navigation

Personnalité du 30/06/2011 – Patrick DILS 30 juin, 2011

Posté par phoenix2savoie dans : 06/2011,Faits divers,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

————————————— PERSONNALITE DU JOUR ———————————–

Personnalité du 30/06/2011 - Patrick DILS dans 06/2011 patrickdils5 patrickdils dans Faits divers

patrickdils9 dans Personnalités du jour

patrickdils6

patrickdils7

patrickdilsetgarou

patrickdils8

bar

Patrick Dils

homepagetemplates on line

newsg Actualités : 1 2
articleconnexe Article connexe :
flashclips Vidéos

astro1 Révolution Solaire
——————————————————————————————————————————-

Patrick Dils

né le 30/06/1965 à 02h45 à Longeville-les-Metz (57) – FRANCE

dilspatrick30061970

Patrick Dils est né le 30 juin 1970.

À 16 ans, le 30 avril 1987, il a été inculpé d’homicides volontaires sur deux garçons à Montigny-lès-Metz, en Moselle. Le 27 janvier 1989, il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour meurtre. Le 24 avril 2002, son innocence est reconnue ; il aura passé quinze ans en prison, victime d’une erreur judiciaire pour laquelle l’État français lui a versé un million d’euros. C’est une des plus graves erreurs judiciaires connues jamais survenues en France, la première concernant un mineur condamné pour meurtre à la prison à perpétuité.

Sa condamnation

Les faits

Le 28 septembre 1986, deux enfants, Cyril Beining, né en 1978, et Alexandre Beckrich, sont retrouvés morts le long d’une voie de garage de la SNCF à Montigny-lès-Metz. Patrick Dils, alors apprenti cuisinier et âgé de 16 ans, est interrogé car il habitait la même rue qu’eux puis est relâché.

Les circonstances

À l’époque, c’est un jeune homme de 16 ans un peu fragile et immature.

Le 28 avril 1987, il est interpellé à la sortie de son travail dans un restaurant de Montigny-lès-Metz où il est en apprentissage. Après trente-six heures de garde à vue et d’interrogatoires sur plusieurs jours, il finit par avouer avoir commis ce meurtre et déclare qu’il ne sait pas pourquoi il a tué ces enfants.

Le 30 avril 1987, il est inculpé d’homicides volontaires et écroué à la maison d’arrêt de Metz-Queuleu. Il se rétractera bien vite auprès de son avocat, mais la juge d’instruction n’en décidera pas moins une reconstitution pour le 7 mai, au cours de laquelle il admet toujours le crime. Selon ses parents, il n’aurait pas réalisé en quoi consistait cet acte de procédure pourtant capital. Mais, le 30 mai 1987, il écrit à son avocat pour se rétracter.

Selon l’émission « Faites entrer l’accusé » sur France 2 en mai 2007, le premier procès se serait déroulé dans des conditions difficiles pour la défense : Patrick Dils s’exprime peu, complètement abasourdi, effrayé et intimidé par la Cour d’Assises. Il est de plus victime d’une rage de dents et ne prononce qu’une dizaine de mots.

Le 27 janvier 1989, il est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité par la Cour d’assises des mineurs de la Moselle. Le fait qu’il soit mineur n’aura pas été pris en compte, or l’excuse de minorité, question posée systématiquement aux jurés, aurait permis de diviser la durée de la peine par deux (loi actuelle ; à l’époque, l’excuse de la minorité aurait réduit la peine à un maximum de 25 ans). Pour la première fois depuis avril 1987, ses parents sont autorisés à le voir cinq minutes dans un corridor bouclé par les gendarmes. Les parents des victimes disent qu’ils auraient souhaité pour Patrick Dils la peine de mort (récemment abolie en France par le président Mitterrand, en 1981 et pour les mineurs en 1980)1.

Interviewé alors qu’il a été innocenté, Patrick Dils dit qu’il était jeune à l’époque, et trop effrayé pour parler. Il est aussi ému parce qu’il revoit pour la première fois ses parents, après deux ans de prison sans parloir. Maintenant, Patrick Dils s’exprime beaucoup plus sur l’affaire. Il a même écrit un livre.

Une erreur judiciaire

L’enquête

Sept mois s’écoulent entre le meurtre et l’arrestation de Patrick Dils. Selon ses parents, l’inspecteur Bernard Varlet de la Police judiciaire de Metz chargé de l’enquête se montre très agressif et s’acharne contre le jeune Patrick alors qu’il avait déjà obtenu des aveux (répétés par 2 fois) d’un certain Monsieur L. qui travaillait à 100 mètres de l’endroit du meurtre (émission sur NT1). Le chef de l’enquête Bernard Varlet l’a de lui même disculpé alors qu’il avait décrit de manière exacte l’habillement des enfants. Il leur semblait qu’il avait absolument besoin d’un coupable et la juge d’instruction de l’époque, Mlle Mireille Maubert, montre le même type de comportement. Lors d’une visite à cette juge, quand ils lui demandent un permis de visite, elle leur aurait répondu  : « Vous ne le verrez jamais, point final, sortez de mon bureau. »1 De fait, elle refusera pendant seize mois d’accorder un permis de visite aux deux parents.

Essais infructueux de demande en révision

Le 26 juillet 1990, ses avocats déposent une première demande en révision auprès de la Cour de cassation mais elle est rejetée faute d’élément nouveau.

Le 6 mai 1994, Patrick Dils demande la grâce présidentielle à François Mitterrand, qu’il n’obtient pas. Ce dernier écrit à la famille des victimes, les assurant qu’il n’accorderait jamais sa grâce à un meurtrier d’enfants.

De nouveaux faits

Le 24 octobre 1997 l’adjudant-chef de gendarmerie Jean-François Abgrall, de la section de recherches de la gendarmerie de Rennes, spécialiste des dossiers dans lesquels le tueur en série Francis Heaulme est condamné, mis en examen ou suspect, transmet à la justice un document dans lequel il rend compte d’un entretien qu’il a eu en 1992 à la maison d’arrêt de Brest avec ce dernier, condamné pour trois homicides et mis en examen pour six autres. Dans ce procès-verbal, le gendarme écrit  : « Francis Heaulme nous a tenu les propos suivants, disant avoir effectué une promenade à vélo le long d’une voie de chemin de fer dans l’est de la France, avoir reçu des pierres jetées par deux enfants, être parti, puis repassé sur les lieux quelques minutes plus tard, où il aurait vu les corps de deux enfants près de wagons non loin de poubelles et d’un pont, avoir vu sur les lieux des pompiers et des policiers. »

Le gendarme procède aussitôt à des recherches sur les doubles crimes d’enfants non élucidés. Mais il ne trouve rien, car à cette époque (1992), Patrick Dils était déjà condamné et le double crime était donc supprimé des bases de données.

En 1998, les parents de Patrick Dils, qui croient toujours à l’innocence de leur fils, demandent à deux avocats parisiens, Maîtres Jean-Marc Florand et Karim Achoui, de réétudier le dossier. S’intéressant à Francis Heaulme, ils envoient un courrier à la gendarmerie de Rennes, Le gendarme Abgrall décide alors de rédiger son procès-verbal de renseignement judiciaire, et le 27 mars 1998, Maître Jean-Marc Florand dépose une nouvelle requête en révision après avoir appris que le tueur en série Francis Heaulme était à proximité du lieu du crime à l’époque où il a eu lieu.

Le magistrat délégué par la Cour de Cassation, Jean Favard, avait débuté ses investigations à partir d’un procès-verbal de renseignement judiciaire. Rendant visite à Francis Heaulme, il obtient de nouvelles précisions sur son emploi du temps le 29 septembre 1986, jour du double meurtre. Ce dernier reconnaît avoir été sur place ce jour-là, à l’heure et à l’endroit précis des crimes, avoir vu les enfants, avoir reçu sur la tête des pierres jetées par les deux enfants, mais nie être l’auteur du double meurtre. Sa présence constitue néanmoins un « fait nouveau de nature à faire naître un doute sur la culpabilité du condamné ». Le conseiller rapporteur de la commission de révision publie deux rapports en date du 30 juin 1998 et du 16 juillet 1998.

Le 21 juin 1999, la commission de révision des condamnations pénales, présidée par Henri Le Gall, constate que les éléments apportés étaient totalement inconnus du dossier de la Cour d’assises des mineurs en 1989 et qu’ils ne pouvaient que faire douter de sa culpabilité. Il accepte de soumettre le dossier de Patrick Dils à la chambre criminelle de la Cour de cassation siégeant en Cour de révision. Elle en déduit qu’il faut ordonner de nouvelles investigations et procéder à de nouvelles auditions des témoins déjà entendus en 1986 et 1989, mais en les confrontant aux déclarations de Francis Heaulme.

Pendant ce temps, Patrick Dils qui a déjà purgé onze ans et demi, reste toujours détenu. Mais son avocat estime alors que la Cour de révision peut ordonner à tout moment que l’exécution de la peine soit suspendue.

Le 26 juin 2006, le tueur en série Francis Heaulme est mis en examen pour « homicides volontaires » dans l’enquête sur le meurtre des deux enfants de Montigny-lès-Metz. Un non-lieu en faveur de Francis Heaulme est annoncé en avril 2007, l’ADN retrouvé sur le pantalon saisi au domicile de Francis Heaulme ne correspondant pas à celui trouvé sur les deux victimes de Montigny-lès-Metz2.

Son acquittement

Le 21 avril 2001, la Cour de révision annule la condamnation à la réclusion criminelle à perpétuité de Patrick Dils mais refuse de le remettre en liberté en attendant un nouveau jugement. Le 20 juin 2001 s’ouvre un nouveau procès, devant la cour d’assises des mineurs de la Marne. Patrick Dils est alors âgé de trente et un ans. Francis Heaulme comparaît comme simple témoin. Il refuse d’endosser la responsabilité du double meurtre, malgré les soupçons qui pèsent contre lui. Lui et Patrick Dils se regardent longuement ; Heaulme souhaite même bonne chance à Patrick Dils avant de sortir. La cour, le 29 juin 2001, le condamne à vingt-cinq ans de réclusion criminelle, à la surprise générale. Les journalistes avaient déjà préparé leurs articles, annonçant son acquittement, à partir du moment où l’avocat général avait fait part de son intime conviction : selon lui, Patrick Dils ne pouvait pas être le coupable. Il n’aurait pas eu le temps de commettre ce crime. Condamné à nouveau, Patrick Dils a dix jours pour faire appel. Il le fait, comme le lui permettent désormais les nouvelles lois en vigueur, votées peu avant.

Le 8 avril 2002, s’ouvre le troisième procès devant la cour d’assises des mineurs du Rhône. La loi permet désormais au procès de se tenir en public. La foule se presse au tribunal. En majorité, l’opinion publique est favorable à Patrick Dils, qui apparaît avec un look nouveau, sans lunettes fumées, recoiffé, détendu. Francis Heaulme est à nouveau entendu, avec des témoignages à charge pesant contre lui. Pour la première fois, Patrick Dils parle des tourments endurés en prison : il a été battu, bafoué, violé même. Il revient sur ses aveux, très circonstanciés, qui ont été l’une des seules preuves de la culpabilité de Dils. On ignore encore exactement pourquoi Dils s’est d’abord accusé lui-même, au début de l’affaire. Des preuves sont produites par la gendarmerie, démontrant que Patrick Dils n’a pas eu le temps de commettre ce crime : les enfants sont morts vers 17h, alors que Patrick Dils n’est rentré chez lui que vers 18h45. Le 23 avril 2002, l’avocat général ne réclame ni peine ni condamnation à son encontre ; le jury délibère en quelques heures et Patrick Dils est acquitté le 24 avril 2002. Il sort de prison le soir même à 22 h 10. Des gardes du corps entourent la famille Dils, empêchant les journalistes de les approcher. Finalement, Patrick Dils peut s’exprimer devant les médias, faisant part de son bonheur de retrouver la liberté, enfin. De leur côté, les proches des victimes sont déçus, persuadés qu’on libère un meurtrier.

Divers

La requête en révision

La requête en révision pour élément nouveau a été déposée par l’avocat Jean-Marc Florand devant la commission de révision des condamnations pénales de la Cour de cassation, afin de remettre en cause l’arrêt de la Cour d’assises, devenu définitif.

Cette possibilité doit se rattacher à l’un ou l’autre des quatre alinéas visés par l’article 622 du Code de procédure pénale  : « La révision d’une décision pénale définitive peut être demandée au bénéfice de toute personne reconnue coupable d’un crime ou d’un délit lorsque… »

L’alinéa 4 auquel la présente requête fait référence dispose : « Après une condamnation vient à se produire ou à se révéler un fait nouveau ou un élément inconnu de la juridiction au jour du procès, de nature à faire naître un doute sur la culpabilité du condamné. »

Dans l’affaire de Patrick Dils, l’élément nouveau est la présence de Francis Heaulme, un des tueurs en série français, à Montigny-lès-Metz, sur les lieux du double meurtre, au jour et à l’heure où ces derniers ont été commis. Cette présence est prouvée par deux procès-verbaux  : celui établi par le gendarme Abgrall et celui du rapporteur de la commission de révision qui confirme et complète le premier. À ce jour, malgré les forts soupçons pesant contre lui, Francis Heaulme n’a pas été inculpé dans cette affaire. Une zone d’ombre pèse encore sur ce terrible double meurtre. Fait douloureux pour les familles des petites victimes, en décembre 2007 la Justice reconnait que l’hypothèse de la culpabilité de F. Heaulme ne tient pas, nourrissant de nouveau le doute sur cette affaire.

Selon certains spécialistes du meurtrier Francis Heaulme, celui-ci aurait toujours refusé de reconnaître le crime pour lequel il est suspecté de peur de voir s’éloigner de lui sa sœur, dernière personne de son entourage continuant à entretenir des relations avec lui3.

L’indemnisation

Bien qu’il soit difficile d’indemniser, la réprobation, l’atteinte à l’honneur, la privation de liberté, l’arrêt brutal de sa scolarité, l’arrachement à l’affection de sa famille et les violences subies en prison ; l’avocat Jean-Marc Florand chiffra à plus de 10 millions de francs le préjudice de Patrick Dils.

Après avoir reçu finalement un million d’euros au titre de l’indemnisation de l’État destiné à atténuer son préjudice, Patrick Dils devait déclarer : « J’aurais préféré ne pas toucher un centime et ne pas avoir vécu toutes ces galères. Ce n’est pas un pactole comme on en décroche au Loto. Ce que j’ai vécu ne se chiffre pas »4

Chanson

Pour dénoncer l’injustice qu’a subie Patrick Dils, le chanteur Garou lui dédie son nouvel opus qui s’intitule : « L’injustice ». Patrick Dils fait une apparition dans le clip.

Remarque : la chanson « L’injustice » écrite quelques années plus tôt par Pascal Obispo découle d’expériences personnelles d’Obispo et n’a rien à voir avec Patrick Dils. Mais l’interprète de cette chanson, le chanteur canadien Garou, a été approché par M. Dils pendant les concerts des « Enfoirés » et effectivement, quelques mois plus tard invita M. Dils à figurer dans le clip de cette chanson.

Patrick Dils a également enregistré une chanson évoquant son histoire  : « Le condamné à tort », texte écrit par Cédric Goueytes à la suite de la lecture du livre de Patrick Dils « Je voulais juste rentrer chez moi« . La musique est signée Cédric Lemire.

Le rappeur marseillais Soprano, du groupe Psy 4 De La Rime interprète une chanson sur la Police dont le titre est « Justicier ». À l’entame de son couplet, on peut l’entendre chanter : « Quand je pense à Omar Raddad et Patrick Dils, je me dis que la Justice est une balance qui trouve rarement son équilibre ».

Le rappeur Kery James a aussi fait une allusion à Patrick Dils dans sa chanson Paro sur l’album « Réel » et dans sa chanson Hardcore 2005 sur l’album « Ma vérité »

Bibliographie

(*) Wikipedia

 

flashclips

VIDEOS

 

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube  Que pensent les membres de l’association France-Justice (Patrick Dils , André Kaas , Gilles Blanc , Denis Seznec , Maître Gilbert Collard ) des réformes concernanty la justice , après l’affaire d’Outreau …

Revenir en haut de la page.

 

RS

Révolution Solaire de Patrick DILS

dilspatrickrs30062011

Pour le 30/06/2011 à 23h16 à Longeville-les-Mets.

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 6 ET DU NOEUD SUD EN MAISON 12:

L’entrée du nœud nord dans votre maison VI va rendre plus faciles toutes vos tâches et besognes habituelles : les obstacles se lèveront, les fardeaux s’allégeront, les oppositions tomberont. Remettez donc sur l’enclume ce travail que des difficultés vous avaient empêché d’achever. Vous allez maintenant les résoudre avec une facilité inhabituelle. Surtout, ne vous dérobez pas à vos tâches car c’est leurs accomplissements qui produiront vos succès de la période qui suivra immédiatement celle-ci. Actuellement, une confiance inébranlable en vos réalisations est le gage absolu de votre réussite ultérieure même si des échecs antérieurs ont pu vous convaincre du contraire. Toute dérobade, par facilité, vous porterait à d’amers regrets plus tard. Ne laissez donc pas passer cette chance. Vous constaterez par ailleurs que vos subalternes ou collègues vous assisteront beaucoup plus spontanément si vous faites appel à eux. Vous aurez un sens plus aigu du détail et ceci vous sera profitable car vous gagnerez à être méthodique dans toutes vos activités et à les achever scrupuleusement. Vos facultés de discernement se trouveront magnifiées. Vous ne rencontrerez plus ces obstacles insurmontables antérieurs. Au contraire, vous constaterez avec étonnement qu’une tonne ne pèse plus que le poids d’une plume. En médecine, c’est maintenant que vous ferez les meilleurs diagnostics et que vous obtiendrez les résultats les plus étonnants vis-à-vis de vos patients. Les guérisons se multiplieront étrangement. Ces réussites valent pour tous ceux dont l’occupation est le médical, le paramédical ou l’assistance sociale, mais plus en cabinet qu’en hôpital. A titre plus personnel, si vous êtes malade, votre santé se rétablira beaucoup plus facilement si vous acceptez ces soins qui purent être inefficaces en d’autres périodes. C’est maintenant que vous trouverez le médecin, la médecine ou la cure que vous cherchiez en vain jusqu’à présent. Choisissez donc cette période pour partir en cure thermale, par exemple. Par ailleurs, si vous le souhaitez, vous trouverez maintenant les personnes pour vous aider que vous aviez recherchées en vain jusqu’à présent. N’hésitez pas à les recruter car ces aides vous seront profitables. Si vous gérez une affaire, c’est le moment de revoir la gestion de votre personnel et de lui accorder les avantages et la considération qu’il mérite. N’hésitez pas à faire preuve de magnanimité et de largesse à son égard ; vous serez largement compensé à terme.

En gestion d’entreprise, c’est, en effet, la qualité de votre personnel et la considération que vous lui apportez qui sera l’atout majeur de votre réussite. Concentrez donc vos efforts vers la direction du personnel et veillez au moindre détail, car, à présent, votre entreprise ne fructifiera qu’au travers des hommes et des femmes qui la  composent. Accordez donc à ceux-ci les motivations auxquelles ils aspirent. En résumé, dépassez les tendances à vous lamenter ou à abandonner, agissez à partir d’une confiance absolue en vos possibilités, faites appel à toutes les aides possibles pour vous seconder. Toutes les assistances vous seront accordées avec facilité, aussi bien de la part de vos collègues que de celle de vos inférieurs ou des sous-traitants. De plus, chacun d’eux vous apportera la compétence qui garantira votre succès ultérieur.

Revenir en haut de la page.

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 29/06/2011 – Antoine de SAINT EXUPERY 29 juin, 2011

Posté par phoenix2savoie dans : 06/2011,Litérature,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

————————————— PERSONNALITE DU JOUR ———————————–

Personnalité du 29/06/2011 - Antoine de SAINT EXUPERY dans 06/2011 saintexupery

antoinedesaintexupery dans Litérature

antoinedestexupery3 dans Personnalités du jour

antoinedesaintexuperybi

antoinedesaintexuperyti

antoinedesaintexuperyti

bar

Antoine de Saint-Exupéry

homepagetemplates on line 1 2

newsg Actualités : 1 2 3
flashclips Vidéos

astro1 Révolution Solaire
——————————————————————————————————————————-

Antoine de Saint-Exupéry

né le 29/06/1900 à 09h15 à Lyon (69) – FRANCE

antoinedesaintexupry290

Antoine Marie Jean-Baptiste Roger de Saint-Exupéry1, né le 29 juin 1900 à Lyon et disparu en vol le 31 juillet 1944, Mort pour la France, est un écrivain, poète et aviateur français.

Né dans une famille issue de la noblesse française2, Antoine de Saint-Exupéry passe une enfance heureuse malgré la mort prématurée de son père. Élève peu brillant, il obtient cependant son baccalauréat en 1917 et, après son échec à l’École navale, il s’oriente vers les beaux-arts et l’architecture. Devenu pilote lors de son service militaire, en 1921, il est engagé en 1926 par la compagnie Latécoère (future Aéropostale) et transporte le courrier de Toulouse au Sénégal avant de rejoindre l’Amérique du sud en 1929. Parallèlement il publie, en s’inspirant de ses expériences d’aviateur, ses premiers romans : Courrier Sud en 1929 et surtout Vol de Nuit en 1931, qui rencontre un grand succès.

À partir de 1932, son employeur entre dans une période difficile. Aussi Saint-Exupéry se consacre-t-il à l’écriture et au journalisme. Il entreprend de grands reportages au Vietnam en 1934, à Moscou en 1935, en Espagne en 1936, qui nourriront sa réflexion sur les valeurs humanistes qu’il développe dans Terre des hommes, publié en 1939.

En 1939, il est mobilisé dans l’armée de l’air et est affecté dans une escadrille de reconnaissance aérienne. À l’armistice, il quitte la France pour New York avec pour objectif de faire entrer les Américains dans la guerre et devient l’une des voix de la Résistance. Rêvant d’action, il rejoint enfin, au printemps 1944, en Sardaigne puis en Corse, une unité chargée de reconnaissances photographiques en vue du débarquement en Provence. Il disparaît lors de sa mission du 31 juillet 1944. Son avion n’a été retrouvé qu’en 2004.

Le Petit Prince, écrit à New York pendant la guerre, est publié avec ses propres aquarelles en 1943 à New York et en 1945 en France. Ce conte plein de charme et d’humanité devient très vite un immense succès mondial.

Jeunesse et formation

Fils du vicomte Jean de Saint-Exupéry, inspecteur d’assurances, et de Marie Boyer de Fonscolombe, Saint-Exupéry naît en 1900 à Lyon dans une famille issue de la noblesse française. Il partage une enfance heureuse entre cinq frères et sœurs. Mais en 1904, son père meurt accidentellement écrasé par un train, laissant Marie de Saint-Exupéry éduquer seule ses cinq enfants : Marie-Madeleine, dite « Biche », Simone, dite « Monot », Antoine, dit « Tonio », François et Gabrielle, dite « Didi ».

La mère d’Antoine vit plus ou moins bien ce veuvage prématuré, mais son naturel optimiste lui permet de faire face à ses obligations. D’une sensibilité à fleur de peau, elle tisse avec Antoine des liens privilégiés et lui offre une excellente éducation, chose difficile à l’époque pour une femme seule. Elle transmet à son fils adoré des valeurs qu’il conservera toute sa vie : honnêteté, respect d’autrui, pas d’exclusivité sociale. Femme exceptionnelle, elle consacre sa vie à ses enfants, avec un humanisme que Saint-Exupéry cultivera tout au long de ses voyages.

Jusqu’à l’âge de dix ans, il passe son enfance entre le château de la Môle dans le Var, propriété de sa grand-mère maternelle, et le château de Saint-Maurice-de-Rémens dans l’Ain, propriété de l’une de ses tantes. À la fin de l’été 1909, sa famille s’installe au Mans, région d’origine de son père. Antoine entre au collège Notre-Dame de Sainte-Croix le 7 octobre 1909.

En 1912, il passe les grandes vacances à Saint-Maurice-de-Rémens. Il est fasciné par le nouvel aérodrome d’Ambérieu-en-Bugey, situé à quelques kilomètres à l’est. Il s’y rend à vélo et y reste des heures à interroger les mécaniciens sur le fonctionnement des avions. Un jour, il s’adresse au pilote Gabriel Salvez en prétendant que sa mère l’a autorisé à effectuer un baptême de l’air. Il fait donc son baptême sur un Bertaud-Wroblewski, avion fabriqué à Villeurbanne par l’industriel lyonnais Berthaud sur des plans de Pierre et Gabriel Wroblewski. C’est le jeune Gabriel Wroblewski lui-même qui aurait piloté l’avion. Il écrit un poème témoignant de sa nouvelle passion pour les avions :

Les ailes frémissaient sous le souffle du soir
Le moteur de son chant berçait l’âme endormie
Le soleil nous frôlait de sa couleur pâle.

Saint-Exupéry passe ainsi presque toute son enfance dans le château familial, entouré de ses frères et sœurs. Il se souviendra de cette période comme celle du paradis perdu : « les plus beaux moments de sa vie », dira-t-il plus tard. En revanche, il ne se plaît pas beaucoup au collège Sainte-Croix du Mans où il est pensionnaire. Ses camarades, qui le surnomment Tatane, collaborent toutefois au journal de classe créé à son initiative, qui sera ensuite interdit par les Pères.

Alors que la Première Guerre mondiale éclate, Marie de Saint-Exupéry est nommée infirmière-chef de l’hôpital militaire d’Ambérieu-en-Bugey dans l’Ain. Grâce à son travail, elle peut faire venir ses enfants près d’elle. Ses deux fils, Antoine et François, intègrent en tant qu’internes le renommé collège jésuite de Notre-Dame de Mongré, à Villefranche-sur-Saône. Le jeune Antoine peut donc enfin se consacrer à l’écriture, avec brio, puisque, même si ses études sont médiocres par ailleurs, il remporte le prix de narration du lycée pour l’une de ses rédactions3.

À la rentrée scolaire de 1915, Marie de Saint-Exupéry, toujours en poste à Ambérieu-en-Bugey, estime que ses fils ne se plaisent pas vraiment chez les frères jésuites de Mongré. Soucieuse de protéger ses enfants et de leur donner une éducation qui leur permette de développer leurs dons, elle préfère les inscrire chez les frères marianistes de la Villa Saint-Jean à Fribourg, en Suisse. En rapport étroit avec le collège Stanislas de Paris, ce collège a développé une méthode d’éducation moderne qui leur permet d’exercer leur créativité. Antoine y retrouve Louis de Bonnevie, dont la famille est voisine et amie de la sienne à Lyon. Il noue avec lui ainsi qu’avec Marc Sabran et Charles Sallès une amitié profonde et durable4.

En 1917, il obtient son baccalauréat malgré des résultats scolaires peu brillants. L’élève Saint-Exupéry est davantage à l’aise dans les matières scientifiques que littéraires. Au cours de l’été, souffrant de rhumatismes articulaires3, François, le frère cadet d’Antoine, le compagnon de jeux et le confident, meurt d’une péricardite. Attristé par la mort de son frère, il semblerait que cet évènement marque le passage de Saint-Exupéry du stade d’adolescent à celui d’adulte.

La guerre aussi l’inspire. Il réalise des caricatures de soldats prussiens et de leurs casques à pointe, de l’empereur et du Kronprinz. Il écrit aussi quelques poèmes :

Parfois confusément sous un rayon lunaire,
Un soldat se détache incliné sur l’eau claire ;
Il rêve à son amour, il rêve à ses vingt ans !

Printemps de guerre

En 1919, il échoue au concours de l’École navale (ses résultats dans les branches scientifiques sont très bons, mais ceux des branches littéraires insuffisants) et s’inscrit en tant qu’auditeur libre dans la section architecture à l’École nationale supérieure des beaux-arts. Sa mère l’aide comme elle peut, malgré ses soucis d’argent[réf. nécessaire]. Antoine bénéficie alors de l’hospitalité de sa cousine Yvonne de Lestrange et accepte également plusieurs petits emplois : avec son ami Henry de Ségogne, il sera notamment figurant durant plusieurs semaines dans Quo Vadis, un opéra de Jean Noguès. En 1918, il avait fait la connaissance de Louise de Vilmorin, qui lui inspire des poèmes romantiques.

Je me souviens de toi comme d’un foyer clair
Près de qui j’ai vécu des heures, sans rien dire
Pareil aux vieux chasseurs fatigués du grand air
Qui tisonnent tandis que leur chien blanc respire.

À mon amie

Cependant, durant cette période, son intense activité poétique lui inspire des poèmes plutôt mélancoliques, des sonnets et des suites de quatrains (Veillée, 1921) montrant qu’il vit une période difficile, car il se retrouve sans projet de vie et sans perspective d’avenir. Certains de ses poèmes sont calligraphiés et enluminés de dessins à l’encre de Chine. Il offre deux de ses cahiers de poésie à son ami Jean Doat.

Dans l’aviation

220px-Saint-Exup%C3%A9ry-Maison_Strasbourg

Immeuble de Strasbourg où Antoine de Saint-Exupéry vécut en 1921

220px-Tarfaya_Saint-Exupery

Monument commémoratif à Tarfaya, escale de l’Aéropostale

En avril 1921, il est affecté pour son service militaire en tant que mécanicien au 2e régiment d’aviation de Strasbourg. Il prend des cours de pilotage à ses frais5, mais fin juillet, seul aux commandes de son avion-école, il se pose de justesse alors que l’appareil est en flammes. Ce grave incident permet de révéler son sang-froid et sa maîtrise. Néanmoins, il laisse le souvenir d’un aviateur parfois distrait, oubliant tantôt de rentrer son train d’atterrissage, tantôt de brancher ses instruments de bord, se perdant dans l’immensité du ciel6. Le surnom de « Pique la Lune » lui est ainsi resté, non seulement en raison de son nez en trompette mais aussi d’une tendance certaine à se replier dans son monde intérieur6. En avril 1922, dans le cadre de sa formation dans les EOR, il suit des cours d’entraînement à Avord, qu’il quitte pour la région parisienne avec le grade de sous-lieutenant. Début août, il est affecté au 37e régiment d’aviation à Casablanca, où il obtient son brevet civil. Pendant ses loisirs, il réalise des croquis de ses copains de chambrée au crayon mine de charbon et à l’encre turquoise. Ses dessins sont regroupés dans son cahier Les Copains.

En janvier 1922, il est à Istres comme élève officier de réserve. Il est reçu pilote militaire et promu caporal. En octobre, sous-lieutenant de réserve, il choisit son affectation au 34e régiment d’aviation, au Bourget. Au printemps 1923, il a son premier accident d’avion au Bourget : fracture du crâne. Après ce grave accident, il est démobilisé. Pourtant, il envisage toujours d’entrer dans l’armée de l’air, comme l’y encourage le général Barès. Mais la famille de Louise de Vilmorin, sa fiancée, s’y oppose. Commence pour lui une longue période d’ennui : il se retrouve dans un bureau comme contrôleur de fabrication au Comptoir de Tuilerie, une filiale de la Société générale d’Entreprise. En septembre, c’est la rupture des fiançailles avec Louise.

En 1924, Saint-Exupéry travaille dans l’Allier et la Creuse comme représentant de l’usine Saurer qui fabrique des camions (il n’en vendra qu’un seul en une année et demie !). Il se lasse et donne sa démission. En 1924, il commence aussi une œuvre en prose, Manon, danseuse. En 1925, son poème intitulé La Lune montre une inspiration farfelue. On peut aussi citer la suite poétique L’Adieu :

Il est minuit — je me promène
Et j’hésite scandalisé
Quel est ce pâle chimpanzé
Qui danse dans cette fontaine ?

La Lune, 1925

En 1926, il est engagé par Didier Daurat, directeur de l’exploitation des lignes de la compagnie Latécoère (future Aéropostale) et rejoint l’aéroport de Toulouse-Montaudran pour effectuer du transport de courrier sur des vols entre Toulouse et Dakar. Il rédige alors son premier livre, L’Aviateur, qu’il publie dans la revue d’Adrienne Monnier, Le Navire d’argent, où travaille son ami Jean Prévost. À Toulouse, il fait la connaissance de Jean Mermoz et de Henri Guillaumet. Au bout de deux mois, il est chargé de son premier convoyage de courrier sur Alicante.

Fin 1927, il est nommé chef d’escale à Cap Juby au Maroc avec pour mission d’améliorer les relations de la compagnie avec les dissidents maures d’une part et avec les Espagnols d’autre part. Il va y découvrir la brûlante solitude du désert. Après un atterrissage forcé, il rencontre une communauté de moines trappistes ; il relate cette expérience dans Terre des hommes : « Le vent, le sable et les étoiles. La vie austère des trappistes. Mais sur cette nappe mal éclairée, six ou sept hommes, qui ne possédaient rien au monde hormis leurs souvenirs, partageaient une invisible richesse ». En 1929, il publie chez Gallimard son premier roman, Courrier sud, dans lequel il raconte sa vie et ses émotions de pilote.

En septembre 1929, il rejoint Mermoz et Guillaumet en Amérique du Sud pour contribuer au développement de l’Aéropostale jusqu’en Patagonie. En 1930, il utilise la bibliothèque de son ami Paul Dony pour commettre divers sonnets inspirés d’autres poètes mais qui sont autant d’exercices de virtuosité poétique. En 1931, il publie son second roman, Vol de nuit, un immense succès, dans lequel il évoque ses années en Argentine et le développement des lignes vers la Patagonie. En 1931, toujours, il se marie à Agay avec Consuelo Suncin Sandoval de Gómez (décédée en 1979), à la fois écrivaine et artiste salvadorienne.

À partir de 1932, alors que la compagnie, minée par la politique, ne survit pas à son intégration dans Air France, il subsiste difficilement, se consacrant à l’écriture et au journalisme. Saint-Exupéry demeure pilote d’essai et pilote de raid en même temps qu’il devient journaliste d’occasion pour de grands reportages.

Reporter pour Paris-Soir, il voyage au Vietnam en 1934 et à Moscou en 1935. En décembre 1935, il tente un raid Paris-Saïgon, mais il est obligé de poser en catastrophe son avion, un Caudron Simoun, dans le désert Libyque en Égypte. Il part pour l’Espagne en 1936. De tous ces voyages, il accumule une très importante somme de souvenirs, d’émotions et d’expériences, qui lui servent à nourrir sa réflexion sur le sens à donner à la condition humaine. Sa réflexion aboutit à l’écriture de Terre des hommes, qui est publié en 1939. L’ouvrage est récompensé par le prix de l’Académie française. C’est dans ce roman que l’on trouve la célèbre phrase prononcée par Henri Guillaumet après son accident dans les Andes : « Ce que j’ai fait, je te jure, jamais aucune bête ne l’aurait fait ».

220px-St-ExuperyPlaque

Plaque commémorative sur la demeure où Saint-Exupéry séjourna à Québec.

220px-Sainte_Exupery01

Stèle commémorative à l’aéroport de Bastia

Guerre de 1939-1945

En 1939, il est mobilisé dans l’armée de l’air et affecté dans une escadrille de reconnaissance aérienne. Le 23 mai 1940, il survole Arras alors que les panzers allemands envahissent la ville7. À l’armistice, il quitte la France pour New York avec pour objectif de faire entrer en guerre les Américains. Catalogué comme pétainiste par les uns, gaulliste par les autres, il a du mal à faire entendre sa voix. Comme l’immense majorité de Français, il était au départ plutôt favorable à Vichy, qui lui semblait représenter la continuité de l’État, et était donc plutôt méfiant envers le général de Gaulle. De fait, il a surtout essayé de réconcilier les factions opposées ; lors de son appel radiophonique du 29 novembre 1942 depuis New York, il lançait : « Français, réconcilions-nous pour servir », mais il fut incompris, car il était trop tard et le temps était celui de l’affrontement général. Cependant, selon des archives américaines récemment ouvertes8 il semblerait que les services secrets américains auraient envisagé de le pousser en lieu et place du général de Gaulle.

En mai 1942, il séjourne au Canada dans la famille De Koninck, rue Sainte-Geneviève, dans le vieux-Québec9. Alors que son séjour devait durer quelques jours, il passe finalement près de cinq semaines au Québec à cause de problèmes de visa. Mais il ne pense qu’à s’engager dans l’action, considérant, comme ce fut le cas avec l’Aéropostale, que seuls ceux qui participent aux événements sont légitimes pour en témoigner. En avril 1943, bien que considéré par les alliés comme un pilote médiocre, incapable de piloter un avion de combat moderne, il reprend du service actif dans l’aviation en Tunisie grâce à ses relations et aux pressions du commandement français. Relégué de la chasse, il effectue quelques missions de reconnaissance, mais il est victime de plusieurs incidents qui le font mettre « en réserve de commandement », étant donné son âge, son mauvais état de santé général, ses différents crashs précédents. Il séjourne alors en Algérie, au Maroc, puis en Algérie de nouveau, où il obtient au printemps 1944 l’autorisation du commandant en chef des forces aériennes en Méditerranée, le général américain Eaker, de rejoindre le prestigieux groupe 2/33 basé à Alghero, en Sardaigne. Il effectue plusieurs vols, émaillés de pannes et d’incidents. Le 17 juillet 1944, le 2/33 s’installe à Borgo, non loin de Bastia, en Corse. C’est de l’aéroport voisin de Poretta qu’il décolle aux commandes de son F-5B-1-LO, version photo du bimoteur P-38 Lightning, le 31 juillet à 8 h 25 du matin, pour une mission de cartographie (cap sur la vallée du Rhône, cap sur Annecy et retour par la Provence) : des reconnaissances photographiques afin de tracer des cartes précises du pays, fort utiles au tout prochain débarquement en Provence, prévu pour le 15 août. Il est seul à bord, son avion n’est pas armé et emporte avec lui du carburant pour six heures de vol. À 8 h 30, est signalé le dernier écho radar. Son avion se serait écrasé à quelques encablures des côtes de la Provence. Il est alors impossible d’effectuer des recherches sur le terrain en temps de guerre. « Saint-Ex » est officiellement porté disparu. Sa mémoire est célébrée solennellement à Strasbourg le 31 juillet 1945. En 1948, il est reconnu « Mort pour la France ».

220px-Gourmette_de_Saint_Exupery

Gourmette de Saint-Exupéry retrouvée en 1998.

Le mystère de sa mort

Le 12 mars 1950, au Journal officiel, le commandant Antoine de Saint-Exupéry est cité à l’ordre de l’armée aérienne à titre posthume, pour avoir « prouvé, en 1940 comme en 1943, sa passion de servir et sa foi en le destin de la patrie », et « trouvé une mort glorieuse, le 31 juillet 1944, au retour d’une mission de reconnaissance lointaine sur son pays occupé par l’ennemi ».

Si la mort ne faisait désormais plus de doute, restait à en élucider les circonstances. En 1950, un pasteur d’Aix-la-Chapelle, ancien officier de renseignements dans la Luftwaffe, témoignera avoir appris, le 31 juillet 1944, qu’un P-38 Lightning avait été abattu en Méditerranée par un Focke-Wulf allemand. Puis, en 1972, surgit le témoignage posthume d’un jeune officier allemand, l’aspirant Robert Heichele, qui aurait fait feu sur le Lightning depuis son appareil, un Focke-Wulf 190, vers midi, au-dessus de Castellane. Mais Heichele a été à son tour abattu en août 1944. Dans les années 1990, un autre témoignage surgit tardivement, à propos d’une habitante de Carqueiranne qui aurait vu, le jour fatidique, le Lightning se faire abattre. La mer aurait ensuite rejeté le corps d’un soldat sur la plage, lequel a été enterré anonymement dans le cimetière de la commune. Était-ce Saint-Exupéry ? Pour le savoir, il faudrait exhumer le corps, procéder à des comparaisons avec l’ADN des membres de sa famille, lesquels s’y montrent opposés. Chaque fois, ces « révélations » relancèrent l’intérêt aussi bien des spécialistes que du grand public, pour le « mystère Saint-Ex ». Enfin, en 2000, des morceaux de son appareil, le train d’atterrissage, un morceau d’hélice, des éléments de carlingue et surtout du châssis, sont retrouvés en Méditerranée au large de Marseille. Le 7 septembre 1998, un pêcheur avait déjà trouvé sa gourmette dans son chalut, près de l’île de Riou. Remontés à la surface en septembre 2003, ils sont formellement identifiés le 7 avril 2004 grâce à son numéro de série. Les restes du Lightning sont exposés au Musée de l’air et de l’espace du Bourget, dans un espace consacré à l’écrivain aviateur.

Mais rien ne permet de donner une conclusion définitive sur les circonstances de sa mort, malgré la simulation informatique de l’accident – à partir des pièces déformées – qui montre un piqué, presque à la verticale et à grande vitesse, dans l’eau. Fut-elle la conséquence d’une énième panne technique, d’un malaise du pilote ? Certains avancèrent même, au grand scandale de ses proches, l’hypothèse du suicide d’un Saint-Exupéry diminué physiquement (il ne peut pas fermer seul la verrière de son appareil), désespéré par le monde qu’il voyait s’annoncer, thèse confortée par certains de ses derniers écrits, au ton franchement pessimiste, par exemple les dernières lignes d’une lettre adressée à Pierre Dalloz, écrite la veille de sa mort: « Si je suis descendu, je ne regretterai absolument rien. La termitière future m’épouvante. Et je hais leur vertu de robots. Moi, j’étais fait pour être jardinier. »

En mars 2008, un ancien pilote de la Luftwaffe, sur Messerschmitt Bf 109, Horst Rippert (né en 1922), affirme dans le journal La Provence avoir abattu un avion de type P-38 lightning le 31 juillet 1944 dans la zone où se trouvait Saint-Exupéry10. En mission pour retrouver un avion ennemi qui survolait la région d’Annecy, Horst Rippert tourne plusieurs minutes au-dessus de la Méditerranée sans rien repérer. Soudain, un avion allié le croise, 3 000 mètres au-dessous de lui11. Horst Rippert tire et touche. L’avion s’enflamme et tombe à pic dans la Méditerranée. Saint-Exupéry est porté disparu ce jour-là, donnant lieu au mystère sur sa disparition. « Si j’avais su que c’était Saint-Exupéry, l’un de mes auteurs préférés, je ne l’aurais pas abattu », a déclaré Horst Rippert12. Thèse cependant mise à mal par bien des incohérences13. Après la guerre Horst Rippert, frère d’Ivan Rebroff (décédé en février 2008, soit peu avant cette révélation), se reconvertit dans le journalisme et dirige le service des sports de la ZDF.

Ses œuvres

Si elles ne sont pas tout à fait autobiographique, ses œuvres sont largement inspirées de sa vie de pilote aéropostal, excepté pour Le Petit Prince (1943) — sans doute son succès le plus populaire (il s’est vendu depuis à plus de 134 millions d’exemplaires dans le monde14) — qui est plutôt un conte poétique et philosophique.

Il écrivit d’autres livres, touts aussi connus : Courrier Sud (1929), Vol de nuit (1931), Terre des hommes (1939), Pilote de guerre (1942), Lettre à un otage (1944), Écrits de guerre (rassemblés en 1982), et Citadelle (posthume, 1948). Tous ses romans racontaient l’histoire de ses voyages en les rendant fiction et en créant de la fantaisie.

L’Aviateur

Publié en 1926. Le premier texte édité de Saint-Exupéry, fragment semble-t-il d’un ensemble plus vaste, et qui servira de matériau pour Courrier sud.

Courrier sud

Publié en 1929. À travers le personnage de Jacques Bernis, Saint-Ex raconte sa propre vie et ses propres émotions de pilote. Louise de Vilmorin est campée dans le personnage de « Geneviève ».

Vol de nuit

Publié en décembre 1931. Cette œuvre qui atteint au dépouillement de la tragédie, est préfacée par son ami André Gide, valut le prix Femina à Antoine de Saint-Exupéry et le consacra comme homme de lettres. Cet ouvrage fut un immense succès et a connu de multiples traductions. Son adaptation cinématographique fut même vendue à Hollywood.

Le personnage principal, Rivière, est inspiré par son chef Didier Daurat. Il donne vie à un chef qui sait pousser ses hommes au bout d’eux-mêmes pour la réalisation de leur mission : le courrier doit passer à tout prix, la mission dépasse en valeur la vie humaine. Les valeurs que le roman véhicule sont : primauté de la mission, importance du devoir et responsabilité de la tâche à accomplir jusqu’au sacrifice.

Terre des hommes

Publié en décembre 1939, il obtient le Grand prix du roman de l’Académie française. C’est une suite de récits, de témoignages et de méditations à partir de la somme d’expériences, d’émotions et de souvenirs qu’il a accumulés lors de ses nombreux voyages. C’est aussi un hommage à l’amitié et à ses amis Mermoz et Guillaumet et plus largement une vision romantique sur la noblesse de l’humanisme.

Pilote de guerre

Publié en 1942.

Lettre à un otage

Publié en 1944.

Le Petit Prince

Publié en 1943 à New York et en 1945 en France, écrit à Eaton’s Neck (Northport, États-Unis). Pour des raisons techniques, les « aquarelles de l’auteur » reproduites dans les versions françaises qui ont suivi n’étaient que des retramages de l’édition américaine, ce qui induisait une perte de qualité sensible. De plus, certains dessins avaient été modifiés de façon mineure. L’édition Folio parue récemment semble être la première à fournir des illustrations conformes à l’édition originale, de bien meilleure qualité technique et artistique en dépit d’un format plus réduit (les techniques d’impression ayant elles aussi fait des progrès depuis 1943).

Citadelle

Publié en 1948. Commencée en 1936, cette œuvre ne fut pas achevée par Saint-Exupéry. Publiée dans une première version en 1948 à partir d’un texte dactylographié, elle ne comportait pas l’intégralité de la pensée de l’auteur. La totalité des manuscrits fut mise à la disposition des éditeurs en 1958 et permit de mieux épouser ses intentions. « Citadelle n’est pas une œuvre achevée. Dans la pensée de l’auteur elle devait être élaguée et remaniée selon un plan rigoureux qui, dans l’état actuel, se reconstitue difficilement. L’auteur a souvent repris les mêmes thèmes, soit pour les exprimer avec plus de précision, soit pour les éclairer d’une de ses images dont il a le secret » (Simone de Saint-Exupéry).

Lettres de jeunesse (1923-1931)

Publié en 1953. Nouvelle édition en 1976 sous le titre Lettres de jeunesse à l’amie inventée.

Carnets

Publié en 1953. Édition intégrale en 1975. Ensemble de notes tenu de 1935 à 1940 sur un agenda et cinq carnets. Très éclectique, il reflète les intérêts et curiosités de l’écrivain pour les sciences, la religion, la littérature et donne lieu à des réflexions et à des aphorismes pertinents.

Lettres à sa mère

Publié en 1955. Recueil de la correspondance de Saint-Exupéry avec sa mère couvrant la période 19101944.

Écrits de guerre (1939-1944)

Publié en 1982. Ce recueil posthume est préfacé par Raymond Aron.

Manon, danseuse

Publié en 2007. Court roman achevé en 1925. C’est l’histoire d’amour entre une « poule », Manon, et un homme de quarante ans, « grave », triste, qui cherche un sens à sa vie. Dès leur rencontre, se noue entre eux une relation amoureuse, l’homme protégeant tendrement sa « pauvre petite fille », qu’il croit danseuse. Ils font l’amour sans passion. Partent en voyage en voiture. Mais il apprend un jour par trois de ses clients que Manon est en fait une prostituée. Ils rompent puis se revoient. Manon se jette sous les roues d’un camion et manque de mourir. Elle restera boiteuse.

Lettres à l’inconnue

Collection de lettres d’amour à une jeune ambulancière de la Croix-Rouge rencontrée en mai 1943 dans un train entre Oran et Alger. Ces lettres sont ornées de dessins du Petit Prince que Saint-Exupéry fait parler à sa place. Elles ont été mises au jour en novembre 2007 lors d’une vente publique, et publiées par Gallimard en septembre 2008 sous forme de fac-similés accompagnés de transcriptions.

Écrits de circonstances

Cinéma

Anecdotes

Mondialement reconnu

Sa ville natale de Lyon, en hommage à l’écrivain et en clin d’œil au pionnier de l’aéropostale, a rebaptisé l’aéroport de Satolas en aéroport international Lyon Saint-Exupéry17 et la gare de Lyon-Saint-Exupéry TGV.

220px-Panth%C3%A9on_de_Paris_Saint_Exup%C3%A9ry

Inscription au Panthéon de Paris

Sur les murs du Panthéon de Paris, une inscription honore sa mémoire en ces termes :

A LA MÉMOIRE DE
ANTOINE DE SAINT EXUPERY
POÈTE ROMANCIER AVIATEUR
DISPARU AU COURS D’UNE MISSION
DE RECONNAISSANCE AÉRIENNE
LE 31 JUILLET 1944

Ont été nommés d’après lui :

Il a été représenté par différents artistes :

220px-Plaque_Saint-Exup%C3%A9ry%2C_15_place_Vauban%2C_Paris_7

Plaque au n° 15 de la place Vauban, Paris 7e

Ici a habité
de 1934 à 1940
Antoine de Saint-Exupéry.

(*) Wikipedia

 

flashclips

VIDEOS

 

Image de prévisualisation YouTube  L’histoire de l’Aéropostale et de 3 de ses principaux pilotes : Jean Mermoz, Antoine de Saint Exupéry et Henri Guillaumet.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube Terre est la chanson dédiée à Antoine de Saint-Exupéry dans la comédie musicale, encore dans les tiroirs (!), intitulée « Le Postier des Etoiles », entièrement écrite par Michelle AGSENE. La musique et les arrangements de TERRE sont de Roger LOUBET. Interprête : Paul-David – Montage vidéo : José Ducassé-David.

Image de prévisualisation YouTube  Communiqué de la Succession Saint Exupéry – d’Agay sur le projet de Musée Antoine de Saint Exupéry à Saint Maurice de Rémens.

Revenir en haut de la page.

 

RS

Révolution Solaire de Antoine de Saint-Exupéry

antoinedesaintexupryrs2

Pour le 29/06/1944 à 00h28 T.U., à Lyon.

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 11 ET NOEUD SUD EN MAISON 5

L’entrée du noeud nord en maison XI rend possible la réalisation de vos projets, même s’ils sont audacieux. Durant la période précédente, le nœud sud que vous aviez en maison VI a contrecarré les projets que vous souhaitiez accomplir en dressant maints obstacles sur votre route. Pourtant, votre nœud nord qui était en maison XII vous a permis de formuler des projets. Vous avez pu les trouver peu réalistes. Cependant, maintenant que vous avez quitté cette prison qu’était la maison XII et retrouvé votre liberté (maison XI) ces rêves peuvent commencer à se réaliser. Cette réalisation sera, toutefois, conditionnée par votre faculté à cultiver l’art de l’amitié. Ce seront les vraies amitiés et les relations sincères qui paveront l’avenue de vos opportunités durant cette période et la suivante. Ceci est suggéré par la présence du nœud nord en XI lequel vous incitera, par ailleurs, à refuser toutes les contraintes qui limiteraient cette nouvelle liberté. De plus, il vous autorise, dans l’ordre, à élargir le cercle de vos relations, à former de nouvelles amitiés, à obtenir leur soutien, à réaliser vos grands projets et à conquérir votre indépendance. Le nœud nord continuera son parcours en direction de la maison X, laquelle vous fera récolter les fruits des projets que vous aurez matérialisés pendant son passage en maison XI. Commencez donc par étendre le cercle de vo s relations car c’est parmi celles-ci que vous trouverez à réaliser vos projets les plus audacieux. Dans le même esprit, visez la fraternité, l’entraide mutuelle en adhérant à un ordre, un club ou une association. Les résultats pourront vous surprendre. Evitez à tout prix de vous laisser séduire par les tentations du nœud sud en maison V : les plaisirs sans mesure, la recherche de prestige, la satisfaction des sens, les liaisons faciles. En d’autres termes, prenez garde à tout ce qui flatte votre ego ; évitez tous les abandons où seul votre plaisir compte car ceci ressort du domaine négatif de la même période (nœud sud en V). Celle-ci n’est pas propice aux satisfactions affectives ou émotives en tête-à-tête, c’est-à-dire dans lesquelles vous seriez trop « personnel ». C’est ainsi que toute vie en couple ne peut subsister ici que si un vrai don de soi intervient, au-delà de l’utilisation de l’autre pour se satisfaire, et sous condition d’élargir la relation vers de vastes échanges avec le monde extérieur. Vous ne pourrez d’ailleurs pas supporter de restreindre votre vie au seul couple. Vous manqueriez d’air. Il vous faudra aussi vivre une expansion, en plus, pour conserver votre équilibre. Cette période est aussi source de déception issue des rapports avec les enfants. La bonne entente avec ces derniers est souvent compromise. Souvent, les accouchements y sont difficiles. Evitez aussi tout ce qui est d’ordre spéculatif : le loto, la loterie, les casinos. Ne jouez pas en bourse, n’attendez aucun résultat de la chance. En résumé, évitez tout ce qui flatte votre ego à titre personnel pour privilégier la fraternité et l’humanisme de manière large et impersonnelle, sans carcans ni restrictions.

Revenir en haut de la page.

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 28/06/2011 – Annie DUPEREY 28 juin, 2011

Posté par phoenix2savoie dans : 06/2011,Cinéma,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

————————————— PERSONNALITE DU JOUR ———————————–

Personnalité du 28/06/2011 - Annie DUPEREY dans 06/2011 annyduperey20090211

annieduperey dans Cinéma

annydupereybernardgirau dans Personnalités du jour

annyduperey3

annydupereybernardlecoq

anniedupereyaunouvelanr

bar

Anny Duperey

homepagetemplates on line 1 2

newsg Actualités : 1
flashclips Vidéos

astro1 Révolution Solaire
——————————————————————————————————————————-

Anny Duperey

née le 28/06/1947 à 08h50 à Rouen, (76) – FRANCE

annieduperey28061947

Anny Duperey, née Annie Legras le 28 juin 1947 à Rouen, est une actrice française de théâtre et de cinéma. Elle est également romancière.

Son père, Lucien Legras, était photographe. Ses parents périrent accidentellement le 6 novembre 1955, asphyxiés au monoxyde de carbone dans leur salle de bain, elle avait 8 ans et demi. Suite à la disparition de ses parents, elle a été séparée de sa soeur Patricia, de 8 ans sa cadette : chose qu’elle n’a jamais pardonné à sa famille.

Elle utilisa le nom de son grand-père paternel « Duperray » pour son nom d’artiste « Duperey »

Elle suit les cours de Jean Chevrin puis fréquente le Cours Simon, finançant ses études en exerçant la profession de mannequin. Elle est engagée par Jean Meyer pour une pièce de théâtre : les Trois mariages de Mélanie. Elle est ensuite très remarquée dans la pièce La guerre de Troie n’aura pas lieu.

Elle tourne avec Jean-Luc Godard, Michel Deville ou Alain Resnais. En 1977, elle est nommée pour le César de la Meilleure actrice dans un second rôle pour Un éléphant ça trompe énormément.

Elle a publié plusieurs romans. En 1992, elle publie une autobiographie, le Voile noir, qui rencontre un certain succès. Certaines lettres reçues forment alors un recueil publié sous le titre Je vous écris.

Elle a vécu en couple avec l’acteur Bernard Giraudeau pendant 18 ans. Ils ont eu deux enfants, Gaël Giraudeau en 1982 et Sara Giraudeau en 1985, révélation féminine de la 21e Nuit des Molières le 14 mai 2007. Cette dernière a accouché le 22 Mai 2011 d’une petite fille prénommée Mona,Anny est donc devenue grand-mère pour la première fois !

En 1993, elle rencontre l’acteur Cris Campion qui sera son compagnon pendant 12 ans.

Elle a été la marraine jusqu’en 2006 de SOS Papa, une association d’aide aux pères évincés et est toujours la marraine de SOS Villages d’Enfants1. Elle-même fut séparée de sa sœur (aujourd’hui décédée) qui avait 5 mois au moment de la perte de ses parents et, même si elles sont restées en contact, elles ne grandirent pas ensemble.

En 2002, elle soutenait Lionel Jospin lors de l’élection présidentielle.

Filmographie (actrice)

Filmographie (télévision)

Elle est, depuis 1992, la vedette – avec Bernard Lecoq – de la série Une famille formidable, réalisé par Joël Santoni.

Elle est Aimée de Coigny dans le feuilleton Les Amours sous la Révolution. Elle a également tourné, toujours sous la direction de Joël Santoni, dans La Vocation d’Adrienne, diffusé en 1997.

Théâtre

Œuvres écrites

Nominations

 

(*) Wikipedia

 

flashclips

VIDEOS

 

Image de prévisualisation YouTube Anny Duperey dans un extrait du film « La rose écorchée », Claude Mulot 1969.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube  Anny Duperey & Patrick Dewaere dans un extrait du film « Psy », Philippe de Broca 1980.

Image de prévisualisation YouTube  Les Grandes Gueules sur RMC recevaient l’actrice Anny Duperey pour sa pièce « Désolé pour la moquette » au théâtre actuellement à Paris. L’occasion pour elle de réagir aux récents dérapages de Gérard Depardieu sur Juliette Binoche ou la classe politique française.

Image de prévisualisation YouTube

Revenir en haut de la page.

RS

Révolution Solaire de Annie DUPEREY

anniedupereyrs28062011

Pour le 28/06/2011 à 00h00 à Paris.

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 5 ET DU NOEUD SUD EN MAISON 11:

L’amour :

Cette période favorise tout particulièrement votre vie affective. C’est ainsi que pourra intervenir une réussite en amour, soit qu’un nouvel amour entre dans votre vie, soit qu’un amour existant se sublime ou se voit concrétisé.

Les enfants :

Les rapports avec les enfants seront privilégiés. Vous obtiendrez beaucoup de satisfactions de ceux-ci, surtout d’un premier enfant. Dans le même esprit, si la puériculture est votre occupation, ce sera le moment de consécration de vos efforts. Par ailleurs, cette période est la plus propice pour concevoir un enfant.

Les spéculations :

Vous pouvez également pensez à la réalisation de certain « coups » en rapport avec les potentiels indiqués dans votre thème de naissance. L’or ici est particulièrement favorisé. Dans certains cas, des gains au loto, au tiercé, au casino ou à la loterie se produisent.

Toutefois n’oubliez pas l’adage « Pas de chance au jeu, chance en amour. » Ceci implique que vous ne pourrez pas jouer gagnant sur les deux tableaux à la fois et qu’il s’agit de faire la part des choses. Cela dit, vous pouvez tenter votre chance avec discernement sur certains plans financiers : les actions en bourse, etc. Bien entendu, ceci vous concerne si vous êtes suffisamment compétent dans ces domaines. (Quoique parfois même…)

Peut-être compenserez-vous ainsi une difficulté d’expansion ou de réalisation de grands objectifs par manque d’appuis ou de soutiens extérieurs qui, en même temps, vous seront refusés durant toute  cette période, à cause du passage noeud sud dans votre maison 11.

Les oeuvres :

Faites preuve de créativité, d’ingéniosité, mettez au point de nouvelles idées, de nouveaux produits : finissez ce livre que vous aviez abandonné, achevez cette peinture que vous aviez laissée. Les mots clés de cette période sont « produire, créer, réaliser ». Sortez donc tout ce que vous avez dans le ventre car vos efforts recevront la consécration méritée avant que le cycle ne s’achève.

Le spectacle :

Au-delà des jeux de hasard, les personnes occupées dans les amusements publics seront portés en avant-scène. Les domaines favorisés incluent le théâtre, le cinéma, la télévision… et toutes les occupations dans les loisirs et dans les amusements. Cette période favorise tant les jeux que l’amour, tant les plaisirs que les liaisons, tant le spectacle que les divertissements.

Le prestige :

C’est le moment d’exercer, tous vos talents dans des oeuvres qui vous apporteront la renommée. Eloignez-vous au contraire des appuis et des amitiés qui, de toute façon, seront adverses ou se déroberont. Sans appuis, extérieurs, vous ne pouvez tirer des joies et des ressources que de votre propre créativité, mais aussi d’un amour véritable. A vous de saisir cette chance qui passera avant que cette période ne s’achève. Ne vous égarez pas dans de grands projets utopiques.

Revenir en haut de la page.

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 26/06/2011 – Aimé CESAIRE 26 juin, 2011

Posté par phoenix2savoie dans : 06/2011,Litérature,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

————————————— PERSONNALITE DU JOUR ———————————–

Personnalité du 26/06/2011 - Aimé CESAIRE dans 06/2011 aimecesaire

aimcesairecouvp dans Litérature

aimcesaire dans Personnalités du jour

aimecesairepicassolam

aimecesaire42008

aimecesairetimbres

aimecesaire9916f

aimecesaire

bar

Aimé Césaire

homepagetemplates on line 1 2 3

newsg Actualités  1 2 3 4
flashclips Vidéos 

astro1 Révolution Solaire 

——————————————————————————————————————————-

Aimé Césaire

né le 26/05/1913 à 20h00 à Basse-Pointe, (Martinique) – FRANCE

aimcesaire26061913

Aimé Fernand David Césaire, (*) est un poète et homme politique martiniquais, né le 26 juin 1913 à Basse-Pointe et mort le 17 avril 2008 à Fort-de-France1. Il est l’un des fondateurs du mouvement littéraire de la négritude et un anticolonialiste résolu.

Les jeunes années

Aimé Césaire faisait partie d’une famille de sept enfants ; son père était fonctionnaire et sa mère couturière. Son grand-père fut le premier enseignant noir en Martinique et sa grand-mère, contrairement à beaucoup de femmes de sa génération, savait lire et écrire ; elle enseigna très tôt à ses petits-enfants la lecture et l’écriture2. De 1919 à 1924, Aimé Césaire fréquente l’école primaire de Basse-Pointe, commune dont son père est contrôleur des contributions, puis obtient une bourse pour le lycée Victor Schoelcher à Fort-de-France. En septembre 1931, il arrive à Paris en tant que boursier pour entrer en classe d’hypokhâgne au lycée Louis-le-Grand où, dès le premier jour, il rencontre Léopold Sédar Senghor, avec qui il noue une amitié qui durera jusqu’à la mort de ce dernier.

Émergence du concept de négritude

Au contact des jeunes africains étudiant à Paris, notamment lors des rencontres au salon littéraire de Paulette Nardal, Aimé Césaire et son ami guyanais Léon Gontran Damas, qu’il connaît depuis la Martinique, découvrent progressivement une part refoulée de leur identité, la composante africaine, victime de l’aliénation culturelle caractérisant les sociétés coloniales de Martinique et de Guyane.

En septembre 1934, Césaire fonde, avec d’autres étudiants antillo-guyanais et africains (parmi lesquels Léon Gontran Damas, le Guadeloupéen Guy Tirolien, les Sénégalais Léopold Sédar Senghor et Birago Diop), le journal L’Étudiant noir. C’est dans les pages de cette revue qu’apparaîtra pour la première fois le terme de « Négritude ». Ce concept, forgé par Aimé Césaire en réaction à l’oppression culturelle du système colonial français, vise à rejeter d’une part le projet français d’assimilation culturelle et à promouvoir l’Afrique et sa culture, dévalorisées par le racisme issu de l’idéologie colonialiste.

Construit contre l’idéologie coloniale française de l’époque, le projet de la Négritude est plus culturel que politique. Il s’agit, au-delà d’une vision partisane et raciale du monde, d’un humanisme actif et concret, à destination de tous les opprimés de la planète. Césaire déclare en effet : « Je suis de la race de ceux qu’on opprime ».

Ayant réussi en 1935 le concours d’entrée à l’École normale supérieure, Césaire passe l’été en Dalmatie chez son ami Petar Guberina et commence à y écrire le Cahier d’un retour au pays natal, qu’il achèvera en 1938. Il lit en 1936 la traduction de l’Histoire de la civilisation africaine de Frobenius. Il prépare sa sortie en 1938 de l’École normale supérieure avec un mémoire : Le Thème du Sud dans la littérature noire-américaine des USA. Épousant en 1937 une étudiante martiniquaise, Suzanne Roussi, Aimé Césaire, agrégé de lettres, rentre en Martinique en 1939, pour enseigner, tout comme son épouse, au lycée Schœlcher.

Le combat culturel sous le régime de Vichy

La situation martiniquaise à la fin des années 1930 est celle d’un pays en proie à une aliénation culturelle profonde, les élites privilégiant avant tout les références arrivant de la France, métropole coloniale. En matière de littérature, les rares ouvrages martiniquais de l’époque vont jusqu’à revêtir un exotisme de bon aloi, pastichant le regard extérieur manifeste dans les quelques livres français mentionnant la Martinique. Ce doudouisme, dont des auteurs tels que Mayotte Capécia sont les tenants, allait nettement alimenter les clichés frappant la population martiniquaise.

C’est en réaction à cette situation que le couple Césaire, épaulé par d’autres intellectuels martiniquais comme René Ménil, Georges Gratiant et Aristide Maugée, fonde en 1941 la revue Tropiques. Alors que la Seconde Guerre mondiale provoque le blocus de la Martinique par les États-Unis (qui ne font pas confiance au régime de collaboration de Vichy), les conditions de vie sur place se dégradent. Le régime instauré par l’Amiral Robert, envoyé spécial du gouvernement de Vichy, est répressif. Dans ce contexte, la censure vise directement la revue Tropiques, qui paraîtra, avec difficulté, jusqu’en 1943.

Le conflit mondial marque également le passage en Martinique du poète surréaliste André Breton (qui relate ses péripéties dans un bref ouvrage, Martinique, charmeuse de serpents). Breton découvre la poésie de Césaire à travers le Cahier d’un retour au pays natal et le rencontre en 1941. En 1943 il rédige la préface de l’édition bilingue du Cahier d’un retour au pays natal, publiée dans la revue Fontaine (n° 35) dirigée par Max-Pol Fouchet et en 1944 celle du recueil Les Armes miraculeuses, qui marque le ralliement de Césaire au surréalisme.

Surnommé « le nègre fondamental », il influencera des auteurs tels que Frantz Fanon, Édouard Glissant (qui ont été élèves de Césaire au lycée Schoelcher), le guadeloupéen Daniel Maximin et bien d’autres. Sa pensée et sa poésie ont également nettement marqué les intellectuels africains et noirs américains en lutte contre la colonisation et l’acculturation.

Après guerre, le combat politique

En 1945, Aimé Césaire, coopté par les élites communistes qui voient en lui le symbole d’un renouveau, est élu maire de Fort-de-France. Dans la foulée, il est également élu député, mandat qu’il conservera sans interruption jusqu’en 1993. Son mandat, compte tenu de la situation économique et sociale d’une Martinique exsangue après des années de blocus et l’effondrement de l’industrie sucrière, est d’obtenir la départementalisation de la Martinique en 1946.

Il s’agit là d’une revendication qui remonte aux dernières années du XIXe siècle et qui avait pris corps en 1935, année du tricentenaire du rattachement de la Martinique à la France par Belain d’Esnambuc. Peu comprise par de nombreux mouvements de gauche en Martinique déjà proches de l’indépendantisme, à contre-courant des mouvements de libération survenant déjà en Indochine, en Inde ou au Maghreb, cette mesure vise, selon Césaire, à lutter contre l’emprise béké sur la politique martiniquaise, son clientélisme, sa corruption et le conservatisme structurel qui s’y attache. C’est, selon Césaire, par mesure d’assainissement, de modernisation, et pour permettre le développement économique et social de la Martinique, que le jeune député prend cette décision.

En 1947 Césaire crée avec Alioune Diop la revue Présence africaine. En 1948 paraît l’Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache, préfacée par Jean-Paul Sartre, qui consacre le mouvement de la « négritude ».

En 1950, il publie le Discours sur le colonialisme, où il met en exergue l’étroite parenté qui existe selon lui entre nazisme et colonialisme. Il y écrit entre autres choses :

« Oui, il vaudrait la peine d’étudier, cliniquement, dans le détail, les démarches d’Hitler et de l’hitlérisme et de révéler au très distingué, très humaniste, très chrétien bourgeois du XXe siècle qu’il porte en lui un Hitler qui s’ignore, qu’Hitler l’habite, qu’Hitler est son démon, que s’il le vitupère, c’est par manque de logique, et qu’au fond, ce qu’il ne pardonne pas à Hitler, ce n’est pas le crime en soi, le crime contre l’homme, ce n’est pas l’humiliation de l’homme en soi, c’est le crime contre l’homme blanc, c’est l’humiliation contre l’homme blanc, et d’avoir appliqué à l’Europe des procédés colonialistes dont ne relevaient jusqu’ici que les arabes d’Algérie, les colonies de l’Inde et les nègres d’Afrique [...] »

S’opposant au Parti communiste français sur la question de la déstalinisation3, Aimé Césaire quitte le PC en 1956, s’inscrit au Parti du regroupement africain et des fédéralistes, puis fonde deux ans plus tard le Parti progressiste martiniquais (PPM), au sein duquel il va revendiquer l’autonomie de la Martinique. Il siège à l’Assemblée nationale comme non inscrit de 1958 à 1978, puis comme apparenté socialiste de 1978 à 1993.

En 1966, Césaire est le vice-président du Festival mondial des Arts nègres à Dakar.

Aimé Césaire restera maire de Fort-de-France jusqu’en 2001. Le développement de la préfecture de la Martinique depuis la Seconde Guerre mondiale est caractérisé par un exode rural massif, provoqué par le déclin de l’industrie sucrière et l’explosion démographique créée par l’amélioration des conditions sanitaires de la population. L’émergence de quartiers populaires constituant une base électorale stable pour le PPM, et la création d’emplois pléthoriques à la mairie de Fort-de-France furent les solutions trouvées pour parer à court terme aux urgences sociales de l’époque.

La politique culturelle d’Aimé Césaire est incarnée par sa volonté de mettre la culture à la portée du peuple et de valoriser les artistes du terroir. Elle est marquée par la mise en place des premiers festivals annuels de Fort-de-France en 1972, avec la collaboration de Jean-Marie Serreau et Yvan Labéjof, puis la mise en place d’une structure culturelle permanente grâce à l’installation au Parc Floral de Fort-de-France et dans les quartiers, pour la première fois en Martinique d’une équipe professionnelle autour de Yves Marie Séraline missionné pour cette tâche, à partir de août 1974. En 1976, à partir des fondations de l’équipe de l’office de la culture provisoire, ce sera la création officielle du Service Municipal d’Action Culturelle (SERMAC) dirigé par Jean-Paul Césaire, qui par le biais d’ateliers d’arts populaires (danse, artisanat, musique) et du prestigieux Festival de Fort-de-France, met en avant des parts jusqu’alors méprisées de la culture martiniquaise. Le Sermac est dirigé depuis quelques années par Lydie Bétis. Cette même année, il reçoit à Léopold Sédar Senghor son ami et président du Sénégal à Fort-de-France.

Son Discours du colonialisme fut pour la première fois au programme du baccalauréat littéraire (épreuve de lettres en Terminale) en 1995, avec le Cahier d’un retour au pays natal.

Aimé Césaire s’est retiré de la vie politique (et notamment de la mairie de Fort-de-France en 2001, au profit de Serge Letchimy), mais reste un personnage incontournable de l’histoire martiniquaise jusqu’à sa mort. Après le décès de son camarade Senghor, il est resté l’un des derniers fondateurs de la pensée négritudiste.

Jusqu’à sa mort, Aimé Césaire a toujours été sollicité et influent. On notera sa réaction à la loi française du 23 février 2005 sur les aspects positifs de la colonisation qu’il faudrait évoquer dans les programmes scolaires, loi dont il dénonce la lettre et l’esprit et qui l’amène à refuser de recevoir Nicolas Sarkozy. En mars 2006, Aimé Césaire revient sur sa décision, à la suite de la médiation de Patrick Karam, et reçoit Nicolas Sarkozy puisque l’un des articles les plus controversés de la loi du 23 février 2005 a été abrogé. Il commente ainsi sa rencontre : « C’est un homme nouveau. On sent en lui une force, une volonté, des idées. C’est sur cette base-là que nous le jugerons4. »

À la suite de cette rencontre Patrick Karam obtiendra du ministre de l’intérieur Nicolas Sarkozy qu’il agisse pour donner le nom Aimé Césaire à l’aéroport de Martinique[réf. nécessaire].

Durant la campagne de l’élection présidentielle française de 2007, il soutient activement Ségolène Royal, en l’accompagnant lors du dernier rassemblement de sa vie publique. « Vous nous apportez la confiance et permettez-moi de vous dire aussi l’espérance5 ».

Rétrospectivement, le cheminement politique d’Aimé Césaire apparaît étrangement contourné, en contraste avec la pensée de la négritude qu’il a développée par ailleurs. Tour à tour assimilationniste (départementaliste), indépendantiste et autonomiste (sans que l’on sache précisément ce qu’il entendait par là), Césaire semble avoir été davantage à la remorque des initiatives prises par les gouvernements métropolitains (en matière de décentralisation tout particulièrement) qu’un élément moteur de l’émancipation de son peuple. Il restera sans doute dans les mémoires comme le « nègre fondamental » et comme l’un des grands poètes de langue française du XXe siècle, mais non comme un chef politique ayant véritablement influencé son époque6.

Décès

Le 9 avril 2008, il est hospitalisé au CHU Pierre Zobda Quitman de Fort-de-France pour des problèmes cardiaques. Son état de santé s’y aggrave et il décède le 17 avril 2008 au matin1.

Hommages

Graffiti en hommage à Aimé Césaire, à Royan

Dès l’annonce de sa mort, de nombreuses personnalités politiques et littéraires lui ont rendu hommage comme le président Nicolas Sarkozy, l’ancien président sénégalais Abdou Diouf ou l’écrivain René Depestre.

Ségolène Royal, Jean-Christophe Lagarde, Christine Albanel, appuyés par d’autres élus, ont demandé son entrée au Panthéon et une pétition a été mise en ligne pour qu’il soit inhumé au Panthéon le 10 mai 20087.

Des obsèques nationales8 ont été célébrées le 20 avril 2008 à Fort-de-France, en présence du chef de l’État. Un grand discours a été prononcé par Pierre Aliker, son ancien premier adjoint à la mairie de Fort-de-France, âgé de 101 ans. Le président de la République n’a pas donné de discours mais s’est incliné devant la dépouille, devant plusieurs milliers de personnes réunies au stade de Dillon9. Il est inhumé au cimetière La Joyaux près de Fort-de-France. Sur sa tombe sont inscrits des mots choisis par Aimé Césaire lui-même et extraits de son Calendrier lagunaire :

« La pression atmosphérique ou plutôt l’historique
Agrandit démesurément mes maux
Même si elle rend somptueux certains de mes mots10 »

D’autres personnalités se sont déplacées, telles Dominique de Villepin, Laurent Fabius, Pierre Mauroy, Lionel Jospin, Yves Jégo, Rama Yade, Bernard Kouchner, François Hollande, François Fillon, Lucette Michaux-Chevry, Victorin Lurel, Michèle Alliot-Marie, Patrick Devedjian, Serge Letchimy

Plusieurs nouveaux édifices ont pris son nom depuis son décès. La station Pont de Stains (métro de Paris) de la ligne 12 du métro de Paris devrait prendre son nom11.

Le parvis de la médiathèque de Limoges a pris le nom de Place Aimé Césaire en 2008.

Dans H (série télévisée), le personnage d’Eric Judor se nomme Aymé Cesaire.

Une plaque en son honneur a été dévoilée au Panthéon le 6 avril 2011.

Son parcours politique

Précédé par Aimé Césaire Suivi par
Victor Sévère
Maire de Fort de France
1945-2001
Serge Letchimy
Camille Petit
Président du Conseil régional de la Martinique
1983-1986
Camille Darsières

Œuvres

Poésie
Théâtre
Essais
Lettre à Maurice Thorez

1956 Présence Africaine, 16 pages, (avant-propos de Alioune Diop).

Histoire
Entretiens
Enregistrement audio

Monographies

Ouvrages collectifs

L’aéroport Martinique – Aimé Césaire

Par arrêté du ministre des Transports, de l’Équipement, du Tourisme et de la Mer, Dominique Perben, en date du 15 janvier 2007, l’aéroport de Fort-de-France – Le Lamentin a été rebaptisé « Aéroport Martinique – Aimé Césaire ».

Filmographie

 

(*) Wikipedia

 

flashclips

VIDEOS

 

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube Aimé CESAIRE parle de Léopold SEDAR SENGHOR et de la négritude. Un défenseur des cause oubliées et délaissées de son peuple de Martinique.

Image de prévisualisation YouTube À 94 ans, Aimé Césaire consacre encore toute son énergie à ses concitoyens de la Martinique. Les réalisateurs de ce film ont accompagné sur le terrain celui qui, au crépuscule de sa vie, conserve intacts sa réflexion, ses convictions et son engagement.

Image de prévisualisation YouTube  Dans ce conflit, la violence n’a pas sa place. Réflexion et dignité sont les maîtres mots. Aimé Césaire répond aux propos de Alain Huygues Despointe.

Revenir en haut de la page.

 

RS

Révolution Solaire d’Aimé Césaire

aimcesairers26062008

Pour le 26/06/2007 à 16h55 T.U., à Basse-Pointe.

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 2, ET NOEUD SUD EN MAISON 8

Vous disposez d’un soutien planétaire pour réaliser vos désirs et vos souhaits les plus chers. Vous pouvez enfin obtenir les résultats espérés par rapport à ce que vous avez semée. Ni plus ni moins. Mais attention: si tout vous set égal, si vous ne formulez pas vos buts avec une extrême précision ; en d’autres termes, si vous ne demandez rien, le destin ne pourra que vous satisfaire de la même manière, c’est-à-dire avec « rien ».

Vous êtes seul à pouvoir générer une réponse du destin… La condition est de formuler la demande… Avec précision, persistance et détermination. Demandez, redemandez et… Vous recevrez, c’est votre période.

Par ailleurs, vous constaterez que l’état de vos finances personnelles, celles que vous obtenez par vos propres efforts s’améliorera nettement.

Activez vous donc vers l’amélioration de vos ressources ; vous serez largement récompensé de vos efforts.

Cette période favorise les requêtes, les finances et les ressources personnelles, sous tous rapports. Si c’est de l’argent que vous souhaitez, vous trouverez les moyens de l’acquérir. Si c’est une réputation, vous l’obtiendrez. Si c’est la connaissance, vous trouverez le maître. Ayez une confiance absolue dans vos démarches. Accomplissez-les et puis laissez le destin faire le reste. A ce stade, vous êtes convaincu qu’elles porteront des fruits. Par conséquent, elles ne vous concernent plus. Oubliez-les de manière à éviter les attentes anxieuses ou obsessionnelles. Ce sont ces dernières qui « bloquent » le déroulement de votre destin et empêchent celui-ci de réaliser vos désirs. Faites en vous la paix de l’esprit, adoptez une attitude confiante.

Evitez tout emprunts, aides ou supports d’autrui. Rappelez-vous que seuls vos efforts sont productifs en une telle période. Dans le même esprit, ne tentez pas de vous associer avec une ou un partenaire dote. C’est un piège qui aliénera votre liberté.

C’est en vous seul que vous devez trouver la force d’accomplir vos espérances. A cette condition, toutes les forces planétaire concourront a vous satisfaire.

Revenir en haut de la page.

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du jour 25/06/2011 – George MICHAEL 25 juin, 2011

Posté par phoenix2savoie dans : 06/2011,Chanteur,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

————————————— PERSONNALITE DU JOUR ———————————–

Personnalité du jour 25/06/2011 - George MICHAEL dans 06/2011 georgemichael7 georgesmichael23 dans Chanteur

georgemichae1wham dans Personnalités du jour George Michael à l’époque du groupe Wham!.

georgesmichael georgemichaelevent

georgemichaelg

georgemichaelreference

georgemichae1

bar

George Michael

homepagetemplates on line 1 2 3 4

newsg Actualités : 1 2
articleconnexe Article connexe : Wham!
flashclips Vidéos

astro1 Révolution Solaire

——————————————————————————————————————————-

George Michael

né le 25/06/1963 à Londres – ROYAUME-UNI

georgemichael25061963

George Michael, de son vrai nom Georgios Kyriákos Panayótou (*), né le 25 juin 1963 à Londres, Angleterre, est un auteur-compositeur-interprète anglais d’origine chypriote grecque.

En 2009, il a vendu plus de 100 millions de disques dans le monde et détient à son actif onze singles et sept albums no 1 dans les charts britanniques, et six singles no 1 aux États-Unis1. Son album Faith s’est vendu à 20 millions d’exemplaires.

Vie personnelle et carrière

L’avant « Wham! » : Georgios Kyriákos Panayótou

Georgios Kyriákos Panayótou est né à Finchley, un quartier du Nord-Ouest de Londres, le 25 juin 1963 d’une mère anglaise et d’un père d’origine grecque. Il prend rapidement un nom de scène, George Michael. Sa carrière commence avec une bande de copains de collège: Andrew Ridgeley (futur Wham!), Paul Ridgeley (frère d’Andrew), Andrew Leaver et David Mortimer (qui n’est autre que David Austin). Ensemble, ils fondent le groupe The Executives où George est à la fois compositeur et chanteur. Leur musique se situe dans la mouvance de l’époque: le Ska. Mais le succès n’est pas au rendez-vous et le groupe éclate. George et Andrew décident de continuer et rebaptisent le groupe Wham!.

Les années « Wham! »

En 1982, le monde découvre l’album Fantastic et succombe à la vague Wham! et à ses tubes Wham Rap ! (Enjoy What You Do ?) et Club Tropicana. Le groupe est composé de George Michael et de son acolyte Andrew Ridgeley. Les succès s’enchaînent avec d’autres titres comme Bad Boys et Young Guns (Go For It !). Si Wham! se veut avant tout un groupe hédoniste (il arrive après la vague Punk), les messages étaient assez sociaux au départ puisque Wham Rap ! aborde le thème du chômage.

En 1984, viendra l’album de la consécration Make It Big, qui contient plusieurs succès tels que Wake Me Up Before You Go-Go, Everything She Wants, Freedom ou encore Careless Whisper. Wham! assume définitivement son côté décalé en usant du clip et se présentant en short avec les inscriptions « Choose Life » sur les tee-shirts. Ils sont alors accompagnés de leurs fidèles choristes « Pepsi » DeMacque (qui a remplacé Dee C. Lee en 1983) et Shirley « Shirlie » Holliman.

Avec Careless Whisper, certains diront que George Michael se lance dans l’aventure de la chanson en solo. Mais Careless Whisper fait partie des trois chansons de l’époque Wham! que George Michael a écrites avec Andrew Ridgeley (Les deux autres sont Wham Rap ! et Club Tropicana).

Durant cette période George Michael participe au collectif Band Aid avec Do They Know It’s Christmas et reverse tous les bénéfices des singles Last Christmas et Everything She Wants à cette cause. On le retrouvera aussi sur l’album Ice On Fire de Sir Elton John: En backing vocal pour Nikita et en duo pour Wrap Her Up. Une amitié qui se prolongera sur la scène du Band Aid, où il chantera seul Don’t Let The Sun Go Down, Sir Elton John l’accompagnant au piano.

La même année, Wham! fait un voyage très médiatisé et une tournée en Chine qui seront immortalisés par le réalisateur Lindsay Anderson. Le film sera vendu en cassette VHS sous le titre de Wham! In China : Foreign Skies. Il relate tout le voyage et contient quatre séquences en live (Blue (Live In China), Love Machine, Everything She Wants, et Careless Whisper). On peut en voir des séquences dans le clip Freedom de Wham!.

Le succès est énorme. Mais l’aventure Wham! s’arrête brutalement en 1986 avec The Final, une compilation assortie d’inédits comme Last Christmas ou Blue (Armed With Love) (présente uniquement sur le Vinyl) mais aussi de nouveautés comme A Different Corner (véritable premier morceau solo de George Michael), The Edge Of Heaven, et la reprise Where Did Your Heart Go?. Sur le continent américain, l’album sortira sous le titre de Music From The Edge Of Heaven et ne comportera que les inédits et nouveautés. La fin de Wham! est célébrée par un concert donné à Londres au Wembley Stadium en présence de Sir Elton John et de Simon Le Bon (chanteur du groupe Duran Duran).

La carrière solo : George Michael

Faith

La carrière solo de George Michael commence par un duo avec la « Queen of Soul » : Aretha Franklin. I Knew You Were Waiting (For Me) est enregistré à Los Angeles en 1986, et atteint la place de numéro 1 au Royaume-Uni puis aux États-Unis début 1987.

À la fois auteur, et compositeur de la plupart de ses titres, George Michael sort son premier album solo en 1987, Faith dans lequel il se révèle multi-instrumentiste sur tous les morceaux. Cet album contient la chanson I Want Your Sex qui sera un grand succès. Souvent provocant dans ses choix artistiques, le clip de I Want Your Sex sera censuré sur la BBC. George Michael réussit à placer un total de six singles2 en tête des charts mondiaux. Il rafle donc un certain nombre de prix (Trois American Music Awards en janvier 1989 et un Grammy Award de l’album de l’année en février 1989) à la barbe d’autres pointures du monde de la chanson comme Michael Jackson, Prince ou Madonna, ses principaux concurrents du moment.

Il participe durant cette période au célèbre « Mandela Day » connu aussi sous les noms de « Free Nelson Mandela Concert » et de « Freedomfest », donné au Wembley Stadium le 6 juin 1988. George Michael y chantera trois chansons Village Ghettoland de Stevie Wonder, If You Were My Woman, et Sexual Healing de Marvin Gaye.

Les années 1990

En 1990, George Michael connaît son premier échec commercial relatif (puisque c’est en comparaison avec le succès de l’album Faith) avec l’album Listen Without Prejudice, Vol. 1. Pochette sobre : c’est une photo du photographe Weegee (Crowd At Coney Island, 1940). Mais aucune trace de George Michael sur le boîtier, juste une simple photo de l’artiste (en noir et blanc) à l’intérieur du livret. Cependant, l’album possède des chansons de qualité comme Praying For Time, Freedom! ’90, Cowboys And Angels, Heal The Pain, ainsi qu’une reprise They Won’t Go When I Go (Stevie Wonder) et un clin d’œil aux Rolling Stones avec Waiting For That Day dont la musique n’est autre que You Can’t Always Get What You Want (de Mick Jagger et Keith Richards).

L’album Listen Without Prejudice, Vol. 2 ne verra jamais le jour. George Michael entre en conflit avec la maison Sony Music. Il s’engage dans un procès sans précédent dans l’histoire contre la prestigieuse maison de disques, et le perd. Ces années d’absence seront marquées par quelques collaborations importantes pour l’artiste comme ses participations aux collectifs « Red Hot + Dance » en 1992 (George Michael s’impliquera dans ce projet en faveur de la lutte contre le SIDA en composant trois titres, Too Funky, Do You Really Want To Know, et Happy, ainsi que Crazyman Dance, une face B pour le single Too Funky) et Five Live (1993), un album de cinq titres en concert avec les membres du groupe Queen et Lisa Stansfield. Une partie des chansons de Five Live (Somebody To Love et These Are the Days of Our Lives) provient du « Freddie Mercury Tribute Concert for AIDS Awareness » du 20 avril 1992 au Wembley Stadium à Londres. Les trois autres (Killer, Papa Was a Rollin’ Stone et Calling You) sont issues d’un concert personnel de George Michael datant de 1991. Tous les bénéfices de Five Live ont été reversés à la Mercury Phoenix Trust.

En 1993, le nom de George Michael apparaît sur le CD Two Rooms: Celebrating The Songs Of Elton John & Bernie Taupin. Il s’agit d’un album hommage aux deux hommes. George Michael y interprète la chanson Tonight, dernier titre de l’album.

Sony Music accepte de le lâcher. Il négocie un nouveau contrat avec Virgin (pour l’Europe) et Dreamworks (pour l’Amérique). Older sort en 1996 : c’est un tournant pour George Michael qui n’hésite pas à remercier ses fans pour leur longue attente. L’artiste change de style et surfe sur la vague R’n'B. Malgré les changements, le succès est au rendez-vous. Sur le plan personnel, George Michael est très éprouvé par le décès en 1993 de son compagnon, le styliste brésilien Anselmo Feleppa. Cette perte lui inspire la chanson Jesus To A Child, trois ans plus tard. Jesus To A Child est la première chanson de l’album Older qui contient aussi Fast Love, Older, Spinning The Wheel, The Strangest Thing, Star People, et You Have Been Loved. Cet album est dédié à Anselmo Feleppa et au musicien Antônio Carlos Jobim.

Le point culminant de cette période est sa prestation donnée lors d’un concert Unplugged qu’il donne pour MTV au Three Mills Island Studios à Londres, le 11 octobre 1996 : George Michael est un miraculé du star system. Prestation qui ne verra jamais le jour en CD (sauf sous forme de B-sides de single pour certains morceaux) parce que George est insatisfait du résultat. On aura droit dans sa compilation Ladies & Gentlemen: The Best of George Michael (1999) à une version studio de sa reprise lors du concert de I Can’t Make You Love Me. La mère de l’artiste est dans la salle ; Lesley Angold Harrison Panayiotou décède quelques mois plus tard, le 26 février 1997, des suites d’un cancer. Ladies & Gentlemen lui est dédié.

Il lance avec son label Ægean d’autres artistes dont Toby Bourke. Il chante en duo avec lui la ballade Waltz Away Dreaming (1997) qu’on retrouve sur l’album Room 21 de Toby Bourke (en 2001) sous forme de deux versions : celle du single et une autre dite « new version ».

En 1998, il est impliqué dans un scandale à Los Angeles. Il se fait interpeller par un policier en civil dans des toilettes publiques. Il se trouve dans l’obligation de révéler son homosexualité suite à cette affaire. Le 9 novembre 1998, c’est un George Michael subtil qui dénonce, avec beaucoup d’humour au sujet de cette affaire, un coup monté dans le show télévisé de David Letterman. Il rebondit en composant la chanson Outside dont le clip montre des policiers homosexuels en train de faire la fête dans des toilettes à l’allure disco. La révélation de son homosexualité, qui ne faisait aucun doute pour beaucoup de fans, ne porte pas préjudice à sa carrière. George Michael renoue très vite avec le succès : il en profite pour sortir Ladies & Gentlemen: The Best of George Michael, une compilation de sa carrière solo contenant aussi des inédits dont Outside et une reprise de Stevie Wonder, As, chantée en duo avec Mary J. Blige.

Le 10 avril 1999, George Michael participe au Royal Albert Hall au « There And Everywhere – A Concert For Linda », un hommage à Linda McCartney, en présence de Paul McCartney, The Pretenders, Elvis Costello, Tom Jones, Sinead O’Connor, Des’ree, Heather Small (des M People), Johnny Marr (ex Smiths), Neil Finn (ex Crowded House), Marianne Faithfull et Ladysmith Black Mambazo. À cette occasion, il chante The Long And Winding Road (Lennon/McCartney) et Faith.

À la fin de l’année 1999, George Michael s’associe à un vétéran de la musique, le producteur Phil Ramone (connu pour avoir produit Burt Bacharach, Ray Charles, Frank Sinatra, Rod Stewart, Liza Minnelli ou Barry Manilow), et sort l’inattendu Songs from the Last Century (1999), un album de reprises telles que Roxanne, My Baby Just Cares For Me ou encore Wild Is The Wind. George Michael réussit sa conversion en crooner avec cet album plébiscité par la critique (une nomination au Grammy Award dans la catégorie « Best Traditional Pop Vocal Album » en février 2001).

Il enchaîne en 2000 avec un duo inattendu avec la chanteuse Whitney Houston. Ensemble, ils créent la surprise en interprétant If I Told You That (prévu à l’origine pour Michael Jackson), une reprise du meilleur album de la star américaine My Love Is Your Love.

Les années 2000

220px-George_Michael_at_Antwerp_%28BRAVO%29 Lors d’un concert à Anvers en 2008

Après un passage raté chez Polydor, George Michael sort deux singles qui ne marcheront pas : Freeek! et Shoot the Dog. Dans le premier titre George Michael fustige les médias et tire une sonnette d’alarme contre la pornographie, tandis que le second est un véritable réquisitoire contre la guerre, n’hésitant pas à ridiculiser le président des États-Unis et le Premier ministre britannique dans un clip sous forme de dessin animé.

George Michael enterre définitivement la hache de guerre avec Sony Music (avec qui il avait sorti Ladies & Gentlemen: The Best of George Michael) avec son dernier album : Patience.

Patience est un album qui sent la nostalgie comme le témoignent des chansons telles que John and Elvis Are Dead ou le très personnel My Mother Had a Brother, un des morceaux phares. Album autobiographique à bien des égards, outre My Mother Had a Brother, on y trouve aussi Patience, American Angel, et Please Send Me Someone (Anselmo’s Song). Mais c’est aussi l’album d’un véritable mélodiste pop du début de siècle avec Amazing, Cars and Trains, Flawless (Go to the City), ainsi que Freeek!, et Shoot the Dog qui y ont été intégrés.

Avant de participer à la compilation Hope (Warchild, 2004) en faveur de l’arrêt de la Guerre en Irak où il reprend The Grave de Don McLean, George Michael annonce le 10 mars 2004 à la BBC Radio que Patience est son dernier album commercial. Selon ses propres aveux : « Maintenant j’aimerais vraiment que les gens puissent télécharger mes chansons sur internet, gratuitement, avec la possibilité pour eux en contrepartie de faire un don à une œuvre de charité ». Puis de continuer : « Croyez moi, dans le monde moderne, si vous n’êtes dans aucun classement, si vous ne faites gagner d’argent à personne, si vous ne faites perdre d’argent à personne, vous présentez alors très peu d’intérêt pour la presse », et de finir par : « .. et je serai alors un homme beaucoup plus heureux. » (BBC Radio, le 10 mars 2004).

En 2005, le réalisateur Southan Morris propose à George Michael de faire un film sur sa vie. George Michael accepte. A Different Story (distribué en France sous le titre George Michael : Mon Histoire), est un documentaire retraçant la carrière de l’artiste. Accompagné d’entretiens de George Michael lui-même, d’Andrew Ridgeley son comparse de Wham!, des choristes Shirlie Holliman-Kemp et Pepsi Demacque-Crockett, David Austin (ex-The Executive et un des plus proches amis de la star), Jack Panayiotou (son père), Sir Elton John, Paul Gambaccini (historien et journaliste), Geri Halliwell (La Spice Girl, une amie), Kenny Goss (son actuel compagnon), Mariah Carey, Boy George, Martin Kemp (bassiste du groupe Spandau Ballet), Sting, Phil Ramone (Producteur de Songs from the Last Century) et Noel Gallagher (Oasis), ce documentaire assez classique dans sa construction (chronologique pour être plus précis) nous éclaire sur l’affaire qui l’opposait à Sony Music, et sur des sujets aussi sensibles que la perte de son compagnon (Anselmo Feleppa) et de sa mère, ainsi que sur ses engagements politiques et sociaux. Ce documentaire sera vendu en DVD exclusivement pendant la tournée mondiale mondiale qui suivra.

La même année, George Michael fera la « guest star » au Live 8 aux côtés de Paul McCartney pour chanter en duo avec l’ancien Beatles Drive My Car (Lennon/McCartney).

En 2006, George Michael se lance dans une tournée pour fêter ses 25 années de carrière: C’est le « 25 Live Tour » qui sera prolongé durant l’été 2007. Cette tournée est l’occasion pour George Michael de sortir Twenty Five, une compilation de ses années Wham! et ses années en solo. La compilation sort sous deux formes : un double album composé d’un CD de slows et d’un CD de ses morceaux les plus dansants, et l’autre support est un triple album (en digipack) pour les plus fans comprenant les deux CD cités et un CD en plus. Deux points importants dans cette nouvelle compilation : la présence du nouveau single This Is Not Real Love, chanté avec Mutya, et un nouveau duo avec Sir Paul McCartney où les deux stars reprennent ensemble Heal the Pain de George Michael.

L’événement le plus marquant de cette tournée (un véritable show de la part d’un artiste que les fans attendaient depuis des années, il n’était pas venu en concert à Paris depuis 1988 pour « The Faith Tour ») est le moment où sur la scène apparaît une poupée gonflable géante de George W. Bush avec un chien habillé du drapeau britannique, faisant une fellation au président des États-Unis pendant que George Michael chante Shoot the Dog.

George Michael est présent sur deux CD en hommage à deux grands artistes de la musique : Genius & Friends où il chante en duo avec Ray Charles Blame It on the Sun. Le morceau avait été enregistré un peu avant le décès de Ray Charles mais l’album n’est sorti qu’en 2005 chez Rhino/WEA. Dans Duets: An American Classic, c’est avec le crooner Tony Bennett qu’il interprète la chanson How Do You Keep the Music Playing?.

Le 16 janvier 2008, Reuters informe que George Michael a signé un contrat avec l’éditeur HarperCollins pour une autobiographie.

Le retour sur scène de George Michael est annoncé le 18 juillet 2008 au Centre Bell à Montréal. Il s’agit du prolongement de la tournée « 25 Live ». George Michael se produira dans une dizaine de villes aux USA et au Canada. La compilation Twenty Five est sortie en 2008 dans ces deux grands pays : Elle est légèrement différente du CD européen dans son contenu puisqu’elle contient un inédit, Feeling Good (une reprise de Nina Simone), et des tubes qui ne sont pas dans le 25 Live que nous connaissons déjà.

En 2008, on retrouve une chanson de George Michael et Andrew Ridgeley dans le CD Live In Liverpool (Sony BMG) du groupe Gossip : Il s’agit d’une version très rock et déjantée de Careless Whisper.

George Michael pourrait arrêter sa carrière de chanteur après ses deux dernières dates de la tournée « 25 Live Tour » qui s’appellera : « The Final 2 » : Les deux dates annoncées sont les 24 et 25 août 2008 à Earls Count, à Londres.

George Michael a repris la route pour un ultime concert au Zayed Sports City Stadium le 1er décembre 2008 à Abou Dabi, aux Émirats arabes unis et en Angleterre à cette même date, un nouveau single, December Song, qu’il nous offre d’ailleurs à l’occasion de Noël, gratuitement par téléchargement sur son site internet officiel (www.georgemichael.com).

Les années 2010

Le 24 août 2010, le chanteur a plaidé coupable à la cour Highbury Corner Magistrates ‘à Londres après avoir reconnu la conduite sous l’influence de drogues et le 14 septembre 2010 à la même cour, a été condamné à huit semaines de prison, une amende et une interdiction de cinq ans de conduite.

Le 27 septembre 2010 est prévue une version remastérisée dite « Deluxe Edition » de l’album Faith. Elle ne sortira que le 31 janvier 2011.

Un nouveau single « True Faith » est sorti le 14 Mars 2011. Il s’agit d’une version de la chanson du groupe New Order datant de 1987. George Michael reversa tous les bénéfices de la vente du single à l’association Comic Relief, une association qui s’occupe de personnes très défavorisées au Royaume-Uni et en Afrique.

Année 2011.

George Michael confirme une nouvelle tournée européenne avec orchestre symphonique, « Symphonica Tour 2011″.

Cinéma

Contrairement à des chanteurs comme Sting, Prince ou Madonna, George Michael a une filmographie très pauvre en tant qu’acteur. Mais sa musique est très utilisée au cinéma et à la télévision.

En 2007, une chanson de George Michael est à l’honneur pour la sortie d’un film d’animation produit par les studios Dreamworks : C’est Freedom! ’90 pour la bande annonce du film Bee Movie (Bee Movie : Drôle D’Abeille) de Steve Hickner et Simon J. Smith.

Ce n’est pas la première fois qu’une chanson de George Michael est utilisée dans un film. Ainsi, on a pu entendre I Want Your Sex dans Beverly Hills Cop II (Le Flic De Beverly Hills 2, 1987) de Tony Scott, Monkey dans The Prince of Tides (Le Prince des marées, 1991) de Barbra Streisand, Wake Me Up Before You Go-Go dans Charlie’s Angels (Charlie et ses drôles de dames , 2000) de McG, ainsi que dans Zoolander (2001) de Ben Stiller et Talladega Nights: The Ballad Of Ricky Bobby (Ricky Bobby : Roi Du Circuit, 2006) de Adam McKay, I Can’t Make You Love Me dans Maybe Baby (2000) de Ben Elton, Faith dans Bitter Moon (Lunes de fiel, 1992) de Roman Polanski, mais aussi dans Very Bad Things (1998) de Peter Berg et dans The Rules of Attraction (Les Lois de l’attraction, 2002) de Roger Avary, et plus récemment Last Christmas dans The Holiday (2006) de Nancy Meyers.

On peut aussi entendre des chansons de George Michael par d’autres artistes comme dans la comédie déjantée A Night at the Roxbury (Une nuit au Roxbury, 1998) de John Fortenberry où est diffusée une version de Careless Whisper par Tamia.

Les chansons de George Michael sont aussi très présentes dans les séries télévisées telles que Beavis And Butt-Head (1993) de Mike Judge (Papa/Killer Was a Rollin’ Stone et Wake Me Up Before You Go-Go), Scrubs (2001) de Bill Lawrence (Faith), Cold Case (2003) de Meredith Stiehm (Faith), et plus récemment encore Nip/Tuck (2003) de Ryan Murphy où on entend Jesus to a Child) mais aussi dans la série Friends lors d’un épisode flash-back en 1987Ross et Chandler, encore étudiants, ont des tenues eighties colorées à l’instar du groupe Wham!. Autre petit clin d’œil dans Friends, lorsque Ross porte une boucle d’oreille, il se fait chambrer par Chandler qui, lorsqu’il s’en va, lui sort : « Wake me up before you go go !! »

En tant qu’acteur, George Michael apparaît en guest dans la série télévisée Eli Stone en 2007. À la fin de l’année 2007, on le voit dans un épisode de Extra, la série de Ricky Gervais et Stephen Merchant.

Le personnage de Alex Fletcher, auteur-compositeur du film américain, Le Come-Back (de Marc Lawrence) est en partie inspiré de George Michael. En effet, Alex Fletcher faisait partie d’un groupe des années nommé PoP! (nom très proche de Wham!) et l’un des tubes de ce groupe est Meaningless Kiss , dont le titre et le riff joué au saxophone (au début de la chanson) font penser à Careless Whisper.

Discographie (albums)

Wham!

George Michael

Vidéographie

Wham!

George Michael

(*) Wikipedia

 

flashclips

VIDEOS

 

Image de prévisualisation YouTube Music video by George Michael performing Careless Whisper. (c) 1984 Sony Music Entertainment UK Limited.

Image de prévisualisation YouTube  Music video by George Michael performing An Easier Affair. (C) 2006 G.K. Panayiotou under exclusive licence to SONY BMG MUSIC ENTERTAINMENT (UK) Limited.

Image de prévisualisation YouTube  Music video by George Michael performing Outside. (c) 1998 Sony BMG Music Entertainment (UK) Limited.

Image de prévisualisation YouTube  Music video by George Michael performing I Want Your Sex. (C) 2010 Sony Music Entertainment UK Limited.

Image de prévisualisation YouTube  Blue-Ray du concert, filmé avec un caméscope Sony hdr xr 500 sur un écran plasma LG.

Image de prévisualisation YouTube  George Michael a annoncé mercredi 11 mai 2011 qu’il était « de retour dans le droit chemin » et qu’il partirait en tournée en Europe cette année avec un orchestre.

Revenir en haut de la page.

 

RS

Révolution Solaire de George MICHAEL

georgemichaelrs25062011

Pour le 25/06/2011 à 19h13 T.U., à Londres.

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 6 ET DU NOEUD SUD EN MAISON 12:

L’entrée du nœud nord dans votre maison VI va rendre plus faciles toutes vos tâches et besognes habituelles : les obstacles se lèveront, les fardeaux s’allégeront, les oppositions tomberont. Remettez donc sur l’enclume ce travail que des difficultés vous avaient empêché d’achever. Vous allez maintenant les résoudre avec une facilité inhabituelle. Surtout, ne vous dérobez pas à vos tâches car c’est leurs accomplissements qui produiront vos succès de la période qui suivra immédiatement celle-ci. Actuellement, une confiance inébranlable en vos réalisations est le gage absolu de votre réussite ultérieure même si des échecs antérieurs ont pu vous convaincre du contraire. Toute dérobade, par facilité, vous porterait à d’amers regrets plus tard. Ne laissez donc pas passer cette chance. Vous constaterez par ailleurs que vos subalternes ou collègues vous assisteront beaucoup plus spontanément si vous faites appel à eux. Vous aurez un sens plus aigu du détail et ceci vous sera profitable car vous gagnerez à être méthodique dans toutes vos activités et à les achever scrupuleusement. Vos facultés de discernement se trouveront magnifiées. Vous ne rencontrerez plus ces obstacles insurmontables antérieurs. Au contraire, vous constaterez avec étonnement qu’une tonne ne pèse plus que le poids d’une plume. En médecine, c’est maintenant que vous ferez les meilleurs diagnostics et que vous obtiendrez les résultats les plus étonnants vis-à-vis de vos patients. Les guérisons se multiplieront étrangement. Ces réussites valent pour tous ceux dont l’occupation est le médical, le paramédical ou l’assistance sociale, mais plus en cabinet qu’en hôpital. A titre plus personnel, si vous êtes malade, votre santé se rétablira beaucoup plus facilement si vous acceptez ces soins qui purent être inefficaces en d’autres périodes. C’est maintenant que vous trouverez le médecin, la médecine ou la cure que vous cherchiez en vain jusqu’à présent. Choisissez donc cette période pour partir en cure thermale, par exemple. Par ailleurs, si vous le souhaitez, vous trouverez maintenant les personnes pour vous aider que vous aviez recherchées en vain jusqu’à présent. N’hésitez pas à les recruter car ces aides vous seront profitables. Si vous gérez une affaire, c’est le moment de revoir la gestion de votre personnel et de lui accorder les avantages et la considération qu’il mérite. N’hésitez pas à faire preuve de magnanimité et de largesse à son égard ; vous serez largement compensé à terme.

En gestion d’entreprise, c’est, en effet, la qualité de votre personnel et la considération que vous lui apportez qui sera l’atout majeur de votre réussite. Concentrez donc vos efforts vers la direction du personnel et veillez au moindre détail, car, à présent, votre entreprise ne fructifiera qu’au travers des hommes et des femmes qui la  composent. Accordez donc à ceux-ci les motivations auxquelles ils aspirent. En résumé, dépassez les tendances à vous lamenter ou à abandonner, agissez à partir d’une confiance absolue en vos possibilités, faites appel à toutes les aides possibles pour vous seconder. Toutes les assistances vous seront accordées avec facilité, aussi bien de la part de vos collègues que de celle de vos inférieurs ou des sous-traitants. De plus, chacun d’eux vous apportera la compétence qui garantira votre succès ultérieur.

Revenir en haut de la page.

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 24/06/2011 – Le groupe WHAM! 24 juin, 2011

Posté par phoenix2savoie dans : 06/2011,Musique,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

————————————— PERSONNALITE DU JOUR ———————————–

 

Personnalité du 24/06/2011 - Le groupe WHAM! dans 06/2011 whamm115

georgemichae1wham dans Musique

whammainpicture dans Personnalités du jourwham2

wham

whamb

wham whamimages

whamandrewridgeley George Michael et Andrew Ridgeley du groupe WHAM!

whamancienchanteurgroup George Michael

whamridgeley431 Andrew Ridgeley

bar

homepagetemplates on line 1 2
articleconnexe Article connexe : George MICHAEL, Andrew RIDGELEY
flashclips Vidéos
——————————————————————————————————————————-

Wham!

 

Wham! était un duo de musique pop anglais formé en 1981 par George Michael et Andrew Ridgeley.

Biographie

George et Andrew étaient amis depuis l’enfance et leur rencontre sur les bancs de l’école la « Bushey meads comprehensive school » à Finchley au nord de Londres. Ils forment alors leur premier groupe « The executive » avant de fonder Wham! en 1982.

Point de départ de la grande carrière musicale internationale de George Michael qui continue encore aujourd’hui, Wham! se voulait un groupe mêlant pop et dance, enchaînant des tubes à fort succès commercial de 1982 à 1986, année de la scission de Wham!. Aux États-Unis, il existait également un groupe du nom de Wham! et pour éviter tout problème juridique, Wham! (George Michael + Andrew Ridgeley) a été renommé « Wham!U.K » par la filiale américaine de leur maison de disques.

Young Guns (Go for it), leur premier single, atteint les sommets des charts anglais, puis s’enchaîneront ensuite, parmi les plus connus, Bad boys, Nothing looks the same in the light, Wham rap! (enjoy what you do), Club Tropicana en 1983, Wake me up before you go go, Last Christmas, Careless Whisper ou encore Everything she wants en 1984.

En avril 1985, ils furent le premier groupe occidental à jouer en Chine1. Un documentaire a été tourné lors cet évènement. Il comprend quelques morceaux live de Wham! entrecoupés de séquences authentiques où l’on peut voir le groupe, les musiciens et les choristes visiter une partie du pays et marcher sur la muraille de Chine. Le film s’appelle « Wham! in China : Foreign Skies ».

Ils ont participé au Band Aid et au Live Aid.

Le gigantesque show de Wembley en 1986, devant plus de 70 000 fans, le jour même du 23e anniversaire de George Michael (le 23 juin), mettra fin à la carrière du groupe, George Michael décidant de se lancer dans la carrière solo que l’on connaît, pour faire de la musique pour un public plus sophistiqué, en sortant l’album studio Faith en 1987. Lors de ce concert, Elton John et Simon Le Bon, le chanteur de Duran Duran, sont venus pousser la chansonnette avec le groupe.

Durant plusieurs années, depuis qu’il est devenu un artiste solo, George Michael a été négatif à propos de l’époque Wham!, principalement en raison des fortes critiques médiatiques sur « Ridgeley ». Michael s’est plaint de la pression constante, et il a affirmé que le duo avait été malmené financièrement. Il a également parlé avec dédain du répertoire des chansons de Wham!, en particulier celles du premier album.

Toutefois, ses propos se sont adoucis ces derniers temps. Lors de son dernier come-back en concert solo, il a interprété I’m Your Man et Everything She Wants, l’une des chansons de l’époque Wham! les plus acclamées par la critique.

Wham! a servi de modèle pour le groupe pop dans le film Le Come-Back, avec Drew Barrymore et Hugh Grant.

Récompenses

Discographie

Titre Date
de sortie
Charts
U.K. Australie U.S.A.
Fantastic 1983 1 5 83
Make It Big 1984 1 1 1
Music From The Edge of Heaven 1986 - - 10
The Final 1986 2 5 -
12″ Mixes (Compilation) 1987 - - -
If You Were There (The Best of Wham) (Compilation) 1997 4 - -

Singles

Titres Date de sortie Albums Positions dans les Charts
UK Singles Chart Irish Singles Chart AUS Singles Chart US Hot 100 Hot Adult Contemporary Tracks
Wham Rap! (Enjoy What You Do) 1982 Jun Fantastic 45 - - - -
Young Guns (Go For It)|Young Guns (Go For It!) Sep 3 3 4 - -
Wham Rap! (Enjoy What You Do) 1983 Jan 8 13 9 - -
Bad Boys (Wham!) May 2 3 9 60 -
Club Tropicana Jul 4 4 60 - -
Club Fantastic Megamix Dec - 15 16 - - -
Wake Me Up Before You Go Go 1984 Mai Make It Big 1 1 1 1 4
Careless Whisper Jul 1 1 1 1 1
Freedom (Wham!) Aug 1 1 3 3 4
Everything She Wants Dec 2 - 7 1 4
Last Christmas Dec - 2 1 3 - -
« I’m Your Man » 1985 Sep Music from the Edge of Heaven
/ The Final
1 1 3 3 13
A Different Corner 1986 Apr 1 2 4 7 6
The Edge of Heaven Jun 1 1 2 10 22
Where Did Your Heart Go? Oct 1 - 54 50 -

Autres média

———–

Andrew Ridgeley

Andrew John Ridgeley (né le 26 janvier 1963 dans le Surrey, en Angleterre) est un chanteur de pop, guitariste et environnementaliste anglais. Il a été membre, avec George Michael, du célèbre groupe de pop des années 1980, Wham!.

Andrew Ridgeley est né à Windlesham dans le comté de Surrey, de Jennipher et Albert Ridgeley. Sa mère était d’origine anglaise et son père égypto-italien. Le jeune Andrew a donc grandi à Bushey dans le Hertfordshire, et été scolarisé à la Bushey Meads School durant son adolescence. Jennipher Ridgeley, quant à elle, était institutrice à l’école primaire Bushey Heath Primary et son père travaillait pour Canon.

Lorsque George Michael s’inscrit à l’école, Ridgeley se porte volontaire pour le prendre sous son aile. Après des années passées à jouer dans différents groupes musicaux, Michael et Ridgeley forment Wham!. Ils sillonnent ensuite les maisons de disques avec une cassette d’enregistrements de dix minutes et signent finalement avec Innervision Records. Selon le livre écrit par le manager de Wham!, (« I’m coming to take you to lunch ») le groupe quitte Innervision après leur premier album et signe avec la CBS.

De Wham! à aujourd’hui

Wham! a connu un véritable succès dans le monde entier entre 1982 et 1986. Le duo a fait ses débuts aux États-Unis dans l’émission de Dick Clark, American Bandstand, et après la séparation du groupe fin 1986, Ridgeley s’installe à Monaco et se voue avoir une passion pour la course automobile, plus particulièrement pour la Formule 3. Rencontrant peu de succès, Andrew Ridgeley s’installe à Los Angeles en espérant poursuivre une carrière d’acteur. Puis, il revint définitivement en Angleterre en 1990.

CBS Records (qui deviendra plus tard Sony Music), a eu le choix de publier les albums solo de George Michael et d’Andrew Ridgeley après avoir collaboré avec eux au temps de Wham!. On peut donc retrouver l’album de Ridgeley composé de guitare et de batterie intitulé « Son of Albert », sorti en 1990. C’est son frère, Paul – percussionniste occasionnel pour Bananarama – qui joue de la batterie sur son album. Les deux singles inclus dans l’album de Ridgeley furent « Shake » et « Red Dress ». CBS laisse passer la possibilité d’un deuxième opus. Et selon certain témoignages, Ridgeley reste encore actif dans la musique, malgré sa retraite, en écrivant sous divers pseudonymes.

Vie privée

Ridgeley vit aujourd’hui près de Wadebridge en Cornouailles, Royaume-Uni, dans une propriété restaurée du XVe siècle avec sa compagne Keren Woodward1 du groupe pop Bananarama. Il passe la majorité de son temps libre à jouer au golf et est d’ailleurs un membre important du club local.

Discographie

Albums

Singles

 

(*) Wikipedia

 

flashclips

VIDEOS

 

Image de prévisualisation YouTube Music video by Wham! performing Last Christmas. (c) 1984 Sony BMG Music Entertainment (UK) Limited.

Image de prévisualisation YouTube  Music video by Wham! performing Freedom. (c) 1984 SONY BMG MUSIC ENTERTAINMENT (UK) Limited.

Image de prévisualisation YouTube This clip was taken from the WHAM! movie Foreign Skies.

Image de prévisualisation YouTube  Music video by Wham! performing Everything She Wants. (c) 1984 SONY BMG MUSIC ENTERTAINMENT (UK) Limited.

Revenir en haut de la page.

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 19/06/2011 – Jean DUJARDIN 19 juin, 2011

Posté par phoenix2savoie dans : 06/2011,Cinéma,Humoristes,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

————————————— PERSONNALITE DU JOUR ———————————–

Personnalité du 19/06/2011 - Jean DUJARDIN dans 06/2011 jeandujardinilestbeau

jeandujardin dans Cinéma

jeandujardin1g1f dans Humoristes  jeandujardinbricedenice dans Personnalités du jour

jeandujardin8luckyluke

jeandujardin

jeandujardin06ungarsune

jeandujardinalexandrala

jeandujardinetalexandra

jeandujardincannes

jeandujardinalexandrala

bar

Jean Dujardin

homepagetemplates on line 1 2 3 4

newsg Actualités 1 2 3
articleconnexe Article connexe : Alexandra Lamy
flashclips Vidéos 

astro1 Révolution Solaire
——————————————————————————————————————————-

Jean Dujardin

né le 19/06/1972 à 04h50 à Rueil-Malmaison (92) – FRANCE

jeandujardin19061972

Jean Dujardin, né Jean Edmond Dujardin1 le 19 juin 1972 à Rueil-Malmaison dans les Hauts-de-Seine, est un acteur, réalisateur et producteur français.

Des débuts au succès d’Un gars, une fille

Après avoir obtenu un baccalauréat A3 (philosophie et arts plastiques), Jean Dujardin débute dans la vie active en tant que serrurier mais c’est à l’armée, lors de son service militaire, qu’il voit ses talents de comique se révéler. Il se rend alors à Paris où il se produit dans des bars et petits théâtres. Quelques temps plus tard, il forme « la Bande du Carré Blanc » avec Éric Collado, Emmanuel Joucla, Éric Massot et Bruno Salomone qu’il avait rencontré dans le théâtre du même nom Le Carré Blanc. La troupe deviendra plus tard les Nous C Nous, et produira quelques spectacles ainsi qu’une parodie des boys bands très en vogue à l’époque, sous la forme d’une chanson éponyme, avant de participer régulièrement à l’émission Fiesta de Patrick Sébastien, diffusée sur France 2. Entre 1997 et 1998, ils gagnent à trois reprises l’émission de M6 : Graines de star dans la catégorie « comiques ».

Par la suite Jean Dujardin tourne avec Bruno Salomone, de petits sketches pour l’émission Farce Attaque, sur France 2.

D’octobre 1999 à juin 2003, il joue avec Alexandra Lamy dans la série télévisée à succès Un gars, une fille sur France 2. Les deux interprètent des personnages nommés comme eux Jean et Alexandra, alias Chouchou (elle) et Loulou (lui). La série compte 486 épisodes de moins de cinq minutes.

Au cinéma

200px-Jean_Dujardin_2008

En 2008 à l’avant-première de OSS 117 : Rio ne répond plus.

Son premier grand succès au cinéma est le film Mariages ! de Valérie Guignabodet en 2004. Brice de Nice, l’adaptation au cinéma du personnage d’un de ses sketchs avec les Nous C Nous, sorti en 2005, est un succès au box-office et devient très populaire dans les cours d’école où la fameuse expression J’t'ai cassé devient à la mode. Des goodies tels que jeu vidéo et sonnerie de téléphone portable se sont échangés par milliers. Il obtient une nomination au César du meilleur acteur en 2007 suite à sa prestation dans le film OSS 117 : Le Caire, nid d’espions. La suite, OSS 117 : Rio ne répond plus, est sortie en 2009.

Acteur touchant à tous les registres, il endosse des rôles à contre-emploi dans Contre-enquête et 99 francs dans lesquels il joue respectivement un policier enquêtant sur l’assassinat et le viol de sa jeune fille de 10 ans puis un publicitaire désabusé et dépressif dans l’adaptation du livre de Frédéric Beigbeder, 99 F.

En 2007, il devient producteur et réalisateur avec la série de programmes courts Palizzi proposée sur la chaîne 13ème rue avec dans le rôle principal Arsène Mosca. Devant le succès de la série, un film adapté du pilote de la série va être tourné[Quand ?]2.

En 2008, il joue aux côtés de Jean-Paul Belmondo auquel il est souvent comparé3 dans Un homme et son chien de Francis Huster.

En 2009, il incarne Lucky Luke dans le film du même nom de James Huth, aux côtés d’Alexandra Lamy, Sylvie Testud, Michaël Youn et Daniel Prevost.

En 2010, il incarne Charles Faulque dans Le Bruit des glaçons de Bertrand Blier, aux côtés d’Albert Dupontel, Anne Alvaro, Myriam Boyer et Audrey Dana. Il tourne également dans le film de Nicole Garcia, Un balcon sur la mer avec notamment Sandrine Kiberlain, Marie-Josée Croze, Michel Aumont et Claudia Cardinale où il joue le rôle de Marc, un homme qui retrouve son amour de jeunesse et mène une enquête lorsqu’elle disparaît. La même année, il apparait dans Les petits mouchoirs de Guillaume Canet, dans lequel son rôle, bien que court, ouvre le film et en représente l’intrigue majeure.

En 2011, il partage l’affiche aux côtés de Bérénice Béjo dans The Artist de Michel Hazanavicius, un film rendant hommage aux films muets des années 20. Le film concourt également pour la palme d’or, lors du festival de Cannes 20114. Pour ce film, il est récompensé par le Prix d’interprétation masculine, qui lui est remis par Catherine Deneuve5. Robert de Niro a même déclaré avoir « adoré ce film » auquel il aurait bien décerné une seconde récompense.

Philanthropie

En 2009, Jean Dujardin s’engage aux côtés de Marc Lièvremont, sélectionneur du XV de France pour devenir le parrain de la Fondation Mouvement pour les Villages d’Enfants, qui protège, dans ses Villages et foyers d’accueil, des enfants placés par décision de justice en raison de maltraitances ou de négligences graves.

Vie privée

220px-Jean_Dujardin_Alexandra_Lamy

Jean Dujardin en compagnie d’Alexandra Lamy au Festival de Cannes 2005.

Jean Dujardin a deux garçons (Simon en 2000 et Jules en 2001) nés de son union avec Gaëlle achevée en 2003.

Depuis 2003, il est en couple avec Alexandra Lamy, sa partenaire dans Un gars, une fille. Ils se sont mariés à Anduze, dans le Gard, le 25 juillet 20096,7 après 6 ans de vie commune.

Filmographie

Année Titre Réalisateur Rôle Observations
1997-1998 Farce Attaque     Série TV
1999 à 2003 Un gars, une fille Isabelle Camus et Hélène Jacques Jean Série TV
2002 À l’abri des regards indiscrets Ruben Alves et Hugo Gélin Jean-Luc Court-métrage
Ah ! Si j’étais riche Gérard Bitton et Michel Munz Le vendeur Weston  
2003 Toutes les filles sont folles Pascale Pouzadoux Lorenzi  
Bienvenue chez les Rozes Francis Palluau Mathieu Gamelin dit MG  
Les Clefs de bagnole Laurent Baffie Lui-même  
2004 Le Convoyeur Nicolas Boukhrief Jacques  
Mariages ! Valérie Guignabodet Alex  
Les Dalton Philippe Haïm Le cow-boy vanneur  
Rien de grave Renaud Philipps Le pilote instructeur Court-métrage
2005 La vie de Michel Muller est plus belle que la vôtre Michel Muller Lui-même  
Brice de Nice James Huth Brice Agostini, dit Brice de Nice Scénariste
L’Amour aux trousses Philippe de Chauveron Franck  
Il ne faut jurer de rien ! Eric Civanyan Valentin  
2006 OSS 117 : Le Caire, nid d’espions Michel Hazanavicius Hubert Bonisseur de La Bath / OSS 117 Étoile d’or du premier rôle masculin
Prix Raimu de la Comédie
Hellphone James Huth Le guerrier de la cave  
2007 Contre-enquête Franck Mancuso Richard Malinowski  
99 francs Jan Kounen Octave Parango  
Palizzi     Série TV, en tant que réalisateur
2008 Ca$h Eric Besnard Cash  
2009 Un homme et son chien Francis Huster Le tapissier  
OSS 117 : Rio ne répond plus Michel Hazanavicius Hubert Bonisseur de La Bath / OSS 117  
Lucky Luke James Huth Lucky Luke  
2010 Les Petits Mouchoirs Guillaume Canet Ludo  
Le Bruit des glaçons Bertrand Blier Charles  
Un balcon sur la mer Nicole Garcia Marc  
2011 The Artist Michel Hazanavicius George Valentine Prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes 2011
Les Infidèles Jean Dujardin    

Théâtre

Année Titre Auteur Metteur en scène Rôle Lieu
2006 Deux sur la balançoire William Gibson Bernard Murat - Théâtre Édouard VII

Discographie

Récompenses

220px-DUJARDIN_Jean_02-24x30-2009

Jean Dujardin photographié par le Studio Harcourt en 2009.

Revenus

Selon le Figaro8, Jean Dujardin était l’acteur français le mieux payé en 2009 avec un total de 4,4 millions d’euros (2M € par film, 390 000 € pour co-écrire Lucky Luke)9.

 

(*) Wikipedia

 

flashclips

VIDEOS

 

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Revenir en haut de la page.

 

RS

Révolution Solaire de Jean DUJARDIN

jeandujardinrs19062011

Pour le 19/06/2011 à 14h00 T.U. à Rueil-Malmaison.

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 6 ET DU NOEUD SUD EN MAISON 12:

L’entrée du nœud nord dans votre maison VI va rendre plus faciles toutes vos tâches et besognes habituelles : les obstacles se lèveront, les fardeaux s’allégeront, les oppositions tomberont. Remettez donc sur l’enclume ce travail que des difficultés vous avaient empêché d’achever. Vous allez maintenant les résoudre avec une facilité inhabituelle. Surtout, ne vous dérobez pas à vos tâches car c’est leurs accomplissements qui produiront vos succès de la période qui suivra immédiatement celle-ci. Actuellement, une confiance inébranlable en vos réalisations est le gage absolu de votre réussite ultérieure même si des échecs antérieurs ont pu vous convaincre du contraire. Toute dérobade, par facilité, vous porterait à d’amers regrets plus tard. Ne laissez donc pas passer cette chance. Vous constaterez par ailleurs que vos subalternes ou collègues vous assisteront beaucoup plus spontanément si vous faites appel à eux. Vous aurez un sens plus aigu du détail et ceci vous sera profitable car vous gagnerez à être méthodique dans toutes vos activités et à les achever scrupuleusement. Vos facultés de discernement se trouveront magnifiées. Vous ne rencontrerez plus ces obstacles insurmontables antérieurs. Au contraire, vous constaterez avec étonnement qu’une tonne ne pèse plus que le poids d’une plume. En médecine, c’est maintenant que vous ferez les meilleurs diagnostics et que vous obtiendrez les résultats les plus étonnants vis-à-vis de vos patients. Les guérisons se multiplieront étrangement. Ces réussites valent pour tous ceux dont l’occupation est le médical, le paramédical ou l’assistance sociale, mais plus en cabinet qu’en hôpital. A titre plus personnel, si vous êtes malade, votre santé se rétablira beaucoup plus facilement si vous acceptez ces soins qui purent être inefficaces en d’autres périodes. C’est maintenant que vous trouverez le médecin, la médecine ou la cure que vous cherchiez en vain jusqu’à présent. Choisissez donc cette période pour partir en cure thermale, par exemple. Par ailleurs, si vous le souhaitez, vous trouverez maintenant les personnes pour vous aider que vous aviez recherchées en vain jusqu’à présent. N’hésitez pas à les recruter car ces aides vous seront profitables. Si vous gérez une affaire, c’est le moment de revoir la gestion de votre personnel et de lui accorder les avantages et la considération qu’il mérite. N’hésitez pas à faire preuve de magnanimité et de largesse à son égard ; vous serez largement compensé à terme.

En gestion d’entreprise, c’est, en effet, la qualité de votre personnel et la considération que vous lui apportez qui sera l’atout majeur de votre réussite. Concentrez donc vos efforts vers la direction du personnel et veillez au moindre détail, car, à présent, votre entreprise ne fructifiera qu’au travers des hommes et des femmes qui la  composent. Accordez donc à ceux-ci les motivations auxquelles ils aspirent. En résumé, dépassez les tendances à vous lamenter ou à abandonner, agissez à partir d’une confiance absolue en vos possibilités, faites appel à toutes les aides possibles pour vous seconder. Toutes les assistances vous seront accordées avec facilité, aussi bien de la part de vos collègues que de celle de vos inférieurs ou des sous-traitants. De plus, chacun d’eux vous apportera la compétence qui garantira votre succès ultérieur.

Revenir en haut de la page.

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 18/06/2011 – Jamel DEBBOUZE 18 juin, 2011

Posté par phoenix2savoie dans : 06/2011,Humoristes,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

————————————— PERSONNALITE DU JOUR ———————————–

Personnalité du 18/06/2011 - Jamel DEBBOUZE dans 06/2011 jameldebbouze

jamel100debbouze dans Humoristes

jameldebbouze20050518 dans Personnalités du jour

jamelmelissa

jameldebbouze

bar

Jamel Debbouze

homepagetemplates on line

newsg Actualités relatives à 1 2 3 4 5
flashclips Vidéos

astro1 Révolution Solaire

——————————————————————————————————————————-

Jamel Debbouze

né le 18/06/1975 à 05h40 à Paris – FRANCE

jameldebbouze18061975

Jamel Debbouze, né le 18 juin 1975 à Paris, est un humoriste, acteur, et producteur français, d’origine marocaine. Il se produit seul en scène dans des spectacles de one man show ou de stand-up et a joué dans un certain nombre de films.

Jamel Debbouze naît dans le 10e arrondissement de Paris le 18 juin 1975. Ses parents, de Oujda, se réinstallent au Maroc en 1976. Ils reviennent en France en 1979. Ils habitent Trappes dans les Yvelines à partir de 1983, où Jamel, l’aîné de la fratrie, Mohamed, Hayat, Karim, Rachid et Nawel Debbouze passeront leur enfance.

Le 17 janvier 1990, à la gare de Trappes, il est happé par le train Paris-Nantes. Il perd l’usage de son bras droit à la suite de cet accident2, au cours duquel un autre jeune homme, Jean-Paul Admette, fils du chanteur Michel Admette, trouve la mort. Jamel Debbouze a été poursuivi par la famille de la victime pour homicide involontaire et a obtenu un non-lieu par manque de preuves3.

Remarqué par Alain Degois (dit « Papy »), directeur de la compagnie théâtrale d’improvisation Déclic Théâtre, Jamel Debbouze fait ses débuts au théâtre et va en finale du championnat de France junior de la Ligue d’improvisation française.

En 1995, il est repéré par les patrons de Radio Nova, Jacques Massadian et Jean-François Bizot, qui vont le rendre célèbre (Jacques Massadian deviendra d’ailleurs son agent). Il débute alors sur Radio Nova, avec sa chronique Le Cinéma de Jamel qui débute juste avant l’émission hip-hop le cut-killer show, puis il fait ses débuts télévisuels vers 1996-1997 sur Paris Première, chaîne du câble assez confidentielle à l’époque dans une émission coproduite par Radio Nova et la chaîne. Il lance la version télévisée du Cinéma de Jamel sur Canal+ en 1998 à la télévision. Sur cette même chaîne, il participe peu après à la série à succès, H, aux côtés, entre autres, des comiques Éric et Ramzy.

 

220px-Jamel_Debbouze_C%C3%A9sars

Jamel Debbouze en 2001 à la 26e cérémonie des César.

Il joue dans les films Zonzon (1998), Le fabuleux destin d’Amélie Poulain (2001) et Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre (2002) qui ont beaucoup de succès en France.

Il fait une apparition dans le clip Les sales gosses de Dadoo, ainsi que dans celui de Tomber la chemise (Zebda).

En 2005 il joue dans le film Angel-A, réalisé par Luc Besson.

En 2006, il tourne dans le film historique Indigènes (qu’il coproduit), rendant hommage aux soldats nord-africains ayant combattu pour la France pendant la Seconde Guerre mondiale. Pour ce film, il reçoit avec Samy Naceri, Roschdy Zem, Sami Bouajila et Bernard Blancan le prix d’interprétation masculine de la 59e édition du Festival de Cannes.

Toujours en juillet 2006, il présente le Jamel Comedy Club sur Canal+ et sort aussi un DVD.

Proche du roi du Maroc Mohammed VI2, et soutenu par Luc Besson et Gérard Depardieu, en 2002, Jamel Debbouze ambitionne de créer un « Hollywood du désert », un ensemble de studios de tournage qui assurerait du travail à de nombreux Marocains4. Prévu pour 2004, ce projet n’a pas encore vu le jour et suscite des interrogations dans la presse marocaine5.

En avril 2008, Jamel Debbouze inaugure son théâtre à Paris, le Comedy Club6, dont l’objectif est de permettre à de jeunes talents de la scène comique d’éclore7.

En 2009, il collabore avec le groupe de rap 113 et Awa Imani pour le projet Maghreb United de Rim’K. Il est présent sur la chanson Célébration8.

En 2010, il est invité à la dernière représentation du spectacle de Gad Elmaleh intitulé « Papa est en haut » diffusé en direct sur TF1. À cette occasion Jamel Debbouze annonce son retour sur scène en février 2011 au casino de Paris.

Le 1er décembre 2010 sort son nouveau DVD intitulé Made in Jamel avec entre autres Gad Elmaleh, Florence Foresti, Elie Semoun, Stromae, Didier Bourdon, Sophie Mounicot.

Le 15 janvier 2011, à Nevers, il joue la première représentation de son nouveau spectacle, Tout sur Jamel9, avant de jouer tous les soirs, du 1er au 20 février au Casino de Paris.

Le 23 janvier 2011, pendant le journal de 20h présenté par Claire Chazal, il annonce qu’il votera à gauche en 2012.

Vie privée

 

220px-Melissa_Theuriau_Jamel_Debbouze_Cannes_2010

Jamel Debbouze avec Melissa Theuriau au festival de Cannes 2010.

Il a été le compagnon de l’écrivain Saphia Azzedine10.

En janvier 2007, lors d’un festival, Jamel Debbouze rencontre la journaliste Mélissa Theuriau. Ils se marient le 7 mai 2008 au domaine de l’Abbaye des Vaux de Cernay à Cernay-la-Ville (Yvelines), cérémonie menée par le père Guy Gilbert11. Ils ont un fils prénommé Léon Ali Debbouze né le 3 décembre 2008. Ils attendent une petite fille pour octobre 201112.

Filmographie

Spectacles

Producteur

Producteur exécutif :

Coproducteur :

Producteur :

Récompenses

Notes

 

(*) Wikipedia

 

flashclips

VIDEOS

 

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Revenir en haut de la page.

 

RS

Révolution Solaire de Jamel Debbouze

jameldebbouzers18062011

Pour le 18/06/2011 à 21h30 T.U. à Paris.

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 6 ET DU NOEUD SUD EN MAISON 12:

L’entrée du nœud nord dans votre maison VI va rendre plus faciles toutes vos tâches et besognes habituelles : les obstacles se lèveront, les fardeaux s’allégeront, les oppositions tomberont. Remettez donc sur l’enclume ce travail que des difficultés vous avaient empêché d’achever. Vous allez maintenant les résoudre avec une facilité inhabituelle. Surtout, ne vous dérobez pas à vos tâches car c’est leurs accomplissements qui produiront vos succès de la période qui suivra immédiatement celle-ci. Actuellement, une confiance inébranlable en vos réalisations est le gage absolu de votre réussite ultérieure même si des échecs antérieurs ont pu vous convaincre du contraire. Toute dérobade, par facilité, vous porterait à d’amers regrets plus tard. Ne laissez donc pas passer cette chance. Vous constaterez par ailleurs que vos subalternes ou collègues vous assisteront beaucoup plus spontanément si vous faites appel à eux. Vous aurez un sens plus aigu du détail et ceci vous sera profitable car vous gagnerez à être méthodique dans toutes vos activités et à les achever scrupuleusement. Vos facultés de discernement se trouveront magnifiées. Vous ne rencontrerez plus ces obstacles insurmontables antérieurs. Au contraire, vous constaterez avec étonnement qu’une tonne ne pèse plus que le poids d’une plume. En médecine, c’est maintenant que vous ferez les meilleurs diagnostics et que vous obtiendrez les résultats les plus étonnants vis-à-vis de vos patients. Les guérisons se multiplieront étrangement. Ces réussites valent pour tous ceux dont l’occupation est le médical, le paramédical ou l’assistance sociale, mais plus en cabinet qu’en hôpital. A titre plus personnel, si vous êtes malade, votre santé se rétablira beaucoup plus facilement si vous acceptez ces soins qui purent être inefficaces en d’autres périodes. C’est maintenant que vous trouverez le médecin, la médecine ou la cure que vous cherchiez en vain jusqu’à présent. Choisissez donc cette période pour partir en cure thermale, par exemple. Par ailleurs, si vous le souhaitez, vous trouverez maintenant les personnes pour vous aider que vous aviez recherchées en vain jusqu’à présent. N’hésitez pas à les recruter car ces aides vous seront profitables. Si vous gérez une affaire, c’est le moment de revoir la gestion de votre personnel et de lui accorder les avantages et la considération qu’il mérite. N’hésitez pas à faire preuve de magnanimité et de largesse à son égard ; vous serez largement compensé à terme.

En gestion d’entreprise, c’est, en effet, la qualité de votre personnel et la considération que vous lui apportez qui sera l’atout majeur de votre réussite. Concentrez donc vos efforts vers la direction du personnel et veillez au moindre détail, car, à présent, votre entreprise ne fructifiera qu’au travers des hommes et des femmes qui la  composent. Accordez donc à ceux-ci les motivations auxquelles ils aspirent. En résumé, dépassez les tendances à vous lamenter ou à abandonner, agissez à partir d’une confiance absolue en vos possibilités, faites appel à toutes les aides possibles pour vous seconder. Toutes les assistances vous seront accordées avec facilité, aussi bien de la part de vos collègues que de celle de vos inférieurs ou des sous-traitants. De plus, chacun d’eux vous apportera la compétence qui garantira votre succès ultérieur.

Revenir en haut de la page.

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 16/06/2011 – Tupac SHAKUR 16 juin, 2011

Posté par phoenix2savoie dans : 06/2011,Chanteur,Personnalités du jour , 1 commentaire

————————————— PERSONNALITE DU JOUR ———————————–

Personnalité du 16/06/2011 - Tupac SHAKUR dans 06/2011 tupacm

tu2pac dans Chanteur

tupacshakurt dans Personnalités du jour

tupacshakur19711996

bar

Tupac Shakur

homepagetemplates on line 1 2 3 4 5 6 7

newsg Actualités 1 2

flashclips Vidéos

——————————————————————————————————————————-

Tupac Shakur

né le 16/06/1971 à Brooklyn (NY) – USA

tupakshakur16o61971

Tupac Shakur Amaru (*) connu sous le surnom de 2Pac et Makaveli est un rappeur et acteur américain, né le 16 juin 1971 à New York et mort assassiné le 13 septembre 1996 à Las Vegas.

Issu d’une famille qui a milité dans les rangs des Black Panthers, Tupac Shakur a vendu plus de 75 millions d’albums dans le monde entier1, faisant de lui l’un des musiciens ayant vendu le plus de disques dans le monde. Le magazine Rolling Stone l’a classé 86e dans son classement des plus grands artistes musicaux de tous les temps2.

Parallèlement à sa carrière musicale, il était un acteur prometteur3 et un activiste social. La plupart des chansons de 2Pac parlent d’une enfance au milieu de la violence et de la misère dans les ghettos, du racisme, des problèmes de société et des conflits avec d’autres rappeurs. Il a milité tout au long de sa carrière pour l’égalitarisme racial4. Shakur fut d’abord un « roadie » et un danseur pour le groupe de hip-hop alternatif Digital Underground5,6,7. Il a ensuite fait partie des groupes Outlawz, Digital Underground et Thug Life.

Son succès a largement contribué à l’explosion commerciale mondiale du rap au cours des années 1990. Son charisme, son « flow », ses paroles travaillées et sa mort prématurée en ont fait l’une des icônes majeures de ce genre musical et une franchise rentable : il est l’un des artistes qui a sorti le plus d’albums après sa mort, il est classé 8e célébrité morte rapportant le plus d’argent, devançant notamment James Brown et Bob Marley en 20071.

Tupac a été la cible de poursuites judiciaires et a connu d’autres problèmes juridiques. En 1994, il se fait tirer dessus à cinq reprises et se fait voler dans le hall d’un studio d’enregistrement à New York. Shakur soupçonne alors que d’autres figures de l’industrie du rap avaient une connaissance préalable de l’incident et ne l’ont pas averti. Cette controverse a contribué à déclencher la rivalité East Coast/West Coast. Il a ensuite été déclaré coupable d’agression sexuelle et condamné à un an et demi puis quatre ans et demi de prison8.

Après avoir purgé onze mois de sa peine, il est libéré sous caution payée par Marion « Suge » Knight, le PDG de Death Row Records. En échange de l’aide de Suge, Shakur accepte d’enregistrer trois albums pour le label Death Row. Le 7 septembre 1996, Shakur est à nouveau la cible d’une fusillade, mais cette fois lors d’un drive-by shooting (en) fatal à Las Vegas. Après avoir été emmené à l’University Medical Center, il meurt d’une insuffisance respiratoire et d’un arrêt cardiaque le 13 septembre 19969.

Enfance

Tupac Amaru Shakur naît dans le quartier East Harlem de Manhattan à New York10. Il est nommé ainsi d’après Túpac Amaru II11, un révolutionnaire péruvien qui a mené un soulèvement indigène contre l’Espagne et a ensuite été exécuté.

Sa mère, Afeni Shakur (en), et son père, Billy Garland (en), sont des membres actifs du Black Panther Party à New York dans les années 1960 et début des années 1970. Tupac est né tout juste un mois après l’acquittement12 de sa mère sur plus de 150 accusations de « complot contre le gouvernement des États-Unis et les monuments de New York », celle-ci étant l’une des Panther 21 arrêtés en avril 1969.

Bien que non confirmée par la famille Shakur, plusieurs sources (dont le rapport du médecin légiste) inscrivent son nom de naissance comme « Lesane Parish Crooks »13. Ce nom aurait été inscrit sur le certificat de naissance parce qu’Afeni craignait que ses ennemis n’attaquent son fils, elle a ainsi déguisé sa véritable identité en utilisant un nom de famille différent. Elle a changé plus tard, après sa séparation d’avec Garland et son mariage avec Mutulu Shakur (en). À travers Garland, son père biologique, Shakur est un lointain descendant du royaume Garamantes14 d’Afrique du Nord. Les Touaregs15 modernes de l’Afrique subsaharienne12 sont les descendants de la civilisation Garamantes.

Dès son plus jeune âge, la lutte et l’incarcération rythment la vie de Tupac. Son parrain, Elmer « Geronimo » Pratt (en), un haut membre des Black Panthers, est reconnu coupable du meurtre d’un enseignant lors d’un vol en 1968, mais sa peine est par la suite annulée. Son beau-père, Mutulu Shakur, demeure pendant quatre ans sur la liste des dix fugitifs les plus recherchés par le FBI à partir de 1982, alors que Tupac est un préadolescent. Mutulu est alors soupçonné d’avoir aidé sa sœur Assata Shakur à s’échapper d’une prison dans le New Jersey, où elle avait été incarcérée pour avoir abattu un policier d’État en 1973. Mutulu est capturé en 1986 et emprisonné pour le braquage en 1981 d’un fourgon de la Brink’s, effectué par la Black Liberation Army et la May 19th Communist Organization, au cours duquel deux policiers et un garde ont été tués16. Tupac a une demi-sœur, Sekyiwa, de deux ans sa cadette, et un demi-frère plus âgé, Mopreme « Komani » Shakur, qui est apparu sur plusieurs de ses enregistrements.

À l’âge de douze ans, Tupac s’inscrit au groupe de théâtre 127th Street Repertory Ensemble (en) de Harlem et est choisi pour interpréter le rôle de Travis enfant dans la pièce A Raisin in the Sun (en), qui se joue au célèbre Apollo Theater. En 1986, la famille déménage à Baltimore dans le Maryland17. Après avoir terminé sa deuxième année à la Paul Laurence Dunbar High School (en), Tupac est muté à la Baltimore School for the Arts (en), où il étudie le théâtre, la poésie, le jazz et le ballet. Il joue des pièces de Shakespeare ainsi que le rôle du roi des souris dans Casse-Noisette16. Shakur, accompagné au beatboxing par l’un de ses amis, Dana « Mouse » Smith, remporte la plupart des nombreux concours de rap auxquels il participe et est considéré comme le meilleur rappeur de son école18. Bien qu’il n’ait pas de vêtements à la mode, Tupac est l’un des enfants les plus populaires de son école en raison de son sens de l’humour, d’excellentes compétences en rap et de sa facilité à se lier avec toutes les foules19. Il développe une étroite amitié avec la jeune Jada Pinkett qui dure jusqu’à sa mort. Dans le documentaire Tupac : Resurrection, Shakur déclare : « Jada est mon cœur. Elle sera mon amie pour toute ma vie », Pinkett déclare qu’il est « l’un de mes meilleurs amis. Il était comme un frère. C’était au-delà de l’amitié pour nous. Le type de relation que nous avions se rencontre qu’une fois dans une vie. » Un poème écrit par Shakur intitulé « Jada » apparaît dans son livre, The Rose That Grew From Concrete, qui comprend aussi un poème dédié à Pinkett appelé « The Tears in Cupid’s Eyes » (« les larmes dans les yeux de Cupidon »). Pendant sa période à l’école des arts, Shakur commence à sortir avec la fille du directeur du Parti communiste USA de Baltimore20.

En juin 1988, Shakur et sa famille déménagent à nouveau, cette fois à Marin City (en) en Californie17, où il étudie à la Tamalpais High School (en)21. En 1989, Tupac commence à fréquenter les cours de poésie de Leila Steinberg (en)22. Cette même année, Steinberg organise un concert avec un ancien groupe de Shakur, Strictly Dope. Après le concert, Tupac signe avec Atron Gregory et est recruté dans le tout nouveau groupe de hip-hop d’Oakland, Digital Underground. En 1990, il est engagé comme danseur et « roadie » du groupe5,6,7.

Début de carrière

La carrière professionnelle de Shakur commence au début des années 1990, quand il réalise un couplet du morceau « Same Song » de Digital Underground sur la bande originale du film Nothing but Trouble, il apparaît également avec le groupe dans le film. En tournée, il en profite pour développer son propre matériel. Tupac fait une première apparition sur le second album de Digital Underground, This Is an EP Release (en), qui est lancé au printemps 1991. On peut aussi l’entendre sur leur troisième album, Sons of the P (en). Et le 12 novembre de la même année, il lance son premier album solo, 2Pacalypse Now. Au départ, 2Pac rencontre des difficultés pour commercialiser cet album, mais les dirigeants d’Interscope Records, Ted Field (en) et Tom Whalley, acceptent finalement de distribuer l’album. Le disque remporte un grand succès grâce aux dénonciations qu’il y fait, et à sa forte implication politique. Le titre « Brenda’s Got a Baby (en) » atteint le Top 30 R&B et l’album la certification or. Toutefois, ses textes crus et vulgaires lui valent la critique du vice-président des États-Unis Dan Quayle et de groupes de parents. De plus, 2Pacalypse Now n’a pas fait aussi bien dans les charts que les albums suivants, aucun de ses titres n’atteignant les dix premières places. Son deuxième album, Strictly 4 My N.I.G.G.A.Z., sort le 16 février 1993 et reçoit la certification platine. L’album, principalement produit par Randy « Stretch » Walker (en) (le meilleur ami de Shakur et associé à l’époque) et Live Squad (en), génère deux hits, « Keep Ya Head Up (en) » et « I Get Around (en) », ce dernier avec en featuring Shock G (en) et Money-B (en) de Digital Underground.

La notoriété de Shakur est grandement accrue par son rôle dans Juice d’Ernest R. Dickerson en 1992. Ce rôle lui en vaut un second en 1993 dans Poetic Justice de John Singleton dans lequel il joue aux côtés de Janet Jackson. À la fin de cette année, on le voit dans le film de basket-ball Above the Rim (en).

Thug Life

À la fin de l’année 1993, Shakur forme le groupe Thug Life avec un certain nombre de ses amis, dont Big Syke, Macadoshis, Rated R et son demi-frère Mopreme. Le groupe sort son unique album enregistré Thug Life volume 1 le 26 septembre 1994, qui devient disque d’or. L’album contient le single « Pour Out a Little Liquor », produit par Johnny « J » (en), qui produira une grande partie de l’album de Tupac All Eyez on Me. Le groupe effectue généralement ses concerts sans Tupac23.

À l’époque, la notion de « Thug Life » est considérée comme une philosophie de vie par Tupac, qui utilise l’expression pour définir le style de vie qu’il a vécu. Il tourne « Thug Life » (littéralement « vie de voyou ») en un acronyme, qu’il baptise « The Hate U Give Little Infants Fucks Everybody » (« la haine que vous transmettez aux enfants se retourne contre nous tous »). Tupac le définit comme un mode de vie où les gens réussissent en partant de rien et en surmontant tous les obstacles pour atteindre leurs objectifs. En d’autres termes, une personne née riche ou issue d’un milieu aisé ne vit pas une « Thug Life », parce qu’elle n’a pas besoin de lutter pour survivre24. En raison de l’utilisation constante de l’expression par Tupac, celle-ci est devenue synonyme de son nom et il se l’est même faite tatouer sur le ventre. Contrairement à ce que peut laisser croire une traduction littérale, l’acronyme n’a rien à voir avec le fait d’être un gangster ou un criminel puisqu’il dénonce toutes les idéologies socialement oppressives enseignées durant l’enfance qui peuvent nous affecter négativement une fois adultes. Tupac dit par ailleurs : « Je ne suis pas un gangster et ne l’ai jamais été. Je ne suis pas le voleur qui s’empare de votre sac à main. Je ne suis pas le gars qui fait du carjacking. […] J’ai un emploi. Je suis un artiste »25.

Démêlés judiciaires

Même s’il retient l’attention tant sur le plan musical que cinématographique, Shakur acquiert une notoriété pour ses conflits avec la justice. En octobre 1991, il tente de déposer une poursuite au civil de dix millions de dollars contre l’application de la loi par les policiers municipaux d’Oakland, clamant qu’ils l’ont brutalement battu pour avoir traversé la rue imprudemment8.

En 1992, un policier d’État du Texas est tué par un adolescent qui écoutait 2Pacalypse Now, album qui contient des chansons sur le meurtre de policiers. Cela provoque un tourbillon médiatique. Dan Quayle, vice-président des États-Unis à l’époque, exige que l’album soit retiré des magasins de musique et des médias à travers le pays, ce qu’Interscope refuse8. Shakur réplique que son premier album expose les problèmes auxquels sont confrontés les jeunes afro-américains, mais il est critiqué pour son langage explicite et ses images de violence à l’encontre de l’application des lois. Quayle dénonce publiquement l’album comme n’ayant « pas de place dans notre société »26.

Le 22 août 1992 à Marin City, Shakur rappe lors d’un festival en plein air et reste une heure à signer des autographes et des photos. Des remarques antérieures négatives faites par Shakur à propos de Marin City ressurgissent et le débat devient houleux, les voix s’élèvent. Tupac sort alors un 9 mm court, l’arme, cafouille et le laisse tomber. Il crie : « ramasse le flingue ! » à son frère Mopreme, qui tire entre trois et six balles. Bien que personne dans la foule n’a été touché, à une centaine de mètres de là, un enfant de six ans nommé Qa’id Walker-Teal qui roule à vélo dans une cour d’école est atteint au front, la balle le tuant. Tupac et Mopreme laissent leur voiture et sont arrêtés par une foule en colère, en face d’un poste de police. Les policiers viennent à leur secours et placent les deux frères en garde à vue, qui sont finalement libérés sans inculpation. En 1995, une affaire civile est intentée par la mère de Qa’id. L’avocat de Shakur déclare que le festival a « mal tourné », et Tupac est attristé par la mort du garçon. La maison de disques de Shakur règle la poursuite judiciaire pour un montant rapporté entre 300 000 et 500 000 $27.

En octobre 1993, à Atlanta, deux frères et policiers hors service, Mark et Scott Whitwell, célèbrent avec leurs épouses la récente obtention par Mme Whitwell de l’examen du barreau de l’État. Comme ils traversent la rue, une voiture avec Shakur dedans les « touche presque », après quoi les Whitwell ont une altercation avec le conducteur, Shakur et les autres passagers, qui sont ensuite rejoints par une deuxième voiture. Shakur tire sur un agent dans les fesses, et l’autre à la jambe, le dos ou l’abdomen, selon les sources. Personne d’autre n’est blessé, mais Mark Whitwell est accusé d’avoir tiré sur la voiture de Shakur et plus tard d’avoir menti à la police pendant l’enquête, alors que Shakur est lui accusé d’avoir tiré sur l’agent, jusqu’à ce que les procureurs décident d’abandonner toutes les accusations portées contre les parties28,29.

En novembre 1993, Shakur et d’autres personnes sont accusés d’avoir agressé sexuellement une fan dans une chambre d’hôtel. Selon la plainte déposée, Shakur aurait violé la jeune femme et ensuite encouragé ses amis à abuser d’elle. Tupac réfute totalement les accusations. Selon lui, il aurait eu des relations les jours précédents avec la femme, elle lui aurait pratiqué une fellation dans une discothèque et plus tard ils auraient eu des relations sexuelles consenties dans la chambre d’hôtel du rappeur. Les accusations sont émises après qu’elle serait retournée une deuxième fois dans sa chambre d’hôtel où elle aurait eu une relation sexuelle avec ses amis et prétend que Shakur et son entourage l’auraient soumise à un gang bang, elle lui aurait dit en partant : « Pourquoi les as-tu laissé me faire ça ? »30,31. Shakur déclare qu’il se serait endormi peu après son arrivée et plus tard réveillé aux accusations et menaces de poursuite judiciaire. Lors du procès qui suit, Shakur est reconnu coupable d’abus sexuels. En condamnant Shakur à un an et demi dans un établissement pénitentiaire, le juge décrit le crime comme « un acte de violence brutale contre une femme sans défense »32,33,34. En 1994, il est reconnu coupable d’avoir attaqué un ancien employeur, Allen Hughes, lors d’un tournage d’un clip vidéo35. Il est condamné à quinze jours de prison, des journées de travaux avec une entreprise de génie civil, des travaux d’intérêt général et une amende de 2 000 $.

New York 1994

Dans la nuit du 30 novembre 1994, à la veille de l’annonce du verdict de son procès pour abus sexuels, Tupac et trois hommes de son entourage, dont son manager Freddie Moore et « Stretch » Walker, entrent dans le hall des Quad Recording Studios à Manhattan. Deux hommes armés en treillis commencent à les suivre et, avant qu’ils n’arrivent aux ascenseurs, sortent leurs armes à feu et volent les bijoux de Tupac. Dans la lutte, Shakur reçoit cinq balles, dont deux à la tête, tandis que son manager est touché une fois. Les agresseurs partent alors avec 40 000 $ de bijoux. Plus tard, Tupac accuse Sean Combs36, Andre Harrell (en) et Notorious B.I.G., sur lesquels il tombe nez-à-nez juste après l’agression. Tupac décrira la scène comme très étrange, rapportant que personne parmi eux n’a bougé le petit doigt pour l’aider et qu’ils le regardaient fixement comme s’ils étaient étonnés qu’il soit encore en vie. Shakur soupçonne également son ami et associé, Randy « Stretch » Walker, d’être impliqué dans la tentative de meurtre. Selon les médecins de l’hôpital Bellevue où Tupac est admis immédiatement après l’incident, Shakur a reçu cinq balles, deux dans la tête, deux dans l’aine et une à travers le bras et la cuisse. Il sort de l’hôpital, malgré les réticences du personnel médical, trois heures après l’opération chirurgicale. Le lendemain, Shakur assiste au verdict de son procès en fauteuil roulant, il est reconnu coupable de trois chefs d’accusation dont celui d’attentat à la pudeur et innocent de six autres. Le 6 février 1995, il est condamné à un an et demi et quatre ans et demi de prison37.

Un an plus tard, le 30 novembre 1995, Stretch est assassiné de plusieurs balles dans le dos au volant de sa mini-fourgonnette par trois hommes faisant feu depuis le côté de son véhicule à Queens Village (en). Sa camionnette percute alors un arbre et heurte un véhicule stationné avant de se retourner38.

Le 27 mars 2008, le Los Angeles Times publie des excuses à Sean « Puffy » Combs pour l’avoir accusé de jouer un rôle dans l’agression de novembre 1994. L’article indiquait que Shakur a été amené au studio par les associés de Biggie pour l’abattre et ainsi favoriser Biggie. Le journal s’est fondé sur de faux documents et The Smoking Gun (en) a démontré leur contradiction39.

Emprisonnement

Le 14 février 1995, Shakur commence à purger sa peine à la prison de Dannemora. En mars, il sort son premier album multi-platine Me Against the World, qui contient le single « Dear Mama (en) » en hommage à sa mère. Le disque devient directement numéro un au Billboard 200 et le reste pendant cinq semaines, faisant de Tupac l’unique artiste à décrocher une première position tout en purgeant une peine d’emprisonnement. L’album se vend à 240 000 exemplaires la première semaine, établissant un record de ventes la première semaine pour un rappeur solo à l’époque40. Alors qu’il purge sa peine, il épouse sa petite amie de longue date, Keisha Morris, le 4 avril 1995. Le couple divorcera en 199641. En prison, Shakur lit des livres de Nicolas Machiavel, dont Le Prince, L’Art de la guerre de Sun Tzu et d’autres ouvrages de stratégie et philosophie politique42. Pendant son incarcération, Tupac écrit également un scénario intitulé Live 2 Tell, l’histoire d’un adolescent qui devient un baron de la drogue43.

En octobre 1995, l’affaire est révisée en appel, mais en raison de tous ses frais juridiques Tupac ne peut réunir le montant demandé pour la caution. Après avoir purgé onze mois de sa peine44, Shakur sort de prison grâce en grande partie à l’aide et l’influence de Suge Knight, le directeur de Death Row, qui paie une caution de 1,4 million $, attendant en retour que Tupac signe et enregistre trois albums avec son label45.

Death Row Records

À sa sortie de prison, Shakur retourne immédiatement en studio. Il forme un nouveau groupe baptisé Outlaw Immortalz. Shakur commence à enregistrer son premier album avec Death Row et sort le single « California Love » peu de temps après. Le 13 février 1996, Shakur lance son quatrième album solo, All Eyez on Me, le premier double album de l’histoire du hip-hop qui soit composé uniquement de titres originaux. Le disque entre directement en première position et est certifié quintuple platine au cours de l’automne, se vendant finalement à plus de neuf millions d’exemplaires46. En comparaison avec Me Against the World, l’album est davantage orienté vers une mentalité de gangster et les intimidations envers d’autres rappeurs. Shakur poursuit ses enregistrements en dépit des problèmes croissants du label Death Row ; Dr. Dre quitte son poste de producteur-maison pour former son propre label, Aftermath. Shakur continue à produire des centaines de morceaux durant sa période à Death Row, dont la plupart seront placés sur ses albums posthumes R U Still Down (Remember Me), Still I Rise, Until the End of Time, Better Dayz, Loyal to the Game et Pac’s Life. Il entame également le processus d’enregistrement d’un album intitulé One Nation avec le groupe Boot Camp Clik (en) et leur label Duck Down Records basé à New York.

Le 4 juin 1996, il publie avec les Outlawz la diss track « Hit ‘Em Up », une attaque verbale contre Biggie et ses associés. Dans la chanson, Shakur prétend avoir eu des rapports sexuels avec Faith Evans (« you claim to be a player but I fucked your wife »)47, la femme de Biggie à l’époque, et remet en cause la street credibility des membres de Bad Boy Records. Bien qu’aucune preuve tangible ne le confirme, Shakur est convaincu que certains membres de Bad Boy avaient connaissance de l’agression de 1994 en raison de leur comportement cette nuit-là et de ce que ses sources lui ont dit. Shakur s’aligne sur Suge, PDG de Death Row, dont les relations avec Sean Combs se sont dégradées depuis un incident en 1995 au Platinum Club à Atlanta ayant abouti à la mort de l’ami et garde du corps de Suge, Jake Robles. Suge Knight est catégorique en exprimant ses soupçons concernant l’implication de Combs48. La signature de Tupac avec Death Row ajoute de l’huile sur le feu du conflit entre les côtes Est et Ouest. Les deux parties restent des ennemis acharnés jusqu’à la mort de Shakur. Le 4 juillet 1996, Tupac joue en live à la House of Blues avec Outlawz, Tha Dogg Pound et Snoop Doggy Dogg. Il s’agit de l’ultime concert de Shakur49.

Bien qu’il a un nouvel album couronné de succès, Shakur commence à se lasser du hip-hop et se concentre de plus en plus sur le cinéma et la politique. Au cours de l’été 1996, il tourne deux films, Bullet et Gridlock’d.

Las Vegas 1996

Dans la nuit du 7 septembre 1996, Shakur assiste au match de boxe entre Mike Tyson et Bruce Seldon au MGM Grand à Las Vegas. En sortant de l’hôtel-casino, l’un des associés de Suge repère Orlando « Baby Lane » Anderson (en), un membre des Crips, dans le hall du MGM Grand et avertit Tupac, qui se jette sur Anderson, bientôt rejoint par Suge et ses associés. La bagarre est enregistrée par les caméras de surveillance de l’hôtel. Quelques mois auparavant, Anderson et un groupe de Crips avaient volé un membre de l’entourage de Death Row dans un magasin Foot Locker, expliquant l’attaque de Shakur. Après la bagarre, Shakur doit se rendre avec Suge au Club 662. Il monte dans la BMW E38 berline noire de Suge au sein d’un grand convoi comportant de nombreuses personnes de l’entourage de Tupac.

À 22 h 55, lors d’un arrêt à un feu rouge, Shakur baisse la vitre et un photographe prend la dernière photo de Tupac vivant50. Vers 23 h 05, la BMW est arrêtée par la police à vélo sur Las Vegas Strip car le volume de l’autoradio est trop élevé et pour absence de plaques d’immatriculation sur la voiture ; Les plaques ont ensuite été trouvées dans le coffre de la voiture. Quelques minutes plus tard, ils repartent sans recevoir d’amende50,51. Vers 23 h 10, à un nouvel arrêt à un feu tricolore sur la route de Flamingo, près de l’intersection de Koval Lane en face de l’hôtel Maxim, un véhicule occupé par deux femmes s’arrête sur le côté droit. Shakur, qui se tient debout à travers le toit ouvrant, échange quelques mots avec les deux femmes, et les invite au Club 66250. À 23 h 14, une Cadillac Fleetwood blanche s’approche du côté passager de la BMW, les passagers descendent l’une des fenêtres, et tirent une rafale de coups de feu à moins de quatre mètres de distance. Tupac est touché à quatre reprises, dont deux blessures mortelles à la poitrine, une balle lui perfore le bassin et la main droite, et la dernière la cuisse9,50. L’une des balles a ricoché dans le poumon droit52. Suge est légèrement blessé à la tête par des fragments de balles et des éclats de verre, même si on estime qu’une balle l’a effleuré53. Selon Suge, une balle de la fusillade s’est logée dans son crâne, mais les rapports médicaux ultérieurs contredisent cette déclaration54.

Au moment de la fusillade, le garde du corps de Tupac suivait derrière dans un véhicule appartenant à Kidada Jones (en), la petite amie de Shakur. Le garde du corps, Frank Alexander, a déclaré qu’il s’apprêtait à monter avec le rappeur dans la voiture de Suge, lorsque Shakur lui a demandé de conduire la voiture de Kidada au cas où ils auraient été trop ivres et auraient eu besoin de véhicules supplémentaires en sortant du Club 66255. Peu de temps après l’agression, le garde du corps a rapporté dans son documentaire, Before I Wake, que l’une des voitures du convoi a suivi la Cadillac après l’assaut, mais qu’il n’a jamais eu de nouvelles de ses occupants.

Après leur arrivée sur les lieux, la police et les ambulanciers emmènent Suge et Shakur à l’University Medical Center. D’après une interview du producteur de clips Gobi, proche de Tupac, un employé de Death Row lui aurait dit que les tireurs avaient appelé la maison de disques et auraient envoyé des menaces de mort visant Shakur, affirmant qu’ils allaient « l’achever »56. Après avoir entendu cela, Gobi a immédiatement alerté la police de Las Vegas, mais les policiers ont prétendu qu’ils étaient en sous-effectif et ne pouvaient être déployés56. À l’hôpital, Shakur n’est pas totalement inconscient, il est sous sédatifs, respire à l’aide d’un masque et d’un respirateur artificiel en réanimation, et il est au stade final placé en coma artificiel après avoir essayé à plusieurs reprises de sortir du lit9,56,57.

Bien qu’il a été transféré dans un centre de traumatologie et qu’il a subi une multitude d’interventions chirurgicales, Shakur passe la phase critique du traitement médical et les médecins lui donnent alors 50 % de chance de s’en sortir52. Gobi quitte le centre médical après avoir été informé que Shakur a récupéré 13 % de ses facultés lors de la sixième nuit d’hospitalisation56. L’après-midi du vendredi 13 septembre 1996, à l’unité de soins intensifs, Shakur est victime d’une hémorragie interne. Les médecins tentent de le ranimer mais ne parviennent pas à résorber l’hémorragie9,57. Sa mère, Afeni, prend la décision de dire aux médecins de ne pas insister davantage52,57. Tupac est déclaré mort à 16 h 03 locales9. La cause officielle du décès est une insuffisance respiratoire et un arrêt cardio-respiratoire résultants de ses multiples blessures par balles9. Le corps de Shakur est incinéré le lendemain58, après avoir été autopsié, et une partie de ses cendres auraient par la suite été mélangées avec du cannabis pour être fumées par les membres des Outlawz59.

Causes du meurtre

En grande partie à cause d’un manque d’avancées par les forces de l’ordre dans l’enquête sur l’assassinat de Shakur, de nombreuses enquêtes indépendantes et théories sont apparues. En raison de l’acrimonie entre Tupac et Biggie (assassiné en mars 199760), il y a eu rapidement des spéculations sur la possibilité de l’implication de son ami devenu rival. Biggie, ainsi que sa famille et ses associés, nient avec véhémence toutes les accusations61. En 2002, le Los Angeles Times publie une tribune du journaliste d’investigation et lauréat du prix Pulitzer Chuck Philips, qui prétend avoir découvert des preuves impliquant Biggie, Orlando Anderson et les Southside Crips lors de l’attaque62. Philips cite des membres de gangs restés anonymes qui estiment que Biggie avait des liens avec les Crips, les enrôlant souvent pour assurer sa sécurité lors de ses déplacements sur la West Coast, et que Biggie était de connivence avec les Crips pour assassiner Shakur. En 2008, le site The Smoking Gun signale que les documents invoqués par Philips sont frauduleux, le L.A. Times publie alors un erratum officiel en première page concernant l’histoire de Philips63. Moins de cinq mois plus tard, Philips quitte le Los Angeles Times64.

La complexité des deux meurtres des rappeurs et la violence des gangs qui a suivi attirent l’attention du cinéaste anglais Nick Broomfield. Il réalise le documentaire Biggie & Tupac et dénonce l’absence d’avancées dans l’affaire en donnant la parole aux proches des deux rappeurs tués et de l’enquête que la police n’a pas entendus. Les dessous de ces enquêtes bâclées révèlent la corruption des autorités, l’influence et la possible implication de Suge Knight, le rôle du FBI ainsi que les rumeurs selon lesquelles Biggie aurait commandité le meurtre. Bien que dans le film il n’accuse pas explicitement Suge, lors d’une interview à la BBC le 7 mars 2005, à la question « Qui a tué Tupac ? », Broomfield déclare : « Le grand type à côté de lui dans la voiture… Suge Knight »65. L’ami d’enfance de Tupac et membre des Outlawz, Yaki Kadafi, était dans le convoi lors du « drive-by » et a indiqué à la police qu’il pourrait être en mesure d’identifier les assaillants. Cependant, il a été abattu peu après à Irvington (en)66.

D’autres théories insistent sur la conscience politique que Tupac a développé, grâce à ses parents et à ses proches amis, pendant son incarcération et à sa sortie de prison. Il comptait ainsi créer un mouvement politique dans la droite lignée des Black Panthers dès 1995 et a d’ailleurs participé à de nombreuses réunions en ce sens. Tupac Shakur avait d’ailleurs choisi un nouveau surnom sans équivoque, Don Killuminati.

Influences

La musique et la philosophie de Tupac sont ancrées dans de nombreuses entités américaines, afro-américaines et mondiales, dont le Black Panther Party, le nationalisme noir, l’égalitarisme et la liberté. Son premier album, 2Pacalypse Now, révèle la conscience sociale de Shakur en attaquant l’injustice sociale, la pauvreté et la brutalité de la police avec les chansons « Brenda’s Got a Baby », « Trapped (en) » et « Part Time Mutha ». Cet album est fortement influencé par la conscience sociale et l’afrocentrisme omniprésents dans le hip-hop à la fin des années 1980 et au début des années 1990. Avec ce premier album, Shakur contribue à accroître la popularité de groupes de rap tels que Boogie Down Productions, Public Enemy, X-Clan (en) et Grandmaster Flash en devenant l’un des premiers grands rappeurs conscients de la côte Ouest.

Sur son deuxième album, Strictly 4 My N.I.G.G.A.Z., Shakur continue à rapper sur les maux sociaux auxquels sont confrontés les afro-américains, avec des chansons comme « The Streetz R Deathrow » et « Last Wordz ». Il montre également sa compassion avec l’hymne « Keep Ya Head Up » et son agressivité avec le titre éponyme de l’album, il ajoute un hommage à son ancien groupe Digital Underground en les incluant sur le morceau « I Get Around ».

Les thèmes contradictoires de l’inégalité sociale, l’agressivité, la compassion, l’espièglerie et l’espoir continuent à marquer le style de Shakur, comme en témoigne la sortie de son troisième album personnel Me Against the World. En 1996, Shakur sort All Eyez on Me. Plusieurs de ces pistes sont considérés par de nombreuses critiques comme des classiques, dont « Ambitionz Az a Ridah », « I Ain’t Mad at Cha (en) », « California Love », « Life Goes On (en) » et « Picture Me Rollin ». All Eyez on Me marque un changement de style par rapport à ses œuvres antérieures. Bien que contenant encore des chansons socialement conscientes, Shakur est davantage tourné vers des morceaux joyeux. Shakur a décrit l’album comme une célébration de la vie et il a rencontré un grand succès commercial.

Shakur était un lecteur vorace et s’inspirait d’une grande variété d’écrivains, dont Nicolas Machiavel, Sun Tzu, Kurt Vonnegut, Mikhaïl Bakounine, Maya Angelou, Alice Walker, Khalil Gibran et Donald Goines (en). Dans son livre Holler if You Hear Me: Searching for Tupac Shakur, Michael Eric Dyson (en) décrit sa visite de la maison de l’amie et promoteur de Tupac, Leila Steinberg, pour trouver « la mer de livres » qui appartenaient au rappeur67.

Héritage

 

220px-MARTa_Paolo_Chiasera_www.tupacproject.it

Statue de Tupac Shakur à Herford.

Après le décès de l’icône et la sortie de The Don Killuminati : the 7 Day Theory, Cormega rapporte dans une interview que les spectateurs d’un concert de Mobb Deep en Caroline du Nord scandaient « Makaveli »68, soulignant l’influence de cet album et de Shakur lui-même sur la East Coast au pic de la médiatisation de la « rivalité East Coast/West Coast ».

Tupac est tenu en haute estime par les autres MCs. Dans le livre How to Rap (en), Bishop Lamont déclare que Shakur « maîtrisait tous les éléments, tous les aspects » du rap69 et Fredro Starr (en) d’Onyx dit que Shakur « était un maître du flow »70. « Chaque rappeur qui a grandi dans les années 1990 doit quelque chose à Tupac », écrit 50 Cent, « il ne ressemblait pas à ceux qui sont venus avant lui »2. About.com a nommé Shakur comme le rappeur le plus influent de tous les temps71.

En 2001, Method Man et Redman, deux rappeurs ayant collaboré avec 2Pac sur l’album All Eyez on Me, sont à l’affiche de How High. Silas, alias Method Man, fait fureur à Staten Island avec ses décoctions d’herbes qui peuvent tout guérir. Lorsque son meilleur ami Ivory meurt dans un accident, il ensevelit ses cendres avec un mélange spécial de graines, ce qui donne naissance à une superbe plante. Impressionné, Silas suit le conseil de son ami défunt et s’inscrit au collège, première étape avant l’école de médecine. À l’entrée du collège, il fait la connaissance de Jamal, alias Redman, et partage un joint avec lui. Mais en l’allumant, la combustion des herbes contenant des cendres d’Ivory provoque l’apparition de ce dernier. Dès lors, tel un bon génie, Ivory procure aux deux amis des notes parfaites dans toutes les matières. Si bien que Silas et Jamal se retrouvent à Harvard, où leurs comportements exubérants irritent le très conservateur doyen Cain. Ce film est un très bel hommage à la mort de 2Pac, et rappel le geste des membres des Outlawz qui, après l’incinération de 2Pac, avaient mélangés une partie des cendres et du cannabis pour y fumer plus tard.

Pour préserver l’héritage de Tupac, sa mère fonde la Shakur Family Foundation (plus tard rebaptisée Tupac Amaru Shakur Foundation ou TASF) en 1997. Le but de la TASF est de « fournir une formation et un soutien pour les étudiants qui aspirent à améliorer leurs talents créatifs ». La TASF sponsorise des concours de dissertation, des événements de charité, des camps de spectacle vivant pour adolescents et des bourses d’études de premier cycle. Le 11 juin 2005, La fondation ouvre officiellement la Tupac Amaru Shakur Center for the Arts (en) (TASCA) à Stone Mountain. Le 14 novembre 2003, un documentaire sur Shakur intitulé Tupac : Resurrection est réalisé sous la supervision de sa mère qui en est également la narratrice. Il est nommé pour l’Oscar du meilleur film documentaire lors de la 77e cérémonie des Oscars. Les bénéfices vont à une association caritative créée par Afeni Shakur. Le 17 avril 2003, l’Université Harvard coparraine un colloque universitaire intitulé « All Eyez on Me: Tupac Shakur and the Search for the Modern Folk Hero » (« All Eyez on Me : Tupac Shakur et la recherche du héros populaire moderne »). Les conférenciers ont examiné un large éventail de sujets traitant de l’impact de Shakur sur plusieurs thèmes, du divertissement à la sociologie72.

Beaucoup d’intervenants ont discuté du statut et du personnage public de Tupac Shakur, dont Mark Anthony Neal (en), professeur d’anglais à l’université de Buffalo, qui a tenu la conférence « Thug Nigga Intellectual: Tupac as Celebrity Gramscian » dans laquelle il fait valoir que Shakur est un exemple d’« intellectuel organique » exprimant les préoccupations d’un grand nombre de personnes73. Le professeur Neal indique également dans ses écrits que la mort de Shakur a laissé vacante la place de « meneur parmi les artistes hip-hop »74.

Murray Forman, professeur de communication à la Northeastern University, a parlé du statut mythique de la vie et la mort de Tupac. Il a abordé le symbolisme et la mythologie entourant la mort de Shakur dans son discours intitulé Tupac Shakur: O.G. (Ostensibly Gone). Parmi ses conclusions, il affirme que les fans de Tupac ont « réussi à ressusciter Tupac comme une force de vie éthérée »75. Dans From Thug Life to Legend: Realization of a Black Folk Hero, Emmett Price, professeur de musique à la Northeastern University, compare l’image publique de Shakur à celle des arnaqueurs du folklore afro-américain qui ont donné lieu au stéréotype urbain du voyou de la période post-esclavagiste. Il a finalement décrit Shakur comme un « artiste prolifique », qui a été « poussé par un terrible sentiment d’urgence » dans une quête pour « unifier la pensée, le corps et l’esprit »76.

Michael Dyson, professeur de lettres et des études afro-américaines à l’université de Pennsylvanie et auteur du livre Holler If You Hear Me: Searching for Tupac Shakur67, indique que Shakur « a parlé avec brio et perspicacité comme quelqu’un qui témoigne de la douleur de ceux qui n’auraient jamais sa chance. Il dit la vérité, même s’il a lutté avec les fragments de son identité »67. À une conférence de Harvard, le thème était l’impact de Shakur sur le divertissement, les relations raciales, la politique et le « héros / martyr »72. Fin 1997, l’université de Californie à Berkeley offre un cours dirigé par des élèves intitulé History 98: Poetry and History of Tupac Shakur77.

À la fin de l’année 2003, la ligne de vêtements Makaveli Branded Clothing (en) est lancée par Afeni. En 2005, Death Row publie Tupac: Live at the House of Blues (en). Le DVD est enregistré le 4 juillet 1996, lors du dernier concert de la carrière de Tupac, et dispose d’une pléthore d’artistes de Death Row. En août 2006 est publiée la biographie interactive officielle Tupac Shakur Legacy (en) réalisée par Jamal Joseph (en). Elle présente des photographies inédites de la famille, des histoires intimes et plus de vingt reproductions de ses chansons manuscrites, déclarations, écrits, poèmes et autres documents personnels. Le sixième album studio posthume de Shakur, Pac’s Life, sort le 21 novembre 2006. Il célèbre le 10e anniversaire de sa mort. Il est toujours reconnu comme l’un des artistes les plus populaires dans l’industrie de la musique pour l’année 200678.

Selon Forbes, Shakur a récolté environ 15 millions de dollars en 200879. En 2002, ils le recensent comme la dixième célébrité morte gagnant le plus d’argent avec sept millions de dollars80.

Le 8 décembre 2009, la chanson « Changes » apparaît dans la play-list officielle du Vatican, publiée sur MySpace81.

La chanson de Tupac « Dear Mama (en) » est l’une des 25 chansons ajoutées au registre national d’enregistrement américain en 2010. La Library of Congress a commenté la chanson comme étant « un hommage émouvant à la fois à la propre mère du rappeur assassiné et à toutes les mères qui luttent pour maintenir une famille face à la toxicomanie, la pauvreté et l’indifférence de la société ». Cet honneur vient sept jours après ce qui aurait dû être son 39e anniversaire. Shakur n’est que le troisième rappeur à entrer dans la bibliothèque, après Grandmaster Flash et Public Enemy82.

Discographie

Albums studios

Année Album Classement dans les charts83,84,85,86 Certifications87,88
U.S. U.S. R&B U.S. Canada
1991 2Pacalypse Now 64 13 Or
1993 Strictly 4 My N.I.G.G.A.Z. 24 4 Platine
1994 Thug Life volume 1 (avec Thug Life) 42 6 Or
1995 Me Against the World 1 1 2× Platine
1996 All Eyez on Me 1 1 9× Platine Platine
1996 The Don Killuminati : the 7 Day Theory 1 1 4× Platine Or

Albums posthumes

Année Album Classement dans les charts89,86 Certifications87,88
U.S. U.S. R&B U.S. Canada
1997 R U Still Down (Remember Me) 2 1 4× Platine
1998 Greatest Hits 2 1 9× Platine
1999 Still I Rise (avec les Outlawz) 6 2 Platine Or
2001 Until the End of Time 1 1 3× Platine 2× Platine
2002 Better Dayz 5 1 2× Platine 3× Platine
2003 Resurrection 2 3 Platine
2004 Loyal to the Game 1 1 Platine
2006 Pac’s Life 9 3 Or

Autres

Filmographie

Année Titre Rôle Notes
1991 Nothing but Trouble Lui-même Brève apparition
1992 Juice Bishop Premier rôle principal
1992 Drexell’s Class (en) Lui-même Saison 1 : « Cruisin’ »
1993 Campus Show Piccolo Saison 6 : « Homie, Don’t You Know Me? »
1993 Poetic Justice Lucky Avec Janet Jackson
1993 In Living Color (en) Lui-même Saison 5 : « Ike Turner and Hooch »
1994 Above the Rim (en) Birdie Avec Duane Martin (en)
1996 Bullet Tank Sorti un mois après la mort de Shakur
1997 Gridlock’d Ezekiel Spoon Whitmore Sorti quelques mois après la mort de Shakur
1997 Flics sans scrupules Detective Rodríguez Dernier film de Shakur
2003 Tupac : Resurrection Lui-même (images d’archives) Film-documentaire officiel
2009 Notorious B.I.G. Lui-même (images d’archives) Interprété par Anthony Mackie
2012 Live 2 Tell Scénariste Écrit en 199590
2012 Tupac Biopic Lui-même (images d’archives) Film officiel

Documentaires

 

(*) Wikipedia

 

flashclips

VIDEOS

 

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Revenir en haut de la page.

Pas de Révolution Solaire pour Tupac

Heure de naissance inconnue.

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 15/06/2011 – Michèle LAROQUE 15 juin, 2011

Posté par phoenix2savoie dans : 06/2011,Cinéma,Humoristes,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

————————————— PERSONNALITE DU JOUR ———————————–

Personnalité du 15/06/2011 - Michèle LAROQUE dans 06/2011 michelelaroque002

michelelaroque dans Cinéma

michlelaroquewallpaper dans Humoristes

michlelaroquewallpaper dans Personnalités du jour

michelelaroqueaufestiva

michelelaroquepeople

bar

Michèle Laroque

homepagetemplates on line

newsg Actualités relatives à 1 2 3 4 5
articleconnexe Article connexe :
flashclips Vidéos

astro1 Révolution Solaire
——————————————————————————————————————————-

Michèle Laroque

née le 15/06/1960 à 00h15 à Nice, (06) – FRANCE

michelelaroque15061960

Michèle Laroque, née le 15 juin 1960 à Nice, est une comédienne française de théâtre, de télévision et de cinéma, également scénariste, productrice, chanteuse et humoriste.

Enfance et formation

Elle naît le mercredi 15 juin 1960, à la clinique Santa Maria de Nice dans les Alpes-Maritimes. Fille de Doïna Tranbadur danseuse et violoniste d’origine roumaine (qui est devenu prof de FAC à Nice) et d’un père français, le docteur Claude Laroque. Elle vit alors dans le quartier des Musiciens1. Elle suit des études de sciences économiques et d’anglais tout en prenant des cours de comédie à Antibes et en effectuant un séjour aux États-Unis sur le campus d’Austin dans l’État du Texas. En 1979, en compagnie de sa meilleure amie, elle a un terrible accident de voiture qui les conduit toutes les deux en clinique pendant deux ans. Durant cette période, elle subit une douzaine d’opérations, deux ans de lit et une longue convalescence. C’est à la suite de ce grave traumatisme psychologique qu’elle décide de devenir comédienne.

Remise de son accident en 1981, elle monte à Paris et enchaîne les rôles de comédienne de théâtre avec succès pendant sept ans.

Carrière

Michelle laroque.jpg

En 1988, elle fait ses débuts à la télévision dans l’émission à sketchs humoristiques La Classe de Fabrice tous les soirs sur FR3 où elle rencontre Pierre Palmade, Muriel Robin et Jean-Marie Bigard.

En 1989, elle tourne son premier film au cinéma dans Suivez cet avion de Patrice Ambard puis enchaîne des petits rôles avec Le Mari de la coiffeuse de Patrice Leconte en 1990 ou Une époque formidable de Gérard Jugnot en 1991.

En 1992, elle explose dans la comédie humoristique déjantée La Crise puis dans son rôle de bourgeoise coincée dans Pédale douce en 1995, film pour lequel elle est nommée en 1997 pour le César de la meilleure actrice dans un second rôle.

Parallèlement, l’actrice rejoint la bande des Enfoirés de Coluche pour les tournées de spectacles galas des Restos du Cœur et parraine l’association Enfance et Partage de Normandie.

220px-Mich%C3%A8le_Laroque_Cannes

Michèle Laroque au festival de Cannes 2001.

En 1996, elle excelle avec Pierre Palmade dans le spectacle humoristique Ils s’aiment et la suite Ils se sont aimés de Muriel Robin, pièce pour laquelle elle est nommée aux Molières en 1997.

En 1999, Michèle Laroque signe le scénario de Doggy Bag qu’elle interprète en compagnie de Didier Bourdon, film qui ne connaît pas le succès.

Elle est régulièrement invitée dans diverses émissions télévisées de divertissement. Elle vit entre Paris et Los Angeles.

En 2003, elle a notamment prêté sa voix au personnage du Capitaine Amélia dans le dessin animé La Planète au Trésor.

En 2007, elle apparaît à la télévision, pour la publicité du jeu Programme d’entraînement cérébral avancé du Dr Kawashima : Quel âge a votre cerveau ? sur Nintendo DS.

Parmi ses succès : Pédale douce, La Crise, La Maison du bonheur, Comme t’y es belle !, Le Placard, Le Plus Beau Métier du monde, Malabar Princess.

Vie privée

Michèle Laroque est apparentée à Pierre Laroque, considéré comme le fondateur de la sécurité sociale en France2.

Elle est divorcée du metteur en scène et adaptateur Dominique Deschamps3.

Elle a une fille prénommée Oriane3, née le 12 juillet 1995.

Depuis 2009, Michèle Laroque est en couple avec l’homme politique François Baroin4. En 2010, elle met fin à son exil fiscal aux Etats-Unis 5.

Filmographie au cinéma

Filmographie à la télévision

Théâtre

Adaptation
Comédienne

(*) Wikipedia

 

flashclips

VIDEOS

 

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Revenir en haut de la page.

RS

Révolution Solaire de Michèle LAROQUE

michelelaroquers1506201

Pour le 15/06/2011 à 06h47 T.U., à Nice.

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 10 ET DU NOEUD SUD EN MAISON 4:

Le passage du nœud nord en maison X vous promet une réussite professionnelle ou sociale inhabituelle. Les efforts que vous ferez maintenant pour étayer votre situation seront couronnés de succès. La promotion attendue vous sera acquise. Le contrat espéré sera signé. La distinction honorifique vous sera accordée. Vos affaires prospéreront.

* Faites-vous de la politique ?.. vous serez élu.

* Etes-vous fonctionnaire ? vous serez nommé.

* Etes-vous en fin d’année scolaire ? vous serez reçu.

Tous les espoirs de reconnaissance ou de faveur d’un public, d’une clientèle ou d’une audience seront comblés. C’est maintenant aussi que vous étendrez votre influence. Ne restez donc pas les bras croisés. Bien entendu, cette même période sera beaucoup moins propice à la vie de famille car les exigences de votre nouveau statut social pourront avoir une incidence moins favorable sur votre foyer. C’est pourquoi, il vous faudra faire la part des choses en soustrayant quelques heures chaque jour à vos affaires. Ménagez-vous des moments suffisants de repos en vous accordant des loisirs familiaux proportionnels à vos efforts professionnels. Veillez à ne pas vous laisser emporter par votre réussite. Tout ce qui nous est accordé par le destin doit être redistribué. Réservez donc une large part de vos moyens au bien-être d’autrui, en commençant par ceux qui vous sont proches et dont le soutien a contribué à votre essor. Evitez à tout prix de sacrifier votre famille à votre situation. Cette période en effet défavorise la vie de famille ; elle déséquilibre souvent le foyer et suscite fréquemment un ou plusieurs changements de domicile. De plus, le nœud sud en maison IV provoque souvent une séparation. Les jeux planétaires du moment préciseront s’il s’agit de votre mère ou d’un éloignement temporaire de votre famille. Dans le même esprit, tout ce qui touche vos assises (ceci inclut l’immobilier), sera compromis et devra requérir votre attention toute particulière pour minimiser les dégâts. En conséquence, n’achetez – et ne vendez – ni immeubles ni terres. entez de reporter toutes les transactions immobilières à la période suivante. Ne prenez pas le risque d’hypothéquer vos actifs ni de gager votre crédit ou votre réputation pour encore accroître votre essor professionnel. Dans le cas contraire, vos appétits deviendraient cause de dépossession de vos biens familiaux, ou personnels. En résumé, ne sacrifiez ni votre famille ni les biens de celle-ci sur l’autel de votre réussite. La durée de celle-ci sera fonction de la sagesse dont vous userez.

Revenir en haut de la page.

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

12

Lili Croix |
jardin13 |
Ecole de danses Flamenco et... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SAVOIE PAINT
| Le scrap de Gigi27.
| AICA DE NAILLOUX