçoit une éducation totalement française, de sorte que les enfants se sentent citoyens français à part entière.

André entre au lycée Condorcet, sous le nom Citroën. C’est la première fois qu’un tréma apparaît sur le e. Il se révèle vite brillant élève, particulièrement pour les sciences et les techniques. Âgé de 9 ans, il découvre l’œuvre visionnaire avant-gardiste de Jules Verne qui l’inspirera toute sa vie. La construction de la tour Eiffel pour l’exposition universelle de 1889 l’incite à devenir ingénieur et industriel et à participer aux futurs grands défis industriels du vingtième siècle. Il intègre, en octobre 1898, l’École polytechnique, au 62e rang sur les 201 admis. Son rang de sortie (160e) ne lui permet pas d’envisager une carrière au service de l’État ou d’un grand corps, ce qui néanmoins lui convient.

Engrenages à doubles chevrons en V

220px-Engrenages_-_85.488_-

Engrenages à chevrons en V devenu emblème et logo de Citroën

En 1900, pour les vacances de Pâques, André Citroën part rendre visite à de la famille en Pologne. Pendant qu’il voyage dans les pays, André rencontre son beau-frère dont l’un de ses clients est une petite firme mécanique, qui a mis au point un procédé d’engrenages à double chevrons aux dents taillées en V. À partir de modèles en bois, ces engrenages sont moulés dans des moules en sables et sont utilisés à moindre coût pour des minoteries et dans des usines de filature. André voit dans cette découverte le moyen de lancer sa carrière d’industriel indépendante. En effet, cette nouvelle conception technique permet de transmettre des puissances importantes tout en ayant un fort rapport de réduction de l’arbre de sortie. Citroën propose alors à la firme d’acheter la licence du procédé de fabrication qui était à ce moment détenu par les Russes.

Les engrenages à dentures hélicoïdales contribuent à un contact prolongé des dents pendant l’engrènement et, qualité importante à l’époque, assure un silence de fonctionnement. L’inconvénient est que cela induit des efforts axiaux importants dans les paliers. La double denture en chevrons offrant entre les chevrons un contact dans les deux sens, compense l’effort axial. Cependant, pour obtenir un fonctionnement si intéressant, il est nécessaire que les dents soient parfaitement usinées. La petite firme polonaise ne peut se permettre une telle précision de fabrication, ni même d’ailleurs les grandes entreprise de fabrication en Europe. André Citroën se tourne alors vers l’Amérique, où les constructeurs de machines-outils ont une avance certaine. De retour en France, aidé financièrement par le banquier Bronislaus Goldfeder, il transpose l’idée avec des chevrons en acier. Il met au point, par ailleurs, une fraiseuse équipée d’un outil de coupe profilé capable de traverser le billot d’acier de part en part à un régime tour de 2 000 tr/min, atteignant ainsi la précision d’usinage requise.

C’est le début de l’une des plus grandes aventures industrielles des temps modernes. Avant de pouvoir réellement s’occuper de sa trouvaille et commencer la production du nouveau système, Citroën doit terminer sa dernière année d’étude à l’école Polytechnique ainsi que ses années de service militaire, obligatoire à cette époque. Il passe ainsi deux ans dans le 31e régiment d’artillerie du Mans, avec le grade de sous-lieutenant.

Débuts de sa carrière professionnelle

Automobiles Mors

Une Mors Type N de 1910

Appelé au chevet de la société automobile Mors en difficulté, pourtant célèbre pour avoir battu au début du siècle des records de vitesse, il participe à son redressement entre 1906 et 1914, lui permettant de décupler son chiffre d’affaires. Il est ainsi nommé directeur général administrateur chez le constructeur automobile Mors par les frères Émile et Louis Mors. Il réorganise l’étude des besoins clientèles, la gestion, modernise, crée de nouveaux modèles et double la production de la marque en 10 ans. L’entreprise produit 300 modèles en 1908, pour atteindre 800 unités en 1913.

André Citroën est un découvreur de talents et un organisateur de génie. Il n’est ni inventeur, ni technicien. Il se passionne pour la « fabrication et la distribution à grande échelle ». En 1912, dans le cadre de son travail pour les usines Mors, André Citroën effectue son premier voyage aux États-Unis, voyage qui marquera profondément sa vie et sa carrière. Il visite l’usine Ford d’Henry Ford à Dearborn près de Détroit, dans laquelle est appliqué le taylorisme, devenu fordisme. Il s’agit de la démocratisation de biens de production industrielle fabriqués en grande série à moindre coût de revient. Sa visite lui permet de s’imprégner des méthodes appliquées dans les usines américaines.

La direction des usines Mors permet à Citroën d’acquérir une certaine expérience, notamment dans les domaines humains. En effet, les conditions de travail des ouvriers à cette époque sont rudes, ce qui les amène en 1912 à se mettre en grève, pour l’adoption de la « semaine anglaise » des cinq jours. Citroën sait se montrer ouvert afin d’éviter toutes confrontations, et améliore ainsi les conditions de vie des travailleurs, et de ce fait, leur efficacité également. C’est dans cette entreprise qu’André Citroën va tisser de nombreux réseaux d’experts et de conseillers.

« Citroën, Hinstin et Cie »

En 1912, âgé de 35 ans, il s’associe avec André Boas et Paul Hinstin, qu’il connaît depuis le lycée Condorcet, avec qui, il investit une grande partie de l’héritage de ses parents pour fonder la société « Citroën, Hinstin et Cie », entreprise de fabrication d’engrenages, en particulier ceux à chevrons en V, avec une dizaine d’ouvriers dans le faubourg Saint-Denis du 10e arrondissement de Paris. Il déménage rapidement 31, quai de Grenelle dans le 15e arrondissement de Paris à côté de l’usine des frères Mors, près du quai de Javel et se rebaptise « Société anonyme des engrenages Citroën ». Le logo de cette marque n’est autre qu’un double V renversé. André Citroën fonde sa réputation et sa fortune dans la production de ces engrenages. En effet, l’adoption de moteurs électriques pour l’alimentation des machines dans les industries nécessite des engrenages robustes, capables de réduire les hauts régimes fournis par ces moteurs, ce qui correspond parfaitement aux engrenages de Citroën. André Citroën dépose ainsi de nombreux brevets pour les applications de ses engrenages dans divers domaines comme les transmissions industrielles ou pour les trains arrière des automobiles.

Il est dans un premier temps à la fois ingénieur en chef, directeur de production, directeur commercial, étant donné que ses deux associés ont déjà d’autres engagements. Il devient également Président de la Chambre syndicale de l’automobile. En l’espace de quatre ans, la petite entreprise voit ses ventes multipliées par dix et André Citroën sera sollicité par Škoda, qui veut exploiter son brevet en Europe centrale.

Vie d’un grand industriel

Jeux d’argent

220px-Citro%C3%ABn

André Citroën et sa femme

La vie d’André Citroën devient vite aisée. Il vit avec son frère Bernard, au 21, rue d’Aumale dans le 9e arrondissement de Paris.

Bernard est un musicien amateur, très souvent entouré d’un groupe d’amis « mélomanes, dilettantes et fortunés ». André est donc souvent entouré de la gent féminine et participe régulièrement à des réceptions mondaines. C’est à cette époque, on l’imagine, qu’André Citroën développe son goût pour les jeux d’argent. Paris est à cette époque une ville, où les gens fortunés peuvent s’adonner à tous les plaisirs, notamment ceux de la chair. Citroën développe ainsi un goût particulier pour la vie nocturne et mondaine. L’acquisition d’un certain statut social ainsi qu’une certaine fortune ne calme pas l’envie immodérée de Citroën pour les jeux d’argent. Il devient rapidement un habitué des tables de casino et des champs de courses tel que Longchamp. Perdant ou gagnant des sommes extraordinaires dans les casinos, notamment celui de Deauville, Citroën est réputé pour sa générosité. Il offre sans hésitations une voiture, aussi bien pour le petit personnel comme ses croupiers ou pour des personnes plus aisées.

Vie modeste

Bien que sa vie soit plutôt aisée, la vie de Citroën demeure néanmoins sans excès (excepté pour les jeux). Il n’est pas intéressé par l’accumulation de biens : il ne possède pas, contrairement à bien d’autres industriels, de tableaux célèbres, de yachts ou de grandes demeures. Ses possessions terriennes se limitent à ses usines, et sa résidence est louée. Outre les jeux, André Citroën a une réelle passion pour la musique. Il aime se rendre à l’opéra ou encore organiser des concerts particuliers pour sa famille.

C’est au cours d’une soirée dans un casino du Touquet, à l’automne 1913, qu’André Citroën fait la rencontre de Georgina Bingen, une jeune fille qui passe quelques jours de vacances avec ses parents. Le 26 mai 1914, deux mois avant la déclaration de la Première Guerre mondiale, il l’épouse dans la tradition et le couple aura une famille de quatre enfants : Jacqueline (1915), Bernard II (1917-2002), Maxime (1919-1990) et Solange (1924-1925). André Citroën est souvent pris à tort pour un play-boy, alors qu’il adore ses enfants et sa femme, et aime les emmener en vacances à la mer ou à la montagne.

Première Guerre mondiale

220px-French_75_gun_at_Cape_Helles_1915

Canon et munitions sur le terrain en 1915

Sitôt la guerre déclarée, André est mobilisé en août 1914 en tant que lieutenant puis capitaine au 2e régiment d’artillerie de Metz. Sur la frontière Est où a lieu le conflit, il a l’occasion de constater le manque d’artillerie et de munitions face à l’artillerie allemande. Suite à la mort de son frère Bernard sur le front, André Citroën est décidé, non seulement de faire son devoir, mais également de repousser l’ennemi le plus loin possible. En janvier 1915, il propose au général Louis Baquet, directeur de l’artillerie du Ministère de la Guerre, qui manque cruellement de munitions, d’appliquer le fordisme dans une usine construite en 3 mois, capable de produire 5 000 à 10 000 obus Shrapnel de type 75 par jour. Il fait ériger sur les 15 hectares de terrains vagues et de jardins potagers du quai de Javel, une immense usine ultramoderne et produit avec 13 000 ouvrières, 23 millions d’obus à raison de 10 000 par jour, à des cadences inédites pour l’époque. « Il faut produire vite, bien, économiquement, pour mettre les produits fabriqués à la portée du plus grand nombre possible de consommateurs », dit-il. Le rythme imposé par ses usines est fatigant et de ce fait, André Citroën a pu parfois y être considéré comme un despote. Néanmoins, il est pourtant l’un des premiers industriels soucieux du bien être de ses ouvriers et évite d’imposer des tâches répétitives.

L’entreprise de munitions d’André Citroën est très vite réputée et devient un modèle d’organisation, d’efficacité et de responsabilité sociale. Les grandes personnalités aussi bien civiles que militaires visitent l’usine. Entre 1917 et 1918, le gouvernement le charge également de réorganiser le ravitaillement de l’industrie de l’armement, les services postaux militaires, et la distribution des tickets de ration de pain dans la région parisienne. Lorsque la guerre est terminée, André Citroën décide de reconvertir son usine du quai de Javel en usine de construction d’automobiles.

Les automobiles Citroën

Sitôt la guerre terminée, l’essor de l’automobile est incroyable et les rues sont progressivement envahies de véhicules mues par leur propre énergie. Les français produisent un nombre important d’automobiles, bien plus en 1919 que les allemands ou les américains. Paris est désormais la capitale de l’automobile dans le monde. Par ailleurs, les massacres des chevaux durant la guerre accélèrent la nécessité d’engins de traction efficaces.

Fondation de Citroën en 1919

220px-Citroen1921typeA

Une Citroën Type A de 1921

Lorsque l’Armistice de 1918 est signé, les usines Citroën perdent brutalement toutes leurs commandes de munitions. Néanmoins, Citroën s’est très tôt préparé à cet événement, en réinvestissant ses bénéfices dans une nouvelle entreprise. L’industrie automobile remplacera la production de munitions. André Citroën reconvertit ainsi son usine d’armement en industrie automobile en quatre mois, absorbant le constructeur automobile Mors. Il fonde Citroën avec pour emblème historique son double chevron en V.

Un point capital que comprit Citroën lors de son voyage aux États-Unis est la nécessité de produire une automobile dont la diffusion doit s’étendre au-delà des classes privilégiées. La future Citroën, à l’image de la Ford T, doit être à la fois outil de travail et objet de loisirs. André Citroën annonce ainsi à la presse française, en janvier 1919, son intention de produire une automobile de grande série. Outre le fait que la future automobile doit couter 7 250 francs, soit près de la moitié de la voiture la moins chère du marché à l’époque, cette annonce est remarquable dans l’histoire. En effet, il s’agit de la première campagne de presse massive, qui fit plus de 16 000 demandes de renseignements auprès de l’entreprise Citroën, et ce en deux semaines seulement.

Assisté de son fidèle bras droit Georges-Marie Haardt pour la commercialisation, Citroën fabrique cette même année le premier modèle de la marque : la Citroën Type A pour la conception de laquelle il a recruté l’ingénieur Jules Salomon dès 1916. « La première voiture européenne fabriquée en série » à raison de 30 voitures par jour et 20 000 par an dès 1920. Bien que le succès de Citroën soit sans précédent, le prix de lancement exceptionnellement bas pour l’époque, est au détriment de bénéfices pour rembourser les importants emprunts d’investissements.

En 1926, il conçoit grâce à l’aide de l’ingénieur américain Edward Gowan Budd, la Citroën B14, première voiture « tout acier » qui permet de concevoir les premières carrosseries solides entièrement fermées d’Europe. Une presse emboutit 400 longerons à l’heure, que l’on assemble par soudage avec le reste de la caisse. De 1928 à 1932 suivent les Citroën C4 et Citroën C6. En 1929, Citroën devient le second constructeur d’automobile mondial avec 400 véhicules par jour (le tiers de la production française) au détriment de très graves problèmes de financements accentués par la Grande Dépression de 1929.

Pourtant, l’année 1929 se caractérise par le record de 102 891 automobiles produites, soit près du tiers de la production nationale. Un peu moins de la moitié des automobiles sont exportées. En plus du quai de Javel, les usines Citroën s’installent à Suresnes, Clichy, Saint-Ouen, et Grenelle, où sont employés 32 000 ouvriers.

Des idées nouvelles

Médiatisation

André Citroën se fait rapidement connaître du grand public. Il innove en matière de publicité et de marketing de masse. C’est ainsi qu’il organise, de décembre 1922 à février 1923, la traversée très médiatisée du Sahara en autochenilles démontables Citroën-Kégresse tout-terrain. Et continue ensuite les grandes croisières : Croisière noire en Afrique en 1924, Croisière jaune en Asie en 1931 et Croisière blanche en Alaska en 1934. De nombreuses pages de publicité paraissent dans la presse régionale mais également nationale, et d’autres milliers sont affichées dans les rues.

L’esprit médiatique d’André Citroën est démesuré. Le 4 octobre 1922, lors de l’ouverture du 17e Mondial de l’automobile de Paris, un avion dessine en lettres de fumée blanche le nom de Citroën, au-dessus de l’Arc de Triomphe. Le nom fait ainsi 5 km de long. En 1925, André Citroën fait installer sur la Tour Eiffel une énorme publicité lumineuse pour sa marque, s’étendant en hauteur. Les illuminations par 250 000 ampoules en six couleurs figurent neuf tableaux, le dernier étant le nom Citroën avec un lettrage stylisé version art déco. Elle est installée jusqu’en 1933 bien que la ville ait, depuis 1926, multiplié ses taxes par six. L’histoire retient également l’arrivée de l’aviateur Lindbergh en approche du Bourget, après une longue traversée de l’Atlantique à bord du Spirit of Saint Louis, qui se servit de l’enseigne lumineuse Citroën de la tour Eiffel comme balise pour se repérer. André Citroën profite alors de l’événement, en invitant le héros national à une réception au quai de Javel, faisant une fois de plus, une incroyable publicité pour sa firme.

Citroën développe un véritable talent d’innovation, sachant trouver les moyens pour fidéliser les clients. Les garages sur lesquels l’emblème Citroën trône présentent, outre l’atelier, un hall d’exposition de modèles. Citroën est par ailleurs le premier constructeur hors États-Unis, à proposer un manuel du conducteur avec ses modèles. Un réseau de concessionnaires et de service après-vente doté de stocks de pièces détachées de grande ampleur et des solutions novatrices de crédit très avantageux forgeront également sa notoriété auprès du grand public. Outre un réseau commercial à grande échelle, André Citroën développera des compagnies de taxis et de transports ruraux. Les lois de l’exportation l’amèneront à développer des sociétés en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Suisse, en Italie et au Danemark.

Fabrication

Par ailleurs, le concept de « pièce détachée d’origine garantie » voit le jour, permettant aux clients de pouvoir remplacer une pièce cassée, sans devoir attendre l’intervention d’un artisan. La qualité de fabrication des automobiles Citroën est l’un des points essentiels qui les caractérise à cette époque. Il met ainsi en place des laboratoires de contrôle de qualité, ces derniers prélevant des pièces au hasard dans les usines afin de vérifier leur conformité. De nombreux constructeurs considèrent à l’époque que leur travail est terminé dès lors qu’une voiture sortie des usines est vendue. Citroën est dans une optique totalement différente. Il explique même que « dès qu’une vente est conclue, une autre au moins aussi importante commence. C’est sur la qualité du service après-vente dans lequel le client a déjà investi lors de son achat que se décidera son retour ou non dans les halls d’exposition pour changer de voiture ».

Marketing[

L’inventeur de l’« ancêtre du marketing direct » est bien André Citroën. Il ouvre dans ses usines, un département spécialisé chargé d’accumuler, à l’aide du réseau de concessionnaires, des informations sur les clients, comme leur nom, leur adresse, etc. En 1920, la S.O.V.A.C., première entreprise européenne de crédit à la consommation, est créée. Citroën est également connu pour être un « bon promoteur », démontrant la qualité de ses automobiles en réalisant des tests pouvant s’apparenter aux crash tests.

Par la suite, une lettre est envoyée aux clients qui se sont rendus dans les concessions, les remerciant de leur visite et leur indiquant quel pouvait être le modèle leur correspondant le mieux. Cette lettre est imprimée en caractères d’imprimerie, mais la signature ainsi que la formule de politesse sont manuscrites, procurant ainsi la sensation aux destinataires, qu’il s’agit d’une lettre d’André Citroën, s’adressant personnellement à eux. Plusieurs milliers de lettres sont ainsi distribuées dans toute la France chaque semaine, augmentant spectaculairement les résultats de ventes. En effet, selon les responsables de l’entreprise, 15 % des ventes sont le résultat de cette méthode.

Société « Citroën-Kégresse-Hinstin »

Autochenille

Article détaillé : Adolphe Kégresse.

Le tsar Nicolas II de Russie est à l’origine de l’invention des autochenilles. Grand défenseur et passionné d’automobile, il possède pour l’époque une importante collection d’automobiles, à l’image de sa Rolls-Royce Silver Ghost. Cependant, le rude et long hiver russe laisse peu de routes praticables, si bien que les voitures du tsar ne peuvent rouler que quelques mois par an. En 1905, Nicolas II fait alors appel à un ingénieur, et directeur technique du corps impérial des transports motorisés, Adolphe Kégresse, pour mettre au point un système permettant aux automobiles de se mouvoir sur la neige. Ce dernier imagine dès lors un système de chenillettes, amovibles et légères, qu’il fixe à la place des roues arrière.

Après la chute du tsar suite à la Révolution d’Octobre, Kégresse, qui possède des origines françaises, rentre en France. En 1920, il rencontre André Citroën, qui voit immédiatement le potentiel du système. Citroën l’acquiert et fonde une société indépendante dénommée « Citroën-Kégresse-Hinstin », afin de pouvoir exploiter pleinement l’invention. Une automobile équipée des autochenilles sur une base de Citroën 10HP type B2 est ainsi mise au point. André Citroën a bien compris l’importance stratégique que peut avoir ce système dans les colonies d’Afrique et d’Orient. Il s’agissait maintenant de le prouver aux autres pays en réalisant la traversée du Sahara.

La traversée du Sahara

À l’issue de la Première Guerre mondiale, le projet d’une liaison sûre et rapide entre la France métropolitaine et l’Afrique équatoriale séduit coloniaux et industriels, et trouve un écho très favorable dans les milieux militaires et scientifiques. Une grande idée que l’automobile rend enfin possible. Confiant dans son matériel, André Citroën est quant à lui persuadé que cette liaison peut se faire en 20 jours à peine.

André Citroën comprend les difficultés technologiques que représente un raid en Afrique. Les véhicules ont de grandes difficultés à se mouvoir dans le sable, les roues étant en permanence enlisées, et les écarts de température nuisent au bon fonctionnement du moteur. Bouillants le jour, les liquides gèlent la nuit.

Selon ses propres dires, « La première idée d’un raid transsaharien naquit pendant la guerre 14-18 qui révéla l’importance des ressources des colonies d’Afrique équatoriale pour la France [...]. On réalise alors que ces richesses ne pourraient prendre leur vraie valeur qu’à partir de [...] l’établissement d’un réseau efficace de communication ».

Partis de Touggourt en Algérie, Georges-Marie Haardt, Louis Audoin-Dubreuil et une équipe de 10 personnes dont plusieurs militaires et un géographe, relient Tombouctou au Soudan, en 20 jours, comme l’espérait Citroën. Avec 5 véhicules Citroën à chenilles Kégresse, les membres de la « mission Haardt-Audouin » effectuent la première liaison directe entre l’Algérie et l’Afrique occidentale française. C’est en grande pompe, le 7 janvier 1923 que le premier courrier transsaharien automobile est remis au commandant de la région de Tombouctou, le colonel Mangeot. André Citroën a su ainsi faire de cette expédition, une incroyable publicité pour sa firme. Il réitéra ce concept avec la Croisière jaune en Asie en 1931, la Croisière noire en Afrique en 1924 et la Croisière blanche en Alaska en 1934.

Articles détaillés : Croisière jaune, Croisière noire et Croisière blanche.

Problème d’endettement chronique

La Citroën Traction Avant

André Citroën est davantage un expansionniste qu’un comptable. En effet, la firme Citroën connaît des problèmes financiers depuis sa création. Les bénéfices acquis lors de la production de munitions ne furent pas suffisants pour couvrir les investissements, 90 % des gains ayant été dépensés en taxes. La vente des premières automobiles a certes permis de soulager un temps la situation financière de Citroën, mais l’incessante et rapide croissance de la firme engendre de nombreuses dépenses.

En 1933, André Citroën est invité par son concurrent Louis Renault à visiter une nouvelle usine Renault. Afin de demeurer compétitif avec Renault, il accentue lourdement son surendettement et multiplie les acrobaties de gestion, ce qui lui vaut beaucoup de critiques, pour faire bâtir la plus grande usine ultramoderne d’Europe d’alors en 6 mois à Bruxelles en Belgique, doté d’une « cathédrale de verre et acier » capable de produire 1 000 voitures par jour. En mai 1934, un rapport publié par la Banque de France indique que la société Citroën accuse des pertes de 200 millions de francs. Les banques perdent confiance, arrêtent de le suivre dans son surendettement chronique et confient à Pierre Michelin du groupe MichelinNote 7, la gestion de Citroën avec la mission très difficile de lui éviter la faillite.

En 1933, André Citroën engage l’ingénieur André Lefebvre qui travailla chez Voisin et Renault. En un an, celui-ci va concevoir et préparer la fabrication de la célèbre Traction avant, qui sera présentée aux concessionnaires le 24 mars 1934. Révolutionnaire à plus d’un titre, cette Traction Avant utilise les joints homocinétiques inventés en 1926 par Pierre Fenaille et Jean-Albert Grégoire, sa carrosserie est autoporteuse sans châssis, et son moteur chemisé est de type flottant comme celui des Rosalie. Et par-dessus tout, elle offre une tenue de route qui deviendra légendaire. Mais le succès de ce modèle révolutionnaire, altéré par des débuts techniques difficiles, ne sauve pas le groupe de la faillite.

Faillite, liquidation judiciaire et disparition

En raison de la crise que traverse l’Europe à cette époque, des conflits entre direction et ouvriers surgissent comme partout ailleurs. André Citroën, comme il l’a déjà fait auparavant, intervient personnellement, explique et négocie. En 1933, il est le premier à affronter des discussions tripartites patronat, ouvriers et syndicats. Au conflit de six semaines en 1933 et à la reconstruction complète de l’usine du quai de Javel se sont ajoutées des difficultés financières. André Citroën déploie alors une importante énergie, physique et morale, pour repousser les dates de ses créances, ce qui l’épuise énormément. Malgré les propositions faites par Citroën et la Banque de France, les banques refusent tout compromis. Citroën sollicite alors Pierre-Étienne Flandin, président du Conseil mais ce dernier refuse toute intervention de l’État. Le 21 décembre 1934, Citroën est mise en liquidation judiciaire. Le gouvernement propose au principal créancier Michelin de reprendre la marque et de sauver les 250 000 emplois, de calmer 1 500 créanciers et des milliers de petits porteurs.

En 1935, âgé de 56 ans, André Citroën cède ses actions à Michelin et se retire en janvier, mais demeure le président du conseil d’administration, avant d’être remplacé en juillet par Pierre Michelin. Le 18 février, il est admis à la clinique Georges Bizet. Bien qu’opéré en mai, il décède le 3 juillet de la même année d’un cancer de l’estomac après 15 ans d’activité industrielle au sommet. Enterré le 5 juillet, il repose au cimetière du Montparnasse.

En 1976, Peugeot acquiert 90% du capital Citroën à Michelin et devient jusqu’à ce jour le groupe PSA Peugeot Citroën, société à directoire et conseil de surveillance, propriété de la famille Peugeot.

Hommage

Le quai de Javel, à Paris, est rebaptisé quai André-Citroën et son usine historique transformée en un parc André-Citroën, en sa mémoire.

Liens de parenté

Par sa sœur Fernande, André Citroën est :

Par sa femme Georgina, André Citroën est :

(*) Wikipedia

Revenir en haut de la page. 24

photosimages
PHOTOS

andrcitroen2 andrciton

andrecitroenchevrons andrcitronplaquequai

andrcitroenpubtoureiffe Publicité Citroën sur la Tour Eiffel avec 250 000 ampoules.

andrcitroen1955traction

andrcitroends3

andrcitrondocumentairec

bar

Revenir en haut de la page. 24

video-icon

VIDEOS

André Citroën, un précurseur de génie

 

Exposition “Les automobiles d’André Citroën”


.

Image de prévisualisation YouTube La DS3

 

Revenir en haut de la page. 24

RS

Révolution Solaire de André CITROËN

andrcitronrs05021935

Pour le 05/02/1935 à 20h21 T.U., à Paris.

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 3, ET NOEUD SUD EN MAISON 9

Vous vivez une période propice à tous les types de communication, de mouvement et d’échanges. Orientez-vous donc vers le commerce ou concentrez vos efforts sur l’augmentation d’une clientèle. Actuellement, le destin vous soutiendra dans ce genre d’orientation.

Ceci n’est pas limitatif :

* Etes-vous écrivain … journaliste ?… éditeur ?…. vos écrits recevront un accueil exceptionnel du public, en métropole.

* Etes-vous dans la vente ou la distribution ?…. représentant ?… intermédiaire ?… préparez-vous à assurer la demande croissante de vos produits dans le pays.

* Etes-vous dans les transports ?… routier ?… messager ? …. affréteur ?…. vous serez obligés de refuser des commandes au niveau national.

Attention, dans tous les cas, c’est le marché intérieur qui est favorisé au détriment du marché international. Les faveurs du destin viseront aussi les études, les lectures, l’enseignement, les tâches administratives que vous accomplirez. Vos déplacements, vos transactions et vos échanges porteront des faits exceptionnels. Des contrats intéressants en résulteront. De plus, vous obtiendrez aide et coopération de votre proche entourage, y compris frères ou sœurs, si vous les sollicitez. Discutez vos projets avec ces derniers ; ils vous apporteront des aides et des conseils de valeur. Profitez-en pour étendre vos affaires dans votre ville ou dans votre proche environnement ; vous y trouverez à élargir de manière non habituelle votre sphère d’action et vous pourrez découvrir avec étonnement l’emplacement ou le commerce que vous recherchiez depuis longtemps. C’est aussi la période propice pour déménager, pour multiplier vos points de vente, pour diversifier vos activités. Ne négligez aucune affaire ni aucun contact, dont la signification vous échapperait sur le moment ; des résultats ultérieurs vous prouveront le contraire. En revanche, évitez toute expansion vers l’étranger et n’introduisez pas de produits étrangers dans votre gamme, car les gains que vous souhaiteriez en obtenir se feraient attendre. Visez plutôt le long terme pour cela. Votre réussite actuelle se fera dans votre lieu d’origine. Ne vous égarez donc pas hors frontières, vous y rencontreriez des embarras administratifs et juridiques insurmontables. En même temps, ne sollicitez rien d’une autorité, votre père y compris. Limitez-vous à vos proches, frères, sœurs, oncles ou tantes. Suivant l’esprit de cette période, votre attention doit être attirée tout particulièrement sur ce qui suit : D’une part, le commerce, les contrats ou les échanges en général seront favorisés mais vous perdrez toute protection en ce qui concerne la légalité, les autorités ou la loi en général. Ne vous laissez donc pas emballer par ce potentiel commercial inhabituel pour améliorer votre situation sans retenue, par exemple en contournant les législations en vigueur. Vous seriez découvert et subiriez les rigueurs de la loi des pénalités ou des amendes annuleraient les bénéfices que vous auriez réalisés si vous aviez été raisonnable et intègre. Ceci prend d’autant plus d’importance que la période qui suivra immédiatement celle-ci vous défavorisera au niveau des revenus indûment gagnés. Attention aux pénalités et amendes (fiscales comprises).

Revenir en haut de la page. 24

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 02/02/2012 – Christiane TAUBIRA 2 février, 2012

Posté par phoenix2savoie dans : 02/2012,Personnalités du jour,Politique , ajouter un commentaire

Christiane TAUBIRA

Personnalité du 02/02/2012 - Christiane TAUBIRA dans 02/2012 homepagetemplates On line : 1 2 3

newsg dans Personnalités du jour News

thmenatal dans Politique Thème natal

symbolebiographie Biographie

photosimages Photos

video-icon Vidéos

astro1 Révolution Solaire
——————————————————————————————————————————-

Christiane TAUBIRA

née le 02/02/1952 à 19h00  à Cayenne, (Guyane) – CANADA

THEME NATAL

christianetaubira020219

Qu’est-ce qu’un Thème Natal ?

Grâce aux coordonnées de naissance (date, heure et lieu), il est possible de calculer votre Thème Natal. Sur cet instantané pris au moment de votre premier cri sont inscrits vos facilités et vos talents, ainsi que les obstacles qui peuvent empêcher ou retarder leur éclosion. Afin de prendre connaissance de ces informations et de trouver, grâce à elles, le chemin de l’épanouissement, il convient de se livrer à un décryptage minutieux.

Revenir en haut de la page. 24

BIOGRAPHIE

Christiane Taubira, née le 2 février 1952 à Cayenne (Guyane), est une femme politique française. Candidate PRG à l’élection présidentielle de 2002, elle est députée et présidente de Walwari.

Christiane Taubira est issue d’une famille modeste — sa mère, aide-soignante élevait seule six enfants. Elle est aujourd’hui divorcée et mère de quatre enfants. Diplômée d’économie et d’agro-alimentaire à Paris, elle est professeur de sciences économiques en 1978. Cofondatrice de Caricoop (Confédération caraïbe de la coopération agricole), elle en est la directrice générale de 1982 à 1985. Depuis 1990, elle est membre de l’OCCE (Office de coopération et de commerce extérieur de la Guyane).

Elle crée le parti Walwari (« éventail » en amérindien) en 1993 et en devient la présidente. La même année, elle est élue députée « non inscrite » de Guyane et est réélue en 1997. En 1993, elle vote, dans l’hémicycle, l’investiture du gouvernement Balladur. Elle intègre un petit groupe parlementaire, République et liberté. L’année suivante, elle est quatrième de la liste Énergie radicale menée par Bernard Tapie lors des européennes. En avril 1994, elle est observateur parlementaire aux premières élections multiraciales en Afrique du Sud.

À sa réélection en juin 1997, elle rallie le groupe socialiste, et se voit confier par Lionel Jospin un rapport sur la recherche de l’or en Guyane. Jusqu’en novembre 2001, elle est apparentée PS. Elle rejoint ensuite le groupe RCV (PRG-MDC-Verts-PCR).

En 2002, elle est la candidate du Parti radical de gauche à l’élection présidentielle avec une campagne axée sur l’« égalité des chances ». Elle obtient 2,32 % des voix au premier tour. Selon certains socialistes, cette candidature aurait contribué à l’éparpillement des voix « de gauche » et aurait été une des causes de l’échec de Lionel Jospin à accéder au second tour de l’élection présidentielle. Mais d’après d’autres observateurs, comme Jacques Séguéla, Christiane Taubira avait proposé une alliance à Lionel Jospin, qui n’aurait pas donné suite à cette demande.

Elle est de nouveau élue députée le 16 juin 2002, pour la XIIe législature, dans la 1re circonscription de la Guyane. Elle est apparentée au groupe socialiste. Tout en demeurant membre du parti guyanais Walwari, elle devient, après le Congrès de Toulouse (septembre 2002), première vice-présidente du Parti radical de gauche, poste spécialement créé pour elle et supprimé au congrès de 2004. Elle est en tête de la liste « Europe fraternelle » du PRG aux élections européennes de 2004, dans la circonscription Île-de-France : cette dernière n’obtient que 1,54 %, et aucun élu.

Le 12 juillet 2006, elle se déclare candidate à l’investiture du PRG pour l’élection présidentielle de 2007. Le 22 octobre, le PRG réuni en Congrès renonce à présenter une candidature, préférant un accord avec le Parti socialiste sur les élections présidentielle et législatives. Le 20 janvier 2007, Christiane Taubira rallie l’équipe de Ségolène Royal où elle est nommée « déléguée à l’expression républicaine ». Par la suite, lors de la campagne des législatives de juin 2007, elle déclare avoir été « approchée » par l’entourage de Nicolas Sarkozy « avant la fin de la présidentielle » pour faire partie du gouvernement, mais « avoir alors décliné l’offre ».

Elle est réélue députée le 17 juin 2007 pour la XIIIe législature, dans la 1re circonscription de la Guyane. Elle est apparentée au groupe Socialiste, radical, citoyen et divers gauche.

Christiane Taubira est candidate, à la tête d’une liste divers gauche à l’élection régionale de 2010 en Guyane. Arrivée en tête des quatre listes de gauche en présence mais largement derrière le candidat de la majorité présidentielle, Rodolphe Alexandre, elle conduit une liste d’union de la gauche au second tour. Le 21 mars 2010, elle est battue par la liste du maire de Cayenne, Rodolphe Alexandre, soutenue par l’UMP, qui réalise 56,11 % de suffrages contre 43,89 pour la liste de Christiane Taubira.

Le 14 décembre 2010, elle annonce son soutien à Arnaud Montebourg dans le cadre des primaires du Parti Socialiste pour l’élection présidentielle de 2012.

Travaux et prises de position

Christiane Taubira a donné son nom à la loi française, votée le 10 mai 2001, qui reconnaît comme crimes contre l’humanité la traite négrière transatlantique et l’esclavage qui en a résulté. Des critiques existent sur cette loi, principalement de la part des historiens, qui critiquent le fait qu’elle limite l’esclavage à la traite européenne des Noirs.

Elle est fréquemment considérée par les politiques comme un « électron libre », en raison de ses prises de position personnelles entrant peu dans une logique de parti. Contrairement au PS et au PRG elle s’oppose ainsi en 2004 au vote de la Loi française sur les signes religieux dans les écoles publiques considérant que « Faire œuvre législative plutôt que mission pédagogique, c’est perdre foi en République, alors que sont soigneusement évités les terrains où se nouent les tensions les plus lourdes de sens dans l’affrontement éthique. » En 2005, elle prend position pour le « Non » lors du référendum français sur le traité établissant une Constitution pour l’Europe, contrairement au PRG, dont elle est à l’époque encore vice-présidente.

En avril 2008, elle est chargée par le président de la République Nicolas Sarkozy d’une mission sur les accords de partenariats économiques entre l’Union européenne et les pays ACP. Son rapport remis deux mois plus tard émet de lourdes critiques envers ces dispositifs et formule des préconisations jugées audacieuses mal reçues par l’Élysée, le chef de l’État n’ayant fait aucun commentaire.

Détail des fonctions et des mandats

Mandat local
Mandats parlementaires

Œuvres

(*) Wikipedia

Revenir en haut de la page. 24

photosimages
PHOTOS

christianetaubira christianetaubira5

christianetaubira4

christianetaubira2

christianetaubira3

christianetaubiragarded Christianne Taubira nommée Garde des sceaux du gouvernement Ayrault (Mai 2012)

bar

Revenir en haut de la page. 24

video-icon

VIDEOS

Image de prévisualisation YouTube

Autres vidéos…

.
Christiane Taubira – France Inter Christiane Taubira, députée de Guyane, est l’invitée de Pascale Clark dans Comme on nous parle sur France Inter (09h35 – 11 mai 2010).

.
Christiane Taubira analyse Sarkozy

Revenir en haut de la page. 24

RS

Révolution Solaire de Christiane TAUBIRA

christianetaubirars0202

Pour le 02/02/2012 à 12h30 T.U., à Cayenne, Guyane (France).

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 4 ET DU NOEUD SUD EN MAISON 10:

Actuellement grâce au transit des noeuds dans l’axe Fond de Ciel / Milieu du Ciel de votre thème natal, vous bénéficiez d’un solide appui planétaire vis-à-vis de toutes les affaires immobilières.  L’achat ou la réalisation de biens immobiliers, maisons, terres ou terrains se réalisera au mieux de vos intérêts. Vos climats actuels vous feront découvrir et obtenir la maison ou l’appartement souhaités depuis si longtemps. Par ailleurs si vous souhaitez une légation ou un héritage, surtout issu d’un lien parental et mieux encore, de votre mère, cela interviendra dans le courant de la période actuelle. Faites donc converger vos efforts vers les domaines concernés, même si vous vous êtes heurté jusqu’à présent à des obstacles insurmontables ; ceux-ci s’écarteront car le temps est venu et les fruits sont mûrs, cueillez-les.

Votre période actuelle a pour but majeur de vous ressourcer, d’établir de nouveaux fondements dans votre vie, vers une restructuration. Recherchez donc une nouvelle implantation avec discernement et circonspection car celle-ci deviendra le lieu de production de vos réalisations des prochaines neuf années correspondant à un demi parcours des nœuds. Le soin apporté à ce choix a autant d’importance que celui que votre mère apporta à la préparation de votre naissance (neuf mois). Comme elle, vous êtes maintenant en gestation. Ne tentez donc pas de forcer ni de précipiter une élévation sociale ou professionnelle. Le cycle actuel ne vous le permet pas. Inutile donc de chercher à accélérer votre croissance  ou l’éclat dans une vie extérieure ou professionnelle. Vous gaspilleriez vos efforts inutilement en oeuvrant dans cette dernière direction. Tentez au mieux de maintenir le cap de vos affaires en minimisant les dégâts car vous n’éviterez pas une certaine stagnation, voire un extrême ralentissement. Tout effort d’élévation, toute tentative d’accentuation de réussite ou de renommée – sociale ou professionnelle – vous coûteront plus cher qu’ils ne pourront vous rapporter, tant physiquement que financièrement. Dépensez-vous plutôt dans l’embellissement ou dans la rénovation de votre commerce, de votre entreprise ou de votre maison. Restructurez en prévision de la période suivante qui favorisera le commerce local. Cette période a pour but essentiel de vous pousser à revoir vos bases qu’une élévation ou un essor inconsidéré compromettraient jusqu’à faire s’effondrer l’édifice. Analysez donc les fondements et les structures de vos assises, y compris celles de votre vie familiale. Votre destin place actuellement la priorité sur cette dernière. Accordez plus de temps aux vôtres, en leur réservant une meilleure partie de vous-même et de votre temps. Achetez ou transformez vos installations ou équipements existants, embellissez.

Un changement de résidence pourrait se révéler très bénéfique et renouveler positivement votre vie. Vous constaterez qu’en fin de compte, durant cette période, vous tirerez bien plus de satisfactions de votre vie familiale que de votre vie professionnelle ou sociale plutôt décevante. Vous êtes en gestation. Contentez-vous donc de bien construire votre nid telle une hirondelle à son retour au niveau cycle de printemps. Votre été, c’est pour la période suivante. C’est à dire du 03/04/2012 au 01/02/2014.

Revenir en haut de la page. 24

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Lili Croix |
jardin13 |
Ecole de danses Flamenco et... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SAVOIE PAINT
| Le scrap de Gigi27.
| AICA DE NAILLOUX