navigation

Personnalité du 28/04/2012 – Ferruccio LAMBORGHINI 28 avril, 2012

Posté par phoenix2savoie dans : 04/2012,Industrie,Personnalités du jour , 1 commentaire

Ferruccio LAMBORGHINI

Personnalité du 28/04/2012 - Ferruccio LAMBORGHINI dans 04/2012 homepagetemplates On line

newsg dans Industrie News : 1 2

thmenatal dans Personnalités du jour Thème natal

symbolebiographie Biographie

photosimages Photos

streamingvideoVidéos

astro1 Révolution Solaire
——————————————————————————————————————————-

Ferruccio LAMBORGHINI

né le 28/04/1916 à 17h30 à Cento Ferrare – ITALIE

THEME NATAL

ferrucciolamborghini280

Qu’est-ce qu’un Thème Natal ?

Grâce aux coordonnées de naissance (date, heure et lieu), il est possible de calculer votre Thème Natal. Sur cet instantané pris au moment de votre premier cri sont inscrits vos facilités et vos talents, ainsi que les obstacles qui peuvent empêcher ou retarder leur éclosion. Afin de prendre connaissance de ces informations et de trouver, grâce à elles, le chemin de l’épanouissement, il convient de se livrer à un décryptage minutieux.

Revenir en haut de la page. 24

BIOGRAPHIE

Ferruccio Lamborghini (28 avril 1916 – 20 février 1993) est un industriel italien, fondateur de la marque de voitures de sport d’élite Lamborghini en 1963.

Lors de sa jeunesse

Ferruccio Lamborghini naît le 28 avril 1916 à Renazzo de Cento dans la Province de Ferrare en Italie (30 km de Modène) dans une famille d’agriculteurs aisés. Passionné de mécanique il suit des études à l’Institut de technologie de Bologne dont il sort diplômé en 1939.

Mécanicien durant la Seconde Guerre mondiale

Il est mobilisé dans l’armée de l’air italienne durant la Seconde Guerre mondiale, puis fait prisonnier par les Anglais sur l’île de Rhodes où il devient mécanicien manutentionnaire du parc d’automobiles et d’avions de l’ile.

Fondation de Lamborghini Trattori et Lamborghini Bruciatori

160px-Lamborghini-Logo.svg

Le logotype de Lamborghini est inchangé depuis la fondation de l’entreprise, en 1963.

À la fin de la guerre, fort de son expérience acquise en mécanique il ouvre un petit garage dans sa ville natale de Renazzo de Cento et achète des véhicules militaires réformés à l’abandon pour les transformer en tracteurs agricoles, secteur alors en plein développement et fait fortune en moins de dix ans en fondant la société Lamborghini Trattori (« Tracteurs Lamborghini »). Il devient le 3e industriel fabricant de tracteurs en Italie derrière Fiat et Ferguson.

Le 2 mai 1948 Ferruccio Lamborghini met fin à sa carrière naissante de préparateur pilote de course aux Mille Miglia de Brescia après un accident de voiture avec sa Fiat 500 Topolino.

Ferruccio Lamborghini veut alors se diversifier et entreprend l’étude d’un hélicoptère qui ne sera pas homologué par l’administration et de brûleurs à mazout commercialisés sous la marque Lamborghini Bruciatori. Il double sa fortune et obtient un Mercurio d’oro, l’une des plus hautes distinctions civiles de l’État italien, qui donne droit au titre honorifique de « Commendatore ». Il assouvit alors sa passion pour les voitures de sport de prestige avec des Jaguar, Maserati, Aston Martin et Ferrari dont il est excédé par la fragilité et les points faibles.

Il n’hésite pas à critiquer amèrement personnellement son illustre voisin de Maranello Enzo Ferrari qui le méprise alors ouvertement et souverainement :

« Tu sais conduire un tracteur, mais tu ne sais pas conduire une Ferrari. Si Enzo Ferrari ne m’avait pas asséné cette mesquinerie un jour où je me plaignais d’insolubles problèmes sur ma propre Ferrari, je n’aurais peut-être jamais construit mes voitures ».

Piqué au vif Ferruccio Lamborghini décide alors de défier Ferrari en construisant sa propre voiture de Grand Tourisme à moteur V12.

Fondation de Lamborghini

250px-Lamborghini_350_GT

Première Lamborghini 350 GT de 1964.

1er juillet 1963, il fonde « l’Automobili Ferruccio Lamborghini » à Sant’Agata dans la banlieue de Modène et installe ce qui constitue alors l’une des usines les plus moderne d’Europe. Il embauche Giotto Bizzarrini, concepteur de moteur sur la légendaire Ferrari 250 GTO, et Gian Paolo Dallara, jeune ingénieur de chez Maserati, pour le châssis. Il adopte le taureau de combat comme logotype – c’est une référence à son signe zodiacal et non pas à une éventuelle passion pour la corrida – et donne des noms issus de taureaux ou races de taureaux prestigieux élevées en Espagne à la plupart de ses modèles successifs : Miura, Islero, Urraco, Gallardo, etc.

1964 il lance la Lamborghini 350GT, appliquant les solutions techniques les plus audacieuses, les plus sophistiquées et les plus coûteuses (V12 – 3,5 Litres – 4 arbres à cames en tête – 6 carburateurs Weber – 280 ch – 250 km/h) en 1965 en concurrence directe avec Ferrari), très supérieure à ses rivales d’élites d’alors, cependant sans succès commercial pour cette nouvelle marque inconnue.

250px-Lamborghini_Miura_Sinsheim

Lamborghini Miura de 1966.

Lamborghini Miura

1966 Ferruccio Lamborghini accède à la célébrité du jour au lendemain chez les constructeurs de prestige avec la Lamborghini Miura conçue par Bertone (révolutionnaire – moteur arrière V12 transversal – 350 ch – 290 km/h – voiture la plus rapide du monde d’alors) et Lamborghini 400GT (moteur 4 Litres – 280 km/h)

1968 Lamborghini sort la Lamborghini Espada (12 cyl – 325 ch) et Lamborghini Islero puis les Lamborghini Jarama et Lamborghini Urraco en 1970.

Lamborghini Countach

250px-Lamborghini_Countach_LP500S

Lamborghini Countach de 1971.

1971 Ferruccio Lamborghini entre dans la légende en présentant le prototype de la Lamborghini Countach au Salon international de l’automobile de Genève (fabriquée à partir de 1974).

Malheureusement, la crise pétrolière de 1973 met la firme en difficulté financière et Ferruccio Lamborghini vend ses parts de société de tracteurs, de brûleurs et de voitures à Georges-Henri Rossetti et René Leimer. Il se retire définitivement en retraite à Castiglione del Lago près de Pérouse ou il se consacre à son vignoble. La marque sombre alors dans le chaos pour finir sous contrôle administratif en 1978.

Disparition

Le 20 février 1993 Ferruccio Lamborghini disparaît à l’âge de 77 ans terrassé par une crise cardiaque à l’hôpital de Pérouse. Son cortège funéraire est assuré à sa demande par une charrette tirée par un des tracteurs qui ont fait sa fortune.

Succession

Lamborghini Diablo de 1990.

(*) Wikipedia

Revenir en haut de la page. 24

photosimages
PHOTOS

ferrucciolamborghini2 Ferruccio LAMBORGHINI, constructeur de tracteur.

ferrucciolamborghinibiz Ferruccio LAMBORGHINI, insatisfait de sa Ferrari…

ferrucciolamborghinilog … lance se lance dans la construction automobile. (Logo)

ferrucciolamborghinietf Ferruccio LAMBORGHINI défie Enzo FERRARI

ferrucciolamborghini200  LAMBORGHINI murcielago

ferrucciolamborghinicon LAMBORGHINI concept car

bar

Revenir en haut de la page. 24

streamingvideo

VIDEOS

Image de prévisualisation YouTube http://www.dailymotion.com/video/xcllrn http://www.dailymotion.com/video/xif2w7 http://www.dailymotion.com/video/x5y8wn

Revenir en haut de la page. 24

RS

Dernière Révolution Solaire de Ferruccio LAMBORGHINI

ferrucciolamborghinirs2

Pour le 28/04/1992 à 01h55 T.U., à Cento Fe (Italie).

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 3, ET NOEUD SUD EN MAISON 9

Vous vivez une période propice à tous les types de communication, de mouvement et d’échanges. Orientez-vous donc vers le commerce ou concentrez vos efforts sur l’augmentation d’une clientèle. Actuellement, le destin vous soutiendra dans ce genre d’orientation.

Ceci n’est pas limitatif :

* Etes-vous écrivain … journaliste ?… éditeur ?…. vos écrits recevront un accueil exceptionnel du public, en métropole.

* Etes-vous dans la vente ou la distribution ?…. représentant ?… intermédiaire ?… préparez-vous à assurer la demande croissante de vos produits dans le pays.

* Etes-vous dans les transports ?… routier ?… messager ? …. affréteur ?…. vous serez obligés de refuser des commandes au niveau national.

Attention, dans tous les cas, c’est le marché intérieur qui est favorisé au détriment du marché international. Les faveurs du destin viseront aussi les études, les lectures, l’enseignement, les tâches administratives que vous accomplirez. Vos déplacements, vos transactions et vos échanges porteront des faits exceptionnels. Des contrats intéressants en résulteront. De plus, vous obtiendrez aide et coopération de votre proche entourage, y compris frères ou sœurs, si vous les sollicitez. Discutez vos projets avec ces derniers ; ils vous apporteront des aides et des conseils de valeur. Profitez-en pour étendre vos affaires dans votre ville ou dans votre proche environnement ; vous y trouverez à élargir de manière non habituelle votre sphère d’action et vous pourrez découvrir avec étonnement l’emplacement ou le commerce que vous recherchiez depuis longtemps. C’est aussi la période propice pour déménager, pour multiplier vos points de vente, pour diversifier vos activités. Ne négligez aucune affaire ni aucun contact, dont la signification vous échapperait sur le moment ; des résultats ultérieurs vous prouveront le contraire. En revanche, évitez toute expansion vers l’étranger et n’introduisez pas de produits étrangers dans votre gamme, car les gains que vous souhaiteriez en obtenir se feraient attendre. Visez plutôt le long terme pour cela. Votre réussite actuelle se fera dans votre lieu d’origine. Ne vous égarez donc pas hors frontières, vous y rencontreriez des embarras administratifs et juridiques insurmontables. En même temps, ne sollicitez rien d’une autorité, votre père y compris. Limitez-vous à vos proches, frères, sœurs, oncles ou tantes. Suivant l’esprit de cette période, votre attention doit être attirée tout particulièrement sur ce qui suit : D’une part, le commerce, les contrats ou les échanges en général seront favorisés mais vous perdrez toute protection en ce qui concerne la légalité, les autorités ou la loi en général. Ne vous laissez donc pas emballer par ce potentiel commercial inhabituel pour améliorer votre situation sans retenue, par exemple en contournant les législations en vigueur. Vous seriez découvert et subiriez les rigueurs de la loi des pénalités ou des amendes annuleraient les bénéfices que vous auriez réalisés si vous aviez été raisonnable et intègre. Ceci prend d’autant plus d’importance que la période qui suivra immédiatement celle-ci vous défavorisera au niveau des revenus indûment gagnés. Attention aux pénalités et amendes (fiscales comprises).

Revenir en haut de la page. 24

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 12/02/2012 – Louis RENAULT 12 février, 2012

Posté par phoenix2savoie dans : 02/2011,Industrie,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

Louis RENAULT

Personnalité du 12/02/2012 - Louis RENAULT dans 02/2011 homepagetemplates On line : 1 2 3

newsg dans Industrie News : 1 2
articleconnexe dans Personnalités du jour Article connexe : André CITROËN

thmenatal Thème natal

symbolebiographie Biographie

photosimages Photos

video-icon Vidéos

astro1 Révolution Solaire
——————————————————————————————————————————-

Louis RENAULT

né le 12/02/1877 à 13h15 à Paris – FRANCE

THEME NATAL

louisrenault12021877

Qu’est-ce qu’un Thème Natal ?

Grâce aux coordonnées de naissance (date, heure et lieu), il est possible de calculer votre Thème Natal. Sur cet instantané pris au moment de votre premier cri sont inscrits vos facilités et vos talents, ainsi que les obstacles qui peuvent empêcher ou retarder leur éclosion. Afin de prendre connaissance de ces informations et de trouver, grâce à elles, le chemin de l’épanouissement, il convient de se livrer à un décryptage minutieux.

Revenir en haut de la page. 24

BIOGRAPHIE

Louis Renault, (*) né le 12 février 1877 à Paris où il est mort le 24 octobre 1944, est un inventeur français, pilote de course et chef d’entreprise pionnier fondateur emblématique de l’industrie automobile française avec l’empire industriel Renault. Accusé de collaboration économique avec l’occupant, il est arrêté en septembre 1944 et mourra en détention. Cette condamnation et les causes de son décès font pourtant débat et ont donné lieu à des procédures judiciaires posthumes.

Enfance de Louis Renault

200px-Renault_Fr%C3%A8res_Trois_BW

Les trois frères Renault : Marcel, Louis et Fernand.

Il naît le 12 février 1877 au 14 place de Laborde à Paris (8e arrondissement)1 dans une famille bourgeoise parisienne dont il est le dernier enfant sur cinq (il a une sœur : Marie Berthe (1868-1889), et trois frères : Marie Joseph (1863-1886), Fernand et Marcel). Son père, Alfred Renault (1828-1892) a bâti une solide fortune dans le commerce de tissus et des boutons et sa mère Louise Berthe Magnien est la fille de commerçants aisés.

En 1891, alors qu’il est âgé de 14 ans, passionné de mécanique et d’électricité, timide et solitaire, peu bavard, il installe un atelier au fond du jardin de la résidence secondaire familiale à Boulogne-Billancourt près de Paris. Il modifie un moteur Panhard, multiplie les inventions, dessine inlassablement des plans, dépose ses premiers brevets et s’enferme dans sa solitude créative. Sa passion le pousse à négliger ses études. Il passe une grande partie de son temps dans l’atelier où Léon Serpollet fabrique des moteurs de voiture à vapeur.

Il étudie au lycée Condorcet dans le 9e arrondissement, abandonne les études qui ne sont pas son fort après le baccalauréat et compte sur son imagination prolifique, son intuition et son pragmatisme.

Première automobile

200px-Louis_Renault_with_his_first_car

Louis Renault et sa première voiturette Renault Type A en 1903

Avant cette date, Renault a tout de même essayé de créer sa première entreprise, mais ce n’est qu’en 1898, à l’âge de 21 ans, qu’il construit sa première voiturette, la Renault Type A, en modifiant un tricycle De Dion-Bouton pour y ajouter une quatrième roue, une transmission par cardan, une boîte à 3 vitesses avec la troisième en « prise directe » de son invention, et une marche arrière, le tout capable d’une vitesse de 50 km/h.

Le 24 décembre 1898, lors du réveillon de Noël avec ses frères et des amis, en gravissant au volant de sa petite voiture devant une foule épatée, toute la rue Lepic, il empoche ses 12 premières commandes fermes assorties d’un acompte de soixante louis d’or et décide de devenir constructeur d’automobiles. Quelques mois plus tard, il dépose le brevet de la boite de vitesse à « prise directe » – elle sera à l’origine de sa fortune et sera adoptée par tous les constructeurs automobiles de l’époque.

Fondation de Renault Frères

200px-Renault_Fr%C3%A8res_BW

L’usine Renault Frères, rue du Cours (actuelle « Avenue Emile Zola ») à Boulogne-Billancourt au début du XXe siècle

Le 25 février 1899, ses deux frères Marcel et Fernand, qui gèrent la firme de textile paternelle « Renault Fils, tissus en gros » fondent la société Renault Frères au 10 rue du Cours à Boulogne-Billancourt (actuelle « Avenue Emile Zola ») en apportant chacun la moitié d’un capital de 60 000 francs-or et 60 employés sans croire véritablement ni à l’automobile ni au génie de leur frère. Louis n’est pas associé, simple salarié mis à l’épreuve et bénéficiaire de son brevet. Marcel se charge de l’administratif et Louis se consacre complètement à la conception et la construction des voitures. À la fin de la première année, 76 voiturettes sont produites et vendues.

Pilote de course automobile

200px-Marcel_Renault_1903

La voiture de Marcel Renault dans le course automobile Paris-Madrid en 1903

200px-Renault_freres_color

Publicité voitures Renault Frères

En août 1899, il s’aligne avec son frère Marcel, au départ de la course Paris-Trouville et obtient sa première victoire d’une longue série de courses de ville à ville. Dans leur catégorie, les Renault n’ont pas de rivaux. Ils gagnent dans la foulée Paris-Ostende, Paris-Rambouillet et Toulouse-Paris. La même année, il achève la construction de sa première voiture à conduite intérieure. Ses grands succès en compétition automobile font sa célébrité et le succès de ses commandes vendues 3 000 francs or, soit dix ans d’un salaire moyen de l’époque.

Louis participe avec Marcel à une épreuve non officielle aux Jeux olympiques d’été de 1900. Louis a remporté, seul, le 1er Grand Prix de Pau dans la catégorie voiturettes, en 1901.

En 1902, les usines Renault s’étendent sur 7 500 m² à Boulogne-Billancourt avec plusieurs modèles au catalogue. Louis présente son premier moteur Renault, 24 CV, 4 cylindres.

Disparition accidentelle de Marcel Renault

En 1903, Louis perd son frère Marcel, âgé de 31 ans, victime d’une sortie de route près de Couhé-Vérac en Poitou-Charentes lors de la course automobile Paris-Madrid. Traumatisé par cette mort, il abandonne la compétition et recrute des pilotes expérimentés pour piloter ses voitures partout dans le monde. Il rachète les parts de société de son frère disparu et Fernand développe le réseau commercial de Renault Frères en France, en Europe et aux États-Unis.

En 1905, la société reçoit sa première grosse commande : 250 taxis. Louis transforme ses installations artisanales en industrie de production de série et devient le premier constructeur automobile français. Deux ans plus tard, un taxi sur deux en France et en Angleterre sont des Renault qui s’exportent avec succès jusqu’à New York et Buenos Aires.

En 1906, Louis se lance avec succès dans sa seconde passion avec la fabrication de moteurs d’avion performants qui battent record sur record dans les airs.

En 1908, Fernand Renault vend ses parts de société à Louis et prend sa retraite. Il meurt des suites d’une longue maladie en 1909. Louis Renault devient alors à 32 ans seul héritier de la fortune familiale et seul maître de sa société qu’il rebaptise « Société des Automobiles Louis Renault ». Il est très inventif et ses voitures sont de plus en plus performantes.

En 1911, il effectue un voyage aux États-Unis pour étudier les méthodes industrielles de son concurrent Henry Ford avec son modèle unique et pas cher, la Ford T. Sa tentative d’appliquer le chronométrage pour augmenter la productivité (taylorisme) en France se heurte à de sérieux problèmes sociaux et il essuie un mouvement de grève en 1913 dans son usine de plus de 136 000 m2. Souvent autoritaire et colérique, parfois intransigeant, Louis Renault sait aussi faire preuve d’ouverture d’esprit et de souplesse dans la gestion des affaires sociales. S’il a recours au lock-out, comme la plupart des industriels de cette période, il est pourtant l’un des premiers à autoriser la délégation ouvrière dans ses usines (1912) et à introduire d’importantes réformes sociales, de concert avec son ami, le socialiste Albert Thomas, pendant la Grande Guerre. Le bureau d’étude reste son domaine réservé ; il s’y montre acharné au travail surdoué, prolifique, inventif plein de génie.

200px-3c15011u

Char Renault FT-17 sur le front allemand en 1918

Après une longue liaison avec la cantatrice Jeanne Hatto, le 26 septembre 1918, Louis Renault (41 ans) épouse à Herqueville (Eure) la sœur de Jacques Boullaire, Christiane Boullaire (1897-1979). Le couple aura un fils Jean-Louis. Christiane deviendra la maîtresse de Drieu La Rochelle qui décrira leur liaison dans son roman Béloukia et qui l’entrainera vers le fascisme.

Première Guerre mondiale

Les usines de Billancourt sont en partie fermées au moment de la mobilisation, en août 1914. Mais les exigences de la Défense Nationale et la rapide avancée de l’armée allemande contraignent les autorités à rouvrir l’entreprise. Louis Renault, lui-même mobilisé comme sapeur-aérostier, et quelques-uns de ses ouvriers et collaborateurs sont mis en sursis d’appel ou rappelés du front. En août 1914, il est convoqué par l’état-major, puis envoyé à Bordeaux pour y rencontrer le ministre Millerand, replié avec le gouvernement Poincaré depuis le 2 septembre. Il reçoit l’ordre de fabriquer des obus en grande quantité pour l’armée. En septembre, 1 200 taxis Renault sont réquisitionnés par le général Joseph Gallieni pour envoyer des renforts à la VIe armée du général Michel Joseph Maunoury et stopper ainsi l’avancée allemande ; ils entreront dans la légende sous le nom de taxis de la Marne.
Pendant quatre ans, Louis Renault participe intensivement à l’effort de la guerre. En plus des voitures, camions, tracteurs, obus et fusées, il construit des éléments de fusils et de canons, des moteurs d’avion et même des appareils de reconnaissance (avion AR). Du torpédo 11 CV type « guerre » à la 6 cylindres du maréchal Joffre, Renault livre à l’armée un à peu près tous les types de voitures de sa gamme 1914. En 1917, avec l’appui du général Jean-Baptiste Eugène Estienne, l’industriel dessine et construit le premier char mitrailleur léger Renault FT 17 dont les qualités remarquables contribuent à la victoire finale de 1918.
Cette participation à l’effort de guerre aurait été impossible sans le travail intensif du personnel des usines Renault. En plus des ouvriers mobilisés, rappelés du Front, l’entreprise bénéficie d’un contingent important de main d’œuvre féminine, étrangère et coloniale. La pénibilité des conditions de travail (onze heures par jour, sept jours sur sept chez Renault jusqu’en 1917), la lassitude de la guerre et le coût de la vie, entraînent d’importants mouvements sociaux, surtout en 1917, à Paris, Billancourt et dans toute la région parisienne. C’est à cette époque que Renault introduit, en concertation avec Albert Thomas, d’importantes réformes sociales, tels que l’institution des délégués ouvriers ou encore l’établissement d’un salaire minimum. Déjà, avant ce mouvement de grève, Renault avait favorisé à Billancourt la création d’une grande coopérative ouvrière (1916) et dès avant la guerre, une société de secours mutuels, qui assuraient à une partie de son personnel des indemnités en cas de maladie. D’après l’historien Patrick Fridenson, Louis Renault fut l’un des pères des allocations familiales en France. Les conditions de travail pendant la Grande Guerre n’en demeuraient pas moins très pénibles et souvent dangereuses. L’effondrement d’un atelier provoqua ainsi la mort de 26 personnes, en juin 1917.
C’est à la fin de la guerre que Louis Renault imagina plusieurs projets sociaux, notamment l’accession à la propriété de la classe ouvrière, le développement des transports péri-urbains, la création de cités-jardins ou encore l’institution de commissions régionales paritaires, patronales et ouvrières. La contribution exceptionnelle de Louis Renault à la victoire des Alliés fit de lui un héros international et décupla l’image de Renault dans le monde. En 1918, il est le seul civil à être décoré de la Légion d’honneur.

Entre-deux-guerres

En 1919, les Américains, épargnés par la guerre, ont pris une considérable avance économique, industrielle et technologique sur l’Europe et sont entrés dans l’ère de la consommation, grâce surtout à Ford qui produit en série des véhicules bon marché démocratisés, moteurs de l’économie nationale américaine. L’âge d’or des voitures françaises est terminé. Louis est un des trois cofondateurs de la Compagnie des Messageries Aériennes.

L’empire Renault se développe et en 1928 Louis Renault est le patron autoritaire et emblématique de 20 000 employés, une place qu’il occupe presque 20 ans.

En 1921, Louis développe avec succès la Société Anonyme des Usines Renault (SAUR) en empire industriel et fait entrer une banque dans son capital pour tenir tête à la concurrence mondiale. À l’image de Ford, Renault acquiert l’ensemble des éléments utiles à son développement : fonderies, forges, carrières de sable, domaine forestier, scierie, aciers, carton, caoutchouc, huiles, lubrifiants, matériel électrique, etc.

300px-Ile_seguin

Usine Renault de l’Ile Seguin à Boulogne-Billancourt

Île Seguin à Boulogne-Billancourt, symbole des luttes sociales ouvrières

En 1922, Louis lance sa première chaîne de montage moderne et en 1929 il démarre sa grande usine historique de fabrication moderne sur l’île Seguin à Boulogne-Billancourt, symbole et emblème de progrès industriel et symbole de luttes sociales. Il entre également en compétition effrénée dans tous les domaines industriels et techniques avec son grand rival André Citroën aux dépens des petits constructeurs qui disparaissent.

En 1928, Jean Mermoz franchit la cordillère des Andes à bord d’un Latécoère 25 à moteur Renault.

En 1929, la marque est présente dans 49 pays partout dans le monde mais les États-Unis assurent 85% de la production automobile mondiale. Louis Renault rachète la société des avions Caudron, entre dans le capital d’Air France et participe à la création d’Air Bleu pour le transport postal aérien en France.

En 1934, Citroën lance avec succès la révolutionnaire Citroën Traction Avant, mais André Citroën doit déposer le bilan suite à une gestion hasardeuse et meurt en 1935. Malgré les sollicitations du gouvernement, Louis refuse de reprendre son concurrent par peur des difficultés de fusion au profit de l’industriel Michelin.

En 1936, à la suite de la victoire du Front populaire aux élections législatives d’avril, les ouvriers de Renault Boulogne-Billancourt deviennent les leaders de l’amélioration des conditions de travail et de vie et de la lutte ouvrière syndicale en France. La production atteint en même temps le chiffre record de 61 146 véhicules.

Seconde Guerre mondiale

En 1939, les usines de Billancourt sont parmi les premiers fournisseurs de matériel de guerre pour l’armée française. En mai 1940, Louis Renault s’envole pour les États-Unis afin d’y accélérer la production de chars de combat et résister à l’avancée allemande. Il y rencontre le président F. D. Roosevelt ainsi que plusieurs industriels et généraux américains. Mais il est trop tard. En son absence, ses usines sont réquisitionnées par la Wehrmacht et, une fois qu’il est de retour à Paris, deux ateliers, détachés de l’usine, sont contraints de réparer des chars de combat (Renault), suite à un accord intervenu entre François Lehideux, neveu par alliance de Louis et administrateur des usines Renault, le baron Petiet, président de la Chambre syndicale des constructeurs d’automobiles et le ministre allemand Schmidt. Les usines Renault sont en effet passées sous administration allemande sous tutelle de Daimler-Benz. L’usine fonctionne au ralenti, notamment en raison du manque de matières premières, des pénuries d’énergie, des conséquences des différents bombardements (3 mars 1942, 4 avril et 15 septembre 1943), mais aussi du manque d’entrain de Renault, de ses ouvriers et collaborateurs à satisfaire les exigences de l’occupant. La production des usines Renault pendant l’Occupation représentera environ 60 % de la production de la seule année 1939 pour la France, et 29 % de celle du mois de mai 1940 pour la Défense Nationale. Renault fabriquera moins de camions que Citroën avec un effectif pourtant deux fois supérieur. Cependant, Renault n’a pas aidé la résistance, contrairement à Michelin et Peugeot, à partir de 1943.

220px-Louis_Renault%2C_Washington%2C_1940

Louis Renault à Washington en juin 1940

Au cours de l’Occupation, les très sérieux problèmes de santé dont souffre Louis Renault (insuffisance rénale majeure) s’aggravent. Il devient aphasique, ne parvient plus à tenir de conversation, ni à écrire.

Incarcération et disparition

Après la libération de Paris, il est accusé de collaboration et la presse écrite se déchaîne contre lui. Un mandat est délivré contre lui le 19 septembre 1944 pour « atteinte à la sûreté extérieur de l’état ». Le 23 septembre 1944, malade, il se rend librement à la convocation d’un juge qui l’inculpe et le fait aussitôt incarcérer à la prison de Fresnes, où il est mis au secret et battu à maintes reprises par des FTP qui l’incriminent de « commerce avec l’ennemi ». Sa santé se dégrade rapidement, il est laissé sans soins et se plaint d’être battu pendant la nuit. Sa femme, Christiane Renault, réussit à le faire examiner début octobre par un médecin qui diagnostique une vertèbre cervicale fracturée ainsi qu’une crise d’urémie aiguë. Il est alors transféré dans l’hôpital psychiatrique de Ville-Evrard à Neuilly sur Marne, puis le 9 octobre à la clinique Saint-Jean-de-Dieu à Paris où il serait sorti un instant du coma pour murmurer à son épouse : « Et l’usine ? » Il décède le 24 octobre 1944 à l’âge de 67 ans, un mois après son incarcération.

L’instruction menée en 1956-1957, suite à la plainte contre X pour assassinat déposée par Christiane Renault, n’a permis de connaître que partiellement les conditions de sa détention et les mauvais traitements subis à la prison de Fresnes. Dans le contexte de l’épuration, la mort de Louis Renault ne causa que peu d’émotion.

Louis Renault est inhumé à Herqueville dans l’Eure.

Nationalisation

Le 16 janvier 1945, trois mois après la mort de Louis Renault, une ordonnance du Gouvernement provisoire de la République française présidé par le général de Gaulle prononce la dissolution de la société Renault et sa nationalisation sous le nom de « Régie nationale des usines Renault ». Dans l’exposition des motifs, Louis Renault était accusé de manière vague. Les auteurs de l’ordonnance avaient estimé, lors de la préparation du texte, qu’un tel acte serait « exorbitant du droit commun ». Avant même la publication de l’ordonnance, le directeur, René de Peyrecave, qui avait eu la responsabilité effective de l’usine pendant l’occupation, et qui la revendiquait, est mis en liberté provisoire. En 1949, il obtient un non lieu.

En 1982, un résistant de l’Organisation civile et militaire et cadre de l’entreprise, Robert de Longcamps, réclame en vain la réhabilitation de Louis Renault « injustement accusé de collaboration avec l’ennemi », mais sa lettre au garde des Sceaux, Robert Badinter, reste sans réponse. Le centralien Pierre Lefaucheux, ingénieur membre de la résistance, est nommé directeur général de la nouvelle régie nationale.
D’après l’acte de nationalisation, « C’est en connaissance de ces faits (prestations pour l’armée allemande) et en pleine connaissance des préjudices qu’ils ont causés au pays, que le gouvernement a décidé de procéder à la nationalisation de ces usines … ». Et pourtant, au même moment, le commissaire du gouvernement met René de Peyrecave, P-DG des usines Renault, en liberté provisoire, en estimant que « l’entreprise avait travaillé sous la contrainte et sans zèle pour l’occupant » .

Le 29 juillet 1967 une loi a reconnu le droit à l’indemnisation partielle de Jean-Louis Renault, unique héritier direct de Louis Renault vis-à-vis de biens personnels non industriels (aucune référence).

En 2011, sept des petits-enfants de Louis Renault engagent une procédure afin d’obtenir une indemnisation du préjudice causé par la nationalisation. Ils tentent de faire valoir la question prioritaire de constitutionnalité, en arguant du fait que l’ordonnance N° 45-68 du 16 janvier 1945 qui institue la nationalisation serait contraire aux droits fondamentaux, de la propriété notamment. Ils sont déboutés le 11 janvier 2012 : Le Tribunal de grande instance de Paris se déclare incompétent pour statuer sur leur demande. Leurs avocats ont annoncé qu’ils feraient appel.

Distinctions

Louis Renault est titulaire de la Grand-croix de la Légion d’honneur pour sa contribution exceptionnelle à la victoire de la Première Guerre mondiale en 1918. Il a été radié par le gouvernement de Vichy.

Voir aussi

Bibliographie

(*) Wikipedia

Revenir en haut de la page. 24

photosimages
PHOTOS

louisrenault

louisrenaultpatronabsol

louisrenault2 Louis Renault

louisrenault40cv Usines Renault.

louisrenaultsigle Sigle Renault à travers le temps.

loisrenault94

louisrenault25cvtypebm1 Véhicule personnel de Louis Renault.

bar

Revenir en haut de la page. 24

video-icon

VIDEOS

Louis Renault et l’industrie automobile Emission Le Journal de l’Histoire consacrée à Louis Renault et à l’industrie automobile, présentée sur La Chaîne Histoire par Guillaume Durand, avec Michel Holz et Laurent Dingli, septembre 2000.

L’Affaire Louis Renault – Prise Directe, 26… Les descendants de Louis Renault veulent réhabiliter leur grand-père. Reportage de Stéphane Sanchez pour Prise Directe, présenté sur France 2, le 26 avril 2011 par Béatrice Schönberg.

Le combat des descendants de Louis Renault Reportage de Marina d’Eté sur le combat des descendants de Louis Renault pour la réhabilitation de leur grand-père et la condamnation du Centre de la Mémoire d’Oradour-sur-Glane.

Image de prévisualisation YouTube Ce film est l’histoire de deux destins tragiques qui se confondent avec les destins de la France et du monde dans la première moitié du XXe siècle.

Image de prévisualisation YouTube Film sur la firme RENAULT au travers l’histoire.

Revenir en haut de la page. 24

RS

Dernière Révolution Solaire de Louis RENAULT

louisrenaultrs12021944

Pour le 13/02/1944 à 19h33 T.U., à Paris.

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 2, ET NOEUD SUD EN MAISON 8

Vous disposez d’un soutien planétaire pour réaliser vos désirs et vos souhaits les plus chers. Vous pouvez enfin obtenir les résultats espérés par rapport à ce que vous avez semée. Ni plus ni moins. Mais attention: si tout vous est égal, si vous ne formulez pas vos buts avec une extrême précision ; en d’autres termes, si vous ne demandez rien, le destin ne pourra que vous satisfaire de la même manière, c’est-à-dire avec « rien ».

Vous êtes seul à pouvoir générer une réponse du destin… La condition est de formuler la demande… Avec précision, persistance et détermination. Demandez, redemandez et… Vous recevrez, c’est votre période.

Par ailleurs, vous constaterez que l’état de vos finances personnelles, celles que vous obtenez par vos propres efforts s’améliorera nettement.

Activez vous donc vers l’amélioration de vos ressources ; vous serez largement récompensé de vos efforts.

Cette période favorise les requêtes, les finances et les ressources personnelles, sous tous rapports. Si c’est de l’argent que vous souhaitez, vous trouverez les moyens de l’acquérir. Si c’est une réputation, vous l’obtiendrez. Si c’est la connaissance, vous trouverez le maître. Ayez une confiance absolue dans vos démarches. Accomplissez-les et puis laissez le destin faire le reste. A ce stade, vous êtes convaincu qu’elles porteront des fruits. Par conséquent, elles ne vous concernent plus. Oubliez-les de manière à éviter les attentes anxieuses ou obsessionnelles. Ce sont ces dernières qui « bloquent » le déroulement de votre destin et empêchent celui-ci de réaliser vos désirs. Faites en vous la paix de l’esprit, adoptez une attitude confiante.

Evitez tout emprunts, aides ou supports d’autrui. Rappelez-vous que seuls vos efforts sont productifs en une telle période. Dans le même esprit, ne tentez pas de vous associer avec une ou un partenaire doté. C’est un piège qui aliénera votre liberté.

C’est en vous seul que vous devez trouver la force d’accomplir vos espérances. A cette condition, toutes les forces planétaires concourront à vous satisfaire.

Revenir en haut de la page. 24

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 15/12/2011 – Gustave EIFFEL 15 décembre, 2011

Posté par phoenix2savoie dans : 12/2011,Industrie,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

Gustave EIFFEL

Personnalité du 15/12/2011 - Gustave EIFFEL dans 12/2011 homepagetemplates On line : 1 2 3

newsg dans Industrie News

thmenatal dans Personnalités du jour Thème natal

symbolebiographie Biographie

appareilphoto Photos

flashclips Vidéos

astro1 Révolution Solaire
——————————————————————————————————————————-

Gustave EIFFEL

né le 15/12/1832 à 20h00 à Dijon (21) – FRANCE

THEME NATAL

gustaveeiffel15121832

Qu’est-ce qu’un Thème Natal ?

Grâce aux coordonnées de naissance (date, heure et lieu), il est possible de calculer votre Thème Natal. Sur cet instantané pris au moment de votre premier cri sont inscrits vos facilités et vos talents, ainsi que les obstacles qui peuvent empêcher ou retarder leur éclosion. Afin de prendre connaissance de ces informations et de trouver, grâce à elles, le chemin de l’épanouissement, il convient de se livrer à un décryptage minutieux.

Revenir en haut de la page. 24

BIOGRAPHIE

Alexandre Gustave Eiffel, né Bönickhausen dit Eiffel (*) le 15 décembre 1832 à Dijon (Côte-d’Or) et mort le 27 décembre 1923 à Paris, est un ingénieur et un industriel français qui a participé notamment à la construction de la statue de la Liberté à New York et de la tour Eiffel à Paris.

Premiers pas

Son nom, Eiffel, fut ajouté par un ancêtre suisse de Rhénanie, qui s’installa à Paris au début du XVIIIe siècle, car les Français ne pouvaient pas prononcer son nom de famille réel, Bönickhausen. Cet ancêtre choisit ce nom car son lieu de naissance était dans la région allemande de l’Eifel, à Marmagen. Gustave Bönickhausen dit Eiffel substitua à son patronyme le nom d’Eiffel par un jugement du tribunal de première instance de Dijon du 15 décembre 1880 .

Gustave Eiffel est né dans un milieu aisé ; son père, Alexandre Eiffel, officier, engagé dans les armées napoléoniennes en 1811, devint secrétaire de l’intendance militaire de Dijon, où il épousa en 1824 une femme d’affaires entreprenante, Catherine Moineuse. Celle-ci a investi dans le négoce du bois et de la houille et s’est constitué une solide fortune personnelle. En 1843, Eiffel entre au collège Sainte-Barbe avant d’être admissible à l’École polytechnique, mais surtout admis en 1852 à l’École Centrale des Arts et Manufactures à Paris. Il y effectue ses études d’ingénieur et en obtient le diplôme en 1855. Gustave Eiffel, réside à Clichy dans les Hauts-de-Seine à partir de 1856

Les débuts

La statue de la Liberté à New York États-Unis

Les premiers succès

Le premier grand chantier de Gustave Eiffel est en 1858 le pont ferroviaire de 500 mètres de long de Bordeaux dont il assure à 26 ans seulement la direction des travaux – une prouesse technique sur une rivière aussi large, qui lui permet de tester toute une série d’innovations qui feront sa force par la suite.

Eiffel, fort de ses premières expériences réussies, décide de fonder sa propre société. En 1866, il fait l’acquisition des Ateliers Michwell de constructions métalliques, à proximité de Paris, à Champigny-le-Sec, alors dans l’ancien département de la Seine.

L’entreprise emporte alors plusieurs grandes commandes d’édification de viaducs et de bâtiments à structure ou charpentes métalliques. Pour ce faire, il n’hésite pas à parcourir l’Europe entière.

Le talent de l’ingénieur centralien, sa vivacité à saisir toute nouvelle idée ou projet, mais aussi sa grande capacité à s’entourer de brillants collaborateurs, contribuent au succès de la société Eiffel. Citons : Théophile Seyrig en 1868, Émile Nouguier à partir de 1875, Maurice Koechlin à partir de 1879, etc. Maurice Koechlin sera d’ailleurs à l’origine en 1881 de la conception de l’armature de fer de la statue de la Liberté, dessinée par Bartholdi et inaugurée à New York en 1886.

Hangars, gares et galeries

Édifices construits par les ateliers Eiffel :

Ponts et viaducs

220px-Pont_du_Vecchio

Pont du Vecchio (Venaco)

Puis il se lance dans la conception de structures métalliques pour des ponts :

La tour Eiffel

Gustave Eiffel est surtout connu pour la tour Eiffel, construite en 1887-1889 pour l’Exposition universelle de 1889 à Paris, ville dont elle est devenue le symbole.

220px-Eiffel_Tower_Day_Sept._2005_%2810%29

La tour Eiffel à Paris

L’ambition de réaliser une tour « haute de plus de mille pieds » taraude l’esprit des plus audacieux architectes dans le monde entier. Mais ceux-ci se heurtent à d’innombrables problèmes techniques. Ainsi, en 1885, s’achève difficilement la construction en maçonnerie de l’obélisque de Washington, haut de 169 mètres, et l’immeuble Chrysler est encore dans les limbes… Mais « l’idée d’une tour monumentale hante les airs »… En 1874, Clarke et Reeves prétendent élever à Philadelphie une tour de plus de 914 mètres, qui ne voit pas le jour. En France, Bourdais et Sébillot conçoivent une colonne en maçonnerie de 300 m de haut, irréalisable selon les connaissances technologiques de l’époque. Les difficultés sautent aux yeux, mais ce rêve de tour hante nombre d’architectes de l’époque, sans succès.

En France, après la défaite de Sedan et la perte de l’Alsace-Lorraine, la République renaissante et encore fragile a besoin pour marquer le centenaire de la Révolution de 1789 d’un coup d’éclat. Dès 1878, le gouvernement de Jules Ferry envisage l’organisation d’une grande Exposition universelle dont l’inauguration est fixée au 5 mai 1889.

Alors que ce projet est définitivement adopté en 1883, deux ingénieurs de l’entreprise Eiffel, Émile Nouguier et Maurice Koechlin, ont l’idée d’une tour métallique. Parmi leurs sources d’inspiration, il faut rappeler la Galleria Vittorio Emanuele II de Milan. Leur ébauche, mise en forme le 6 juin 1884, s’embellit avec la collaboration de l’architecte Stephen Sauvestre, qui affine et décore l’édifice.

Projet de tour métallique de mille pieds de haut à construire en centre-ville

D’abord réticent, Gustave Eiffel s’approprie l’idée de ses collaborateurs (Maurice Koechlin) en rachetant le brevet déposé le 18 septembre 1884.

Il s’agit maintenant pour lui de vendre sa tour. C’est sous le label ci-dessus qu’il la propose d’abord au maire de Barcelone — où doit bientôt se tenir une autre exposition universelle – qui refuse, jugeant le projet « peu réaliste et surtout beaucoup trop onéreux ».

Pour éviter un nouvel échec, l’entrepreneur comprend qu’il doit rendre son projet crédible aux yeux des édiles mais aussi de l’opinion publique. Il se démène alors comme un beau diable, dépensant des fortunes en articles de presse, publicité et relations publiques (notamment auprès d’Édouard Lockroy, ministre du Commerce et commissaire général de l’exposition).

Son projet, qui fait l’unanimité, l’emportera finalement sur tous les autres candidats, le 1er mai 1886, ce qui permet à l’ingénieur de signer une convention avec le gouvernement, le 8 janvier 1887. Cet acte en précise le financement et l’emplacement, en bord de Seine — dans l’axe du pont d’Iéna — autrement dit au centre de la capitale. L’homme a une réputation excellente, il sait s’entourer d’hommes remarquables, comme Émile Nouguier et Maurice Koechlin. C’est un bourreau de travail, un homme respecté (à Bordeaux, il a sauvé un ouvrier de la noyade en se jetant dans le fleuve). Il va vite et loin avec des idées neuves et simples. Enfin, et surtout, il avance de sa poche 80 % des frais des travaux, estimés à 8,5 millions de francs or. Les autorités lui accordent une concession de vingt ans, à dater du 1er janvier 1890, au terme de laquelle la tour reviendra à la ville de Paris.

Le chantier s’ouvre le 28 janvier 1887. On creuse des entonnoirs dans le Champ-de-Mars pour recevoir les maçonneries des piliers, on assèche le terrain. On pose « 4 fameux vérins hydrauliques », bref on invente des solutions à chaque étape. Tous les éléments sont préparés à l’usine de Levallois-Perret puis transférés sur le site.

Le projet de construction de la Tour suscita d’ardentes hostilités. Dès le premier coup de pioche, en janvier 1887, une « Protestation des artistes » contre son édification est signée des noms les plus remarquables : Charles Gounod, Charles Garnier, Victorien Sardou, Alexandre Dumas fils, François Coppée, Sully Prudhomme, Leconte de Lisle, Guy de Maupassant, Huysmans… « Méfions-nous des grands hommes », aurait dit alors Eiffel.

Le 28 janvier 1887, les travaux commencent et bientôt, les Parisiens assisteront, mi-hébétés mi-émerveillés, à la majestueuse élévation de l’édifice, au « rythme incroyable » de douze mètres par mois. Sur le chantier ne s’effectue que l’assemblage des éléments de la Tour. Ceux-ci sont dessinés et fabriqués dans les ateliers Eiffel, à Levallois près de Paris. L’entrepreneur, qui surveille jour et nuit l’avancement des travaux, doit cependant faire face à une grève retentissante des ouvriers du chantier ; ceux-ci réclamant, vu leurs conditions de travail risquées, une augmentation de salaire.

Construction de la Tour Eiffel

Le triomphe

Eiffel, qui n’a plus qu’une idée en tête, accepte et octroie des salaires exorbitants (pour l’époque). Le 14 juillet 1888, le deuxième étage est atteint ; le 31 mars 1889, le troisième étage est terminé. « Stupéfiante prouesse technique, remarquable rapidité d’exécution » (26 mois) permettent à la tour, « la plus haute du monde » (depuis celle de Babel, rajoutent les mauvaises langues) d’être inaugurée, deux ans plus tard, le 31 mars 1889. Il n’y aura ni mort ni blessé grave au cours de la construction.

Eiffel, qui a respecté les délais impartis, reçoit la Légion d’honneur (distinction rare à l’époque). À partir du 15 mai suivant, le monument est ouvert au public qui se déclare émerveillé non seulement par la vue mais aussi par les ascenseurs hydrauliques « ultra rapides » et tout à fait novateurs. Et, en moins de six mois, jusqu’à la clôture de l’Exposition universelle, le 6 novembre suivant, la tour recevra deux millions de visiteurs. C’est l’absolu succès, à la mesure des polémiques suscitées auparavant. Citons quelques extraits de la presse d’alors : « À peine finie, la tour s’écroulera et tuera des milliers de Parisiens. » « Arrivés au sommet, les visiteurs seront asphyxiés. » « Le tout s’enfoncera sous terre créant un véritable cataclysme. »

200px-Gustave_Eiffel_1888_Nadar

Gustave Eiffel par Nadar

Qu’importe, 1889 sera pour Eiffel, l’année du triomphe et l’apogée de sa double carrière d’ingénieur et d’entrepreneur.

La tempête

Fort de ce succès, Eiffel s’engage aussitôt dans la construction des écluses du canal de Panamá. En effet, le percement du canal n’avance pas et Ferdinand de Lesseps abandonne l’idée d’un canal au niveau de la mer et se range à l’idée d’Eiffel de constructions de grandes écluses. Mais en 1893, la Compagnie, placée sous la présidence de Lesseps, est éclaboussée par un énorme scandale financier lié, entre autres, à la corruption de parlementaires chargés d’étouffer, face à l’opinion, la quasi-banqueroute de la société.

Le scandale de Panama est immense. De nombreux petits porteurs sont ruinés. Gustave Eiffel, même s’il n’a agi que comme contractant pour le compte de la Compagnie, et a scrupuleusement rempli ses engagements, est poursuivi à son tour — l’opinion veut que des têtes tombent. Il est condamné en première instance à deux ans de prison et à 20 000 francs d’amende. Ce jugement est cassé par la Cour de cassation grâce à la brillante défense de son avocat, Pierre Waldeck-Rousseau, qui, le mettant hors de cause, lui permet d’être réhabilité.

Mais l’affaire continue à le poursuivre. Dans plusieurs villes, y compris dans sa ville natale de Dijon, on débaptise les rues portant son nom. L’Assemblée Nationale fait même pression sur le Conseil de l’Ordre pour retirer à Gustave Eiffel sa Légion d’Honneur. Tout comme la Justice, le Conseil de l’Ordre ne trouva rien à reprocher à l’honneur de Gustave Eiffel et ira jusqu’à démissionner en bloc, un cas très rare dans son histoire, pour protester contre ces accusations infondées et les pressions politiques exercées à son encontre.

Innocenté mais profondément blessé par l’affaire de Panama, Gustave Eiffel se retire alors des affaires pour se consacrer à ses travaux scientifiques de météorologie et d’aérodynamisme. Il s’occupe également de la pérennité de « sa Tour ». Or celle-ci n’est pas assurée, Eiffel n’en possède la jouissance que jusqu’en 1910 ; de plus, la visite en est boudée par le public qui se presse de nouveau à Paris pour l’Exposition de 1900. La tour Eiffel est passée de mode. Il lui préfère le tout nouveau métropolitain dû à un autre ingénieur Fulgence Bienvenüe et surtout le trottoir roulant « rue de l’Avenir » qui passent tous deux à proximité.

220px-Gustave_Eiffel_by_Edward_Linley_Sambourne_1889

Caricature dans le magazine Punch

Eiffel s’acharnera à en démontrer l’utilité. Il fera installer un laboratoire météo à son sommet en 1898 puis, quelques années plus tard, en 1901, un émetteur permanent de TSF. Il se sent obligé de trouver toutes sortes d’utilités scientifiques à la Tour : mesures de radioactivité, analyse de l’air, expérience du pendule de Foucault, etc. « Elle ne sera pas simplement un objet de curiosité pour le public, soit pendant l’Exposition, soit après, mais elle rendra encore de signalés services à la science et à la Défense nationale. »

Eiffel et les nouvelles technologies

220px-Paris_16-Labo_a%C3%A9rodynamique_Eiffel

Le laboratoire aérodynamique d’Auteuil

Mais, plus que la TSF, encore balbutiante (et en attendant la télévision), c’est en fait l’avènement de l’aviation et l’intérêt stratégique que lui portent désormais les militaires français qui sauve définitivement le monument du démantèlement qui le menaçait (déjà quelques ferrailleurs lui avaient fait des propositions écrites). « Cette tour présente un intérêt stratégique pour la Défense nationale », finit par déclarer le général Ferrié.

L’ingénieur, qui mise d’emblée sur l’avenir du « plus lourd que l’air », se lance dans des travaux d’aérodynamique, spécialité à laquelle il s’est précédemment intéressé lors de la construction de la tour. Il utilise d’ailleurs la tour pour réaliser des expériences sur la chute libre. En 1909, il installe une première soufflerie au Champ-de-Mars, puis en 1912, une deuxième à Auteuil, dans la très proche banlieue.

Dans ce laboratoire, il conçoit une soufflerie qui lui permet de confirmer ses résultats avec ses expériences sur la chute libre, avec très bonne précision. Il démontre expérimentalement dans ce laboratoire le principe de mouvement relatif : les forces exercées sur un corps au repos dans un courant sont égales aux forces que subit un corps qui se meut à la même vitesse dans l’air au repos. La conception de cette soufflerie inspire celles qui sont utilisées de nos jours.

Pendant la Première Guerre mondiale, Eiffel poursuit ses recherches sur les hélices, la voilure mais aussi sur les projectiles.

Ses travaux aboutissent en 1917 à la conception d’un avion de chasse monoplan. Après le conflit, il fait don de toutes ces installations à l’État, en 1921.

Retentissement dans les arts

La fin

Alexandre Gustave Eiffel décède le 27 décembre 1923 dans son hôtel particulier de la rue Rabelais à Paris et est enterré le 31 décembre avec sa famille au cimetière de Levallois-Perret, avec tous les honneurs dus à son rang.

Protection de l’héritage de Gustave Eiffel

De nombreux ouvrages de Gustave Eiffel sont menacés et certains ont été détruits, comme au Vietnam. Menacé de destruction, le pont ferroviaire de Bordeaux (dit aussi « passerelle St Jean »), premier ouvrage de Gustave Eiffel en tant que maitre d’œuvre, a fait l’objet d’une forte campagne de mobilisation. Ces démarches, entreprises dés 2002 par l’Association des Descendants de Gustave Eiffel et poursuivies ensuite à partir de 2005 par l’Association Sauvons la Passerelle Eiffel, ont permis en 2009 de faire inscrire le pont aux Monuments Historiques et finalement en 2010 de le faire classer. Il est actuellement au centre d’un grand projet de rénovation urbaine de la ville de Bordeaux.

Filmographie

(*) Wikipedia

Revenir en haut de la page. 24

photosimages
PHOTOS

gustaveeiffel2

gustaveeiffelconstructi

gustaveeiffeltlgraphie

gustaveeiffelbouquinsur

gustaveeiffelbilletde20

bar

Revenir en haut de la page. 24

flashclips

VIDEOS

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Revenir en haut de la page. 24

RS

Révolution Solaire de Gustave EIFFEL

gustaveeiffelrs16121923

Pour le 15/12/1923 à 00h00 T.U., à Dijon.

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 2, ET NOEUD SUD EN MAISON 8

Vous disposez d’un soutien planétaire pour réaliser vos désirs et vos souhaits les plus chers. Vous pouvez enfin obtenir les résultats espérés par rapport à ce que vous avez semée. Ni plus ni moins. Mais attention: si tout vous est égal, si vous ne formulez pas vos buts avec une extrême précision ; en d’autres termes, si vous ne demandez rien, le destin ne pourra que vous satisfaire de la même manière, c’est-à-dire avec « rien ».

Vous êtes seul à pouvoir générer une réponse du destin… La condition est de formuler la demande… Avec précision, persistance et détermination. Demandez, redemandez et… Vous recevrez, c’est votre période.

Par ailleurs, vous constaterez que l’état de vos finances personnelles, celles que vous obtenez par vos propres efforts s’améliorera nettement.

Activez vous donc vers l’amélioration de vos ressources ; vous serez largement récompensé de vos efforts.

Cette période favorise les requêtes, les finances et les ressources personnelles, sous tous rapports. Si c’est de l’argent que vous souhaitez, vous trouverez les moyens de l’acquérir. Si c’est une réputation, vous l’obtiendrez. Si c’est la connaissance, vous trouverez le maître. Ayez une confiance absolue dans vos démarches. Accomplissez-les et puis laissez le destin faire le reste. A ce stade, vous êtes convaincu qu’elles porteront des fruits. Par conséquent, elles ne vous concernent plus. Oubliez-les de manière à éviter les attentes anxieuses ou obsessionnelles. Ce sont ces dernières qui « bloquent » le déroulement de votre destin et empêchent celui-ci de réaliser vos désirs. Faites en vous la paix de l’esprit, adoptez une attitude confiante.

Evitez tout emprunts, aides ou supports d’autrui. Rappelez-vous que seuls vos efforts sont productifs en une telle période. Dans le même esprit, ne tentez pas de vous associer avec une ou un partenaire doté. C’est un piège qui aliénera votre liberté.

C’est en vous seul que vous devez trouver la force d’accomplir vos espérances. A cette condition, toutes les forces planétaires concourront à vous satisfaire.

Revenir en haut de la page. 24

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 15/09/2011 – Jean-Claude DECAUX 15 septembre, 2011

Posté par phoenix2savoie dans : 09/2011,Industrie,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

Jean-Claude Decaux

Personnalité du 15/09/2011 - Jean-Claude DECAUX dans 09/2011 homepagetemplates On line 1 2 3

thmenatal dans Industrie Thème natal

symbolebiographie dans Personnalités du jour Biographie

appareilphoto Photos

flashclips Vidéos

astro1 Révolution Solaire
——————————————————————————————————————————-

Jean-Claude Decaux

né le 15/09/1937 à 16h30 à Beauvais, (Oise) – FRANCE

THEME NATAL

jeanclaudedecaux1509193

Revenir en haut de la page. 24

BIOGRAPHIE

Jean-Claude Decaux est un industriel français né le 15 septembre 1937 à Beauvais. Il est le fondateur de la société JCDecaux, groupe industriel spécialisé dans la fabrication et l’installation de mobilier urbain (notamment les Abribus) et dans la publicité urbaine.

Il fait partie des milliardaires français (10e) avec 3256 M€ de fortune en 2010.

JC Decaux eut l’idée d’offrir gratuitement aux communes des aubettes (sous la marque Abribus) en échange d’annonces publicitaires. Ces abris étant très vite rentabilisés, la propagation des abribus fut rapide et très rentable pour sa société.

(*) Wikipedia

Revenir en haut de la page. 24

photosimages
PHOTOS

jeanclaudedecaux2 jeanclaudedecaux

jcdecaux

jcdecaux2

jeanclaudedecauxtop10mi

bar

Revenir en haut de la page. 24

flashclips

VIDEOS

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Revenir en haut de la page. 24

RS

Révolution Solaire de Jean-Claude DECAUX
jeanclaudedecauxrs15092

Pour le 15/09/2011 à 15h08 T.U., à Beauvais.

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 10 ET DU NOEUD SUD EN MAISON 4:

Le passage du nœud nord en maison X vous promet une réussite professionnelle ou sociale inhabituelle. Les efforts que vous ferez maintenant pour étayer votre situation seront couronnés de succès. La promotion attendue vous sera acquise. Le contrat espéré sera signé. La distinction honorifique vous sera accordée. Vos affaires prospéreront.

Tous les espoirs de reconnaissance ou de faveur d’un public, d’une clientèle ou d’une audience seront comblés. C’est maintenant aussi que vous étendrez votre influence. Ne restez donc pas les bras croisés. Bien entendu, cette même période sera beaucoup moins propice à la vie de famille car les exigences de votre nouveau statut social pourront avoir une incidence moins favorable sur votre foyer. C’est pourquoi, il vous faudra faire la part des choses en soustrayant quelques heures chaque jour à vos affaires. Ménagez-vous des moments suffisants de repos en vous accordant des loisirs familiaux proportionnels à vos efforts professionnels. Veillez à ne pas vous laisser emporter par votre réussite. Tout ce qui nous est accordé par le destin doit être redistribué. Réservez donc une large part de vos moyens au bien-être d’autrui, en commençant par ceux qui vous sont proches et dont le soutien a contribué à votre essor. Evitez à tout prix de sacrifier votre famille à votre situation. Cette période en effet défavorise la vie de famille ; elle déséquilibre souvent le foyer et suscite fréquemment un ou plusieurs changements de domicile. De plus, le nœud sud en maison IV provoque souvent une séparation. Les jeux planétaires du moment préciseront s’il s’agit de votre mère ou d’un éloignement temporaire de votre famille. Dans le même esprit, tout ce qui touche vos assises (ceci inclut l’immobilier), sera compromis et devra requérir votre attention toute particulière pour minimiser les dégâts. En conséquence, n’achetez – et ne vendez – ni immeubles ni terres. entez de reporter toutes les transactions immobilières à la période suivante. Ne prenez pas le risque d’hypothéquer vos actifs ni de gager votre crédit ou votre réputation pour encore accroître votre essor professionnel. Dans le cas contraire, vos appétits deviendraient cause de dépossession de vos biens familiaux, ou personnels. En résumé, ne sacrifiez ni votre famille ni les biens de celle-ci sur l’autel de votre réussite. La durée de celle-ci sera fonction de la sagesse dont vous userez.

Revenir en haut de la page. 24

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 10/08/2011 – Henri NESTLE 10 août, 2011

Posté par phoenix2savoie dans : 08/2011,Industrie,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

————————————— PERSONNALITE DU JOUR ———————————–

Personnalité du 10/08/2011 - Henri NESTLE dans 08/2011 henrinestlusa henrineslte dans Industrie Henri Nestlé Fondateur

nestlelogo1868company dans Personnalités du journestllogo nestlennestllogo2imagesnestlefoodservice Evolution de Nestlé au fil du temps

rcoltelaitnestlbosquets Récolte du lait Nestlé

henrinestlindex

henrinestlvevey

henrinestllaitenboite

bar

Henri Nestlé

homepagetemplates On line 1

flashclips Vidéos
——————————————————————————————————————————-

Henri Nestlé

né le 10/08/1814 à Francfort – ALLEMAGNE

henrinestle10081814

Henri Nestlé, (jusqu’en 1839 Heinrich Nestle *), est un pharmacien et industriel suisse d’origine allemande, né le 10 août 1814 à Francfort-sur-le-Main (en Allemagne), mort le 7 juillet 1890 à Glion (Canton de Vaud, en Suisse). Il est le fondateur de l’entreprise agro-alimentaire Nestlé.

Jeunesse

Henri Nestlé est né d’un père verrier à Francfort. Il effectue un apprentissage de pharmacien dans une officine de la ville. Durant ses études, il a des contacts avec l’opposition et il est exposé à des représailles. Pour fuir la répression, il s’exile en 1843 pour s’installer à Vevey en Suisse, où il travaille d’abord comme pharmacien, dans l’officine de M. Nicollier.

Premiers pas industriels

En 1843, grâce au soutien financier de son patron et de sa famille, il achète un moulin et la distillerie attenante. Il y aménage une petite usine chimique dans laquelle il essaye de fabriquer du vinaigre, de la farine d’os, de la liqueur et de l’huile. Il s’intéresse aussi à la production d’eau minérale, d’engrais à base d’os pulvérisés et de poudre de moutarde.

Son entreprise prospère grâce à la production de gaz combustible liquéfié et de 1858 jusqu’en 1863, il vend ce gaz à la commune de Vevey pour alimenter 12 réverbères.

Création de Nestlé

À la suite de difficultés financières, notamment dues au fait que le gaz de houille avait remplacé le gaz liquéfié pour l’éclairage public, Henri Nestlé se lance dans la production industrielle d’un aliment pour nourrissons à base de lait, de sucre et de farine de blé. Il invente alors la Farine Lactée Henri Nestlé. Celle-ci fait ses preuves en sauvant un enfant allergique aux produits lactés. Cette farine lactée est commercialisée dès 1867. Elle est récompensée par une médaille d’or à l’Exposition universelle de Paris, en 1872. La farine Nestlé conquiert alors l’Europe et les États-Unis.

En 1875, Henri Nestlé vend son entreprise à ses partenaires commerciaux. Il passe ses vieux jours à Glion, un village au-dessus de Montreux.

Les débuts de l’entreprise Nestlé

Nestlé est une entreprise suisse. Elle est l’un des principaux acteurs de l’agroalimentaire dans le monde. Elle produit et commercialise un large éventail de produits et de boissons pour l’alimentation humaine et pour l’alimentation animale. Elle se veut l’un des principaux innovateurs en la matière en Europe, avec notamment le café soluble Nescafé, les plats lyophilisés Bolino ou les surgelés. Son siège social est situé à Vevey en Suisse. Son chiffre d’affaires de 2009 la porte au 48e rang mondial des plus grandes entreprises1. Elle est cotée au SWX Swiss Exchange.

Depuis son origine, elle a pour logo un nid (nest en allemand/anglais) occupé par trois, puis deux (pour rester représentatif de la famille moyenne) petits oiseaux nourris par un adulte. Le logo vient du patronyme du fondateur, Henry Nestlé.

À partir de 1874, Henri Nestlé, à près de soixante ans, se met à la recherche d’un acquéreur pour reprendre son entreprise. Celle-ci est rachetée, après des négociations hésitantes, au prix de 1 million de francs suisses, par les trois associés Jules Monnerat (1820-1898), syndic de Vevey et ancien député, Pierre-Samuel Roussy, meunier et fournisseur de Henri Nestlé, et Gustave Marquis, neveu de Jules Monnerat et propriétaire au Châtelard sur Montreux. Pierre-Samuel Roussy qui conduit les négociations avec Henri Nestlé offre à ce dernier, pour conclure la transaction, un équipage à six chevaux blancs qui par son luxe, restera longtemps dans la mémoire des habitants de la région. Les œillères des chevaux portent déjà l’insigne qui sera plus tard le logo de Nestlé. C’est le 8 mars 1875 que la société anonyme Nestlé est constituée avec pour administrateurs Jules Monnerat, Pierre-Samuel Roussy et Gustave Marquis, sous la nouvelle raison sociale « Farine Lactée Henri Nestlé ». Henri Nestlé a cédé aux trois associés non seulement ses installations et sa clientèle, mais également son nom qui est devenu leur propriété commerciale, ainsi que le procédé de fabrication et tous les brevets d’invention délivrés à Henri Nestlé dans divers pays, sa signature commerciale et sa correspondance médicale. La signature de la transaction se fit comme le voulait la loi vaudoise de l’époque, en présence de deux témoins dont l’un fut Daniel Peter qui deviendra par la suite célèbre avec l’invention du chocolat au lait.

Jules Monnerat s’occupe de la partie commerciale, Pierre-Samuel Roussy prend la direction de la fabrication des produits et Gustave Marquis s’occupe des achats de lait. Très vite, la société connait une croissance considérable au point que plus de 500 000 boîtes de farine lactées sont vendues chaque année, non seulement en Suisse mais également en Allemagne, en France, en Angleterre, en Italie, en Belgique, aux Pays-Bas et aussi à New York, Melbourne et Buenos Aires.

220px-%C3%89volution_nestl%C3%A9

Évolution du logo de Nestlé

Après la mort de Pierre-Samuel Roussy en 1880, son fils Émile-Louis Roussy également neveu par alliance de Jules Monnerat et père du médecin Gustave Roussy, devient administrateur de la société, puis par la suite, aux côtés de son oncle Jules Monnerat, président jusqu’en 1899, l’âme directrice de la société jusqu’en 1905. Émile-Louis Roussy présidera alors le Conseil d’administration de la société entre 1905 et 1920. A sa mort, son fils aîné Auguste Roussy, frère aîné de Gustave Roussy, lui succèdera à ce poste.

Depuis 2011

En 2011, le groupe comptait au moins un site de production dans chaque pays du monde et employait près de 280 000 personnes. C’est la plus grande entreprise de ce secteur au monde, avec 110 milliards de francs suisses (CHF) de chiffre d’affaires (2010) (soit environ 120 milliards de dollars (USD)).

Avec un slogan changé pour « Good food, good life » (« bonne nourriture, bonne vie »), Nestlé ne se voit plus seulement comme une entreprise d’industrie agroalimentaire, mais comme une entreprise de nutrition et de bien être mettant en avant son « Modèle Nestlé » basé sur une croissance organique plutôt que par acquisitions.

En Suisse

220px-Picswiss_VD-43-17

Siège social de Nestlé à Vevey.

Le siège de Nestlé suisse est, tout comme le siège mondial, situé à Vevey. Toutefois le bâtiment de la Nestlé Suisse est distinct de celui du siège mondial. Nestlé est présent en Suisse à Vevey (centre administratif), Bursins (centre administratif, de production et de vente), Orbe (centre de production), Broc (centre de production du chocolat Cailler), Konolfingen (centre de production), Wangen (centre de production), Bâle (centre de production), Hirzel (centre de production et de vente) et Rorschach (centre administratif, de production et de vente). La Suisse accueille également son plus gros centre de recherche (Nestlé Research Center) à Vers-chez-les-Blanc, dans les hauts de Lausanne.

Les Marques du groupe

220px-KitKat_chunky

Kit Kat

Voici un recensement des marques du groupe. Certaines ne sont distribuées que dans certains pays.

Café 

Nescafé, Taster’s Choice, Ricoré, Ricoffy, Nespresso, Bonjour, Bonka, Zoégas, Loumidis, Gold Blend, Blend 37, Alta Rica, Cap Colombie, Cappuccino, Decaff, Fine Blend, Coffee Mate

Eau 

Nestlé Pure Life, Nestlé Aquarel, Perrier, Vittel, Contrex, San Pellegrino, Acqua Panna, Levissima, Nestlé Vera, Arrowhead, Poland Spring, Deer Park, Al Manhal, Ozarka, Hépar, Ice Mountain, Zephyrhills, Quézac, Viladrau, Naleczowianka, Valvert, Ashbourne, Buxton, Vittelloise, Henniez, Cristalp

Autres boissons 

Nestea, Nesquik, Nescau, Milo, Carnation, Caro, Build-up, Elevenses, Flo-Mix, Libby’s C Drinks, Mix- O-Choc, Moonshine, Nescoré, Nesfit, Slender, Superquik, Um Bongo, Aero, X-drink, Spécial T

Yaourt et autres produits laitiers 

Chambourcy, La Roche aux Fées, Gloria, Bären Marke, Sveltesse, La laitière, La Lechera, Ski, Yoco, Svelty, Molico, LC1, Chiquitin, Creola, Coffee mate, Disney, Fruttolo

Glace 

Frisco, Motta, Camy, Savory, Peters, Mövenpick, Schöller, Dreyer’s, Lyons Maid ice cream, Fox’s Glacier Minst, Extrême, Häagen-Dazs

Produit instantané 

Nan, Lactogen, Beba, Nestogen, Cérélac, Neslac, Nestum, Guigoz, Good Start, Mousline, Nidina, Alete, SMA, Follow-Up, Follow-Up Soy, Alsoy, Nursoy, Nestlé Baby Cereal

Produit énergétique 
PowerBar, Nesvita, Neston
Complément santé 

Nutren, Peptamen, Modulen, SOPAD (Société de Produits Alimentaires et Diététiques), Healthy Balance

Condiments/Assaisonnements/Pâtes à tartiner/Autres… 

Maggi, Buitoni, Thomy, Winiary, Herta, British Shoyu, British vinegars, Cook-in-the-Pot, Dufrais, Sarsons, Branston Pickle, Gales honey, Holgates honey, Pan Yan, Sun-Pat, Tartex, Vessen paté, Le Parfait

Surgelé 
Maggi, Buitoni, Stouffer’s, Lean Cuisine, Hot Pockets, Herta
Céréales 

Chocapic, FIFA, Lion, Nesquik, Shredded Wheat, Shreddies, Cheerios, Apple-Minis, Cinnamon Toast Crunch, Cocoa Puffs, Crisp Rice, Energen low calorie wheatflakes, Force, Golden Grahams, Honey Nut Cheerios, Lucky Charms, Team, Robertson’s cornflakes, Sunny Jim, Wheatflakes

Chocolat et Biscuits 

Aero, After Eight, Animal Bar, Baci (Chocolate), Baby Ruth, Black Magic, Blue Riband, Breakaway, Butterfinger, Cabana, Cailler, Caramac, Caramel Wafer, Cello, Chokito, Creamola, Crunch, Dairy Crunch, Drifter, Eclipse, Festival, Fruit Pastilles, Frutips, Galak, Good News, Gray & Dunn biscuits, Henri Nestlé collection, Jellytots, Karima, Kit Kat, Lion, Matchmakers, Milky Bar, Montego, Muchies, Novo, Nuts, Polo, Quality Street, Rolo, Rowntree, RPC, Savana, Secret, Smarties, Toffee Crisp, Toffo, Tooty Frooties, Violet Crumble, Walnut Whip, Weekend, Yes, Yorkie

Produit professionnel 
Chef, Davigel, Minor’s, Santa Rica
Aliment pour animaux 
Friskies, Fancy Feast, Alpo, Mighty Dog, Gourmet, Mon Petit, Felix, Purina, Dog Chow, Pro Plan, ONE, Beneful, Tidy Cats, Bonzo, Latz, Ralston, Go-Cat, Go-Dog, ALPO, Doko

Produit pharmaceutique

Alcon, Galderma, Bübchen
Cosmétiques (par l’Oréal) 

Laboratoires Innéov, Bübchen, Biotherm, Guy Laroche, Matrix, Redken, Claudel

Lentilles de contact 
Care, Alcon

Liste non exaustive

Les capitaux de Nestlé et ceux de L’Oréal se confondent et certains produits de Unilever ont été rachetés par Nestlé notamment la célèbre marque de café Carte d’or.

Direction de l’entreprise

Toutes les directions des activités de Nestlé sont basées au siège mondial à Vevey, sauf celle des « Eaux », dénommée Nestlé Waters, dont le siège se trouve à Issy-les-Moulineaux dans le département des Hauts-de-Seine, en France.

Le PDG actuel du groupe est Peter Brabeck-Letmathe (salaire 14,8 millions de francs suisses en 20085). Le 20 septembre 2007, le conseil d’administration de la multinationale a annoncé la désignation du Belge Paul Bulcke (salaire 8,9 millions de francs suisses en 2008), jusque là responsable de sa zone Amériques, pour succéder en avril 2008 à Peter Brabeck à la direction générale. Peter Brabeck conservera la présidence du groupe.

La composition du conseil d’administration est définie par le statut de la société.

Biographie de Henri Nestlé

 

(*) Wikipedia

 

flashclips

VIDEOS

 

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube  Le PDG du plus grand groupe alimentaire mondial nous propose sa vision du monde, précédé d’une courte introduction par Jean Ziegler.

Image de prévisualisation YouTube

Revenir en haut de la page.

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 04/08/2011 – Louis VUITTON 4 août, 2011

Posté par phoenix2savoie dans : 08/2011,Industrie,Personnalités du jour,Styliste , ajouter un commentaire

————————————— PERSONNALITE DU JOUR ———————————–

Personnalité du 04/08/2011 - Louis VUITTON dans 08/2011 louisvuittonportrait Louis VUITTON, fondateur de la maison Louis Vuitton.

louisvuittonlogo dans Industrie Logo Louis Vuitton.

louisvuittonfamillevuit dans Personnalités du jour Famille Louis Vuitton.

louisvuittonbynight dans Styliste Boutique Louis Vuitton à Paris by night.

louisvuittonnouvellecam Louis Vuitton, le luxe à la française.

louisvuittoniphone iphonelvmh Rencontre improbable du luxe LV avec LE téléphone mobile du XXIème siècle : l’iPhone 4

bernardarnault De louis Vuitton, fondateur de LV en 1854 à Bernard Arnault, propriétaire depuis 1989 de LVMH – Moët Hennessy Louis Vuitton SA fondé en 1987.  Une saga de 157 ans de luxe à la française.

bar

Louis Vuitton

homepagetemplates On line 1 2 3 4

newsg News : 1 2 3
articleconnexe Article connexe : Angelina JOLIE
flashclips Vidéos

astro1 Révolution Solaire
——————————————————————————————————————————-

Louis Vuitton

né le 04/08/1821 à 03h00 à Lavans-Sur-Valouse (anciennement Anchay) (39) – FRANCE

louisvuitton04081821

Louis Vuitton est une maison française internationale de maroquinerie de luxe française fondée en 1854 par le layetier-emballeur, plus tard maroquinier, Louis Vuitton (1821-1892) dont l’œuvre fut poursuivie et reprise par ses descendants. Louis Vuitton Malletier est une des principales filiales du groupe LVMH – Moët Hennessy Louis Vuitton SA fondé en 1987, et propriété du milliardaire Bernard Arnault depuis 1989.

Histoire

Louis Vuitton

200px-Malle_Vuitton-1923

Publicité de 1923 pour des bagages de voyage

Louis Vuitton naît le 4 août 1821 au moulin à eau de Chabouilla près d’Anchay (40 km au nord-est de Bourg-en-Bresse), petit village de 148 habitants dans le Jura en Franche-Comté dans un milieu modeste. Très jeune, il apprend à manier les outils auprès de son père meunier et menuisier.

En 1835, âgé de 14 ans, il part tenter sa chance à Paris et parcourt à pied les 400 km qui le séparent de la capitale. Il entre en 1837 comme apprenti chez un « layetier-emballeur-malletier » (métier qui consistait à emballer les nombreuses affaires de riches clients qui partaient en voyage) et réalise des coffres de voyage. Il s’occupe en particulier à partir de 1852 des toilettes de l’impératrice Eugénie et fait reconnaître son savoir-faire auprès des clients les plus fortunés.

Les moyens de transport sont alors révolutionnés par la machine à vapeur, et le tourisme international des classes aisées et aristocratiques se développe (locomotive à vapeur, bateau à vapeur, etc.). Louis Vuitton comprend alors rapidement « qu’il faut créer des bagages novateurs et de grande qualité : luxe, fonctionnalité, innovation ».

En 1854, il se marie avec Clémence-Émilie Parriaux1, fonde la marque Louis Vuitton et ouvre son premier magasin rue Neuve-des-Capucines à Paris à proximité de la place Vendôme. (Il en reste encore des signes sur le fronton de la vitrine des Champs-Élysées où il est inscrit : « Louis Vuitton, Malletier à Paris, maison fondée en 1854 »). Louis invente la malle plate Louis Vuitton, confortable, pratique et de qualité, plus facilement empilable que les traditionnelles malles aux couvercles bombés d’avant.

En 1859, il s’agrandit et transfère son atelier d’une vingtaine d’employés à Asnières-sur-Seine au bord de la Seine, pour profiter du transport fluvial. Il fait construire avec son épouse Émilie sa demeure familiale à proximité des ateliers, devenue depuis un musée Vuitton, dans une rue rebaptisée « rue Louis Vuitton ».

Georges Vuitton

Dans les années 1870, il est rejoint par son fils qui l’incite à développer avec succès l’entreprise à l’étranger.

En 1885, une première boutique ouvre hors de France avec succès sur Oxford Street à Londres suivi par New York puis Philadelphie.

En 1888, Louis décide de contrecarrer les premières contrefaçons en adoptant un nouvel imprimé de damier beige et brun avec l’inscription « Marque Louis Vuitton déposée ».

En 1892, Louis Vuitton disparaît. Son fils Georges aidé par toute la famille lui succède à la tête de son empire qu’ils développent avec le même succès que leur prédécesseur.

En 1896 Georges crée personnellement sa célèbre toile révolutionnaire « Monogramme LV » dont il fait l’emblème de la marque. Une toile enduite parfaitement imperméable couleur gris clair, appelée « Gris Trianon », résistante et légère pour remplacer le cuir.

Gaston-Louis Vuitton et Claude-Louis Vuitton

En 1959, Gaston-Louis Vuitton (qui dirige la maison depuis 1936), fils aîné de Georges, et son fils Claude-Louis Vuitton, mettent au point une nouvelle toile enduite souple à base de lin, de coton et de PVC qui dope les ventes de la maison.

Il semblerait que, durant la période du régime de Vichy, la Maison Louis Vuitton se soit attiré les bonnes grâces du Maréchal en acceptant de fabriquer des objets à sa gloire. Ces évènements sont relatés dans le livre de Stéphanie Bonvicini, édité chez Fayard.

Odile Vuitton

Odile Vuitton, une des filles de Gaston-Louis, et son mari Henri Racamier président de la société à partir de 1977 transforment la marque en une compagnie multinationale.

En 1987, la holding « Louis Vuitton SA » groupe coté à la Bourse de Paris, et propriétaire de marques comme Louis Vuitton et Veuve Clicquot Ponsardin, fusionne avec Moët Hennessy pour former LVMH – Moët Hennessy Louis Vuitton SA (LVMH), premier groupe de luxe du monde.

LVMH – Moët Hennessy Louis Vuitton SA.

Boutique Louis Vuitton de l’Avenue des Champs-Élysées de Paris en 2004 pour les 150 ans de la marque.

Bernard Arnault

En 1989, l’homme d’affaires milliardaire Bernard Arnault lance une OPA avec l’aide de la Banque Lazard, prend le contrôle du groupe en devenant actionnaire majoritaire à 42 % et le développe depuis pour en faire le plus important groupe de luxe du monde en diversifiant la production avec des collections de prêt-à-porter, des chaussures, de l’horlogerie, etc.

Bernard Arnault.

Conception

La maison Louis Vuitton possède encore son atelier à Asnières-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine, qui réalise les commandes spéciales et perpétue le goût du sur-mesure.

Pour ses sacs, Vuitton utilise le cuir, mais aussi la toile. Parmi les plus connues la toile gris Trianon, mais aussi la toile rayée beige et rouge, la toile damier ainsi que la toile monogram LV qui se décline aujourd’hui en plusieurs coloris, et est le plus souvent réalisée en matières synthétiques, ce qui fait dire à certains concurrents sans doute jaloux que « Vuitton vend le plastique le plus cher au monde ».

Architecture

L’architecture est une tradition familiale. En 1912, le fils de Louis Vuitton fait construire en plein cœur de Paris, sur les Champs-Élysées, un bel immeuble d’inspiration art nouveau. Puis, avec son ouverture sur le monde, la marque possède désormais des magasins à Londres, New York et Tokyo, dans des lieux où le souci de l’architecture est respecté. Aujourd’hui Louis Vuitton fait appel à des architectes pour que chacun de leurs magasins soit unique.

La création des boutiques à travers le monde a été confiée à plusieurs bureaux d’architecture. Les boutiques présentent toutes, au niveau de leur architecture intérieure, des similitudes comme notamment dans le choix des matériaux : volumes de bois clair, verre et laiton pour les vitrines, les étagères et les comptoirs. Toutefois, depuis quelques années maintenant, le style architectural « made in Vuitton » semble se diversifier, délaissant dans une certaine mesure ses principaux ingrédients architecturaux au profit d’autres plus contemporains, voire avant-gardistes.

L’œuvre la plus emblématique de la marque Louis Vuitton se trouve sur les Champs-Élysées, signées par l’architecte américain Éric Carlson de l’agence Carbondale. Nous citerons certaines boutiques japonaises comme notamment celle d’Omotesando, quartier chic comparable à celui des Champs-Élysées français. L’architecte japonais Jun Aoki, qui a réalisé le projet cité de nombreuses fois dans des revues spécialisées d’architecture tels que « Frame » offrant une renommée mondiale et internationale du bâtiment et de la marque à travers le monde, s’est inspiré des malles, ancestrales figures de proue de l’image de la maison de maroquinerie française depuis 1854.

Mécénat sportif et autre sport

Le groupe Louis Vuitton s’investit dans de nombreux projets représentatifs de son ouverture sur le monde : le yachting international avec la Coupe de l’America dont la Coupe Louis-Vuitton est le prologue (de 1983 à 2007, jusqu’à l’annonce de son retrait) ; un concours d’élégance automobile est également organisé à Paris : la Louis Vuitton Classic. Louis Vuitton fait la plupart des masques de la superstar de catch Rey Mysterio.

Art contemporain

Sous l’impulsion de Bernard Arnault, LVMH lance en 2006 le projet de la Fondation Louis-Vuitton pour la création et l’art contemporain qui doit réunir une partie de la collection privée de Bernard Arnault et des œuvres acquises par le groupe LVMH ces dernières années. Ce centre devrait ouvrir ses portes en 2010 au Jardin d’acclimatation à Paris. Le bâtiment dont le projet s’appelle « nuage » sera l’œuvre de l’architecte américano-canadien Frank Gehry.

La mode LVMH

En 1998, la marque Louis Vuitton s’ouvre à un nouveau domaine de compétence : la mode. Depuis, la marque affiche des départements prêt-à-porter, souliers, accessoires et joaillerie avec le nouveau directeur artistique Marc Jacobs. Bernard Arnault fait trembler les actionnaires de LVMH quand il décide de confier les rênes du prêt-à-porter à Marc Jacobs. Depuis le 5 mai 2010 Vuitton a son nouveau directeur commercial, jeune mais prometteur, Jules Kühn (fils du directeur allemand de VSD Hamburg). Grâce à son excentricité, Vuitton devient une des marques incontournables du luxe en très peu de temps2.

Après Jennifer Lopez, Uma Thurman ou encore Scarlett Johansson, sa nouvelle égérie pour la campagne printemps-été 2009 est Madonna, confirmée comme égérie automne-hiver 2009. Lara Stone est l’égérie au printemps-été 2010. Le populaire rappeur Kanye West collabore aussi avec la marque pour créer des chaussures de luxe. Louis Vuitton reste donc une marque très appréciée de toutes les générations et une valeur sûre de la mode, systématiquement associée à l’image prestigieuse du luxe français à travers le monde.

Communication

En 2008, Louis Vuitton communique de façon massive sur les écrans de cinéma et de télévision. Si ce n’est pas la première marque haut de gamme à faire de la publicité, Louis Vuitton innove en mettant en scène son territoire de marque et son ADN. Ce premier spot de Louis Vuitton, intitulé « Where will life take you? », réalisé par Bruno Aveillan et mis en musique par Gustavo Santaolalla traduit sa vision du voyage : une invitation à la découverte de soi, du monde mais aussi une réflexion sur la place de l’homme dans ce monde. Ce film, diffusé dans le monde entier, a été traduit en 13 langues. Il a remporté plusieurs prix prestigieux dont un Gold Clio Award, un London International Award et un Epica d’or.

La marque Vuitton innove aussi sur Internet. Dès 2007, elle lance son programme Countless Journeys dans lequel des personnalités comme Catherine Deneuve, André Agassi ou Mikhail Gorbatchev partagent leurs impressions de voyages dans plusieurs capitales mondiales de la mode.

Aujourd’hui, Louis Vuitton est présent dans plus de 53 pays en plus de la France. Les derniers magasins ont ouvert en Russie, à Moscou, en Inde, à New Delhi et en Roumanie, à Bucarest.

En 2004, la marque a fêté ses 150 ans

HK CH LV Landmark 60421 3.jpg

Bibliographie

(*) Wikipedia

 

flashclips

VIDEOS

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Revenir en haut de la page.

 

RS

Révolution Solaire de Louis VUITTON

louisvuittonrs04081891

Pour le 04/08/1891 à 00h44 T.U., à Lavans-Sur-Valouse.

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 11 ET NOEUD SUD EN MAISON 5

L’entrée du noeud nord en maison XI rend possible la réalisation de vos projets, même s’ils sont audacieux. Durant la période précédente, le nœud sud que vous aviez en maison VI a contrecarré les projets que vous souhaitiez accomplir en dressant maints obstacles sur votre route. Pourtant, votre nœud nord qui était en maison XII vous a permis de formuler des projets. Vous avez pu les trouver peu réalistes. Cependant, maintenant que vous avez quitté cette prison qu’était la maison XII et retrouvé votre liberté (maison XI) ces rêves peuvent commencer à se réaliser. Cette réalisation sera, toutefois, conditionnée par votre faculté à cultiver l’art de l’amitié. Ce seront les vraies amitiés et les relations sincères qui paveront l’avenue de vos opportunités durant cette période et la suivante. Ceci est suggéré par la présence du nœud nord en XI lequel vous incitera, par ailleurs, à refuser toutes les contraintes qui limiteraient cette nouvelle liberté. De plus, il vous autorise, dans l’ordre, à élargir le cercle de vos relations, à former de nouvelles amitiés, à obtenir leur soutien, à réaliser vos grands projets et à conquérir votre indépendance. Le nœud nord continuera son parcours en direction de la maison X, laquelle vous fera récolter les fruits des projets que vous aurez matérialisés pendant son passage en maison XI. Commencez donc par étendre le cercle de vo s relations car c’est parmi celles-ci que vous trouverez à réaliser vos projets les plus audacieux. Dans le même esprit, visez la fraternité, l’entraide mutuelle en adhérant à un ordre, un club ou une association. Les résultats pourront vous surprendre. Evitez à tout prix de vous laisser séduire par les tentations du nœud sud en maison V : les plaisirs sans mesure, la recherche de prestige, la satisfaction des sens, les liaisons faciles. En d’autres termes, prenez garde à tout ce qui flatte votre ego ; évitez tous les abandons où seul votre plaisir compte car ceci ressort du domaine négatif de la même période (nœud sud en V). Celle-ci n’est pas propice aux satisfactions affectives ou émotives en tête-à-tête, c’est-à-dire dans lesquelles vous seriez trop « personnel ». C’est ainsi que toute vie en couple ne peut subsister ici que si un vrai don de soi intervient, au-delà de l’utilisation de l’autre pour se satisfaire, et sous condition d’élargir la relation vers de vastes échanges avec le monde extérieur. Vous ne pourrez d’ailleurs pas supporter de restreindre votre vie au seul couple. Vous manqueriez d’air. Il vous faudra aussi vivre une expansion, en plus, pour conserver votre équilibre. Cette période est aussi source de déception issue des rapports avec les enfants. La bonne entente avec ces derniers est souvent compromise. Souvent, les accouchements y sont difficiles. Evitez aussi tout ce qui est d’ordre spéculatif : le loto, la loterie, les casinos. Ne jouez pas en bourse, n’attendez aucun résultat de la chance. En résumé, évitez tout ce qui flatte votre ego à titre personnel pour privilégier la fraternité et l’humanisme de manière large et impersonnelle, sans carcans ni restrictions.

Revenir en haut de la page.

-=-=- F I N -=-=-

____________________________________________________________________________________

Personnalité du 22/01/2011 – Marcel DASSAULT 22 janvier, 2011

Posté par phoenix2savoie dans : 01/2011,Industrie,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

————————————– PERSONNALITE DU JOUR ———————————–

http://4.bp.blogspot.com/_YhGsknrK8Io/SwqTiv-RANI/AAAAAAAAGWU/4kN7FacKsvg/s1600/marcel+dassault.jpg

http://www.decitre.fr/gi/80/9782262019280FS.gif

ImageShack, share photos, pictures, free image hosting, free video hosting, image hosting, video hosting, photo image hosting site, video hosting site

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.tresordupatrimoine.fr/img/p/1310120-8847-large.jpg 

Personnalité du 22/01/2011 - Marcel DASSAULT dans 01/2011 bar 

Groupe Dassault

Dassault aviation

Aéroclub Marcel Dassault

———————————————————————————————————–

Marcel DASSAULT  

né le 22 Janvier 1892 à 08h30 à Paris – FRANCE

marceldassault22011892 dans Industrie

Marcel Dassault, né Marcel Ferdinand Bloch le 22 janvier 1892 à Paris IXe et mort le 17 avril 1986 à Neuilly-sur-Seine, est un ingénieur, homme politique et entrepreneur français. Il est surtout connu en tant que fondateur et PDG du Groupe Dassault.

Après des études secondaires passées au lycée Condorcet, il entre à l’École d’électricité Bréguet (ESIEE), puis intègre l’École supérieure d’aéronautique et de construction mécanique (Supaéro) dont il sort diplômé en 1913.

Il dessine l’hélice Éclair pour avion, utilisée par l’aviation française durant la Première Guerre mondiale et construit son premier avion en 1917. Il quitte un temps le domaine aéronautique, puis y revient en 1928 et fonde la société des avions Marcel Bloch. Sa société étant nationalisée sous le nom SNCASO en 1937, il crée quelques mois plus tard la société anonyme des avions Marcel Bloch (SAAMB).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, ayant refusé de collaborer avec les forces d’occupation, il est arrêté en 1940 en tant que juif par la police française. Arrêté avec sa femme et ses deux fils, Claude et Serge, internés à Montluc et ensuite à Drancy, il est déporté à Buchenwald en août 1944. Il y reste huit mois et est sauvé par Marcel Paul, membre du Parti communiste français et chef de l’organisation clandestine du camp, et également par Albert Baudet. Il manifeste par la suite sa gratitude en nommant Albert Baudet directeur de la publicité du magazine Jours de France et en versant chaque année une somme d’argent au journal l’Humanité et à la fédération des déportés FNDIRP.

En 1946, il fait changer son patronyme en Bloch-Dassault (décret paru au Journal officiel du 4 décembre 1946), puis en Dassault (décret paru au Journal officiel du 15 février 1949). Dassault est une déformation du nom de code « Char d’assault » utilisé par son frère, le général Darius Paul Bloch, dans la résistance.

Sa société devient la société des avions Marcel Dassault puis la générale aéronautique Marcel Dassault (GAMD), qui produit les premiers avions à réaction français : Ouragan (1949), Mystère II (1952), Mystère IV (1954), Super-Mystère B-2 (1955), Mirage III (1956), Mirage IV (1959) qui équipent les forces nucléaires françaises et l’avion civil, bi-réacteur d’affaires Mystère-Falcon (1963). Une division électronique est créée en 1954 pour le développement de radars.

Absorbant les usines Bréguet, la GAMD est renommée avions Marcel Dassault-Bréguet aviation (AMD-BA) en 1971. Elle produit alors l’Alpha Jet (1973) avec l’allemand Dornier, avion d’entraînement qui équipe entre autres la Patrouille de France, le Jaguar avec British Aircraft Corporation, le Mirage 2000 (1978), l’avion de transport de passagers Mercure (1973), le Rafale et des évolutions de la série des Falcon. Il se crée ainsi un groupe industriel militaire et civil centré sur l’aviation, l’électronique (Électronique Serge Dassault) et l’informatique (Dassault Systèmes). Après l’élection de François Mitterrand comme président de la République, en 1981, Marcel Dassault échappe à la nationalisation en faisant don à l’État de 26 % de ses actions. En 1990, la société AMD-BA est renommée Dassault Aviation et devient leader mondial dans ce domaine.

Il s’intéresse également à la presse en créant un hebdomadaire Jours de France, concurrent de Paris-Match, dans lequel il fit une part belle à l’aviation et à ses idoles Chantal Goya et Thierry Le Luron. Lui-même y tenait une rubrique, « Le Café du commerce ».

Il a été producteur de cinéma.

Gaulliste, il fut sénateur des Alpes-Maritimes, puis député de l’Oise jusqu’à sa mort à 94 ans. Doyen de l’Assemblée nationale de 1978 à 1986, il ouvrit, le jeudi 2 juillet 1981, la première législature de gauche de l’histoire de la Cinquième République.

Il a été décoré de la plus haute distinction française, la grand-croix de la Légion d’honneur.

Dans le palmarès des plus grandes fortunes de France, il fut le premier en 1985.

Une place du 8e arrondissement de Paris, le rond-point des Champs-Élysées, est renommée « rond-point des Champs-Élysées-Marcel-Dassault » en 1992.

Régis Franc s’est inspiré de lui dans ses 3 Tomes de Tonton Marcel – Capitaine d’Industrie, aux éditions Casterman

Marcel Dassault compte parmi les membres de sa famille José de Bérys, Francine Bloch, Darius Milhaud et Pierre Vidal-Naquet. Son fils Serge lui donne 4 petits-enfants: Olivier, Laurent, Thierry et Marie-Hélène.

Marcel Dassault se convertit au catholicisme en 1950. Il est enterré au cimetière de Passy.

Son fils Serge a pris sa succession à la tête du groupe.

 

(*) Wikipedia

 

http://www.dailymotion.com/video/x8ii19

Image de prévisualisation YouTube

http://www.dailymotion.com/video/x8ih2j

http://www.dailymotion.com/video/x68xco

Révolution Solaire de Marcel DASSAULT

marceldassaultrs2201198 dans Personnalités du jour

 

Pour le 22/01/1986 à 03h49 T.U., à Paris

TRANSIT DU NOEUD NORD EN MAISON 2, ET NOEUD SUD EN MAISON 8

Vous disposez d’un soutien planétaire pour réaliser vos désirs et vos souhaits les plus chers. Vous pouvez enfin obtenir les résultats espérés par rapport à ce que vous avez semée. Ni plus ni moins. Mais attention: si tout vous set égal, si vous ne formulez pas vos buts avec une extrême précision ; en d’autres termes, si vous ne demandez rien, le destin ne pourra que vous satisfaire de la même manière, c’est-à-dire avec « rien ».

Vous êtes seul à pouvoir générer une réponse du destin… La condition est de formuler la demande… Avec précision, persistance et détermination. Demandez, redemandez et… Vous recevrez, c’est votre période.

Par ailleurs, vous constaterez que l’état de vos finances personnelles, celles que vous obtenez par vos propres efforts s’améliorera nettement.

Activez vous donc vers l’amélioration de vos ressources ; vous serez largement récompensé de vos efforts.

Cette période favorise les requêtes, les finances et les ressources personnelles, sous tous rapports. Si c’est de l’argent que vous souhaitez, vous trouverez les moyens de l’acquérir. Si c’est une réputation, vous l’obtiendrez. Si c’est la connaissance, vous trouverez le maître. Ayez une confiance absolue dans vos démarches. Accomplissez-les et puis laissez le destin faire le reste. A ce stade, vous êtes convaincu qu’elles porteront des fruits. Par conséquent, elles ne vous concernent plus. Oubliez-les de manière à éviter les attentes anxieuses ou obsessionnelles. Ce sont ces dernières qui « bloquent » le déroulement de votre destin et empêchent celui-ci de réaliser vos désirs. Faites en vous la paix de l’esprit, adoptez une attitude confiante.

Evitez tout emprunts, aides ou supports d’autrui. Rappelez-vous que seuls vos efforts sont productifs en une telle période. Dans le même esprit, ne tentez pas de vous associer avec une ou un partenaire dote. C’est un piège qui aliénera votre liberté.

C’est en vous seul que vous devez trouver la force d’accomplir vos espérances. A cette condition, toutes les forces planétaire concourront a vous satisfaire.

-=-=- F I N -=-=-

 

____________________________________________________________________________________

Personnalité du jour – 22/04/2010 – Steve FOSSETT 22 avril, 2010

Posté par phoenix2savoie dans : 04/2010,Industrie,Personnalités du jour , ajouter un commentaire

——————————– PERSONNALITÉ DU JOUR ———————————

stevefossett.jpg

http://www.stevefossett.com/

————————————— 22 avril 2010 —————————————

Steve FOSSETT

né le 22 avril 1944 à 12h00 à Jackson, Tennessee, USA

stevefossett22041944.jpg

Steve Fossett, (de son vrai nom James Stephen Fossett) né le 22 avril 1944 à Jackson (Tennessee) et décédé le 3 septembre 2007 lors du crash de son avion alors qu’il survolait le désert du Nevada, était un homme d’affaire, marin, aviateur et aventurier américain.*

Après avoir grandi en Californie puis avoir pris goût à l’effort et au dépassement de soi chez les scouts, Steve Fossett étudie à l’université de Washington St Louis et à Stanford où il obtient une licence d’économie. En 1968, il décroche le masters of Business Administration (diplôme de management d’entreprise), épouse la publicitaire Peggy Viehland deux ans plus tard puis fonde en 1980 une société d’investissements et de conseils en bourse. S’il a fait fortune comme agent de change à Chicago, ce président de diverses sociétés vivant entre la Californie et le Colorado est surtout célèbre pour ses exploits sportifs et sa détention d’une centaine de records : traversée de la Manche à la nage en 22 heures (1985), course en chiens de traîneau de 1.875 kilomètres en Alaska (1992), première traversée du Pacifique et premier tour du monde en solitaire en ballon (1995, 2002), tour du monde seul et en avion sans escale ni ravitaillement (2005), record d’altitude en planeur avec Einar Enevoldson (2006). .. Mais s’il a en outre gravi les plus hauts sommets, participé au Paris Dakar et battu deux records de ski de fond, l’aventurier est porté disparu depuis le 3 septembre 2007. Vu pour la dernière fois décollant d’un aéroport du Nevada aux commandes d’un monomoteur pour rentrer chez lui, il est déclaré officiellement mort par l’Etat de Chicago le 15 février 2008. **
____________________________________________________________________________________

* Wikipedia

** Evene.fr

 

Lili Croix |
jardin13 |
Ecole de danses Flamenco et... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SAVOIE PAINT
| Le scrap de Gigi27.
| AICA DE NAILLOUX